Viagra pour femmes : les scientifiques ont peur que les femmes deviennent agressives

20 Mai 2010
3 209
2 394
1 574
Nîmes
Bon, les déclarations me choquent, mais en même temps, cette pilule, qu'elle soit pour les femmes ou pour les hommes, ça n'en reste pas moins la première du genre. Le viagra, ce n'est pas pour une augmentation de libido, ce n'est pas pour augmenter le désir.

Comme l'a dit @lalax, c'est pour aider ces messieurs à bander. Au même titre (un peu) qu'on pourrait utiliser du lubrifiant pour une femme, parce qu'elle n'en produit pas assez...

Alors du coup, je comprend la méfiance de la FDA. Pas dans le sens "dérèglement de la société, explosion du nombre d'adultères, etc...", mais plus dans le sens où, que ce soit pour un homme ou pour une femme, si la pilule est réellement très efficace, si effectivement, elle pourrait être trop puissante, ça peut devenir gênant. Je pense que ne pas avoir de libido, c'est pas cool, mais en avoir trop, ça ne doit pas être agréable non plus, et il y aurait de quoi se sentir aussi mal que si on en avait pas assez. Un appétit impossible à satisfaire...


(Mais on est d'accord, les déclarations sont choquantes, comme si une armée de fâââmes en rûte venait envahir le monde)
 
14 Novembre 2011
1 259
897
654
Ghost Town
Donc, si on suit la logique de ces arguments, l'ordre de la société c'est un homme naturellement débordant de libido qui peut donc légitimement tromper sa femme mais qui ne veut en aucun cas courir le risqie que ce soit réciproque, au dépend de la santé (oui, de la santé) sexuelle de certaines femmes.

C'est incroyable comme on peut les terrifier... Incroyable.


Edit : j'imagine bien les tests, avec les cobayes qui subitement se seraient misent à faire du gringue aux professeurs et à se jeter sur leurs braguettes :yawn:;
 
Dernière édition :
10 Mai 2008
0
2 111
0
Ben si ça rend EFFECTIVEMENT agressif je suis plutôt contre et les médicaments qui peuvent créer des addictions ça existe et c'est dangereux, donc je comprendrais l'inquiétude (mais bon dans ce cas la solution c'est peut être plutôt qu'on arrête de sexualiser autant les gens, les hommes les femmes les voitures et les déodorants)

Mais si le souci c'est de bouleverser l'ordre du monde. D'abord "bouleverser l'ordre du monde" genre déjà les gars ils connaissent le sens de la vie (mais quand ces putains de conservateurs comprendront-ils que dans la nature tout le monde baise avec tout le monde???).

Et puis j'en ai marre de ce stéréotype de sexualité féminine = agressivité (envers l'homme évidemment). J'en ai marre d'entendre parler de "femmes couguars" (comment on appelle des hommes qui ont la même attitude que les femmes cougars? on les appelle par leur prénom.), j'en ai marre de ce mythe de la succube, de la femme manipulatrice et vénale qui "s'échappe" du monde du bien (avec famille et enfants) pour devenir une "égoïste" (= elle ne s'occupe plus des fesses de monsieur), j'en ai marre du mythe de la méchante salope ou de la femme "masculinisée" et castratrice JUSTE parce qu'elle a l'AUDACE d'être le nombril de son propre monde.

J'en ai marre qu'à chaque fois qu'une femme a une sexualité un peu libre, il faut qu'il y ait forcément quelque chose à soupçonner derrière (ben oui parce qu'il faut bien protéger les hommes).
J'en ai marre de cette peur qu'il y a dans la société patriarcale que l'ordre du monde soit bouleversé,  comprendre "OHMONDIEU OHMONDIEU LES FEMMES VEULENT PRENDRE LE POUVOIR". Chaque petit pas en avant vers l'égalité est TOUJOURS vu comme une méga attaque de la part des femmes envers les hommes au lieu d'un juste rééquilibrage de la situation.

