Oua ! Ça fait un choc... je cotoie le milieu depuis mes dix ans et je n ai vu que des profs passionnés... j espère qu il n y avais pas d abus du genre en cachette
Mon image de ce milieu en prend un coup
 
Je ne suis pas étonnée... J'en ai fait de la musique classique et certains membres du personnel avaient "leur réputation". Personne n'était choqué, les infos circulaient comme si c'était normal : faut pas rester seule dans une pièce avec untel, tel autre ne se prive pas pour mater des filles (parfois trèèès jeunes), etc. J'en ai jamais parlé à mes parents car pour être honnête à l'époque je ne voyais même pas le problème (j'ai jamais été victime - ou alors à mon insu pour le mateur - je précise). Pour autant que je sache, rien n'est jamais remonté à la direction de l'établissement.
 
Toutes ces enquêtes, ces témoignages, ça nous montre que les violences sexuelles sont partout, dans tous les milieux, omniprésentes... C'est désespérant.
J'espère que dans quelques générations, on parlera de nous comme de l'époque où "nos grand-mère se faisait agressé sexuellement à tout va et tout le monde s'en foutait, t'imagines une période aussi barbare où l'omerta était la règle, c'est chaud quand même!". J'espère que tous ces témoignages montrant l'omniprésence de violences sexistes serviront à quelques choses pour l'évolution.
 
J'ai été longtemps au conservatoire, et pour ma part, j'ai rarement eu pour professeurs des hommes, je n'ai donc pas vécu de harcèlement, mais les témoignages ne m'étonnent guère, du fait que les cours sont souvent en comité très restreint et que certains abusent de leur statut de professeur comme dans les écoles, ainsi du fait qu'ils sont souvent des musiciens/compositeurs hors pairs et reconnus.
 
  • Big up !
Reactions : EmmanuelleMerteuil
Ca ne m'étonne pas du tout non plus. Je suis moi-même pianiste, et quand j'avais 14 ans j'ai rencontré un prof que j'adorais. Il était parfait, gentil, extrêmement pédadogue, c'était le bonheur total. J'ai étudié avec lui pendant 2 ans je crois, puis je ne l'ai plus vu. Et un jour, le jour de mes 18 ans, il m'envoie un message pour me souhaiter un joyeux anniversaire, et commence avec "tu es majeure maintenant...", et il ne me lâchait plus. A tel point que j'ai fini par ne plus lui répondre, et il m'a bloquée. J'étais tellement dégoûtée. C'était un prof super et à cause de son attitude, je n'ai jamais pu travailler à nouveau avec lui.
Il y en avait un autre aussi, que tout le monde connaissait, et dont les élèves nous racontaient tout le temps qu'il profitait d'excuses bidon pour les toucher, qu'il expliquait tout le langage musical par des métaphores sexuelles etc... Et ça avait l'air de ne choquer personne. "Non mais il faut s'habituer, mais après ça va !". Non.
J'ai aussi vu des filles de mon âge en stage d'été aller boire des verres avec leurs profs et les embrasser à la fin.

Et ne parlons pas des festivals... Souvenir de ce violoniste mondialement connu qui m'a suivie dans la rue et qui heureusement a eu un appel entre temps qui l'a forcé à s'éloigner. Ou un autre festival dont je parlais avec un ami musicien qui y jouait et qui me disait "si tu veux venir en tant qu'auditrice, viens avec ton copain. Vraiment. Ne va pas seule là-bas."

Enfin bref, comme le disait l'article les violences sexuelles sont "tout simplement" partout.
 
