Correspondances

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Stille, le 3 mars 2007.

  1. Stille

    Stille
    Expand Collapse
    Blasée

    Bonsoir,

    J'aimerais former un petit sujet autour des correspondances.
    Celles qui en entretiennent à l'heure actuelle, ne vous gênez pas pour venir en parler, en long en large, en travers, tout ce que vous voulez. Dites ce que vous inspire ce thème.

    Des petites questions pour aiguiller : Est-ce que ce sont des personnes françaises ? étrangères ? Avez-vous recherché à faire une correspondance où est-ce que ça s'est un peu imposé tout seul ?
    Trouvez-vous important de continuer à correspondre à l'heure où les moyens de communications modernes comme le téléphone portable, les SMS et MSN prennent peu à peu la place des bonnes vieilles lettres ?
    J'ai peur que ça devienne un prétexte pour ne plus s'écrire, et que les lettres doivent désormais être à tout prix complétées par autre chose de plus concret à côté, comme des rencontres fréquentes en vrai, des coups de fil, pour garder leur fluidité et leur intérêt ...
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'écris pas mal de lettres. Enfin, de cartes.
    J'aime beaucoup, beaucoup les cartes postales, leur forme brève, je trouve ça ... aussi bien parfois.
    Des cartes échangées avec Mae - cartes que nous faisons nous-même ! les siennes sont magnifiques, ça va faire des jalouses-, puis des cartes aussi avec mon correspondant américain. Beaucoup de cartes aussi avec quelques personnes que je connais en vrai, puis aussi avec mon ex-prof d'anglais ; et les lettres, finalement assez peu, une de temps en temps. De façon régulière avec seulement A. Nothomb (oui, j'avais envie de le dire :d), mais sinon, c'est plutôt des cartes.
    J'aime aussi parce que c'est plus durable que le e-mails, comme le dit Kenza, puis parce que ça laisse une plus grande liberté dans ce que tu crée. La carte, tu peux la faire toi-même, rajouter un PS au dos de l'enveloppe, choisir un beau timbre exprès, écrire d'une certaine façon. Les mails, bon, une fois que tu as changé la couleur de fond de ton texte, c'est fini, c'est toujours pareil.
    Puis j'aime parce que le fait que la personne ait touché cette carte, y ait écrit avec ses vrais doigts (pas taper sur un clavier), c'est ... j'sais pas, c'est une sentimentalité bête, mais ça compte aussi.
     
  3. Mae

    Mae
    Expand Collapse

    Plus le temps passe, et plus j'écris, je crois. Plusieurs correspondances, plus ou moins régulières. Des gens d'internet, d'ici (voir au-dessus ahah !), d'autres rencontrés pendant des vacances avec qui je n'échange pas autrement, mais aussi des lettres que je remets en main propre... J'aime l'intimité des lettres, les instants attrapés, les sensations qu'on tente d'expliquer, les choses qui s'éclaircissent à mesure qu'on écrit. On n'est pas du tout dans la même logique quand on rédige un mail. Je peux aussi parler d'une correspondance avec une mexicaine, qui si elle m'a été imposée, continue. Mis à part celle-ci, je crois que je n'ai jamais vraiment cherché à. Généralement, ça semble évident, et si parfois ça ne marche pas, c'est peut-être pour des raisons bêtes, la mauvaise période, pas de temps, etc.

    Et puis, en fait, j'écris aussi pas mal de lettres sur un coup de tête, genre, là maintenant tout de suite je veux raconter ça à telle personne. Ca ne rentre pas toujours dans le cadre d'une correspondance (ou bien "en plus"), mais ça compte quand même aussi, je crois.

    Des cartes fabriquées, aussi, comme l'a dit Copenhague. Seule, ou jointe à une lettre. Ca donne un autre ton.

    Enfin, une lettre ça a une valeur, c'est personnel, ça me semble plus vrai qu'autre chose. Bien plus important.
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai eu une correspondante Japonaise, on s'échangeait des lettres et meme un petit colis ( bonjour les frais de port) Je l'avais cherchée sur un site pour correspondants.
     
  5. solaris

    solaris
    Expand Collapse

    Je corresponds depuis l'age de 12 ans avec un allemand que j'avais a peine croisé à l'époque, c'était un vague copaindu quartier de la fille allemande qui m'avait reçue chez elle lors d'un échange sportif. Je ne parle pas allemand et lui ne parle pas français, et mon anglais est ridicule donc vous imaginez le contenu de nos correspondances! Et bien figurez-vous que presque 20 ans après nous nous écrivions encore, même si c'est très ponctuel nous sommes toujours en contact mais comme Stille le dit plus haut les nouvelles technologies qui facilitent la vie ont fait qu'à présent nous nous écrivons par mail. Donc c'est vrai qu'il n'y a plus le charme de la petite enveloppe toute abimée par le voyage, le timbre étranger qu'on garde, et le côté exotique et "pittoresque" de son écriture de chat difficile à déchiffrer avant même d'avoir à traduire. Et c'est bien dommage... Je vais peut etre reprendre le stylo pour lui.

    Heureusement j'ai encore des vraies correspondances papier avec mes amis russes car je n'ai jamais réussi a installer l'alphabet cyrillique dans mon ordi :P
     
  6. ShadowSphere

    ShadowSphere
    Expand Collapse
    Amoureuse

    Au collège j'ai eu une correspondante espagnole. Mais un beau jour elle ne m'a pas répondu et moi je n'ai relancé l'affaire...

    Quand je n'avais pas encore MSN j'écrivais beaucoup à une personne qui avait déménagé pour la ville rose. Et depuis que la téchnologie s'est installée dans mon pc j'ai pas continué...Je sais pas si c'est mal :confused:. L'intéressée pourra éventuellement réagir lol;).

    Et puis sur un forum, j'ai fait la connaissance d'une fille qui, après quelques mois de conversations sur ce forum, m'a demandé mon adresse. Aimant bien écrire et appréciant cette fille, j'ai accepté. La correspondance est toujours d'actualité même si on s'écrit des mails de temps en temps.

    Est-ce que ce sont des personnes françaises ? Elle est française.

    Avez-vous recherché à faire une correspondance où est-ce que ça s'est un peu imposé tout seul ? Comme dit, c'est elle qui a fait le premier pas mais ce n'était pas imposé. C'étiat aussi pour mieux se connaitre dans des discussions plus profondes et plus intéressantes.

    Trouvez-vous important de continuer à correspondre à l'heure où les moyens de communications modernes comme le téléphone portable, les SMS et MSN prennent peu à peu la place des bonnes vieilles lettres ? Elle n'a pas MSN et on s'est échangé les numéros de portable il y a une semaine, après un peu plus d'un an de correspondance (moi j'ai eu le mien qu'en septembre et j'osais pas le lui demander...). On correspond par mails aussi mais les lettres sont plus "matérielles" et c'est une autre dimension...Je sais pas comment expliquer. Surtout que nos lettres peuvent peser jusqu'à une dizaine de pages...

    J'ai peur que ça devienne un prétexte pour ne plus s'écrire, et que les lettres doivent désormais être à tout prix complétées par autre chose de plus concret à côté, comme des rencontres fréquentes en vrai, des coups de fil, pour garder leur fluidité et leur intérêt ... Personnellement je trouve qu'une lettre est beaucoup plus concrète qu'MSN. Pour le coup de fil j'ai pas encore oser pour converser mais j'en ai grandement envie surtout que je l'aie vue pour la toute première fois y'a deux jours. Mais le fait qu'on se soit vu ne va rien enlever à notre correspondance.
     
  7. Vice-Versa

    Vice-Versa
    Expand Collapse

    J'ai une copine, avec qui, on s'échangeait bcp de lettres bien lgues (parfois plus de 10 pages), on se racontait tt, mais, malheureusement, par manque de tps, on s'écrit de moins en moins, mais on se tient tjs au courant pas sms. Cette copine, j'l'avais rencontrée sur le net.

    M'étais inscrite sur plusierus sites de corres', ça n'a jms vraiment dérouté vers une correspondance de durée. En plus, j'recevais pas mal de mails douteux.
    Sinon, m'étais aussi inscrite sur Postcrossing. J'ai échangé une quinzaine de cartes et pis, chais plus pk, j'ai arrété
     
  8. cokdebiz

    cokdebiz
    Expand Collapse
    joueuse compulsive

    Des lettres j'en ai écrites, à mes copines de collège quand j'ai déménagé. A ma copine de vacances que je ne revoyais que l'été.

    Et maintenant encore des cartes postales quand j'suis en vacances (à la famille (surtout pour mes mamies) et les amis proche)

    Et puis j'aime bien écrire à d'autres personnes, à des amies que je peux pas voir souvent. Parce que oui y'a le téléphone, mais les forfaits ne sont pas tous illimités, et c'est plus facile pour faire un plan de létage et de présentation des voisins :P donc y'a quelques amies a qui j'écris pour le plaisir

    et y'en a une c'est pire .. enfin mieux... on utilise tous les moyens mis a notre disposition, internet pour commencer (c'est sur le net qu'on s'est rencontrées) puis le téléphone, et maintenant aussi des courriers papier, mais les lettres c'est vrai que c'est plus souvent quand on se fait un pti cadeau (le plus récent : des badges que j'ai recu)
    Dans une meme journée on peut s'échanger des sms, parler sur msn et se téléphoner tout en précisant que "ayéééééé la lettre est postée"

    ca peut paraitre bizare, mais c'est plaisant.

    Et puis j'aime bien écrire, et comme ca a déjà été dit ! les lettres se conservent plus facilement que les messages ou les mails

    et sinon j'ai jamais vraiment eu de corres', pour cause de position géographique particulière
     
  9. Effloresce

    Effloresce
    Expand Collapse
    Ninja Burka

    Rah les lettres, tous ces couriaux postaux que j'voyais arriver et que j'm'empressais de lire... c'etait vraiment un Pur plaisir chaque semaine. Je dis " c'etait " parce que c'est malheureusement plus trop d'actualité.
    Il s'agissait plutot de correspondances avec des amis avec qui j'avais partagé des bouts de ma vie et qui furent contraints de démenager loin , toujours aussi loin.

    Et aussi etrange que cela puisse paraitre ces liens me paraissaient bien plus soudés qu'a l'époque ou nous nous cotoyions chaque jour. Plus d'aisance à decrire nos sentiments et nos craintes, les revelations étaient plus nombreuses, et quel joie de découvrir une lettre accompagné d'une photo ou d'un souvenir quelconque mémorable ... Ca le fait plus qu'un fichier joint jpg d'un email je trouve...
    Puis un jour, boum, " dis t'as un numero ou une adresse email ??" limite l'envie de repondre "non" me brulait les lèvres

    La correspondance avec une personne d'un pays lointain par l'intermediaire de certains sites me parait interressante.
    Et j'entendrais un " Tiens , t'as reçu une lettre aujourd'hui" \o/
     
  10. Stille

    Stille
    Expand Collapse
    Blasée

    En effet c'est bien agréable :) . [ et rien de plus désagréable qu'une lettre qui tarde à venir aussi ]


    Pour répondre à mon sujet, j'ai toujours été adepte des correspondances. J'aime gribouiller des mots, y passer parfois plusieurs heures, avec la délicieuse idée que quelqu'un me lira. Je le fais autant pour moi que pour la personne.
    Le net, les mails, ces grands espaces blancs virtuels me bloquent pas mal. Le rythme est presque trop rapide... quand on écrit un lettre, le temps de former le mot, on peut déjà songer au mot qui va suivre, or sur le net, je songe plus immédiatement à une phrase entière, et ça me gonfle. C'est moins authentique, plus réfléchis.
    Bon donc j'ai eu plusieurs correspondants. D'abord quelques uns trouvés sur des sites de correspondance également, mais ça ne durait jamais bien longtemps. En général on manquait cruellement d'affinités. Une correspondance rien que pour le fait d'en avoir une, ça me dit rien.
    J'échangeais bien des lettres avec des amies, pendant les vacances, il y a quelques années. C'était sympa, souvent peu profond, mais spontané...
    [ Ah oui, j'ai eu ma passe Nothomb moi aussi ! Mais on n'a pas eu le temps de s'échanger beaucoup de lettres parce que j'ai coupé court assez vite.]
    La 1ère correspondance intéressante que j'ai eu, je crois que c'est celle d'en ce moment, avec une fille rencontrée sur le net aussi, mais avec qui rien n'était formulé, prévu dès le départ. Et c'est sûrement ça qui fait que ça dure. J'ai le sentiment que ça a des chances de durer longtemps.
    Et à côté de ça, j'ai un correspondant iranien avec qui j'échange des mails en ce moment, peut-être va t-on passer à une correspondance écrite, peut-être pas. J'essaye de ne pas prévoir.
    L'essentiel étant d'avoir réussi à me trouver un correspondant de ce pays-là, d'à peu près mon âge et avec qui un certain feeling passe. Chose pas forcément évidente.

    Non, quoi qu'on en dise, la correspondance est souvent passionnante. Je me vois mal vivre sans.
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je n'ai pas de correspondant(e)s.
    Je n'sais jamais quoi écrire ni de quelle façon, et pourtant, j'adore ce mode de communication, mais juste avec les gens IRL à qui je remets les lettres en mains propres.
     
  12. Callirhoé

    Callirhoé
    Expand Collapse

    Il fut un temps où les échanges de lettres étaient fréquents, avec 5 ou 6 personnes rencontrées ici ou là-bas, jamais en vrai, donc.
    Maintenant, juste avec Iaoranamoana, avec qui ça continue depuis longtemps. On communique aussi par mails, MP, msn... Mais les lettres continuent. C'est différent. Je serais un peu comme Copenhague: la fait qu'elle ait touché le papier, de voir son écriture, (ses confetti,) parfois une image jointe, ou un petit cadeau... Ca a une toute autre dimension.
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. instead_0f
    Réponses :
    2
    Affichages:
    763
  2. La loutre
    Réponses :
    0
    Affichages:
    1034
  3. FunnyFaces
    Réponses :
    1
    Affichages:
    659
  4. PandApple
    Réponses :
    9
    Affichages:
    1031
  5. ptitepommefrite
    Réponses :
    18
    Affichages:
    1734