A Perfect 14, le documentaire sur les mannequins « grande taille »

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Virginie, le 2 mai 2014.

  1. Virginie

    Virginie
    Expand Collapse

  2. Dimy

    Dimy
    Expand Collapse
    Mélange instable

    C'est vrai que la frontière entre taille "normale" et grande taille est assez floue. Par exemple, on se rend vite compte en faisant du shopping que pour certaines marques on est considérée comme grosse à partir d'un 40 ou 42. Et pour d'autres, les grandes tailles débutent à 46 (Asos par exemple). Donc ça serait intéressant de voir comment on définit un mannequin grand taille.
    Et puis, le terme "perfect" m'interpelle: on pense souvent que les mannequins grandes tailles ont le droit de manger ce qu'elles veulent et de vivre une vie de folichons en se fichant complètement des conséquences. Alors qu'en fait, le terme "mannequin" oblige à véhiculer une certaine idée de la perfection, que ce soit en taille 34 ou 46. Une mannequin grande taille n'est pas n'importe qui.

    En résumé, bon sujet, car sous exploité. Reste à voir si on va réellement redonner ses lettres de noblesse au métier de mannequin grandes tailles!
     
  3. Hibourisson

    Hibourisson
    Expand Collapse
    la peluche nucléaire 

    "À travers le parcours de trois mannequins « plus size », le film dénonce les standards de beauté actuels et documente la lutte perpétuelle de ces jeunes femmes considérées comme « hors normes » pour imposer une perception du corps plus saine et respectueuse." 

    Je trouve cette phrase très maladroite personnellement. Sans faire de raccourci cela sous-entend que les "plus size" par" leur taille prône une perception du corps plus saine et plus respectueuse". Donc à l' inverse les standards actuelles c'est à dire les petites tailles = perception du corps mal saine. 

    Il ne faut pas opposer tailles fines et tailles plus size. Il faut prôner la diversité  et non une vision manichéenne des choses. 
     
  4. Vilaine

    Vilaine
    Expand Collapse
    Milite pour la mort de l'expression "Paillettes et licornes".

    Oh là là, mais c'est exactement ce que fais l'article... Tu as mal compris la phrase. Le film dénonce les standards de beauté actuelle (on est d'accord que c'est absurde et malsain d'imposer "une beauté unique" qu'il faut absolument atteindre) ET documente aussi la lutte des nanas pour imposer une perception du corps plus saine. Du corps EN GÉNÉRAL.
     
  5. MelusineB

    MelusineB
    Expand Collapse
    Bouffe la vie fillette !

    Je n'ai pas compris leur démarche ainsi !

    Plutôt dans le sens où toutes les morphologies existent et toutes sont belles ; d'où le respect, pour tout le monde.
    Et l'emploi de "sain" je l'ai compris comme un synonyme de s'accepter en quelque sorte. Ce n'est pas le nombre de kilos qui est sain ou malsain, mais la souffrance qu'il peut engendrer dans notre tête !
     
  6. 9Chapillon

    9Chapillon
    Expand Collapse

    Je trouve que c'est une bonne démarche, mais on reste avec des corps qui correspondent à un certain idéal, des silhouettes en houite comme dirait Christina. Ces mannequins ont des formes, certes, mais il faut qu'elles restent bien placées donc : poitrine généreuse, taille marquée, hanches généreuses. Des rondeurs, oui, mais pas n'importe où. C'est un peu hypocrite.
     
  7. vicb

    vicb
    Expand Collapse

    Bonjour,

    Cette phrase "pour imposer une perception du corps plus saine et respectueuse" aussi m'interpelle.

    Je suis moi-même mannequin, et je fais du 36.
    Je n'ai jamais fait de régime et j'ai une vie saine (je fais du sport, mais j'adore le chocolat hi hi).

    Déjà toutes les mannequins n'ont pas un problème avec l'alimentation. On peut être mince et en bonne santé. Je parle des 3/4 des mannequins qui sont "commerciales", la high fashion n'étant réservée qu'à une élite (c'est la partie visible de l'iceberg).

    Que ce soit du 32 ou du 46, je ne pense pas que les extrêmes sont bons pour la santé.

    L'obésité, comme l'anorexie est une maladie, qui peut entraîner des complications médicales.

    Ce que j'aimerais voir dans ce monde de la mode c'est des filles en 38-40, voire 42, qui représenteraient la majorité des françaises.
     
  8. fingal

    fingal
    Expand Collapse
    Mélange instable Guest

    Y'a que moi qui trouve bizarre le cou du mannequin du milieu sur l'image du trailer ? En vrai ? :dunno:
     
  9. Talgi

    Talgi
    Expand Collapse

    Je pense que la phrase sous-entendait le fait que, pour être plus maigre et pour convenir aux standards de beauté, certain(e)s n'hésitent pas à s'affamer voire pire.

    Quant à la taille (de vêtement), elle peut varier énormément en fonction d'autres paramètres.

    Je suis grande (1m82) et j'aurai beau essayer des méthodes dites 'saines', je ne pourrais jamais rentrer dans un 36, à cause de ma taille, de mes os et de mes muscles réunis.

    Il y a un peu plus d'un an, après avoir fait un peu de mannequinat, j'ai voulu rentrer dans une agence mais quand j'ai vu qu'une modèle avec pratiquement les mêmes proportions que moi (soit du 40) était classée dans les grandes tailles, ça m'a refroidi direct.