Je me permet d'ajouter mon témoignage. Heureusement pour moi je n'ai jamais subi d'agression sexuelle mais il y effectivement un vrai problème avec certains professeurs. J'ai moi même été au conservatoire quand j'étais adolescente, j'ai fait deux ans au conservatoire de ma ville natale, puis deux ans dans une autre ville et enfin deux ans a nouveau dans ma ville natale. J'avais dix ans lorsque j'ai commencé et on m'a collé un professeur réputé pour être très lunatique et peu pédagogue (à mon souvenir je n'avais jamais entendu parler de "réputation sulfureuse" ou d'autres choses dans le genre, tout le monde le prenait juste pour un guignol), je me souviens encore de la première fois où je suis allée au magasin de musique pour chercher des partitions, le vendeur m'a demandé qui était mon prof et j'ai dit "c'est monsieur H." et tout le monde s'est mis à rire, je ne voyais pas encore le pb. Pendant mes deux premières années il a jamais fait aucune remarque ou geste déplacé, il était juste bizarre (tout le monde s'accordait pour le dire, les autres élèves comme les profs), super fantaisiste, pas organisé... J'ai pas grand chose à dire sur les deux années suivantes dans l'autre conservatoire puisque je ne travaillais qu'avec des femmes qui savaient ce qu'elles faisaient et ne profitaient jamais de leur position de pouvoir. Lorsque je suis revenue dans ma ville natale j'avais 14 ans et j'avais bcp progressé (grâce à ma prof), j'avais demandé à changer de prof à mon retour dans ma ville mais pour je sais plus quelle raison on m'a dit non (la direction n'avait même pas consulté les professeurs alors que c'est obligatoire) du coup je me suis retrouvée avec le même qu'au début qui a commencé à se comporter différemment, il avait vu que j'avais progressé et que j'avais grandi du coup il essayait vraiment d'installer une "relation de confiance". Mais le truc avec ce type c'est qu'il était vraiment TRÈS lunatique, un jour il pouvait se comporter normalement et un autre jour il pouvait arriver bourré ou défoncé en cours et me dire des trucs du style "T'as un copain ?", "T'es toute mignonne aujourd'hui", "Je sais que je te trouble", parfois même il voulait me retenir plus longtemps pour qu'on fume une clope ou qu'on aille boire un verre et je devais tjrs inventer une excuse pour m'enfuir. Au bout de deux années supplémentaires avec lui (plus son nouveau comportement de dragueur) j'en ai eu marre. En plus il était dans le genre jaloux (et puis il était dans le fantasme de l'artiste maudit qui se drogue et qui est pas stable du coup je pense qu'il trouvait ça excitant l'idée d'une aventure avec une élève), même si je prévenais à l'avance, à chaque fois que j'étais pas là il appelait mes parents pour leur hurler dessus et leur demander où j'étais (alors que lui même ne s'est jamais bougé pour venir à mon examen de fin de 2e cycle ou mes auditions et me prévenait dix minutes avant mon cours qu'il serait absent). J'ai bcp enlevé de détails pcq sinon ce serait trop long à raconter mais ce qui me choque le plus c'est les autres adultes qui disaient "bah oui il est bizarre, il fait peur à plein de monde c'est sûr mais bon il est comme ça...". Quand je suis allée voir un des autres profs pour lui demander de travailler avec lui il m'a dit oui et m'a demandé pourquoi je voulais changer, je lui ai tout raconté et il avait l'air très sceptique en m'écoutant. Au final mon prof a fini par savoir que je voulais travailler avec qqn d'autre et s'est mis à harceler ma famille pour savoir où j'étais et pour me faire venir chez lui pour qu'on discute. À la fin il m'a fait tellement peur et mon père était tellement en colère que j'ai décidé de quitter le conservatoire( même l'idée de le croiser dans un couloir me faisait peur), j'ai emprunté le portable d'un ami pcq je ne voulais pas qu'il ai mon numéro et je lui ai dit que je ne reviendrai plus, alors il a appelé ma mère limite en pleurant pour lui dire qu'il sentait que les autres professeurs lui volaient ses élèves et qu'il avait été gentil avec moi et que c'était comme ça que je le remerciait, que je me faisais manipuler...
Enfin voilà, j'ai fini par prendre des cours particuliers avec l'autre professeur qui était plus "normal" (aucun délire chelou en mode "j'suis un artiste les gens me comprennent pas") et qui faisait rien que son travail sans avoir besoin de dire des trucs déplacés.
Mais outre les agressions sexuelles il y aussi un vrai pb de misogynie, ça arrivait à mon prof de péter un câble pcq il y avait qqch dans sa journée qui s'était mal passé et il passait sa colère sur toutes les élèves qu'il croisait (j'ai connu des garçons qui travaillaient avec lui, ils ont jamais eu aucun pb). Même chose avec un prof de violon, qui était connu pour insulter ses élèves filles. J'ai connu deux filles qui travaillaient avec lui et qui ont du arrêter le conservatoire pcq il les avait traumatisées et deux garçons qui trouvaient que ce prof était juste génial... Sans parler non plus de la direction et des gens de l'accueil qui nous parlaient comme si on avait quatre ans et le directeur qui disait à peine bonjour et montrait clairement qu'il se faisait chier pendant mes examens.
Enfin bref, désolée pour le roman mais cet article m'a juste rappelé des mauvais souvenirs et je pensais que ce serait bien des les partager...
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes