Arrêter de fumer

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Malakoh, le 18 janvier 2015.

  1. Malakoh

    Malakoh
    Expand Collapse

    Je lance ce post car j'aimerai arrêter de fumer. Il y a des topics similaires mais ils sont tous morts.. Je suis une plutôt grosse fumeuse (1 paquet par jour)

    Y a t il parmi vous des gens qui ont arrêté de fumer ? Des conseils ? Du soutien ? D'autres qui souhaitent arrêter ?
     
  2. Arsène Lapin

    Arsène Lapin
    Expand Collapse

    Bonjour @Malakoh!

    J'ai arrêté de fumer il y a 2 ans et j'étais une groooooosse fumeuse aussi! Un paquet par jour. C'était impossible pour moi de ne pas fumer pendant une journée, et je ne pouvais pas non plus réduire ma descente de pompier.
    Et pourtant, j'ai arrêté du jour au lendemain! :danse:
    Je ne sais pas si j'ai des conseils particuliers à donner. Je sentais juste que c'était le moment: un mois de septembre sans beaucoup de sorties, peu de stress et un changement d'université.
    J'ai arrêté de boire du café le premier mois sinon j'avais l'envie irrésistible de me rouler une clope! Pas d'aubergine non plus, il y a de la nicotine dedans. Et quand je sortais faire la fête les premiers mois, pas d'alcool. (idem que pour le café) : J'ai vachement ris et beaucoup dansé!
    Reprendre le sport m'a aussi pas mal aidé. Au début, c'est juste infâme mais la progression est vite super gratifiante! :boxing:

    Aujourd'hui, bilan super positif!! Comme j'ai arrêté sans trop de souffrance, je peux même fumer un pétounet de-ci de-là sans stress de replonger. Et surtout: pas un seul rhume ou une seule bronchite en 2 ans!!! Le rêve. J'ai pris 3 kilos, mais sans scrupule: j'ai redécouvert le plaisir de manger! Je ne réalisais pas à quel point le tabac masquait les saveurs. :bave:

    Voilà!!
    J’espère que tu réussiras à te débarrasser de la clope! Cependant, ne soit pas trop dur avec toi même. Si ça engendre trop de frustrations et que tu n'arrive pas à arrêter du premier coup, ne t'en veux pas. Dis toi juste que ce n'était peut-être pas le bon moment et essaie de nouveau quand tu te sentiras détendue et d'aplomb pour affronter le manque.

    Je te souhaite bonne chance! :fleur:
     
  3. Malakoh

    Malakoh
    Expand Collapse

    Merci pour cette longue réponse :) un de mes amis m'a dit aussi qu'un jour il s'est levé et s'est dit "J'arrête de fumer" genre un déclic.. Mais il paraît qu'il est aussi censé se produire dans ta tête un déclic pour les maths et le code mais ca n'est jamais arrivé donc les déclics moi je me méfie.. Ca tombe sur tout le monde mais pas sur moi >< j'espère que je vais arriver a au moins réduire..
     
    Arsène Lapin a BigUpé ce message
  4. Arsène Lapin

    Arsène Lapin
    Expand Collapse

    Ahahahaha!
    Pour moi aussi le déclic du code et des maths relève de la science fiction!! Mais plus qu'un déclic, je dirais que comprendre pourquoi je fumais m'a pas mal aidé à me débarrasser de l'habitude.
    Pour moi, c'était "expirer". Le mouvement pour évacuer le stress. En apprenant à me détendre, à relativiser les situations qui me mettaient sous tension, la clope ne m'était plus aussi nécessaire. Et ça a été plus facile d'arrêter parce que j'étais détendue. :happy:
    Je suis sûre que tu vaincras! :fouet:
     
    #4 Arsène Lapin, 18 janvier 2015
    Dernière édition: 19 janvier 2015
  5. Nol-Wenn

    Nol-Wenn
    Expand Collapse
    Magnifaïque.

    @Arsène Lapin Il y a de la nicotine dans les aubergines ? :oo: C'est donc la faute de ma mère si je suis une si grosse fumeuse, elle a fait de moi une addict dès le plus jeune âge ! (toujours facile de rejeter la faute sur les autres huhu)

    J'ai envie d'arrêter depuis un moment aussi (ça creuse beaucoup trop dans le budget et puis ma santé.. ma pauvre santé :tears: ) mais j'ai peur de devoir combler le manque par autre chose, de la nourriture en l'occurrence, et ça ne me ferait aucun bien non plus sachant que je suis déjà en surpoids et que je galère déjà à perdre..
    Et en plus mon copain est fumeur.. Gros dilemme, trop de tentations, c'est le bordel.
     
    Arsène Lapin a BigUpé ce message
  6. Malakoh

    Malakoh
    Expand Collapse

    Pareil pour moi sauf que mon copain est non fumeur.. Il est d'ailleurs parfois très désagréable et essaie de gérer mes clopes. Ca part d'une bonne intention mais ca m'énerve vraiment et ca ne me motive pas du tout à arrêter !!

    Looool pour la nicotine dans les aubergines je savais pas XD

    En tout cas, j'essaie de me fixer un objectif.. A la fin de Fevrier avoir au moins réduit à 6 clopes par jour >< je te soutiens @Nol-Wenn http://pinterest.com/pin/A3cNVwAQwLUFPJ1pheIAAAA/
     
    Nol-Wenn a BigUpé ce message
  7. Ju-

    Ju-
    Expand Collapse

    Bonjour les Madz !

    Je viens de décider que j'arrêtais aussi de fumer.

