« Comment j’ai pourri le web » : un prof prend ses élèves au piège

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Fab, le 24 mars 2012.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

  2. Pause Café

    Pause Café
    Expand Collapse
    De Charybde en Scylla.

    Excellent ! :yawn: C'est une bonne idée pour faire comprendre les limites du web aux élèves, et cela aura certainement plus d'impact qu'une mauvaise note !
     
  3. Lualdi

    Lualdi
    Expand Collapse
    Electron libre

    Tout simplement génial ! Ce professeur est le boss de l'Internet. :clap:
     
  4. clairebelgato

    clairebelgato
    Expand Collapse
    "Where there's tears, there's hope."

    wow! c'est quand même hallucinant !! comme quoi, il faut pas prendre un prof pour un con! le but était de donner un point de vue, une réflexion personnelle, pas de faire des copié-collé!
     
  5. Funky_Jam

    Funky_Jam
    Expand Collapse

    Moi je trouve ça un peu bête...
    Sa conclusion est complètement ridicule, en substance : les élèves ne sont pas assez matures pour utiliser les techniques du numérique dans le cadre d'un apprentissage scolaire donc en tant que prof de lettres je ne voit pas l'utilité d'utiliser les TUIC (techniques du numériques pour les non-initiés). Quel intérêt? Quel est l'objectif pédagogique? (se moquer de ses élèves sur internet/à la radio?), c'était l'occasion d'amorcer une réflexion sur le plagiat et l'utilisation d'internet dans les recherches scolaires ainsi que de rappeler à ses élèves que les profs ont des logiciels très malins qui détectent le copier/coller.
    Il doit avoir pas mal de temps à perdre pour mettre ce genre de truc en place. En plus il m'a l'air bien réac, tout ce que j'aime...
     
  6. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    T'as lu jusqu'au bout ou c'est moi qui n'ai pas les yeux en face des trous ? :)
    J'ai lu ça, moi, et ça m'a pas paru spécialement réac ou quoi que ce soit de négatif :

    En quoi tu trouves que ce n'est pas susceptible d'amorcer une réflexion chez les élèves ?
     
  7. Funky_Jam

    Funky_Jam
    Expand Collapse

    Fair enough! J'avoue avoir sauté des passages de son argumentation tellement j'ai trouvé ça bidon comme expérience, j'aimerai réellement savoir comment elle a présenté le truc en classe (genre je vous assène LA VÉRITÉ où si elle leur a laissé l'opportunité d'y réfléchir par eux-même...)

    Pour le coté réac voilà "En voulant faire entrer le numérique à l'école, on oublie qu'il y est déjà entré depuis longtemps et que, sous sa forme sauvage, il creuse la tombe de l'école républicaine." Je me suis bien marrée en lisant ça.

    C'est aussi son rôle de prof d'être intransigeante sur le contenu des copies que les élèves doivent lui rendre en signifiant, dès le début de l'année, qu'elle n'acceptera pas les contenus plagiés et qu'ils seront sanctionnés(elle dit qu'elle n'a pas "particulièrement surveillé l'épreuve" de commentaire composé sur table, lol...) ce n'est pas en leur disant "ah ah te voilà bien attrapé tu as plagié un truc débile !" qu'elle va les initier à la méthodologie de la recherche sur internet...
     
  8. BloodyHell

    BloodyHell
    Expand Collapse

    Moi je comprends sa démarche, dans le sens où il n'y a rien de plus pénible que de se rendre compte au fur et à mesure des copies que tout a été pompé sur internet, ou acheté, le plus souvent sans réflexion...! Et les sanctions n'y changent pas grand chose...
    Après en y réfléchissant, il a peut-être poussé très loin la démarche
     
  9. Northern

    Northern
    Expand Collapse

    Mais les inexactitudes sur Wikipédia, comment les élèves peuvent le savoir ? Si le poème est rare, ils n'ont pas de moyen de croiser les sources (ok on leur demandait pas de faire des recherches mais c'est naturel d'aller voir au moins ce qui se dit en deux lignes sur l'auteur non ? Rien que de savoir s'il fait partie d'un courant particulier ça permet de donner une direction à la réflexion, c'est pas forcément pour recopier bêtement Wikipédia...).
    J'étais plutôt bonne en français et je sais réfléchir par moi même, pourtant j'ai toujours cherché le maximum d'infos sur internet pour voir si il n'y avait pas des pistes que j'avais laissé de côté (par contre j'ai jamais payé pour avoir un corrigé).

    Comme @Funky_Jam je pense qu'il vaut mieux enseigner comment se servir d'internet. En plus ce n'est pas un problème qui s'arrête au web, on peut aussi plagier les annales papier (même si c'est vrai qu'elles contiennent sûrement moins de bêtises).

    En tout cas je comprends que ce soit un casse-tête pour les profs.
     
  10. Peaudouce

    Peaudouce
    Expand Collapse
    Peau d'ours.

    Funky_Jam

    Ce professeur est un homme. On le sait en lisant son texte, puisque tous les accords sont masculins. Amusant de constater que tu l'as assimilé à une femme.

    Ensuite, je pense que son texte est assez bien argumenté: si sur une soixantaine d'élèves, une cinquantaine est prête à recopier bêtement ce qu'elle a trouvé sur internet, sans vérifier les sources, et préfère piocher au hasard un commentaire déjà rédigé plutôt qu'avoir une vraie réflexion sur le texte, alors oui, on peut dire que d'une certaine façon, internet creuse la tombe de l'école républicaine.

    Il n'est pas dit que les NTIC sont mauvaises en elles-mêmes, mais que de leur faire confiance aveuglément est dangereux et que l'on s'en sert mieux lorsque l'on a formé son esprit sans elles. Je ne vois pas en quoi c'est réactionnaire.

    Et je trouve que de la part d'un professeur qui s'est aperçu que ses élèves utilisaient le copié-collé à tout va, je trouve ça beaucoup plus intelligent que de mettre zéro à tous les tricheurs sans rien demander à personne. Là, les élèves tirent un enseignement de cet expérience (c'est d'ailleurs bien plus efficace que de simplement asséner un discours genre "fais pas ci fais pas ça"). Rappelons qu'ils ont tous éclaté de rire quand la supercherie leur a été révélée et surtout, que le commentaire n'a pas été noté. Je trouve qu'il y a plus réac comme comportement de la part d'un prof.
     
    Albert et CherryHana ont BigUpé.
  11. Peaudouce

    Peaudouce
    Expand Collapse
    Peau d'ours.

    Wikipédia est un site contributif, tout le monde devrait savoir qu'il est possible d'écrire de vraies âneries dessus.
     
  12. Makea

    Makea
    Expand Collapse
    Dans la course au stage !

    Je trouve la démarche de ce prof réellement intéressante et bien menée :) Chapeau le prof !
     
Chargement...