Question (pas si) con Contrat de travail, réforme marché du travail

Sujet dans 'Questions (pas si) cons' lancé par MortVivant, le 31 mars 2015.

  1. MortVivant

    MortVivant
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai beaucoup de mal à voir en quoi un assouplissement du CDI (ou un nouveau contrat qui permet de virer plus facilement les gens comme ce que veut mettre en place le MEDEF) pourrait aider à ce qu'il y ait plus d'emploi. Je me doute que si on vire les gens, il y aura plus de turnover, mais pourquoi plus d'emploi? Les personnes virées se retrouveront à leur tour sans emploi (et j'imagine que les premières personnes à subir ça ce seront les personnes plus âgées, les femmes, etc). Et quelle sera la place de ces nouveaux contrats dans la société? Ils seront considérés comme plus précaires que les CDI en toute logique puisque l’intérêt c'est que en cas de baisse d'activité on puisse s'en séparer. Donc une personne propriétaire ou une banque qui accorde un prêt n'a aucun intérêt à coopérer avec ces personnes puisqu'en cas de disette/crise, ils seront les premiers à partir.
    Ils disent que le CDI sera préservé mais il risque d'être grandement "remplacé" par ces nouveaux contrats (les CDI devenant accessible uniquement aux postes à responsabilité/haut placé).
    Pourquoi ne pas travailler plutôt sur un renforcement du CDD ou du contrat d’intérim?
     
    Maia Chawwah a BigUpé ce message
  2. Bourbon Kid

    Bourbon Kid
    Expand Collapse

    Je pense que cette vidéo peut t'intéresser sur le sujet :

     
  3. LilyOnMarch

    LilyOnMarch
    Expand Collapse
    Maybe there is another way of seeing this world.

    Et bien j'ai un exemple très concret, j'ai été embauchée en CDD suite au départ d'une employée, dans une petite entreprise (5 salariés), qui devait se transformer en CDI ensuite, mais après consultation du comptable, le fait que l'ancienne employée est toujours sous contrat et fait des difficultés pour signer sa rupture conventionnelle (puisqu'elle voudrait un licenciement pour toucher le chômage alors que c'est elle qui part (s'est mise en arrêt maladie du coup)...), avec une petite baisse d'activité ces derniers temps, ça fait qu'il a déconseillé à mes patrons de me faire signer un CDI tant qu'elle est encore considérée dans l'équipe.

    Et me voilà de nouveau au chômage, et eux dans la merde pour faire face à l'affluence du week end, voilà voilà. Avec ça du coup je pense aussi qu'ils sont plus frileux pour faire signer un CDI, vu ce qui se passe avec elle, c'était la première qu'ils ont embauchée, elle était vraiment devenue une amie, et là elle les fout un peu dans la mouise, ne répond plus au téléphone, aux mails...
     
    #3 LilyOnMarch, 3 avril 2015
    Dernière édition: 3 avril 2015
    AprilMayJune a BigUpé ce message
  4. nnk

    nnk
    Expand Collapse

    Bonjour

    Je voulais répondre sur ce sujet comme je fais du droit du travail. Il existe plusieurs contrats comme le contrat de chantier ou de missions permettant aux employeurs de recruter pour une mission possible et que le contrat s arrête automatiquement.
    Ces contrats ne sont que peu ou pas utilisés par les employeurs
    Rendre le CDI plus souple n est pas forcément une solution miracle quand plus de 80% des embauches se font aujourd'hui en CDD de courte durée ... C est un argument souvent avancé par les organisations patronales comme le MEFEF tous les 5 ans mais ne fonctionne pas en France
     
    Maia Chawwah a BigUpé ce message
  5. Hama

    Hama
    Expand Collapse
    Happy turtle is happy

    @nnk Bonjour, ton intervention m'intéresse car il me semble que les contrats à durée indéterminée de chantier appelés CDIC ne sont pas à la portée de toutes les entreprises.
    Il me semble que il faut être rattachés à une certaine convention (syntec ingénierie par exemple)

    ____
    Pour répondre plus globalement l'argument du Medef est à priori la lourdeur des contrats de travail actuels et les difficultés à se séparer d'un employé. Je ne suis pas forcément d'accord avec ceci car si une personne sous CDI commet une faute: l'employeur dispose des outils nécessaires pour la licencier.
     
    Maia Chawwah a BigUpé ce message
  6. nnk

    nnk
    Expand Collapse

    @Hama Les contrats de chantiers sont effectivement réservés à certaines entreprises liées à des conventions collectives mais ce sont des conventions collectives qui comprennent beaucoup d'entreprises, le champ d'application est très large.
    Et en ce qui concerne le Contrat à objet défini celui-ci est applicable à toutes les entreprises il faut que le salarié soit ingénieur et cadre pour certains projets.
     
    Hama a BigUpé ce message
  7. AprilMayJune

    AprilMayJune
    Expand Collapse
    C'est assez, dit la baleine

    @MortVivant il y a là aussi un problème de l'oeuf et de la poule : c'est très dur d'avoir un emprunt, un logement sans CDI, parce que les banques attendent que tu aies un CDI, en fait, parce que c'est tellement stable comme source de revenus que tout le reste est déconsidéré.

