Association VPS

Sujet dans 'Forum Paris' lancé par DestyNova_, le 11 avril 2014.

  1. DestyNova_

    DestyNova_
    Expand Collapse
    Monde de Merde.

    Bonjour,

    Avec quelques filles de la VPS nous avons décidé de monter une association mixte pour parler de sexualité, et d'amener à discuter des sujets sensibles. Amener les gens à prendre part au débat, essayer de trouver des solutions ensemble (l'aspect "association" est important car il fait appel à la communauté et pas à l'autorité supérieur d'un gouvernement. Lutter contre la culture du viol ne peut être fait sans impliquer notre communauté, c'est absurde de penser qu'on peut changer la mentalité des gens, leur façon de voir la sexualité des hommes/femmes en remettant tout le problème sur la question à des administrations du gouvernement).

    Au niveau des "branches" du projet (à déterminer) il y avait dans ma proposition :

    1) Une branche qui fait de la veille sur ces questions (qu'est-ce qui est fait? ou et quand? quels problèmes sont observés etc) (le site web entre dans ce cadre, mais plus orienté féminisme que sexualité)

    2) Des conférences/débats sur ces sujets (ex : la sexualité des femmes dans les magazines féminins/ on peut aussi proposer des sujets sur la représentation des sportives aux JO/dans les magazines de maillot de bain etc). Ce genre de manifestation est intéressante car elle peut potentiellement attirer du monde (ce qui encourage les gens à s'impliquer), faire naitre les débats, les questions, mettre en lumière les besoins, les problématiques etc.
    On peut faire venir des "pros" ou des gens de Master (ou des gens comme nous) qui ont envie de parler d'un sujet en particulier ou de leur situation : ex : comment je vis le fait de travailler avec des ados/dans un monde d'homme/de femmes, etc). Tu pourrais parler de tes études en anthropologie ; )

    3) des groupes de travail. Plus concret, les gens qui ont envie de s'impliquer viennent et on essaie de voir comment ils peuvent introduire liées à la sexualité etc dans leur milieu (ex : dans les facs justement où comme je le disais personne ne sait où se trouve l'infirmerie, que faire en cas d'agression sur un campus, comment informer les gens etc)

    4) But ultime : formation de "référents" sur place dans les universités (par exemple) qui pourront aider et orienter les gens qui se sentent victimes d'une relation abusive etc




    J'espère que je pourrais changer le nom du topic plus tard ^^
     
  2. Hawley

    Hawley
    Expand Collapse
    Retraitée sans scrupules

    @destynova (si t'as besoin de changer le nom par la suite fais-moi signe on arrangera ça ;) super initiative en tout cas les filles !)
     
  3. Ada or ardor

    Ada or ardor
    Expand Collapse
    forever dolphin love ah-ah-ah-ah-ah-ah

    @destynova
    Pour l'infirmière (toujours scolaire ?) je connais quelqu'un que je pourrais éventuellement contacter. Après je pense qu'il faudrait déjà définir à l'avance quel contenu tu cherches (même des lignes directrices ou des propositions), et le but de l'association (bon ok c'est résumé dans le topic :shifty:) .. en fait c'est une collègue de ma mère et je pensais peut être lui proposer cela par une lettre ou du moins un document papier qui résumerait un peu tout. Je crois vraiment que ça peut l'intéresser :fleur:
     
  4. Lady Dylan

    Lady Dylan
    Expand Collapse
    Hazel Tellington

    C'est super intéressant ! Je pense que j'essaierai de m'impliquer l'an prochain quand je serai à Paris :)

    Si vous avez besoin (pour la salle, pour des intervenant-e-s) je pense que vous pouvez utiliser la liste diffusion EFiGiES, c'est une liste de jeunes chercheuses et chercheurs et études sur le genre avec plein de trucs féministes.
     
  5. Etoile d-araignée

    Etoile d-araignée
    Expand Collapse
    Je suis la descendante des sorcières qu’on n’a pas réussi à brûler. Nous existons encore.

    Pour ce qui est de la communication, je pense qu'il faudrait lister les associations féministes/engagés étudiantes en Ile de France et leur diffuser l'info pour la journée de juin.
    On peut également passer par les services culturels des facs, pour les départements psycho/socio, ça peut les intéresser.

    Ça pourrait être bien de garder une trace de la journée : soit filmer et mettre en ligne, soit demander aux intervenants qui le peuvent de rédiger un papier et le mettre en ligne, soit demander à chaque intervenant si il peut fournir un mini webographie sur son sujet. On peut essayer de conjuguer les trois, soyons fous.

