Avis favorable pour la Procréation Médicalement Assistée de toutes les femmes !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 27 juin 2017.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    Lady Stardust a BigUpé ce message
  2. Shadowsofthenight

    Shadowsofthenight
    Expand Collapse
    je suis de retour mais pas pour vous jouer un mauvais tour

    Et bien, ce n'est pas trop tôt qu'il donne leur avis celleux-là.
    En espérant que la loi soit vite votée malgré la présence depro LMPT dans le gouvernement et l'AN
     
    Mellana, Babitty Lapina, yuyunaâ et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. courgette

    courgette
    Expand Collapse

    Bonne nouvelle pour la PMA, croisons les doigts pour qu'une loi passe !

    Pour la GPA, j'ai du mal à comprendre les réticences. Qu'est-ce qui empêche de l'encadrer pour prévenir les violences ? En France on peut donner un organe non vital à un parents, acte (évidemment gratuit) très loin d'être anodin, mais encadré soigneusement par la loi et les médecins, pour prévenir ses pressions la. Finalement, entre donner un bout de foie à son frère et prêter son utérus à sa sœur, quelle différence ? Et les encadrement pourrait être similaire ou proche.

    Et puis pour le don d'ovocytes, ben... Si les enfants n'était pas un si grand freins aux carrières des femmes sans l'etre autant pour celle des hommes, la question se poserait beaucoup moins... C'est avant tout un problème de sexisme qu'on souhaiterais réparer à la petite semaine avec du médical. À ce rythme la on va faire comme les japonaises qui ne font plus d'enfants faute de pouvoir concilier famille et travail. J'ai l'impression que ce serait plus facile de mieux repartir les congés parentaux et les taches entre hommes et femmes que d'injecter des hormones pour provoquer des hyper ovulations avant de congeler des gamètes....
     
    Taluzt, Shadowsofthenight et Laoragwen ont BigUpé ce message.
  4. PetitePaille

    PetitePaille
    Expand Collapse

    @courgette
    Le problème c'est qu'il n'est pas du tout sur (il y a même très peu de chance à mon avis) pour qu'il y ait assez de "sœur" voulant prêter gratuitement son utérus. Une grossesse c'est quand même pas rien donc je pense que peu de gens voudraient le faire gratuitement. Et dans ce cas là on part sur des dérives ou des femmes pauvres accepteraient la GPA pour améliorer leur fin de mois, subvenir à leur besoin etc. Ce qui pose un gros problème éthique.

    Par ailleurs autant il n'y a pas de lien affectif qui peut se créer entre un donneur de sperme anonyme et le futur bébé qui va naître autant on ne connaît pas du tous les problèmes psychologiques (dépression etc) que pourra entraîner la GPA sur les mères porteuses.
     
    yuyunaâ, Ymotana, Chouette-Culotte et 10 autres ont BigUpé ce message.
  5. leyatte

    leyatte
    Expand Collapse

    @courgette
    La difference c'est qu'un bout de foie ça peut sauver une vie, et procréer non. Je trouve ton exemple maladroit.
    Je suis pour la GPA, mais il faudrait que ce soit bien encadré. Pas que ça devienne un business comme ça l'est déjà dans certains pays.
    Qu'il y ait des suivis medicaux et psychologiques et un total consentement de la porteuse,


    En revanche tout a fait d'accord avec toi sur les ovocytes, mais si j'ai bien compris, l'article parle de garder ses propres ovocytes pour plus tard, pas du don d'ovocytes pour autrui.
     
    yuyunaâ, Shadowsofthenight, LovelyLexy et 3 autres ont BigUpé ce message.
  6. leyatte

    leyatte
    Expand Collapse

    Pour le don de sperme je vous recommande Starbucks, un film qui parle d'un homme qui a donné beaucoup de sperme pour gagner de l'argent, et qui se retrouve avec 300 personnes qui veulent connaitre leur """père biologique""".
     
    ben quoi ?, Gringo, Shadowsofthenight et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. courgette

    courgette
    Expand Collapse

    Si on propose une loi GPA, et qui obligé celle ci à être gratuite, on évite tout les problème de pauvreté ect. Comme pour les dons d'organes, de gamete, de sang ect.
    Non, il n'y en aura pas beaucoup. Mais ce n'est pas le but. Perso, j'aimerais que si ma sœur ou ma meilleure amie se découvre incapable de porter ses enfants, je puisse légalement, et dans un cadre juridique sécurisé, lui offrir, gratuitement, et par amour, de le faire. Comme je donnerais un rein ou un bout de foie ou de moelle osseuse, ce qui est déjà possible et encadré par la loi.
    L'arsenal juridique existe deja pour ce type de don dangereux (médicalement parlant, mais aussi psychologiquement).
    Pourquoi ne pas l'adapter ?
    La gratuité, un encadrement médical et psychologique avant pendant et après, un cadre légal sécurisé, avec un comité d'éthique, toutes ces chose existe si je file un rein. Pourquoi pas pour une grossesse ?

    Quand au donné sur les conséquences, les GPA faite par altruisme son légale dans d'autres pays depuis longtemps, on pourrait avoir des informations la.

    L'interdiction de la GPA, moi je le ressens comme, encore une fois, la loi me dit ce que je peux faire ou non avec mon utérus, avec mon corps. J'aime pas trop.
     
    yuyunaâ, Kyubey, Kounette et 2 autres ont BigUpé ce message.
  8. courgette

    courgette
    Expand Collapse

    J'ai pris l'exemple du don d'organe parce que l'arsenal juridique est en place, et me semble convenir pas mal à une grossesse pour autrui.
    Mais non, ce n'est pas vital. Mais c'est un très bel acte d'amour, et un don qui change la vie :)
    Bon, en plus ton foie ne te reveille pas à 4h du matin parce que "piiiiipiiiiiiiiiiii". Les enfants, oui. Remarque les reins aussi.
     
    niniel a BigUpé ce message
  9. PetitePaille

    PetitePaille
    Expand Collapse

    @courgette
    Je pense que le problème de la GPA c'est que ce n'est pas quelque chose de vitale, même si tu le réduits à quelque chose de gratuit, il y aura toujours un risque qu'il y ait une pression exercée sur la mère porteuse. Tu vas me dire "oui mais pour le don d'organe c'est pareil", sauf que pour le don d'organe on prend le risque que cette pression puisse exister car il en va de la vie de quelqu'un alors que la GPA est quelque chose de "secondaire" (dans le sens pas primordial pour vivre).

    Même si tu as un suivi psychologique, imaginons que la mère porteuse s'attache à l'enfant et ait envie de le garder, concrètement à qui appartient l'enfant ? à celle qui le porte ou à ceux dont il aura la même génétique ?

    Bien évidemment que la GPA ce serait cool si ça pouvait poser aucun trauma, que la mère porteuse est contente de le faire gratuitement pour qqn et que tout va dans le meilleur des mondes mais il faut penser à tous les autres cas qui peuvent poser problème et la j'en vois beaucoup.
     
    yuyunaâ, Ymotana, Lis et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. Melydo

    Melydo
    Expand Collapse
    J'utilise le pronom il (ou iel) + masculin

    Pour toutes les femmes --> pour tou.te.s (y a pas que les femmes qui ont un utérus :cretin:)
     
    Shadowsofthenight et Lis ont BigUpé.
  11. Boite de conserve

    Boite de conserve
    Expand Collapse
    Ce n'est pas parce que toi tu ne fait pas, que ça n'existe pas. Ce n'est pas parce qu'il y pire ailleurs qu'on ne peut pas faire mieux ici.

    Ma question est peut-être stupide, mais si on autorise l'adoption à tous les couples, la GPA est-elle vraiment nécessaire ? Qu'apporte la GPA en plus ?
     
    Lis a BigUpé ce message
  12. narvali14

    narvali14
    Expand Collapse

    @Boite de conserve , je ne suis pas sûre, mais il me semble que pour u,e GPA, l'ovule de la mère biologique est fécondé avec le sperme du père biologique et l'ensemble est porté par la mère porteuse. Du coup, l'enfant possède les gènes de ses parents
     
    Shadowsofthenight, Laoragwen, jorda et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
Chargement...