De la terminale au postbac : topic des conseils entre étudiant.e.s !

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Awdrey, le 27 juin 2018.

  1. Awdrey

    Awdrey
    Expand Collapse
    “The only queer people are those who don't love anybody.” - Rita Mae Brown

    Bonjour !

    J'ai décidé d'ouvrir ce topic car comme certaines personnes du forum, je devrais normalement entrer en L1 l'année prochaine et j'aurai besoin de conseils pour appréhender le changement, pour des questions spécifiques...enfin tout ! J'espère que la conversation fera office de gros topic sur le sujet, que ce soit pour l'université, les écoles, les prépas et quelque soit les domaines d'étude, au lieu de multiplier des différents sujets ;)

    Donc du coup pour mon cas j'étais en filière L (littéraire) et sur Parcoursup j'ai eu comme affectation un de mes voeux préférés, une licence de science politique dans une fac de la banlieue parisienne qui a pour caractéristique de débuter un vrai cursus de sciences politiques dès la L1. Donc ça me ravit énormément :dowant: J'ai déjà des connaissances sur le sujet mais majoritairement dans le domaine des études de genre (car j'aimerais travailler dans cette branche !) et je pense dès cet été lire d'autres livres. Auriez-vous des conseils de livres pour une première année, beaucoup plus généraux ?

    Et pour la fac d'autres questions me trottent dans la tête : tout d'abord quelles sont les fournitures que vous pensez indispensables ? Notes à la main ou ordi ? Dictaphone ou pas ? Combien d'heures de travail par jour et comment ? Comment bien travailler à la maison ? etc :dunno:
     
    Aurolya a BigUpé ce message
  2. Daily Mail

    Daily Mail
    Expand Collapse
    "You must go on. I can't go on. I'll go on." Samuel Beckett

    Salut ! Je suis en licence donc je peux répondre à tes questions générales sur l'université :)

    Alors pour les fournitures indispensables, déjà, du papier et des stylos :cretin: Après, ordi ou pas, c'est à toi de voir. Dans ma promo c'est 50/50, certains préfèrent prendre toutes leurs notes à la main, d'autres à l'ordi. Perso je préfère l'ordi parce que cela me permet d'avoir des cours beaucoup plus propres (et de ne pas les perdre !), mais c'est vraiment à toi de voir ce qui te convient le mieux. Le dictaphone ne me paraît vraiment pas essentiel par contre, surtout en L1.
    Concernant le travail personnel, je ne sais pas si je suis vraiment la mieux placée pour te répondre parce que je fais partie de ce genre de personnes insupportables qui arrivent à travailler très très vite. :cretin: Du coup, en fin de compte, en termes d'heures je fournis assez peu de travail personnel. Mais je fais des fiches de révision au fur et à mesure, j'approfondis certains points de cours qui étaient incomplets mais qui m'intriguaient, et je lis des bouquins (pas toutes les bibliographies, parce que c'est juste impossible de tout lire en fait). En tous cas, pour taffer, je te conseille de privilégier la BU : pas de distractions, du calme, et des tonnes de bouquins à consulter pour approfondir tes cours / enrichir tes disserts.
     
    Awdrey et Mirraël ont BigUpé.
  3. Awdrey

    Awdrey
    Expand Collapse
    “The only queer people are those who don't love anybody.” - Rita Mae Brown

    @Daily Mail Merci de ton message ! Serait-il possible que tu fasses une liste avec tirets des fournitures que tu recommanderais à un.e futur.e étudiant.e s'il te plaît ? Je chipote un peu mais ce serait vraiment cool :happy:
     
  4. Daily Mail

    Daily Mail
    Expand Collapse
    "You must go on. I can't go on. I'll go on." Samuel Beckett

    @Awdrey Alors je vais te faire la liste de mes fournitures, comme ça tu pourras mieux visualiser ! Après évidemment ça dépend un peu de chacun.
    Donc, j'ai :
    - une trousse avec stylos, crayons, surligneurs (franchement utiles lorsque tu étudies des textes en TD)... bref, comme au lycée.
    - des feuilles blanches pour les quelques cours que j'écris sur papier (parce que j'aime pas écrire sur des carreaux)
    - tout de même des feuilles à carreaux, pour les DS
    - un trieur pour ranger les cours papiers, les DS et les textes fournis en TD
    - un petit ordi (mais une fois de plus c'est très facultatif, ça dépend de comment tu préfères prendre tes notes)
    - une petite bouteille d'eau (super important, un amphi ça peut vite devenir un sauna en septembre ou en avril, surtout s'il y a beaucoup de monde dedans)
    Je n'ai pas d'agenda mais je te conseille tout de même d'en avoir un. :cretin:
     
  5. Apollinaïs

    Apollinaïs
    Expand Collapse
    "Quand il fait faim, il faut manger." (sûrement un vieux proverbe indonésien)

    @Awdrey
    Pas besoin de grand chose pour la faculté, du matériel pour écrire, et surtout TOI.
    Parce que les amphis se vident rapidement les deux premiers mois avec toutes les distractions étudiantes, les changements d'orientations, les boulots étudiants...

    Un peu de monnaie pour le café aussi. :lunette:

    Et surtout ne pas paniquer, les biblios sont énormes donc impossible de tout lire.

    Pour la quantité de travail, j'étais de la team dernière minute. Je fichais mes cours toutes les semaines. Et j'apprenais tout une semaine avant les partiels.
     
    Delah et Daily Mail ont BigUpé.
  6. vercoquin

    vercoquin
    Expand Collapse

    @Awdrey Pour t'avancer, tu as peut-être accès à un syllabus avec les cours et la bibliographie ? Certain-e-s auteur-e-s ?
    Pour ce qui est des fournitures et du rythme de travail, tout va change. Donc ne te mets pas la pression. La première année change de la dernière. Pour les cours qui seront difficiles à suivre (diction rapide, beaucoup de contenu, etc.), je te conseille de prendre ton ordinateur. En L1, tu auras encore le temps (et la motivation) pour faire des fiches. Essaie de t'y tenir, ça aide vraiment pendant les semaines de révision. Le temps de travail dépend de ta filière et surtout, de toi. En L1 je devais passer pas mal de temps à ficher (et sur mes versions latines, mdr). Le reste, c'était du temps gagné. Pour les TD, essaie de te tenir au papier - stylo. On est souvent tenté de zoner sur le net pendant ces heures-là... Personnellement, j'avais des cahiers. Ca me permettait de m'y retrouver et d'éviter de voir des feuilles voler un peu partout. L'ordinateur, je ne l'ai vraiment utilisé que pour mon master.
     
    Apollinaïs et Daily Mail ont BigUpé.
  7. Mihawk

    Mihawk
    Expand Collapse

    Hola !

    Je trouve que ce topic est une excellente idée, pour moi aussi l'année prochaine sera l’année des grands changements et j'angoisse un peu ( hum... en fait j'angoisse énormément :sweatdrop:). J'ai fait une terminale S SVT et j'ai été acceptée dans une école d'ingénieur Post-bac sur Blois. J'habite Nantes donc Blois pour moi c'est une petite ville pas très animée où je ne connais personne, bref j'ai peur de me retrouver seule. Je suis de nature timide et j'appréhende de ne pas bien m'intégrer !

    Personnellement je pense prendre mes cours à la main, en sciences cela me parait plus simple, et travailler au maximum à la bibli où je suis beaucoup plus concentrée. Pour bien travailler le principale c'est la régularité, et je pense qu'il n'y aura pas de problème si on est sérieux et organisé !

    Je serai ravie d'écouter les conseils d'étudiants ayant vécus des situations similaires et d'échanger avec ceux qui sont dans mon cas ;)
     
  8. Aurolya

    Aurolya
    Expand Collapse

    Hey ! ;)

    Bienvenue dans la jungle du post-bac (et félicitations pour vos vœux !)
    J'ai déjà une licence, mais je pense que ça n'a pas vraiment changé depuis le moment où j'ai commencé jusqu'à maintenant.

    Déjà, pour les choses les plus concrètes et avant même de penser à la rentrée, il ne faut pas oublier de faire sa demande de bourse (DSE) sur etudiant.gouv (https://www.messervices.etudiant.gouv.fr/), ainsi que de s'acquitter du montant de la CVEC (c'est nouveau cette année, donc je ne sais pas réellement comment ça se passe, mais j'imagine que c'est obligatoire pour tous les nouveaux étudiants qui s'inscrivent à la fac ?)
    Ensuite, ne pas oublier non plus de faire son inscription administrative (normalement sur internet, mais ça dépend souvent des facs), ET son inscription pédagogique. L'inscription administrative sert à avoir son certificat de scolarité, à payer les frais de scolarité et donc à avoir sa carte étudiante. L'inscription pédagogique se fait généralement plus tard, auprès de son secrétariat, et permet d'avoir son emploi du temps, et donc d'être inscrite dans les cours de la licence/master.

