Darfour : les yeux fermés sur un génocide

Sujet dans 'L'actu dans le Monde' lancé par neowyn, le 29 janvier 2007.

  1. neowyn

    neowyn
    Expand Collapse
    Energie à revendre

    Le Darfour est une région de la taille de la France. L?hécatombe s?y comptabilise aujourd?hui à près de 10 000 morts par mois. Selon la version officielle, il ne s'agirait, ni plus ni moins, que d'un conflit relatif aux ressources naturelles en eau et en pétrole, toute cette affaire ayant été inventée par l'ambassade américaine et les ONG, le gouvernement de Khartoum n'y étant bien sûr pour rien. A l?appui de cette thèse, le fait que Colin Powell ait, alors qu?il soutenait Bush au cours de sa campagne électorale, été le premier à prendre une position ferme contre ce régime. Depuis, le Président américain a, en personne, déclaré que le drame du Darfour était constitutif d'un génocide. Et pourtant, en dépit de nombreux témoignages relatifs aux atrocités commises au Darfour, l'indifférence demeure. Une chose est sûre : ce sont des crimes, ce sont des crimes racistes. Les démocraties justifient leur inaction en invoquant aussi bien le prétexte juridique de la souveraineté du Soudan que le débat sémantique relatif à la question de savoir si les massacres en cours sont caractéristiques ou non d?un génocide. A l'Est du continent africain, le Soudan est la proie d?un des régimes les plus durs au monde. Il présente, par ailleurs, d'importantes richesses pétrolières. En silence, tout comme il y a douze ans au Rwanda, se déroule le premier génocide du 21ème siècle dans une région de l'Ouest du Soudan, le Darfour. Depuis l'hiver 2003, 300 000 hommes, femmes et enfants y sont morts de l'incurie médiatique et politique. Seule l'intervention des casques bleus permettrait de prévenir ou de réagir contre les attaques sur les populations civiles du Darfour et de protéger les travailleurs humanitaires afin qu'ils remplissent leurs missions en toute sécurité. Les milices Janjaweeds, alliées du gouvernement soudanais de Khartoum, s'appuient sur les tribus musulmanes "arabes" pour massacrer les tribus musulmanes "africaines" contestataires de l'Ouest du pays. Des Organisations Non Gouvernementales et des journalistes sont même chassés du Darfour par le gouvernement soudanais. Le régime dictatorial de Khartoum orchestre ainsi sciemment la famine des populations du Darfour et le silence autour des massacres.


    Voilà pour le contexte. Qu'est-ce que vous pensez de tout ça? Vous pensez être bien informées sur le Darfour?
     
  2. Wesley

    Wesley
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Oh oui, là sans le moindre doute je réponds oui, je me sens très bien renseigné sur le conflit ! Que ce soit sur Internet, à la télé, dans les journaux, on en parle énormément, et depuis deux ans environ (je n'ai pas de mesure du temps, mais pour moi ça fait "longtemps")
     
  3. LADY BEAN

    LADY BEAN
    Expand Collapse
    candy

    J'avais lu dans le courrier international l'an dernier qu'un des memebres du gouvernement (me souviens plus qui ca date) avait dit à part que les Etats Unis auraient du et devaient intervenir dans cette region du monde, que c'etait scandaleux ce qui se passait là bas, mais comme le gouvernement D'el Bachir (je crois que c'est le nom du "president" soudanais) avait coopérer en matiere de terrorisme, les Etats unis ne feraient pas grand chose.

    Ensuite il ya la question du genocide. Parceque le probleme soudanais ne se limite pas aux gisement de petrole placés dans le sud du pays et au Darfour. Il ya un probleme ethnique a la base du a la colonisation dans les années 50 par les britanniques qui a tout de suite opposé Arabes et Noirs. El bachir s'est servi de ce conflit pour regler les elans revolutionnaires dans la region du Darfour (attentat contre El bachir). Mais le probleme est que les attaques Janjaweeds n'attaquent plus seulement des villages noirs mais aussi arabes. Alors les contours de ce qui étaient vraiment un genocide deviennent de plus en plus floues.

    Sinon ce qui se passe la bas est vraiment alarmant et je deplore qu'on en parle si peu. La justice soudanaise ne vaut rien et le tribunal international est completement inefficace à l'heure actuelle sur ce conflit. C'est tout la question de remise en cause de la souveraineté d'un pays.
     
  4. Mae

    Mae
    Expand Collapse

    Tout l'inverse, je ne me sens pas du tout bien informée, je sais pas si c'est que je fais l'impasse volontairement ou que l'info arrive moins, mais je maîtrise pas du tout le sujet :/
     
  5. LADY BEAN

    LADY BEAN
    Expand Collapse
    candy

    En fait ces deux dernieres années on en parle plus mais bon ça concerne selon moi que la presse. Il ya eu de tres bon articles dans le monde diplomatique et dans courrier international. Mais ca fait bien plus de dix ans que la situation est preoccupante. Puis l'an dernier quand j'ai voulu vraiment comprendre ce qui se passait là bas. C'est vrai que j'ai trouvé des articles interessants, mais par rapport a l'ampleur du conflit j'ai trouvé qu'ils etaient peu nombreux.

    Ensuite c'est un probleme qui trouve c'est racines dans les années 50 et pour demeler les causes politiques economiques, ethniques il a fallu pas mal de travail et de recherches dans les articles de presse. On explique mal et pas dans l'integralité le conflit du Darfour.
     
  6. Mae

    Mae
    Expand Collapse

    Ouais... je crois que généralement, quand j'ai pas un minimum de connaissances sur un sujet, je comprends très mal les articles (en toute logique, n'est-ce pas), parce qu'ils se basent sur les acquis du lecteur, alors je les lis en diagonale, voire pas du tout selon mon interêt (ou surtout parce que je sais que je vais rien piger), d'où le sentiment que j'ai pour le Darfour, par exemple, mais ça me fait ça pour pas mal de choses... et du coup, comme tu dis, il faut faire une recherche en profondeur pour tout démêler, et à partir de là on peut comprendre les articles récents, et donc se sentir informé. Avant, non :/
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'étudie l'Afrique cette année, avec un cours de 2h sur le Rwanda et la crise du Darfour. Donc je commence à comprendre un peu mieux tout ça.
    Mais effectivement, le silence de la communauté internationale sur ce sujet est tout simplement scandaleux.
     
  8. LADY BEAN

    LADY BEAN
    Expand Collapse
    candy

    C'est là où on constate l'ampleur de l'impact des interets economiques et la priorité des Etats Unis qui est plus le terrorisme que la justice ou la democratie dans le monde comme ce dont il est question pour l'Irak :rolleyes:
     
  9. LADY BEAN

    LADY BEAN
    Expand Collapse
    candy

    Une vraie reporter:P cette Victoria... A propos j'ai quelquechose qui pourrait t'interesser dans un avenir pas si loin.
     
Chargement...