    Le truc qu’il va falloir, sinon, le programme complet, savoir assez vite les thèmes abordés, et créer un support de communication à envoyer aux associations.
    Si on crée un support de communication ça implique de réfléchir assez rapidement à une charte graphique, même très simple.

    Ensuite, on en avais un peu parlé, je pense que, si des gens sont motivés, on peut réfléchir un travail de long terme avec un « dico » mixte, pour parler de toutes ces questions aux adolescents. Ça pourrait être un très bon outil à partager avec les associations, écoles ect...on pourra également le proposer sous forme d’e-book. Ça pourrait garder une notion d'interactivité : renvoyer vers des liens d'articles en ligne, vers des musiques...

    À titre personnelle, je suis assez touche-à-tout je peux essayer de m’impliquer dans pas mal de chose. J’ai des bases en communication, je peux donc réfléchir à une mise en page assez simple pour les informations à envoyer aux assoc'
    Je peux également commencer à lister les assos et les facs potentiellement intéressées, et essayer de récupérer le nom/le numéro d'un contact.

    Pour ce qui est des interventions, comme je l'avais proposé, si cela vous intéresse, je peux intervenir sur la notion de consentement, en faisant un petit topo sur les stéréotypes sexualité féminine passive, et sur l'idée préconçue que "céder, c'est consentir". Je pensais possiblement m'appuyer aussi sur les quelques campagnes qui s'adressent aux violeurs ("ne viole pas") au lieu de s'adresser aux victimes ("ne sois pas violé"), et sur les initiatives d'éducations (par ex, un guide suédois, qui expliquait très bien comment s'assurer du consentement d'une personne.).
     
  6. Ada or ardor

    Ada or ardor
    Expand Collapse
    forever dolphin love ah-ah-ah-ah-ah-ah

    Je suis en train de me dire qu'on doit trouver un nom pour l'association mais que j'ai pas la moindre idée :non:
    Je sais pas s'il faut un nom percutant ? (style Osez le féminisme), ou qui reflète la ligne directrice qu'on voudrait avoir ? (Mais quelle est la ligne directrice, le but de l'association exactement ?)
     
  7. MamieCaro

    MamieCaro
    Expand Collapse
    fresh out of cookies

    Effectivement, c'est la grande question à se poser avant de chercher un nom, poser le contour de l'association.

    (Désolée, je n'interviens pas beaucoup parce que j'ai peur de ne pas avoir le temps d'agir :red: mais je suis attentivement ce qui se passe ici.)
     
  8. Taina.

    Taina.
    Expand Collapse
    Smiling cat.

    Je lis quasi-quotidiennement la VPS et je trouve votre idée d'association géniale! J'espère que le projet se concrétisera :).
    Si vous créez une asso loi 1901, je vous conseille de vous faire aider par une maison des associations. J'y ai bossé dans le cadre de mes études, vous connaissez peut-être: il y en a dans chaque arrondissement de Paris, et elles aident les assos de l'arrondissement en fournissant divers services (aide à la création d'une asso, adresse postale, salles de réunion, etc...) gratuitement.
    De plus, au niveau de la com', il est possible d'y laisser des flyers pour que l'association soit plus visible.

    (ne pas citer)
     
  9. Ada or ardor

    Ada or ardor
    Expand Collapse
    forever dolphin love ah-ah-ah-ah-ah-ah

    Coucou @taina. merci pour le conseil, pour l'instant je suis en contact avec la maison des étudiants de ma fac justement, et on pourrait passer par là, mais c'est une option !
    @destynova @saphiah @lu-ciole
    Donc, pour la recherche d'un siège et peut être de subventions et d'un lieu de conférences (bien que ça n'a pas été évoqué), j'ai pris rdv avec le service étudiant de Paris-8. Même si je suis la seule à y être étudiante, comme vous l'êtes toutes les trois (je t'inclus dans la conversation luciole) ça ne pose pas de problèmes. Ils fournissent une aide à la création / au développement et à la pérennisation des associations étudiantes. Comment exactement ? je ne sais pas pour l'instant, mais c'est ce que j'ai trouvé sur le site web de ma fac (ici : http://www.univ-paris8.fr/Vie-associative-a-Paris- )

    J'ai rdv le mardi 6 mai à 15h. Avant cette date il faudra que j'envoie un mail à la responsable pour une présentation du projet, qu'elle puisse faire un travail en amont, et qu'on délimite bien ce que nous souhaitons faire. Bien sûr c'est quelque chose à faire ensemble, et si vous voulez m'accompagner à ce rvd, surtout feel free !

