Ce qui changerait si on vivait dans une société matriarcale

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lucie Kosmala, le 14 juin 2016.

  1. Lucie Kosmala

    Lucie Kosmala
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    ----- Publicité -----
  2. Ursinae

    Ursinae
    Expand Collapse
    "A quoi ça sert le pouvoir si c'est pour ne pas en abuser ?" Coluche

    C'est intéressant comme article et ça mériterait d'être encore plus poussé comme réflexion ou... fiction. Mais j'aimerais en voir aussi tout ce qui changerait coté hommes et lgbtphobie.

    Je suis aussi sûre que les impacts seraient partout dans la société et pas seulement à un degré évident (dans le sens où il y a sexisme évident et pernicieux, il doit y avoir des bienfaits visibles et d'autres moins mais pour autant importants quand même)
     
    Boogie, Mlle C., Babitty Lapina et 4 autres ont BigUpé ce message.
  3. Tshepiso

    Tshepiso
    Expand Collapse
    Learning to let go.

    Hmmm :hesite: C'est pas trop comme ça que je vois une société matriarcale... Là on a une société patriarcale où les femmes ont repris le pouvoir, non ? :dunno:
    ... contrairement à une société matriarcale où le harcèlement de rue et le viol, symptômes typiques du patriarcat, n'existeraient presque pas (ou en inversé), les blagues du type « T’es désagréable, t’as tes règles ou quoi ? » ou les remarques sexistes dans le monde politique ne seraient pas illégales mais juste inexistantes... Non ? :fleur:

    Sinon j'ai tiqué sur le sous-titre : Bitch Planet est un comics qui imagine une société patriarcale où les femmes sont oppressées.
    J'étais en mode, ben... Ils ont rien inventé :yawn:
     
    Boogie, dyspeptique, Mlle C. et 32 autres ont BigUpé ce message.
  4. MelonD'eau

    MelonD'eau
    Expand Collapse
    au calme dans ma pépinière

    mais si on vivait dans un société matriarcale au lieu d'une société égalitaire ou patriarcale , tout ne serait il pas inversé ? Les femmes dirait aux hommes de correspondre à un idéal , ils subiraient le harcèlement de rue et seraient discrédités à l'emplois.
    Je pense que si les femmes seraient le" sexe fort ", ce ne serait pas forcément mieux mais plus inversé dans les rôles .
     
    Boogie, DvasssT, Titien et 32 autres ont BigUpé ce message.
  5. jorda

    jorda
    Expand Collapse

    Partant du principe que toute personne qui a du pouvoir est susceptible d'en abuser, je ne suis pas sûre qu'une société matriarcale serait si bien que ça... ni patriarcale évidemment, mais ni matriarcale non plus... et je rejoins du coup @MelonD'eau dans son avis...
     
    MadCat1349, mielou35, Solstice et 6 autres ont BigUpé ce message.
  6. PetiteMénade

    PetiteMénade
    Expand Collapse
    Sans culotte et sans scrupule.

    Oui je suis assez d'accord avec les commentaires précédents, c'est une société post-patriarcale tentant d'être égalitaire pas une société matriarcale.
     
    Lenehän, Adios Badmoizelle, Roxane E et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. Betty Blue

    Betty Blue
    Expand Collapse
    Work in progress

    Aha avec cet article, les masculinistes vont enfin trouver du grain à moudre. La preuve que les féminazis veulent dominer le monde. Pas sûre que cet article soutienne la cause… Et elle fait quoi du racisme et du capitalisme, cette société matriarcale? (et de l'homophobie, du classicisme, et de … et de … ?). Pas grand-chose apparemment. En tout cas, j'en veux pas, de ce matriarcat-là.
     
    Boogie, Chacha7, Nebullulaby et 5 autres ont BigUpé ce message.
  8. Roxane E

    Roxane E
    Expand Collapse

    Je suis d'accord avec les commentaires precedents concernant le fait que ce qui est decrit n'est pas une societe matriarcale. On n'est pas sur une fiction qui reprendrait notre monde tel qu'il est mais en changeant un element (patriarcat par matriarcat), plus sur une fiction qui decrit notre monde tel qu'il serait dans quelques annees si le patriarcat entrait en decheance.

    Avec le titre, je m'etais attendue a quelque chose du genre des videos de Martin, sexe faible en fait (pour celleux qui n'ont jamais vu ces videos, c'est par ici: https://www.youtube.com/playlist?list=PLzh7Xt_6O1l5JGpqYyfdZ6peFO873hc1p ), pas du tout a ce que j'ai lu. Je pense que le titre et l'approche ne sont pas suffisamment reflechis, il y a des incoherences entre les deux.
     
    Boogie, Babitty Lapina, Kyubey et 6 autres ont BigUpé ce message.
  9. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    Je rejoins les autres madz : ce qui est décrit dans l'article, ce sont des éléments d'une société non-sexiste, pas matriarcale (laquelle ne serait pas souhaitable, aucune société fondée sur un déséquilibre des pouvoirs en fonction de ce qu'on est ne l'est).

    Sinon, elle a l'air drôlement bien, cette BD. Je l'achèterai quand je pourrai !
     
    Crazy, Kyubey, Maia Chawwah et 5 autres ont BigUpé ce message.
  10. Betty Blue

    Betty Blue
    Expand Collapse
    Work in progress

    Je ne crois pas en effet qu'un matriarcat soit désirable. Mais ne m'étant jamais penchée sur la question, je ne voulais pas éliminer d'office ce postulat. D'où mon "pas ce matriarcat-là" sous-entendu "mais je suis prête à écouter vos arguments pour d'autres matriarcats (un autre)" ;)
     
    #10 Betty Blue, 15 juin 2016
    Dernière édition: 15 juin 2016
    Crazy, Chacha7, Adios Badmoizelle et 2 autres ont BigUpé ce message.
  11. Betty Blue

    Betty Blue
    Expand Collapse
    Work in progress

    @Cilece ooh ne soit pas désolée, il n'y a vraiment pas de quoi :fleur:! Je ne me suis pas clairement exprimée.
     
  12. EleanorRigby

    EleanorRigby
    Expand Collapse
    There has never been a sadness that can’t be cured by breakfast food.

    En partant du principe qu’une société basée sur la supériorité d’un sexe par rapport à l’autre est dans TOUS les cas une société inégalitaire et sexiste, une société matriarcale qui aurait évolué sur ce principe durant des millénaires serait aussi nocive que la société patriarcale actuelle. Parce que non les femmes ne sont pas plus gentilles, ni plus sensibles, ni plus humaines que les hommes. Les hommes seraient oppressés et réduis à la condition de pénis ambulant uniquement destiné à féconder les femmes souhaitant avoir des enfants. Leur « supériorité » physique ferait des hommes des ouvriers parfaits utilisés pour accomplir les tâches les plus dures et les plus pénibles. Les femmes prendraient toutes les décisions importantes au sein des sociétés sans tenir comptes des besoins, des attentes ou des revendications des hommes puisqu’ils seraient considérés comme des citoyens de seconde zone destinés uniquement au travail physique et à la fécondation et la satisfaction des femmes.

    Une société matriarcale n’aurait en rien été meilleure, ni plus juste, ni plus égalitaire. Cette société n’aurait pas non plus était plus bienveillante envers les classes les plus pauvres, ni envers la communauté LGBT, ni envers le racisme…

    Je trouve cet article mais tellement… à côté de la plaque que ça en devient presque intéressant.

    Dans une société matriarcale où les femmes seraient au pouvoir, on pourrait espérer que le harcèlement de rue ne soit plus un problème, ou du moins qu’il soit reconnu et réprimé de manière plus systématique.

    Dans une société matriarcale le harcèlement de rue aurait juste changé de camps, les hommes seraient les victimes et non les femmes.

    On ne culpabiliserait plus les victimes de harcèlement et de viol en pointant du doigt leur manière d’être habillées ou ce qu’elles ont bu avant de rentrer chez elles.


    Dans une société matriarcale les hommes seraient utilisés comme des jouets sexuels par les femmes. Leur force physique serait peut-être une défense précieuse en cas de viol, mais les agressions sexuelles seraient plus souvent psychologiques, l’humiliation serait monnaie courante afin de réduire les hommes à leur place de serviteur et de pénis.

    Quelque chose qui changerait radicalement dans une société matriarcale, ce serait le rapport aux règles. Non seulement on arrêterait de diaboliser ce phénomène parfaitement naturel, mais surtout, on rendrait illégales les blagues du type « T’es désagréable, t’as tes règles ou quoi ? ».

    Sur ce point, je suis plutôt d’accord je pense que les règles ne seraient plus considérées comme le point faible des femmes mais serait le preuve ultime de leur supériorité, le fait de saigner tous les mois serait vu comme quelque chose de super badass et je suis certaine que toute une mythologie et tout un imaginaire collectif ultra positif existeraient autour des règles.

    Dans une société dirigée exclusivement par des femmes, les hommes n’auraient plus un droit de décision sur les problématiques qui concernent uniquement les femmes.

    Dans une société dirigée exclusivement par des femmes les problématiques qui concernent uniquement les femmes seraient de fait les seules problématiques. Les problématiques liées aux hommes seraient secondaires et reléguées au statut de « truc à régler plus tard, si on a le temps » et forcément injustes et inégalitaires puisque des avancées dans les conditions de vie des hommes seraient perçues comme une menace pour le pouvoir des femmes.

    Au passage, dans les hémicyles, on mettrait en place un mécanisme de petit taquet automatique dans la tête de celles et ceux qui se permettraient des remarques sexistes dans les assemblées. Ce dispositif serait par ailleurs mis en place pour les commentateurs sportifs et les journalistes sur les tapis rouges.

    Dans une société matriarcale, les hommes auraient tellement assimilés la supériorité des femmes que les sexisme envers les femmes n’existerait tout simplement pas.

    Dans une société matriarcale, on ne viendra plus te demander pendant un entretien d’embauche
    si tu comptes tomber enceinte dans les prochains mois ou comment tu envisages d’être habillée pour venir travailler. Ce que tu as envie de faire de ta vie privée ne viendra plus interférer dans ta carrière !

    Dans une société matriarcale les femmes seraient à la tête des plus grands groupes et des plus grandes entreprises. Les hommes étant habitué aux tâches les plus dures et les plus pénibles auraient beaucoup de mal à faire carrière dans les métiers dis « intellectuels », puisqu’ils seraient sans arrêt réduis à leur muscles et à la force physique…



    Alors je sais que je n'ai pas la science infuse, je ne suis ni anthropologue, ni sociologue, ni spécialiste de rien du tout, mais je pense qu'il n'est pas si difficile de s'imaginer que non, une société matriarcale ne serait en rien meilleure.
     
    #12 EleanorRigby, 15 juin 2016
    Dernière édition: 15 juin 2016
    Boogie, Eliantha, Titien et 30 autres ont BigUpé ce message.