    Assouplir le CDI pour permettre à plus de gens d'accéder plus facilement à un logement semble être donc la solution. Sauf que là pour le coup c'est tout ou rien : soit on modifie carrément le CDI en son intégralité (et ça ne va pas passer, justement parce que malgré tous ses désavantages il offre une stabilité énorme en terme de revenus) soit on essaye de faire des contrats qui ressemblent beaucoup à des CDI, sauf que ce ne sont pas des CDIs, donc ils vont rejoindre la cohorte de tous les contrats de travail avec lesquels on galère pour décrocher un emprunt ou un logement.

    J'ai parfois un peu l'impression que le MEDEF veut pousser la France à devenir un peu plus comme les US (ou d'autres pays au monde du travail similaire, mais je connais les US donc je vais les utiliser comme exemple) où il n'y a pas de sécurité de l'emploi comme en France (du tout) mais où trouver du travail est beaucoup plus facile et rapide - et où les banques ne regardent pas du coup quel contrat tu as, mais ta faculté à rembourser tes dettes dans le passé : si tu as déjà acheté une voiture et que tu n'as jamais eu de problème à payer les mensualités, tu auras beaucoup plus de facilité à avoir un emprunt pour acheter une maison. (En gros, hein, et sans rentrer dans tous les détails, parce que c'est vrai dans les grandes lignes mais dans les détails c'est pas tout à fait pareil, bref). Cela n'est pas pour dire que le système américain est meilleur - c'est beaucoup plus facile d'obtenir un emprunt, mais c'est aussi beaucoup, beaucoup plus facile de se retrouver dans la galère, surtout qu'aux US, il n'y a pas du tout le filet de sécurité social qu'il y a en France (allocations chômages, tout ça) - c'est juste que, en fait, ces histoires de réformes des salaires sont une histoire de souplesse vs sécurité : des contrats plus souples, où c'est plus facile de virer comme d'embaucher, c'est mieux pour les entreprises (vu que c'est ce qu'elles cherchent) mais pas forcément pour les employés ; et des contrats plus stables, à l'inverse, sont très bien pour les employés qui en ont (et qui ne désirent pas faire autre chose).

    Sur le coût de l'emploi, aussi, je pense qu'il a un rôle, pas sur les grandes entreprises comme celle dont tu parles, mais sur les petites, voire les toutes petites : mon expérience du monde du travail, c'est les boulangeries-pâtisseries de quartier (où, là, le coût des employés est un réel problème, quelque chose à prendre en compte) et la grosse boîte où je suis, qui emploie une soixantaine de personnes et fait beaucoup de chiffre, et où du coup le coût des employés, euh, non, ça doit pas trop les gêner (vu qu'ils emploient des gens à tour de bras). Et du coup, ça, ça doit avoir un rôle sur la facilité de création d'une entreprise en France. Mais c'est un peu un débat différent du contrat de travail.
     
  8. AprilMayJune

    AprilMayJune
    Expand Collapse
    C'est assez, dit la baleine

    :hesite: Bref je me relis, et ça ne veut rien dire mon message en fait.

    Je voulais noter que la difficulté qu'il y avait en France à avoir un emprunt et un logement, c'est lié au fait que les banques attendent un contrat (il semblerait) plutôt que l'assurance de voir cet emprunt repayé.

    Des contrats plus souples n'augmenteraient pas forcément la précarité, parce que la précarité, elle est déjà là: après tout, il y a déjà plein de gens qui ont du mal à trouver un emploi. Ce qui fait qu'en France, c'est moins grave d'être pauvre, c'est qu'il y a tout le filet de la sécurité sociale derrière, RSA, allocation chômages, sécurité sociale pour les problèmes médicaux, qui fait qu'on peut survivre sans travail (et, paradoxalement, avoir un revenu assez stable pour se payer un logement ou un emprunt, mais qui est déconsidéré par les banques). Avoir des contrats plus souples, ça diminuerait effectivement le chômage et l'augmenterait peut-être selon les saisons, si je puis dire, mais je ne sais pas si ça aurait un réel effet sur le chômage de façon absolue.

    Ce qu'il y a derrière ces réformes, c'est aussi un conflit sur comment on voit le marché de l'emploi, comment il devrait être, tout ça.
     
  9. AprilMayJune

    AprilMayJune
    Expand Collapse
    C'est assez, dit la baleine

    @MortVivant Non mais je suis d'accord en fait :shifty: surtout ne pas se baser sur le modèle américain. Eux aussi se battent pour réduire le taux de chômage, mais ne se demandent pas à quel prix : et alors qu'en France on se bat encore pour que quand on ait un emploi, on puisse en vivre, ce n'est plus vrai aux US.

    Je te rejoins aussi sur les questionnements envers le MEDEF. De manière générale, ce ne sont pas les grandes entreprises comme celle que tu décrivais dans ton message précédent qui fournissent de l'emploi. Je n'ai plus les statistiques sous la main, mais il me semblait que l'immense majorité des emplois existants comme des emplois créés venaient de PME. Et je ne crois pas que le code actuel ni les réformes envisagées ne sont faites en fonction de ça.

    Quand aux impôts ... ton exemple sur Total est parlant. Augmenter les charges des grandes entreprises n'a pas de sens quand on sait qu'elles arrivent à esquiver les impôts qu'elles devraient déjà payer :hesite: Pour que ton idée marche, il faudrait que les très grandes entreprises (et les puissants de ce monde, en gros) acceptent de payer. Enfin, c'est toujours là tout le problème, les riches sont de plus en plus riches et les pauvres sont de plus en plus pauvres :dunno: Enfin je sais pas trop. Bref.
     
    TemoriTiger et MortVivant ont BigUpé.
Chargement...