    D'autre part, j'ai contacté la collègue de ma mère, qui était infirmière scolaire (my bad) et je lui en ai touché quelques mots. Elle m'a dit de lui envoyer un mail, toujours pour bien présenter le projet ect, et qu'elle pourrait faire suivre à des infirmières scolaires de sa connaissance.

    Voilà, cey tout.
     
  10. Ada or ardor

    Ada or ardor
    Expand Collapse
    forever dolphin love ah-ah-ah-ah-ah-ah

    :pray: Oui, ça serait super (l'un et l'autre, mais bien sûr fait en fonction de ce que tu peux). Je te vois comme la tête pensante du projet.

    Ecoute elle s'est un peu mise en retrait (je l'ai eue au téléphone), mais bien sûr proposons lui éventuellement aussi.

    Quant à la définition de l'assoc, heureusement qu'on en parle, parce que j'avais plus imprimé l'aspect féministe (ce n'est en rien une critique, juste une remarque). Donc le point fort c'est qu'on vise vraiment un public mixte (oui ça on en avait parlé) et perso cette direction me convient très bien :fleur:

    édit : Je suis là pendant les ponts (à priori:hesite:)
     
    #10 Ada or ardor, 26 avril 2014
    Dernière édition: 26 avril 2014
  11. Etoile d-araignée

    Etoile d-araignée
    Expand Collapse
    Je suis la descendante des sorcières qu’on n’a pas réussi à brûler. Nous existons encore.

    @DestyNova  Alors, comme je disais, j'interviendrais avec plaisir, par contre, il me faut la date pour être sure que je pourrais poser ma journée (et pour que je m'organise, vu que je ne suis pas de Paris) :fleur:

    Une réunion à mi parcours pourrait effectivement être bien , par contre, comme j'ai des trucs de famille, ça va être compliqué pour moi de monter à Paris. En revanche, si l'une de vous a un ordinateur et une connexion correcte, je peux être présente via Skype.

    Pour la thématique de l'asso, j'étais également resté sur l'idée du féminisme, mais aprés, parler de sexualité différement rejoint forcément les problématiques féministes : casser les clichés lié aux genres, parler de la "violence ordinaire" des inégalités, vouloir remettre l'écoute au milieu des rapports homme/femme là où on nous vend un rapport tourné vers le "rapport de force" ect...Mais bref, c'est à définir de façon plus précise pour qu'on puisse se présenter aux assoc, en effet :)

    Et je trouve ça super interessée, l'idée qu'il ne faut pas tomber dans le piége d'une vision "hétéro-centré". Mais en fait, je pense que c'est un sujet qu'il faudra traiter à part entière, pas juste évoquer à la va-vite, parce qu'il a beaucoup à déconstruire.
     
  12. Saphiah

    Saphiah
    Expand Collapse
    Addio del passato

    Je pense que la réunion à mi-parcours est une bonne idée pour définir plus précisément les contours de l'asso et pour réunir toutes celles qui n'avaient pas pu venir à la première réunion !
    Pour ma part, j'avais compris l'objet de l'asso comme abordant l'éducation sexuelle et la sexualité sous un angle féministe.

    Mauvaises nouvelles de mon côté :sad: :
    - J'avais essayé de trouver un•e intervenant•e au sujet de la recherche et du développement d'une contraception pour les hommes (histoire de ne pas toujours en faire peser le poids sur les femmes + les raisons sexistes invoquées pour ne pas mettre sur l'ensemble du marché une contraception pour les hommes), mais je n'en ai pas trouvé. Ou bien peut-être les auteurs de ce livre : La contraception masculine, mais je n'ai pas encore lu le livre (pour être sûre de la compatibilité de leurs idées avec les nôtres) et je n'ai pas de contact avec eux.
    - J'ai demandé à mon école (ESSEC, à Cergy-Pontoise) s'il serait possible d'y héberger l'asso ou au moins d'y organiser un événement. La réponse est négative : seules les assos constituées essentiellement d'étudiant•e•s de l'école sont acceptées et pour être considérée comme asso de l'école, il faut déjà une existence comme association de fait durant un certain moment avec suffisamment de membres. De toute manière, le lieu serait trop excentré.
    J'ai essayé d'avoir une mise à disposition gratuite d'une salle qui se trouve sur la place Saint Germain-des-Près à travers une personne que je connais assez bien : ce ne serait envisageable que si l'événement est organisé pour et avec nous par une autre asso qui aurait les moyens de le financer. Vu qu'on veut faire connaître notre nouvelle asso, ce ne serait pas très bon...

    Voilà pour le moment...

    @destynova : Super pour le conseillère conjugale ! :)


    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
Chargement...