    Comme le dit la fille dans la vidéo, il y a les mannequins qui font du 34/36 et les mannequins grande taille, tout le reste, du 38 au 58, ce qui est quand même vachement équilibré comme classement (/irony inside)
     
  10. Tankli

    Tankli
    Expand Collapse
    Punk bunny

    Houuu merci ! Enfin quelqu'un qui dit tout haut ce que j'ai toujours pensé tout bas !
    C'est vrai que quand on parle de mannequin plus size, tout le monde lance des "oooh" et des "aaah" en s'extasiant devant le grand pas en avant que ça représente. Et à juste raison ! Il est clair qu'un peu de diversité ne fait pas de mal !
    Mais on est encore tellement, teeeeeeellement loin d'une véritable diversification des corps dans le milieu du mannequinat !
    En fait c'est presque (je dis bien presque) comme si ces filles, considérées comme des mannequins grande taille, créaient davantage de complexe chez moi qu'elle n'en faisaient disparaître.
    On pointe du doigt la dictature de la taille zéro parce qu'elle représente un idéal physique presque impossible à atteindre. Pourtant beaucoup de filles (trop) tentent de ressembler à ces modèles en adoptant parfois un comportement très dangereux pour leur santé.
    Pour ressembler à des mannequins plus size, inutile de s'affamer me direz-vous, oui ! Mais ça ne veut pas dire pour autant que les canons de beauté qu'elles véhiculent sont plus faciles à atteindre !
    En effet, ces filles (superbes au demeurant) possèdent des rondeurs où il faut, comme il faut. On a toujours une jolie taille bien marquée et... Bon sang, ce que c'est dur d'obtenir une taille si contrastée par rapport aux hanches et à la poitrine ! Pourtant il existe des "solutions", comme par exemple le "waist training" (qu'on pourrait littéralement traduire par "entraînement de la taille" ?). Il s'agit de porter un corset quasiment 24/24h jusqu'à ce que l'effet commence à se voir - c'est à dire jusqu'à ce que les organes soient si compressés qu'ils commencent à remonter au-dessus de la taille de façon permanente. Moins dangereux que de s'affamer ? Je ne pense pas. Et le pire c'est que le waist training possède déjà de très nombreuses adeptes (tapez dans google image pour voir...) ! Les mannequins plus size n'éliminent pas vraiment les complexes, elles en créent d'autres.

    Néanmoins, je pense que l'arrivée des mannequins plus size dans le monde du mannequinat est déjà une excellente chose et un grand pas vers une plus grande diversification (et je salue la création de ce documentaire avec beaucoup d'enthousiasme). Juste, il ne faut pas s'arrêter en si bon chemin et accepter aussi des corps non pas en 8 mais aussi en H (et même en P, en E, en W, PEU IMPORTE : qu'ils soient tous représentés !). Parce que les mannequins plus size actuelles sont à peine plus rondes que les autres, mais en dehors de cette particularité elles répondent exactement aux mêmes critères de beauté que leurs consœurs (taille marquée, traits fins, pas de cellulite, etc.). On est encore très très loin de l'égalité qu'on souhaiterait obtenir mais ne baissons pas les bras ! Ce projet (et les mannequins qui y ont participé) apporte déjà une bonne raison d'être optimistes !
     
  11. Choopa

    Choopa
    Expand Collapse

    Exactement! J'adorerais voir des mannequins plutôt petites par exemple, et avec un petit ventre (comme moi quoi :3).
    Et des mannequins avec pas beaucoup de poitrine mais beaucoup de cuisses comme ma meilleure amie (ça la faisait tellement culpabiliser...).
    Ce qu'il faut dire en plus, c'est que la mode nous donne l'impression qu'on doit ressembler aux filles des magazines alors que dans la vrai vie...  Ce n'est pas forcément ça qui compte (je reprend l'exemple de ma meilleure amie qui malgré ses complexes est hyper populaire).
    Et des mannequins avec un peu de cellulite, avec une taille moins marquée, avec des petits "défauts" ou avec plein de grains de beauté sur le visage!
    Enfin, c'est beau de rêver.
    Néanmoins, je trouve ce projet assez sympa, par ce qu'au moins, cela encourage à plus de diversi!
     
  12. Pectine75

    Pectine75
    Expand Collapse

    Bah ouais, comme....des mannequins par exemple ? :surprised:

    Autant je suis tout à fait pour l'idée de ne pas nous montrer qu'une représentation de la femme à base de 1m80/50kg, autant je trouve tout à fait normal qu'à partir du moment où on nous montre un mannequin (mince ou plus size) ça doit être une femme un peu irréelle et qui fait rêver.

    Sinon à ce moment là, on peut étendre : quand on nous montre des mannequins enfants, pourquoi pas des enfants "imparfaits" type moches ou gros ? Quand on nous montre des mannequins séniors, pourquoi pas des mannequins type babouchka ou avec des hanches artificielles ?

    Moi quand je choisis des fringues ou que je regarde des pubs, au prix où je paye les produits j'attends qu'on me fasse un peu rêver, pas qu'on me montre les gens que je vois tous les jours dans le métro...

    En fait, je crois que je ne comprends pas le débat de dire "les mannequins sont des femmes qui ne correspondent pas du tout à la réalité, c'est pas normal de nous montrer ça" mais que par contre on ne s'insurge pas autant sur le fait que "les sportives/les actrices c'est pas normal de nous montrer surtout des belles gosses à corps de malade, ça correspond pas à la française moyenne" : ben non, tout ça c'est un métier, on parle de pros.

    Ça me ferait mal que les mannequins soient payées autant si n'importe qui pouvait les remplacer. Mannequin c'est pas juste se lever et faire la belle, c'est un vrai boulot il me semble.
     
Chargement...