    D'habitude, je ne me dis jamais "j'arrête". Mais "je réduis". Ca passe mieux.

    Mais là j'ai vraiment envie d'arrêter.
    Ca me fait trop tousser.
    J'ai la peau moins jolie, je sens moins bon.
    Je trouve que ca donne pas l'air intelligent. (Alors que quand j'étais jeune, c'était la quintessence du cool, c'est pour ca que j'ai commencé).
    Je ne sens même plus le plaisir de fumer.
    Quand je fume, j'ai comme un gros coup de pompe et j'ai besoin de m'asseoir, ca me flingue mon énergie pour une heure ou deux. Avant, ca ne me faisait pas ça.

    Là c'est le bon moment, je commence un semestre à l'étranger, aucune de mes nouvelles fréquentations ne fume.

    Mais d'un autre côté, j'ai peur de ne jamais pouvoir arrêter complètement. Je ne suis pas confiante.

    J'ai besoin de fumer après manger.
    J'ai besoin de fumer quand je prend de l'alcool.
    J'ai besoin de fumer pour me donner contenance en soirée. Ca m'a toujours rendue nerveuse.
    J'ai besoin de fumer quand les autres fument. Et dans trois mois je revois mes potes fumeurs.

    On s'encourage ? Je sens bien que c'est pas une question de dépendance physique, même si elle est là et que ca me choppe l'arrière du crane quand j'ai vraiment envie d'en fumer une.

    Ca touche aussi à mon manque de confiance en moi, à ma difficulté à rencontrer des gens et à nouer des relations. Pourtant je me suis prouvée il y a bien longtemps que je savais me faire des amis, et la cigarette n'a jamais rien eut à voir là dedans !

    Bref, hésitez pas à balancer des liens, des vidéos qui nous encourageraient :)
    Puis je sens que coupler ca avec une autre résolution ca peut être pas mal. Des résolutions styles "prendre soin de soi", sur la nourriture ou sur la beauté. ou le sport. Ou le fric. BREF :) Bonne journée !
     
    Alaska Nokomis, Nol-Wenn et Arsène Lapin ont BigUpé ce message.
  8. Malakoh

    Malakoh
    Expand Collapse

    Tu as tout mon soutien.. Moi je ne fume pas spécialement pour me donner une contenance, c'est plutôt parce que mes études sont extrêmement ETREMEMENT stressantes..

    Ma peau est catastrophique aussi, mon compte en banque également.. Je suis hyper démoralisée.. Et je rentre en nouveau projet donc le stress est à son comble..
     
  9. Ju-

    Ju-
    Expand Collapse

    @Malakoh : J'enfonce surement une porte ouverte, du coup excuse moi. Et c'est pas du tout pour te faire la morale, sur ce sujet là je ne me permettrais jamais.

    Mais juste au cas où tu ne le savais pas : la cigarette est un facteur de stress physique, il me semble. Je n'ai pas les explications médicales.
    Mais ca explique pourquoi on a envie d'en prendre une après manger ou pour compenser l'alcool, ou pourquoi on a envie de faire caca après une cigarette (amis de la poésie bonsoir).
    Et la dépendance ne doit rien arranger ?

    En gros, si tu as pour objectif de stabiliser tes humeurs et ton stress, ca pourrait être une bonne chose de stopper la cigarette quand tu sentiras que c'est le bon moment. :)
     
  10. Malakoh

    Malakoh
    Expand Collapse

    Le problème c'est que j'ai déjà à peine le temps de vivre, travailler sur son stress, méditation et tout le blabla c'est bien mignon mais je n'ai pas le temps de faire ça.. J'ai a peine le temps de manger, le plus souvent j'oublie.
     
  11. Nol-Wenn

    Nol-Wenn
    Expand Collapse
    Magnifaïque.

    @Ju- @Malakoh Effectivement j'ai lu ça aussi, on a tendance à penser que la clope nous détend alors qu'en fait ça nous met dans un état de stress deux fois pire.. Mais je suis la première à fumer quand je suis stressée ^^

    @Ju- Je me reconnais exactement dans tes habitudes, je ressens aussi le besoin de fumer en soirée, avec des potes, après manger, pendant un film.. Et puis c'est vrai que la clope est un moyen comme un autre de rencontrer des gens haha ! La plupart de mes potes de fac je les ai rencontré en pause cigarette..
    Et j'en ai marre de passer mon temps à tousser (même si quand on arrête de fumer on tousse encore plus les premiers jours, décrassage des poumons oblige).
    Perso je couple ça avec la reprise du sport et de la nourriture plus saine, j'ai du poids à perdre et en arrêtant de fumer je devrais retrouver mon souffle plus rapidement haha !

    Enfin bref, moi je venais vous dire que j'avais décidé de passer le cap malgré mes réticences par rapport à la grignote et tout ça. Mon copain a décidé d'arrêter avec moi. Donc j'espère (je croise les doigts) qu'on va réussir à s'y tenir. :)

    Ce serait cool si on était plusieurs à arrêter en même temps, on pourrait venir se défouler ici quand l'envie devient trop importante x)
     
    Malakoh et Ju- ont BigUpé.
  12. Ju-

    Ju-
    Expand Collapse

    @Nol-Wenn : Oh ouiiiii, en même temps !
    Je suis en train de lire le bouquin de Allen Carr, c'est pas mal.

    C'est dingue comme ca me fait peur, j'ai l'impression qu'on va me retirer de la personnalité sans la cigarette (alors que j'en ai, de la personnalité ! Non mais oh)
     
Chargement...