Campagne #FBRape : l’étrange modération de Facebook

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 29 mai 2013.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Peaudouce

    Peaudouce
    Expand Collapse
    Peau d'ours.

    Purée, il était temps.
     
  3. HellBilly

    HellBilly
    Expand Collapse

    Au risque de me faire lyncher (dur dur de se retenir de troller même sur ce simple bout de phrase), je suis assez mitigée envers tout ça. Certes c'est mal l'incitation à la violence, le sexisme c'est mal, blablabla on commence à le savoir, mais faudrait pas que des campagnes comme ça anéantissent tous les trucs HUMORISTIQUES de FB. Perso les blagues sur les sandwichs me font rire, je me sens pas offusquée dans ma féminité par un truc qui se veut ouvertement débile (et que, selon moi, seul un débile pourrait prendre au sérieux).
    Je comprends bien qu'il faut mettre des limites, mais à force de devoir faire attention à tout et tout le temps, il y a une sorte de ras-le-bol. J'aime bien aller regarder des images du style No Hope, où ça tape sur tout et n'importe quoi, et ça me gonflerait que ça disparaisse à cause de cette histoire de modération.
    Attention, je ne minimise pas les problèmes réels qu'il peut y avoir, je respecte tout à fait l'intention de base, mais je trouve que les gens s'offusquent de tout et de rien dernièrement, alors j'en ai un peu marre. Voilà fallait que ça sorte.
     
  4. Rosenrot_

    Rosenrot_
    Expand Collapse
    Ondule comme un ver de terre.

    @hellbilly : Sinon, on peut aussi faire des blagues drôles. Enfin, je sais pas, je vois même pas en quoi "Violer sa copine pour rire" est une blague. J'attends qu'on m'explique le bon mot, le message hilarant caché derrière cette phrase.
    J'aime beaucoup l'humour noir, mais quand c'est pas marrant, c'est juste pas marrant.
     
    PousseMoussue a BigUpé ce message
  5. HellBilly

    HellBilly
    Expand Collapse

    Non cet exemple là est pas marrant. Après ce qui est marrant est relativement subjectif. Comme je l'ai dit, l'intention est louable, faudrait juste pas que ça aille trop loin dnas la modération, sinon on pourra juste plus jamais rire de rien. Et accessoirement je me suis laissée emporter par une rage grandissante contre les gens qui s'offusquent de tout, même quand il n'y a pas lieu (chose que je retrouve pas mal chez les gens qui poussent le féminisme un peu trop loin par exemple). Cette partie-là était peut-être un peu trop épidermique ^^
     
  6. 3l5a

    3l5a
    Expand Collapse
    Chaton-garou

    Mais, mais... Ya des débiles PARTOUT sur Facebook! ^^

    Edit : je pense que le problème de ce genre de contenu n'est pas comment les femmes le prennent, mais comment ça forge une vision des choses chez tout le monde.
     
    #6 3l5a, 29 mai 2013
    Dernière édition: 29 mai 2013
  7. Rosenrot_

    Rosenrot_
    Expand Collapse
    Ondule comme un ver de terre.

    @hellbilly : (Tout d'abord, je tiens à m'excuser si mon premier message était un peu virulent, je ne désirais pas t'attaquer. Poursuivons : )

    Mais censurer sur Facebook, c'est pas non plus censurer sur tout l'Internet, et encore moins dans la vie de tous les jours. Un groupe Facebook, ce n'est pas un endroit privé où on plaisante avec ses potes, c'est un espace public que n'importe qui peut lire. Et les blagues qu'on échange avec ses proches et dont on sait que tout le monde a bien compris que c'est du second degré, on ne peut pas les balancer dans la rue à la première personne croisée. L'humour dépend beaucoup du contexte et des personnes à qui on s'adresse. Et si dans le lot il y a des personnes qui pensent ces choses-là au premier degré, qu'on le veuille ou non, on valide leur comportement et leurs opinons.
    Et puis d'une façon générale, je trouve dommage de faire des blagues sur les "minorités" parce que c'est vu et revu et que 99% du temps ça n'apporte strictement rien. Il y a tellement de choses sur lesquelles plaisanter, pourquoi faire des blagues en utilisant des clichés ? Et rire de violence contre les personnes (de violences réelles, qui se produisent tous les jours et en grand nombre), je ne vois même pas en quoi c'est drôle.
     