Sérieusement les mêmes hommes conservateurs qui défendent leur statut qui soit disant dégouline le pouvoir, la protection blablabla ACHETEZ VOUS DES COUILLES, on s'en fout de dominer qui que ce soit, on veut juste des DROITS.

Sinon le gif du canard associé à sa description m'a fait beaucoup rire.
 
Dernière édition :
26 Avril 2013
185
221
0
Quand j'ai lu le titre, je me suis dit : "ok, ils ont peur que ça devienne invivable pour la femme, qu'elle ne puisse plus vivre parce que sa libido serait une douleur permanente, c'est bien."

Et puis j'ai lu le contenu de l'article.

:oo:
 
10 Mai 2008
0
2 111
0
trigger;4155583 a dit :
C'est tellement ridicule que ca me donne envie de rigoler nerveusement.

J'imagine les femmes la bave aux levres, arpentant les rues a la recherche d'une proie -homme, femme, animal!- pour satisfaire ses besoins primaires.

Elles usent ensuite de la pauvre creature jusqu'a ce que, repue, elles la rejettent au loin et regagnent leurs couches pour quelques heures, laissant la ville profiter d'un repos ephemere.

:yawn:


:yawn:
Et les hommes fourches et torches à la main "trouvons leu nid et tuons les avant qu'elles pondent des oeufs..."
 
9 Janvier 2010
286
333
1 664
Paris
www.alittlemarket.com
lalax;4155156 a dit :
Je suis assez d'accord sur ce que vous dites du discours de ces messieurs qui en effet me gêne un peu puisqu'il me semble assez absurde et sexiste.
Mais à la base, je suis peut-être bizarre, mais moi c'est cette pilule qui a quelque chose qui me gêne ! Je ne sais pas, je trouve ça étrange de créer du désir factice (et si on fait le parallèle avec le viagra en réalité celui-ci ne fait qu'agir sur le mécanisme et pas le désir de l'homme il me semble). A première vue en fait je trouve que ça sonne un peu comme une obligation sous-entendue d'avoir, pour une femme actuelle, une vie sexuelle très active et disponible pour quelqu'un en face (je ne sais pas si c'est bien clair :lunette:) Certes, je conçois que certaines femmes puisse être gênées par leur manque de libido, et puis après tout je ne sais peut-être pas bien ce que ressentent les personnes qui seraient amenées a utiliser ces pilules, mais n'est-ce pas aussi répondre à une pression extérieure quelque part ? [les femmes concernées pourront peut-être éclairer ma lanterne, je dis peut-être quelque chose de stupide!]

Entièrement d'accord avec toi.
De plus je trouve ça un peu flippant qu'on en arrive à un point où on peux acheter du désir, avoir du désir quand on veux et où on veux. Ca fait très mauvais scénario de SF. Et du côté féminin comme masculin bien sûr. Parce que certes le discours de ces messieurs assez aberrant, mais je pense - je me fais l'avocat du diable - mais je pense qu'en fait y'a toute une partie de ce qu'il voulaient dire qui est juste très mal exprimée (enfin j'espère pour eux hein). Parce qu'un trop grand désir sexuel c'est plutôt flippant et surtout pathologique (regardez DSK) donc je comprends que les résultats trop efficaces de leur pilule leur fasse un peu peur. Bon après c'est évidemment le discours misogyne qui se cache derrière qui est dérangeant, mais au fond ils n'ont pas tort je pense.
Et puis du coup avec de telles pilules miracles, plus d'excuse pour le "pas envie", puisqu'un simple médoc sert à résoudre le problème, donc je ne sais pas si cela va vraiment servir la cause féminine.
 
27 Octobre 2012
407
350
2 304
Montpellier
Ouuuuh, la fâme est un être fragile et faaaaible, la fâme c'est le maaaal, sortez les bûchers, on va brûler quelques putains... :twisted:

On dirait des adultes qui débattent de l'éducation d'un enfant... "Alors, qu'est-ce qu'on fait pour les femmes, on leur donne ça, tu es d'accord? Hmm, non, on va mal les éduquer, elles ne sont pas assez grandes pour se prendre en main seules"

Je suis désolée, j'y vais violemment, mais : :gonk:
 
27 Septembre 2011
3 703
16 530
3 374
Dans les nuages
svandendrah.eklablog.com
trigger;4155583 a dit :
C'est tellement ridicule que ca me donne envie de rigoler nerveusement.

