Bac S 2014 : l'épreuve de math était-elle trop difficile ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mircea Austen, le 22 juin 2014.

  1. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

  2. Panties

    Panties
    Expand Collapse
    Beautiful disaster.

    Je tiens à rappeler que l'année de mon bac, en l'an de Grace 2011, il y avait eut une énorme fuite du seul exercice un tant soit peu simple de toute l'épreuve.
    Alors oui on a tous pleuré, oui on a tous ralé, mais c'est tout. J'ai entendu dire que certains voulaient faire une pétition. C'est du GROS N'IMPORTE QUOI.
    Les gars, au pire les copies seront juste corrigées plus "gentiment", mais c'est tout. Le gouvernement ne va pas se faire chier.

    Voilà. Et je tiens aussi à dire que j'ai eus mon Bac S avec 11 de moyenne, et 4 en math. Alors STOP.
     
  3. Roussalka

    Roussalka
    Expand Collapse

    J'ai fais S et j'avais 3 de moyenne en math sur l'année (je m'étais décidément trompée de filière), au final, j'ai réussi à avoir 10 en math au bac SANS réviser car je m'étais dis que ça ne servait à rien de perdre mon temps de révision dans une matière où j'étais nulle... Résultat devant l'épreuve j'ai trouvé ça facile et j'ai même pensé que si j'avais révisé j'aurais pu avoir une très bonne note ! Alors ma première impression est que les épreuves du BAC sont beaucoup plus simples que celles que l'on a tout au long de l'année au lycée, après cela dépend peut-être des établissements et des professeurs...
     
  4. Munze

    Munze
    Expand Collapse
    C'est pas banal ça.

    Ca m'agace quand on dit que le bac ça ne vaut plus rien de nos jours : c'est normal, c'est pas le rôle du bac.
    Le bac n'est pas une fin en soi, c'est une porte d'entrée vers des études plus longues en université. Ca a été pensé comme ça dès le départ.

    Sinon pour les S de cette année, courage, même si le sujet était dans le programme, c'est vrai qu'il n'était pas simple :fleur:
     
  5. Marydstg

    Marydstg
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement.

    Cette année j'ai galéré en maths... Le programme est beaucoup plus compliqué qu'en 1ère mais j'ai travaillé (beaucoup) et je suis passé de 7 à 8 au 2ème trimestre et j'ai finis l'année à 10 de moyenne en maths. Le prof m'a même mis sur mon bulletin que c'était très encourageant pour le bac. Du coup j'ai travaillé des heures pour assurer en maths. Et je me suis retrouvée devant le sujet et là... WTF?! Non sérieusement j'ai pas finis un seul exercice, j'avais envie de pleurer. Pourtant le bac de l'année dernière en maths je l'aurais fais tranquille mais cette année... Alors ok le niveau a baissé, le bac n'est plus autant un diplôme important mais dans ce cas il faut nous préparer à des sujets comme ça. Et pas faire un programme "touche à tout" parce que j'ai jamais l'impression qu'on va au bout des choses à chaque fois. C'est mon avis de petite terminale S déçue des maths, voilà.
     
  6. eolito

    eolito
    Expand Collapse

    J'ai également passé mon bac en 2011, Grosse fuite sur un exercice à 4 points, la notation a alors été faite sur les 16 autres points qu'il nous restait puis ramenée à 20.
    On a flippé, on a ralé, mais c'est tout, les notations en cas d'épreuves difficiles voire perturbées sont plus cool. La preuve je m'en suis sortie à 16.

    Après aller jusqu'à dire que c'est l'année 2014 où le bac maths a été le plus dur serait purement subjectif, honnêtement ce sujet aurait été du pain béni ( que de subjectivité!).
    Le bac ne se focalise pas sur une matière, il y a au total  pour le bac S
    38 coefficients avec le tronc commun, (les tpe et autres options étant des points totalement bonus)
    dont 7+6+6+2=21 pour les matières scientifiques.
    ce n'est pas une matière qui fera la différence, pour l'obtention du bac... (mention bien avec 6 et 7 en histoire et philo...).

    En sachant que les commitions et jurys d'harmonisation sont aussi là pour éviter un trop grand nombre de rattrapages, je pense que c'est jouable...
     
  7. Blattie

    Blattie
    Expand Collapse

    Peut être que l'épreuve de maths était difficile, mais peut-être faudrait-il arrêter de victimiser tout le monde aussi? Des centaines de génération ont passé le bac, se sont heurtés à des sujets plus ou moins durs, sans en faire un tel foin. Si on fait croire aux jeunes que cette épreuve était dramatique, comment peut-on espérer les préparer à ce qui les attend par la suite ...
     
  8. Floflow'

    Floflow'
    Expand Collapse
    Baleine échouée

    Je suis du même avis qu'@eolito .
    Je fais également partie des bacheliers qui ont connu la fuite des proba, nous avons tous râlés et été dégoutés.

    J'ai vu le sujet de S et il était pas ni trop dur, ni trop facile. L'exercice de géométrie, il fallait juste se souvenir des cours de premières si je ne me trompe pas. Les chiffres imaginaires ne sont pas si compliqué que ça. Sauf la dernière question qui demandait de la réflexion.
    Je ne connais plus le programme de S, il a été réformé donc je peux comprendre que les bacheliers soient mécontent. Mais avec l'EPS et pas mal d'autres matières peuvent rattraper les maths.
     
  9. nolwen73

    nolwen73
    Expand Collapse

    Je fais partie des personnes qui ont passé leurs bac cette année.  En seconde j'avais 8 de moyenne dans cette matière,  et la, ce dernier trimestre,  a force de travail, je suis a 17 !:rotate: Je travaillais en plus des cours 3h par jour sur mes devoirs, et le week-end 4h, et quand j'entend dire que les personnes qui l'ont trouvé difficile sont juste des feneant j'ai envie de leurs arracher les yeux ! J'avoue qu'il etait faisable,  mais loin d'etre facile. Ce que je leurs repproche c'est pas specialement la difficulté,  c'est surtout le fait qu'elle soit soudaine. Pendant 2 semaines avec mon professeur nous avons fait que des types bac, nous avons fait les nouveaux qui venaient de sortir, et aucun du nouveau programme n'etait de ce type.  Après,  de toute manière,  tout le monde sait qu'ils ont des cotas a respecter, donc le barème sera certainement réajusté de façons a ce qu'il y ait le plus possible de personnes qui obtiennent le bac. Je trouve simplement dommage que certaines personnes dont les résultats sont moyen aient ça comme seul espoir d'avoir une bonne note.
    Donc, si ils veulent remettre de la difficulté au bac, j'aurais aimer qu'ils le fassent de manière plus progressive,  et non en mode yolo surprise ! Malgré tout ça j'aurais certainement une bonne note, je trouve ça dommage pour les personnes un peu juste qui doivent certainement être démoralisés suite a cette épreuve...
     
  10. exit

    exit
    Expand Collapse
    Mélange instable

    pour répondre à celles qui disent que l'épreuve n'était pas si compliquée, sûrement qu'à la maison, sans toute la pression et le stress que l'examen implique pour la plupart des lycéens, ça ne doit pas vous paraitre bien difficile!
    mais personnellement, j'ai vraiment eu du mal en maths toute l'année et j'ai fini par avoir la moyenne au dernier trimestre, donc j'avais vraiment bossé! et pourtant je suis sortie au bout des 4heures avec le moral dans les chaussettes... tout ça pour dire que si il y a autant de gens qui réagissent, c'est peut être pas pour rien, et que cette "victimisation" a peut être une raison derrière! après je ne suis sûrement pas objective, mais il me semble que par rapport aux sujets des 2 années précédentes (que j'ai fait comme préparation) le niveau était bien différent!!
     
  11. -June-

    -June-
    Expand Collapse
    Do it with passion, or not at all.

    J'ai trouvé cet article hyper intéressant parce qu'il met bien en lumière les difficultés rencontrées par les différents "protagonistes" en jeu face au bac..

    Au final, je comprend la grogne des étudiants : ils bossent toute l'année et le bac, comme le souligne très justement @Munze, c'est la porte d'entrée vers la suite, les études supérieures, c'est la première marche d'une longue volée d'autres. Alors oui même si le Bac en soi ne permet pas grand chose c'est quand même la base de tout le reste et se planter sur une épreuve majeure c'est démoralisant et flippant.

    Maintenant sur la question de la difficulté du sujet, c'est un peu facile de dire que les élèves sont des faignants... Faut pas oublier qu'au lycée on est encore jeune et la façon dont on travaille et dont on appréhende les connaissances vient beaucoup du milieu social c'est un fait mais aussi beaucoup de la manière dont les professeurs présentent les choses. Si on ne dit pas aux élèves à un moment donné d'approfondir ils ne le feront pas forcément d'eux mêmes.

    Il y aura toujours ceux qui diront que c'était abordable et ceux qui diront que non et au final la question réelle qui se pose (et c'est ce qui ressort de l'article au final) concerne les méthodes d'enseignement qui, malgré des réformes, reste assez figée, surtout en matière de pédagogie.
     
  12. rainbow-dash

    rainbow-dash
    Expand Collapse
    Guest

    Je voudrais pas être méchante, hein (du coup je le dis tout de suite, ce sera un peu méchant quand même :lol: )

    Les S depuis on va dire trois années scolaires (de ce que j'ai pu voir) se prennent un peu trop pour l'élite. Du coup, je pense que c'est remonté aux oreilles de l'Éducation Nationale qui a fait un sujet Bac type Élite de S. :hesite:

    Je concluerai donc mon message en disant que les S n'avaient qu'à pas la ramener et travailler un peu plus :lunette: Parce que élite ou pas, le correcteur s'en fiche un peu et corrige uniquement.

    Edit : je me suis permise d'éditer, c'est du second degré pas drôle (je le conçois) et je me base sur ma connaissance d'autres élèves en S pour dire cela. Après c'est sûr que tout le monde a le droit d'avoir son bac et c'est même mieux, et je conçois aussi la difficulté dont font preuve les mathématiques (d'ailleurs c'est un peu pour ça que je suis en L :lol: ) et je ne critique pas les personnes qui ont travaillé :fleur:
     
    #12 rainbow-dash, 22 juin 2014
    Dernière édition: 22 juin 2014
Chargement...