    PousseMoussue a BigUpé ce message
  8. Ma Poule

    Ma Poule
    Expand Collapse
    Côt.

    Exactement, c'est sensé être de l'humour, mais ça n'en est pas pour tout le monde; Ca n'est drôle qu'aux yeux de ceux qui déconsidère la gente féminine, la dénigre au quotidien, comme pouvait l'être les blagues sur les gays et les noirs autrefois.
    Ca renforce donc dans l'esprit misogyne de ces hommes la non-importance de la femme, et surtout, qu'en est il des jeunes garçons qui, dès 12 ans, tombe là-dessus? Quand il s'agit d'idiots indécrottables, pour qui on ne peut plus rien, tant mieux, on a leurs noms en plus, on peut les éviter (ou les caillasser).
    Mais quand ça vient enfoncer du machisme dans la tête de la génération future, pas d'accord.

       Ce n'est pas de l'humour. C'est de la haine.


    Et je trouve aberrant qu'une image de nue ( un tableau, L'origine du monde, La naissance de Vénus...) soit motif d'exclusion (on parle d'art, pas de pornographie) tandis qu'une incitation à la haine soit tolérée.
     
  9. Loup Noir

    Loup Noir
    Expand Collapse
    Voilà quoi.

    Loin de moi l'idée de défendre les propos sexistes ou incitant à la violence envers les femme, mais je suis d'accord avec [font='Helvetica Neue', Helvetica, Arial, sans-serif]@[/font][font='Helvetica Neue', Helvetica, Arial, sans-serif]hellbilly[/font] : si c'est de l'humour non seulement ça ne me choque pas, mais ça me fais aussi rire. Au contraire ça a un petit coté dénonciateur. ​

    Je trouve que finalement on est vraiment dans une période ou m'on peut plus rire de rien sans être traité de raciste, sexiste etc... le politiquement correcte domine. ​

    Il ne faut sans doute pas généraliser, il a des page à fermer, mais je ne crois pas que Facebook ai assez de second degrés pour laisser ouvertes les pages à tendance humour noir.     ​
     
  10. HellBilly

    HellBilly
    Expand Collapse

    Oui, mais pour moi FB n'a qu'un tout petit rôle là dedans, c'est surtout une question d'éducation de base. Je ne pense pas qu'un homme considéré "normal" et qui ne frapperait jamais une femme, devienne misogyne et violent juste à cause de FB. Il y a des causes bien plus profondes et sérieuses.

    Pour le nu Vs les propos haineux ayant droit de siège, je suis d'accord. Plein de trucs sont modérés par FB sans qu'on comprenne pourquoi (c'est aussi pour ça que je redoute des dérives).

    Après c'est vrai que c'est un espace public, mais si je prends l'exemple d'un groupe qui diffuse des memes, on choisit d'y adhérer ou non, donc c'est déjà une sphère un peu plus réduite, ça devient plus délicat comme définition de l'espace.

    Comme je l'ai dit, j'ai aucun problème avec le principe, tant que ça extrapole pas trop :)

    (et @Rosenrot_ pas de souci, mes messages étaient pas faits pour être agressifs non plus, j'ai été un peu trop enthousiaste ^^)

    @ Loup Noir: Le côté dénonciateur, c'est aussi ce que je vois dans ce genre d'humour. Par exemple, j'ai un ami qui aime beaucoup rire des trucs très limites, qui s'amuse à parler de pédophilie (du genre "7 ans? hmm trop vieille pour moi") etc. Mais à côté, dès qu'un truc sérieux touche des enfants, c'est le premier à s'insurger. Parfois ce sont les personnes qui en rient le plus qui sont les plus impliquées.
     
    #10 HellBilly, 29 mai 2013
    Dernière édition: 29 mai 2013
  11. Ma Poule

    Ma Poule
    Expand Collapse
    Côt.

    C'est ce que j'essayais de dire dans mon message précédent :) Un homme, au fond, ne change pas, sauf par ses expériences personnelles, FB ne le modifiera pas plus que ça. Mais un enfant, un adolescent est sensible à ce que la société lui donne, et surtout les ados qui construisent leur opinion là dessus. FB devient populaire de plus en plus tôt, malgré la restriction d'âge. Pas seulement pour des petits garçons qui trouveront normal de taper son amoureuse, mais aussi pour les petites filles qui trouveront normal de se faire taper.

    @Loup Noir Je comprends tout à fait ton message de soutien à l'humour. Seulement, est ce que dans ces memes, tels que postés par Mad, tu peux sentir une once d'ironie ou de second degré ? C'est ce qui définit l'humour noir, cynique. Personnellement je n'en vois pas, je ne le ressens pas. C'est pour ça que je trouve cette "blague" pleine de mépris et non d'humour.
     
  12. DestyNova_

    DestyNova_
    Expand Collapse
    Monde de Merde.

    Nan mais ya humour et "nan mais c'est de l'humour". Déjà si tu dois expliquer que c'est de l'humour c'est que c'est pas QUE de l'humour. Si c'était VRAIMENT du second degré yaurait pas d’ambiguïté.

    Et puis l'humour c'est pas quelque chose qui sort du néant. L'humour s'inscrit dans un contexte, dans une société, il signifie quelque chose sur ce qu'on pense des choses. Et dans notre contexte, une femme meurt tous les deux jours et demi en France sous les coups de son mari et pourtant ce fléau qui fait plus de morts que le cancer de l'utérus et le cancer du sein réuni a énormément de mal à être entendu. Il y a très peu de condamnations et on continue à penser que ce sont les femmes qui sont responsables de ce qui leur arrive, ou que d'une façon ou d'une autre elles l'ont cherché ou l'ont mérité.

    Ces photos ne feront peut être pas changer les gens (sauf que bon les histoires de vidéos de viol collectif sur facebook commencent à se multiplier quand même) mais elles tendent à banaliser les faits, à changer la vision qu'on a sur ce genre d'évènement et à créer un climat super favorable pour ce genre de "dérapage" et défavorable pour les victimes.

    Comme le disaient d'autres ce genre d'humour est à la fois symptôme de notre société qui considère ce crime comme super lolant et peut avoir un effet sur ceux qui le regardent si on le trouve de façon répétée (honnêtement des blagues sur casser la gueule des PD ou des noirs je pense pas qu'on trouverait ça aussi drôle).

    Pour finir, oui je peux comprendre que la blague du sandwich fasse rire (bien que honnêtement ça commence à faire un moment qu'elle tourne), mais en fait on parle de quelque chose de bien plus grave il me semble.

    Sur la page des WAM on peut trouver ces exemples ATTENTION ÂMES SENSIBLES S'ABSTENIR NE CLIQUEZ PAS

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Notez que par exemple la première a été reportée mais facebook a refusé de la censurer...


    Les trucs du genre "30% des femmes sont tuées par leur petit ami / 30% des femmes auraient du fermer leur gueule" ou juste "je te couperai le clito salope" c'est quand même violent (et l'humour euuuuh?) , je pense qu'on peut censurer sans se se poser la question de savoir si ça va nous empêcher de faire des blagues tranquille.

    Et puis on parle aussi de vidéos de viol collectif (réels) et de vidéo de torture non censurées pendant plusieurs jours (article de Konbini sur le sujet).
    http://www.konbini.com/fr/3-0/facebook-une-etrange-notion-de-la-censure/


    Moi je trouve que la frontière entre l'humour et la réalité est quand même vachement mince non?
    Il serait peut-être temps de considérer qu'il y a peut être une interaction entre les deux.


    Après, je comprend bien le débat de l'humour et de la censure, mais j'ai l'impression que quand il s'agit de sexisme on est quand même toujours vachement plus laxiste...
     
    #12 DestyNova_, 29 mai 2013
    Dernière édition: 29 mai 2013
Chargement...
Sujets similaires
  1. bamboulao
    Réponses :
    341
    Affichages:
    37557
  2. mamzel-bulle
    Réponses :
    316
    Affichages:
    30713
  3. petitesardine
    Réponses :
    2
    Affichages:
    807
  4. Aurélisationnement obligatoire
    Réponses :
    351
    Affichages:
    92096