J'imagine les femmes la bave aux lèvres, arpentant les rues a la recherche d'une proie -homme, femme, animal!- pour satisfaire ses besoins primaires.

Elles usent ensuite de la pauvre créature jusqu’à ce que, repue, elles la rejettent au loin et regagnent leurs couches pour quelques heures, laissant la ville profiter d'un repos éphémère.

:yawn:

destynova;4155680 a dit :
:yawn:
Et les hommes fourches et torches à la main "trouvons leu nid et tuons les avant qu'elles pondent des oeufs..."

Merci, j'ai éclaté de rire grâce à vous deux :yawn:

Une touche d'extra-terrestre, et on est bons pour un remake de la Mutante (et ses suites)  :lunette:


mutante-1995-visu-aff-01-g.jpg


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
26 Avril 2013
185
221
0
lalax;4155156 a dit :
Je suis assez d'accord sur ce que vous dites du discours de ces messieurs qui en effet me gêne un peu puisqu'il me semble assez absurde et sexiste.
Mais à la base, je suis peut-être bizarre, mais moi c'est cette pilule qui a quelque chose qui me gêne ! Je ne sais pas, je trouve ça étrange de créer du désir factice (et si on fait le parallèle avec le viagra en réalité celui-ci ne fait qu'agir sur le mécanisme et pas le désir de l'homme il me semble). A première vue en fait je trouve que ça sonne un peu comme une obligation sous-entendue d'avoir, pour une femme actuelle, une vie sexuelle très active et disponible pour quelqu'un en face (je ne sais pas si c'est bien clair :lunette:) Certes, je conçois que certaines femmes puisse être gênées par leur manque de libido, et puis après tout je ne sais peut-être pas bien ce que ressentent les personnes qui seraient amenées a utiliser ces pilules, mais n'est-ce pas aussi répondre à une pression extérieure quelque part ? [les femmes concernées pourront peut-être éclairer ma lanterne, je dis peut-être quelque chose de stupide!]

Je me suis demandée pendant un instant si l'utilisation de ce médicament ne serait pas réservé aux femmes qui ont perdu leur libido suite à un traitement ou une maladie et le vivent mal ou en complément quand toutes les pilules ont un effet dévastateur sur la libido.

Cela dit, il est vrai que les libido faibles et/ou l'asexualité sont encore plus ou moins classées dans les troubles psychologiques et sexuels donc on peut, en effet, se poser la question.

(Et par la même occasion, si cette pilule jouant sur le désir ne s'adresse qu'aux femmes, on peut aussi souligner le bon vieux cliché selon lequel un homme a toujous envie OU la sexualité de la femme se doit d'être soumise à la sienne, donc de correspondre à ses envies à lui. Et là, oui, si on se demande pourquoi cette pilule, dans quelles conditions et qu'on associe ça au délire absurde des terribles femmes adultères, ça fait peur.)
 
1 Juin 2013
6
4
154
A mon sens, ces produits devraient être réservés au palliatif, dans l'idée de compenser, de combler, un manque de  libido  sentiendi  chez une patiente.
Le cas contraire, on risque de les voir employés par des femmes, croyant ainsi se "libérer", mais jouant contre elles-même puisque s'asservissant à leurs passions (au sens fort du terme, devenant ainsi de véritables patientes), rejoignant ces mutins de panurge dont la maxime est "s'éclater".
Et puis, cela me fait penser à cette scène dans un film de Woody Allen (Annie ou Manhattan, je ne me souviens plus avec exactitude) où la compagne d'Allen se sent obligée de fumer un joint avant de faire l'amour pour justement, "s'éclater"...
Gare à l'auto-asservissement, donc.

(Je m'excuse de ne pas suivre la tradition du "commentaire-fleuve" qui semble régner ici, préférant, pour ma part, fonctionner par courtes remarques ciblées)
 
Dernière édition :
31 Mai 2013
10
84
3 664
Cet article montre a quel point le plaisir féminin est toujours mal appréhendé et fait peur aux hommes. Et les réflexions pour rendre le médicament moins efficace m'ont scandalisée !

Cependant, j'ai fait des recherches et j'ai remarqué que certaines femmes avaient elles aussi peur du Viagra à ses débuts et y étaient plutôt opposées !
Elles avaient peur des risques cardiaques (et bon cela se comprend !) mais elles avaient aussi peur que les érections de leurs partenaires ne soient plus spontanées. Elles voulaient se sentir vraiment désirée et ne pensaient pas que ce soit possible avec un médicament.
Ou, pour certaines, elles voulaient "être tranquilles" niveau sexe.
De plus, apparemment peu de femmes accompagnaient leur conjoint lorsqu'ils allaient chercher le médicament. (Je ne sais pas si c'est toujours le cas aujourd'hui.)

Je suis bien d'accord pour dire que les propos relayés par cet article sont scandaleux (surtout le "bouleversant l'ordre de la société"). Mais je me dis que, peut-être, ces réactions excessives montrent surtout que l'on a du mal à appréhender le plaisir de l'autre sexe, qu'on soit un homme ou une femme.

Voilà mon avis, j'espère ne choquer personne avec ces propos.
 
Dernière édition :
P

paulette_

Guest
Apparemment, comme relevé sur Slate.fr :

le "Reproductive Health Drugs Advisory Committee" de la FDA, qui a etudié le cas de l'Intrinsa, est actuellement composé pour moitié de femmes, dont sa présidente. Le "Commissioner of Food and Drugs" à qui il rend ses avis, est une femme depuis 2009.

Ce ne sont donc pas des hommes qui pensent que les femmes ne doivent pas booster leur libido.

Ensuite (vu sur Slate aussi), il n'y a pas de comparaison entre le viagra (qui agit sur la circulation sanguine, qui répond à un 'disfonctionnement' physique) et Lybrido (qui devrait agir sur la libido, sur un aspect 'mental').
Pour les hommes, il n'y a aucun médicament jouant sur la libido. Donc Lybrido est quelque de totalement nouveau pour les femmes et les hommes. C'est pour cela que ça doit être bien étudié (effets secondaires, risques, détournement à éviter, normalisation excessive d'une hypersexualité -chez l'homme et la femme- par les médias, etc).

Et comme le relève un commentaire : "si le produit est vraiment efficace et peut se dissoudre facilement dans un verre d'alcool, il risque d'offrir ce contrôle à d'autres...".

Est-ce qu'il s'agirait d'une prescription pour les personnes souffrant réellement de trouble de la libido ? Ou est ce que toutes les femmes pourraient s'en procurer pour "le plaisir" ?
Je pense qu'il nous manque des réponses pour se prononcer clairement...
Tant mieux que l'étude se poursuive. Avec tous les médicaments et pillules qui sortent et qui au final sont dangereux, il vaut mieux être sur de ce qu'on nous propose.

Edit : autre chose... Est ce que cette pilule joue réellement sur la "libido" ? Quel risque de dépendance (puisque ça touche au mental) ? 
Ou est ce ça joue uniquement sur des effets physiques (lubrifiant, relâchement des muscles, ou autre) ? Quels risques à long terme ? (je ne connais pas non plus les risques du Viagra). 
Quels risques accompagné de la pilule contraceptive ? (Les hommes par exemple, puisque tout le monde fait la comparaison, ne prennent pas ce type de pilule en plus du Viagra).

Je pense qu'il nous (non scientifiques) manque encore énormément d'infos ? Avec tout ce que certains prennent déjà comme contraception, pour le stress, contre les petites dépressions, etc. et qui jouent déjà sur le mental, il vaut mieux que les études soient menées correctement et complètement avant d'être mis sur le marché.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes