Des filles en école d'ingé - Épisode 13 : les transports

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 29 mars 2013.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Canapé

    Canapé
    Expand Collapse
    Agent des Fraudes et de Vérification de la Loi TSS

    J'ai jamais aimé ces articles sur les filles en école d'ingé, mais là c'est vraiment de pire en pire :shifty:
     
  3. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    L'article est sympa mais je vois pas trop la spécificité "école d'ingé"... C'est un peu le même problème pour tout le monde, lycée, fac, école, travail...
     
  4. mercre

    mercre
    Expand Collapse

    hey,

    D'habitude je lis madmoizelle et tout va bien, mais je tombe sur cette série "les filles en écoles d'ingé" et cette fois, je décide de m'inscrire pour réagir.

    Déjà, au nom de celles qui seraient intéressées par une école d'ingé, il serait bon de préciser les bases : il existe moult écoles d'ingé, dont beaucoup sont gratuites (souvent leur nom commence alors par ENS**** = École Nationale Supérieure de choses et autres. le N = publiques!)(bon ca peut aussi être les Mines, Centrale, etc). Par gratuite, ca veut dire que la scolarité est à un prix "normal" d'environ 600€/an pour les non-boursières (sécu comprise).
    Ce qui tombe bien, c'est que généralement ces écoles gratuites sont les plus reconnues.

    C'est important de dire ca, parce que moi quand j'étais jeune et que je connaissais rien à tout ces trucs, j'étais tombée sur des prospectus (des écoles privées, bien sur) et je me disais "ah ouais, c'est cool, mais c'est cher d'être ingé". Ben comme dirait Norman : FAAAUUX!

    Voilà, donc si je traduis : les posts de la série "les filles en école d'ingé" sont fournis/demandés par les services com' de 3 écoles privées majoritairement basées en banlieue parisienne. Je ne dis pas qu'elles sont bien ou qu'elles ne sont pas bien ces écoles, mais il faudrait pas croire que le meilleur moyen de devenir ingénieur(e) est d'aller dans une école à 5000€/an mini qui se payent des pubs à la télé pour dire qu'elles sont reconnues.


    Bon du coup, la suite de ma réaction est semblable aux autres réactions : c'est quoi le rapport avec les transports ?
    Et même plus : pourquoi, alors qu'il y a pleins d'écoles d'ingé très bien partout en France, nous faire un post sur les transports parisiens ?


    Bref, ce s'rait cool de faire une vraie série de posts (d'articles?) sur les filles en écoles d'ingé / les filles ingés.
     
  5. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    Si tu veux voir le pourquoi du comment de cette série, j'ai expliqué tout ça dans les commentaires du premier épisode.

    Si tu souhaites écrire avec l'aide de SPP un article sur les "bases" sur les écoles publiques dont tu parles, t'es la bienvenue, contacte-nous !
     
  6. mercre

    mercre
    Expand Collapse

    Ah oui, c'est le problème d'arriver 3 mois après tout le monde!.. :noel:

    Dans ce cas je comprends bien vos objectifs, mais je suis d'accord avec la réponse de If* à ton vieux post, et plus particulièrement la partie suivante :

    "En ce qui concerne l'aspect publicitaire des articles, je reste quand même sur l'idée que c'est dommage que ce ne soit pas un article de fond sur Madmoizelle mais des témoignages de fait pour certaines écoles pour lesquels Sophie-Pierre Pernault est rémunérée sur un autre site qui sont remis ensuite sur Madmoizelle. [...]  Et les écoles d'ingénieurs privées habilitées à délivrer le titre d'ingénieur ne représentent pas du tout l'ensemble des écoles d'ingénieurs."

    Ca aurait pu être cool de préciser le pourquoi du comment sur chaque article alors du genre :
    "article publié par SPP, qui l'a rédigé à la demande de 3 écoles d'ingénieurs privées".
    Ca mange pas d'pain et ca évite les confusions.

    Enfin promis, j'vous embêterai pas à l'article numero 26 de la série!

    Ok pour faire un article, je note ca dans ma tête, et j'essaie de pondre un truc dès que j'ai un peu de temps!



    C'est à dire que ca apparait plus comme des articles sponsorisés pour des écoles privées que comme des articles sur les femmes ingénieures.
     
  7. Little Mermaid

    Little Mermaid
    Expand Collapse

    Je suis d'accord avec mercre. J'ajouterais bien mon grain de sel et je ne mâcherai pas mes mots.

    Déjà, rien qu'en ne lisant que les premières lignes du premier épisode:

    "Elles sont 10, elles sont jeunes, elles viennent de la France entière et sont pleines d’ambition… (...)  Elles sont toutes en école d’ingénieurs (l’EPITA, l’ESME Sudria et l’IPSA), ont chacune leurs spécialités et leurs perspectives d’avenir."
    Ca commence bien : 10 élèves et aucune diversité de provenance. Pour une fois qu'on aborde le sujet, comme par hasard ça parle d'écoles privées, spécialisées et en région parisienne !!! C'est comme les forums l'Etudiant : ça n'apporte pas grand chose quand on ne sait pas trop ce que l'on veut. C'est celui qui fera le plus de com, qui apportera les plus beaux stylos et les meilleures sucettes qui attirera l'attention. C'est du grand n'importe quoi...
    Ca donne la fausse impression que toutes les écoles d'ingénieurs sont centralisées au même endroit et qu'elles sont toutes chères. C'est de la désinformation comme j'avais pu l'entendre quelque part.

    En tout cas les articles sont en accord avec le choix des élèves ingénieures suivies. En effet, et pour ne citer que ces épisodes-là : deux articles consacrés au financement de ses études et pour finir, le dernier article en date qui parle des transports parisiens... Le pire, et encore heureux que des Madmoizelles l'aient souligné, le problème des transports n'est pas spécifique à la formation.
    On a vite fait le tour du sujet dans de telles conditions et on finit par voir le manque d'inspiration. Je suis curieuse de voir l'épisode suivant.


    Chaque école a sa spécificité. Chaque école offre une expérience plus complète que ça.
    En voici des exemples:

    -intégration d'une école en province.
    -la (ou les ^^) semaine(s)/weekend d'intégration : durant cette période il n'y a pas que les mecs qui se jettent sur les filles, le contraire existe aussi. Ne pas dormir pendant deux jours, le concours des miss dans certaines écoles...
    -l'ambiance familiale de certaines écoles (la mienne compte 500 élèves)
    -les chants (parfois assez dégueulasses et machos), expressions ou coutumes propres à chaque école.
    -l'existence d'autres réseaux : INSA, Polymeca, INP, Polytech, ... qui regroupent des écoles de types différents (publiques, privées, plus ou moins reconnues au niveau international).
    L'organisation d'évènements sportifs au sein d'un même réseau (le I5, prononcé "aïe faïve") pour le réseau des INSA, le TOSS... foot féminin, basket féminin, pompoms, sports avec des équipes mixtes...

    C'est tout un univers, et à la fin il faut s'assurer de bien faire passer le flambeau d'une promo à l'autre pour sauvegarder l'identité de l'école.

    Je répète ce qui a été dit, mais je ne vois pas l'intérêt de faire un sujet dessus si à la base s'il n'y a que très peu d'écoles de représentées... enfin peut-être pour ceux qui perçoivent une rémunération en l'échange de cette pub!
     
    #7 Little Mermaid, 31 mars 2013
    Dernière édition: 31 mars 2013
  8. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe


    C'est une blague ou t'as lu le fameux commentaire que j'ai linké plus haut ? :/

    Bon, j'en cause avec SPP dès la semaine prochaine, parce que je n'avais VRAIMENT aucune intention d'apporter la moindre confusion dans cette opé. (et surtout, encore une fois, madmoiZelle ne touche pas un rond)
     
  9. mercre

    mercre
    Expand Collapse

    Bah non, on lynche pas SPP.
    On dit juste qu'un publi-communiqué est un publi-communiqué, et qu'en choisissant de le publier, Madmoizelle aurait pu faire la démarche de préciser que, bien qu'il n'y ait pas d'argent en jeu entre les écoles et Madmoizelle, l'article à la base a été écrit dans un but publicitaire.
    On va pas publier un article sur les bienfaits de Coca-Cola en recopiant une pub. Ben là, c'est pareil.


    Pour ce qui est des actions de communication des écoles publiques : tapez "mademoiselle école ingénieur" dans google et hop! on tombe sur un site nommé "Mademoiselle fait Centrale", site à l'initiative de Centrale Paris (une des top école d'ingé)(gratuite).

    C'est supposé être à destination des collégiennes et lycéennes, mais vu le peu d'explications, c'est surtout pour les filles étant déjà en prépa.

    Voilà voilà voilà.
     
  10. Little Mermaid

    Little Mermaid
    Expand Collapse

    Je suis désolée Fab, c'était injuste de ma part de sortir cette dernière phrase comme ça sans fondement, mais ça m'a fait péter un câble de voir juste parler d'écoles privées.
    Mais pourtant, c'est quand même vrai qu'un élève ingénieur vienne défendre son bout de gras. Pour ma part, le prix de la formation compte parce que je n'avais pas envie de mettre mes parents dans le rouge.


    Pitite pensée et conseils aux Terminales qui doivent constituer leurs listes de voeux avant fin avril et qui ne savent pas trop comment s'y prendre:

    -Ne pas tomber dans le panneau, et ne pas choisir une école parce qu'elle parvient à bien se faire promouvoir. Autrement dit : c'est l'élève qui choisit son école et pas l'inverse.
    Perso, je trouve que les forums sont une perte de temps.
    Déjà parce qu'en général les formations proposées ne sont pas toutes représentées. Une fois, j'étais allée voir un stand pour l'Université de Montréal. Il n'y avait aucun élève, juste un vieux qui m'avait parlé de son école de manière superficielle. Ou encore lorsque j'étais allée voir le stand de Sup Biotech avec une fille qui ne pouvait pas m'apporter plus d'infos sur la formation qui m'intéressait, parce qu'elle était d'une autre filière.

    -Les CIO (Centre d'Information et d'Orientation) ont pas mal de littérature à ce sujet... mais ne comptez pas sur les psychologues conseillères pour vous apporter la réponse sur un plateau. Elles ne sont là que pour vous guidez d'après ce que vous leur demandez.

    -Pour les promotions suivantes : n'hésitez pas à aller aux Journées Portes Ouvertes si vous en avez l'occasion. C'est mieux pour se faire une opinion, voir le matériel, rencontrer les étudiants et même des profs.

    -se demander si on préfère une formation spécialisée (parce qu'on en a marre de faire de la thermo et de la mécanique alors qu'on ne veut plus attendre pour faire de la sécurité informatique), ou généraliste (parce qu'on ne sait pas encore ce qu'on veut ou qu'on a besoin d'affiner son choix. Parce que c'est rassurant de garder une ouverture sur d'autres formations au cas où si on change d'avis)

    -c'est une bonne idée de parler avec ses parents de l'aspect financier, et éviter les mauvaises surprises à la fin. ("J'ai été prise à l'ISEP et c'est 7000€ l'année!" sans en avoir parlé avant XD)

    -se demander si on est plutôt autonome ou si on a besoin d'encadrement. Si on est plutôt "contrôle continu" ou concours.
    Les prépas intégrées fonctionnent selon le système d'unités d'enseignement à valider chaque période ou semestre.
    Les concours,l'échéance est à la fin de l'année.

    -se renseigner sur les bourses pour le logement ou pour financer ses études. Parfois, certaines régions ont leurs avantages (ex: la région Centre donne un ordinateur aux élèves de mon école et on peut bénéficier d'une petite bourse si on part faire un stage à l'étranger).



    Je finirais par dire que fort heureusement, l'aspect positif dans cette chronique c'est qu'on ne ressorte pas le cliché "école de chimie - formation pour les filles".
     
  11. mageria

    mageria
    Expand Collapse
    Grosse boule, future maman Guest

    C'est vrai que je ne vois pas trop l'intérêt de cet article. Qu'on soit aux études ou que l'on travaille, on est beaucoup à avoir des temps de trajets de ce genre ou même plus long.
    Et on trouve tous de quoi s'occuper dans les transports.

    Donc article pas vraiment intéressant pour ma part (et pas spécifique aux ingé).
     
  12. black-lilies

    black-lilies
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Je suis une nana en école d'ingé. Honnêtement, je pense que ce message peut s'adresser autant aux filles qu'aux garçons.
    Ne vous faites pas avoir pas la publicité! Bon ok elle est partout, et à un moment ou à un autre il faudra faire un choix... mais essayez de faire le bon! Réfléchir le plus tôt possible et se documenter comme il faut, on gagne un temps fou pour plus tard...

    (désolée pour le déterrage, je poste jamais d'habitude...)
     
Chargement...