    Concernant les cours maintenant, je sais que dans ma licence (Sciences du langage), on était beaucoup à prendre les cours à la main. Plus simple pour les schémas, et pour ma part, ça me permettait d'être plus concise et retenir vraiment l'essentiel. Et généralement, je recopiais mes cours sur ordi ensuite pour qu'ils soient propres, colorés et aérés (et ça permet de réviser, aussi.) Ayant une mémoire visuelle, écrire m'aidait énormément à retenir mes cours, aussi. Mais ça, ça dépend tellement des gens que ça doit être une envie personnelle.
    Ce dont j'avais besoin :
    - Un bloc note.
    - Des pochettes qui s'ouvrent en coin pour ranger les cours (une pochette par cours, comme ça, pas la peine de se trimballer avec un trieur énorme toute la journée !)
    - Un agenda (pour moi c'était indispensable)
    - Crayon papier/ stylos/ surligneurs/...
    - Une bouteille d'eau
    Et en période de partiels, ne pas oublier les feuilles doubles !

    Je n'ai jamais utilisé mon ordinateur en cours. Mais s'il est petit, léger, et que vous pouvez l'avoir avec vous vous pouvez utiliser feuilles + ordi pour faire des recherches. Pour moi c'est l'idéal (mais j'utilisais mon téléphone pour ça...)
    Sachez aussi que j'avais parfois des profs un peu réacs qui refusaient l'utilisation de l'ordi dans leurs cours. Donc prévoyez quand même toujours des feuilles avec vous si vous décidez de prendre votre cours par ordi, surtout les premiers temps.
    Le rythme sera assez différent du lycée, c'est sûr, mais ça en vaut la peine ! ♥
     
  9. Auburn

    Auburn
    Expand Collapse

    Si vous prenez vos notes à la main quelle est votre méthode? Je viens de découvrir la méthode Cornell, je vais essayer.
     
  10. Serkhet

    Serkhet
    Expand Collapse
    dunes

    Hello !

    J'ai déjà eu l'occasion de parcourir la fac mais je retourne en L1 cette année, du coup, je vais vous faire un compte-rendu de ce que j'ai retenu et de ce que je vais appliquer à la rentrée. :)

    En fournitures :
    - Une trousse avec le matos habituel : stylos (classiques ET de plusieurs couleurs), crayons, surligneurs, trombones, agrafeuse, correcteur, etc.
    - Selon vos goûts et votre méthode : cahiers, trieur, bloc-notes ou ordinateur.
    - Des feuilles, simples, doubles, bref, de quoi écrire lorsqu'il s'agit de rendre un travail.
    - DE L'EAU !!! Et des collations en cas de fringale (genre amandes, noisettes tout ça).
    - Dans tous les cas, un ordinateur est indispensable. Que vous l'emmeniez en cours ou non.
    - Des posts-its.
    - Des répertoires, petits carnets à thèmes. Toujours utile à relire.
    - Un agenda assez gros pour écrire plein de choses et s'organiser.
    - Du désinfectant pour les mains.

    Personnellement, j'écris toujours à la main. C'est déjà le gros du taff de mémorisation (après, ça dépend des gens). Sur ordinateur, je n'arrivais pas à me concentrer sur ce que disait le prof, parce que je retranscrivais "bêtement" ce qu'il récitait. Sur papier, je reformulais au max en prenant des notes concises, parfois plus développées. Et je pouvais faire des schémas, surligner, raturer comme je le voulais. J'utilisais un petit carnet qui contenait tous mes cours (donc c'était un vrai bazar mais moi je m'y retrouvais !).
    A la maison, je recopiais le cours sur ordinateur en le complétant par mes lectures ou par mes recherches. Là, déjà, je mémorisais presque définitivement l'idée générale et j'arrivais à cerner mieux le cours. Il faut le dire : parfois, durant un CM, on est un peu débordé par l'information et on ne la retient pas vraiment puisqu'une autre suit immédiatement. C'est pour ça que reprendre le cours le soir même ou le lendemain est essentiel.
    Là, c'est tout ce que je vais garder pour l'année qui vient.

    Ce que je vais ajouter
    :
    Un cahier par matière, pour prendre des notes. Ça évite les feuilles volantes. Et j'aime pas les trieurs. Un cahier, c'est presque intime, personnel. Un espace pour réfléchir.
    Faire des fiches. Trop de mal avec ça mais c'est indispensable pour synthétiser et retenir les dates importantes par exemple.
    Vu que je vais étudier l'histoire, je compte faire des tableaux ou des sortes de frises chronologiques spécifiques. Je ne sais pas encore comment je vais m'y prendre mais vu que je vais bouffer de la date à gogo, il faudra que je m'y colle...
    Des répertoires par thème/matière !!!! Les définitions, on s'y perd très vite. Et avoir un répertoire bien rempli est une aide considérable.

    Pour la recherche biblio/d'infos :
    Toute référence est bonne à prendre. Et quand le prof dit que quelque chose est essentiel, c'est que ça l'est et que ça risque de vous être demandé en examen ou plus tard, pour certifier vos connaissances.
    Il est impossible de tout lire. Principalement parce que le temps manque. Mais les références données sont très importantes à prendre en compte et feuilleter un ouvrage qu'on a pas le temps de lire en entier, au moins pour récolter des infos judicieuses est toujours faisable. Pour ça, vive les bibliothèques.

    Côté bien-être :
    A prendre avec des pincettes parce que tout le monde n'est pas fait pareil (et aussi parce que je suis du genre faites ce que je dis, pas ce que je fais)
    Dormir. Même si on a pas fini de lire, ou je ne sais quoi, dormir. C'est vraiment important, surtout les veilles d'examens...
    Un rythme à prendre est de se lever tôt et de se coucher tôt. Mais ça, c'est compliqué, surtout à la fac où les cours peuvent finir tard. Pour ça, il faut hiérarchiser son temps en journée. Les trous dans l'emploi du temps : on file à la bibliothèque et on rattrape le cours qu'on vient de voir ou on s'avance un peu dans ses lectures. Si on voyage en train, comme moi, pour aller à la fac, on lit dans le train, on écrit dans le train.
    A la maison, on peut s'accorder un peu de répit. Au moins le temps de manger et de passer du temps avec ses proches pour discuter. Le stress des études prend parfois le dessus mais garder contact est essentiel pour ne pas se perdre dans ses livres et cours. On peut s'accorder un épisode de série le soir, pour décompresser. Après, dodo, yoga du soir ou un livre, ou encore relire un cours au lit, qu'on a du mal à retenir, pour que le cerveau travaille l'info dans la nuit.
    Perso, je n'arriverais sûrement pas à lâcher prise en rentrant. Alors ce que je préconise, c'est une journée, le samedi par exemple ou le dimanche, où on ne fait rien. Où on fait quelque chose qui nous fait plaisir. On peut relire un peu le soir, mais durant la journée, on oublie la fac, on va au ciné, on va faire du shopping, on se fait un marathon de série ou on va à la piscine, au zoo, au musée, qu'importe. Mais une fois par semaine : on ne fait rien. Sinon, c'est pas viable.
    On peut prendre aussi des compléments alimentaires (de la vitamine C ou des mélanges style Azinc, Bion ou du magnésium). Surtout en hiver, où notre système immunitaire est martyrisé. On mange correctement : petit déj + collation si on veut + bon déjeuner même si on est à la fac + collation + bon dîner. Puis on boit suffisamment. Autrement on est pas productif.
    Comme dit, j'applique pas forcément tout parce que je suis capable de m'oublier totalement pour me plonger dans le taf, mais ce sont des pistes pour mieux gérer votre vie étudiante qui ne doit pas vous mettre vous et votre santé physique et mentale en arrière-plan.

    Je reviendrai si j'ai d'autres pistes mais j'aime beaucoup l'idée générale de ce sujet.

    A bientôt !
     
  11. Apollinaïs

    Apollinaïs
    Expand Collapse
    "Quand il fait faim, il faut manger." (sûrement un vieux proverbe indonésien)

    J'ai la méthode "abréviation. "Étudiante, ou même en réunion maintenant, j'ai mon propre système d'abréviations pour les mots que l'on répète souvent.
    Et je change de couleurs selon l'information. Ça m'oblige à être attentive.
    (Les définitions en vert, les mots clés en rouge).

    Sinon, je surlignais (en fluo) tous les éléments mis en évidence par les profs. Ça me permettait de voir l'essentiel ou ce que je devais fouiller pour le partiel.

    Édit:

    J'utilisais des feuilles doubles A4. Le titre, le numéro du cours (3ème cm), la date en haut.
    Et à chaque nouvelle idée, je sautais une ligne.
    Et la marge me permettait de mettre une annotation, une question, un livre en lien avec le propos...
     
    #11 Apollinaïs, 26 juillet 2018
    Dernière édition: 26 juillet 2018
    Auburn a BigUpé ce message
  12. Aurolya

    Aurolya
    Expand Collapse

    Et je rajouterais même, pour un cours un peu difficile, de lire le plan du cours (et pour un livre que l'on n'a pas le temps de lire, de lire le sommaire). Un plan est toujours construit et réfléchit en amont, donc avant d'apprendre bêtement un cours que l'on n'a pas compris, on lit le plan et on essaie d'en sortir quelque chose ! C'est souvent ce qui est le plus important à retenir. :nod:

    Et puis côté bien être, n'oubliez pas de profiter un peu quand même. :d

    Bon courage pour cette rentrée qui arrive à grand pas. Je ne vous cache pas que, me concernant, j'ai bien bien hâte ! :frotte: