Des hommes pleurent… pour sauver des vies

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 17 novembre 2016.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Gytha-Ogg

    Gytha-Ogg
    Expand Collapse

    Enfin un bon coup de pied dans les... à ce vilain cliché. Le suicide et plus majoritairement masculin en France aussi, il y à certainement anguille sous roche. Les Hommes peuvent pleurer les papa aussi peuvent craquer ça ma toujours frapper depuis petite l'intériorisation de toutes émotions de mon père c'est un véritable problème.
     
  3. Muirgheal

    Muirgheal
    Expand Collapse
    I don't give a shit

    Et si pour les faire pleurer on leur balançait les chiffres des violences sexistes? Ça devrait les aider à tirer leur petite larme les pauvres. c'est vrai nous on meurt on est violée mais eux ils peuvent pas pleurer sans se faire traiter de ... quoi déjà? De femmes...
    Édit: "le sexisme nous affecte tous" est une analyse simpliste pour un phénomène qui repose avant tout sur la haine et le mépris des femmes et des stéréotypes de genre féminin.
     
    #3 Muirgheal, 17 novembre 2016
    Dernière édition: 17 novembre 2016
    PousseMoussue, Aconiti, Clémy145 et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. Yquare

    Yquare
    Expand Collapse

    Je ne pense pas que cet article souhaite minimiser les violences sexistes en les comparant aux conséquences indirectes du sexisme sur les hommes, loin de là

    Il tend plutôt à montrer que les hommes souffrent également, de manière moindre et indirecte, certes, des stereotypes de genre (on peut garder en mémoire les panneaux "Ne touche pas a mes stereotypes de genre" lamentables que portaient certaines personnes de la manif pour tous ) et du sexisme en général.

    Les stéréotypes de genre féminin sont haïs et méprisés, c'est exactement ce que montre cette campagne, être un homme considéré comme une "femmelette" est sujet à moqueries, et pas seulement au collège/lycée, et c'est ridicule, injuste, dangereux, et infondé, tout le monde sera d'accord,

    Ce que je retiens de cette campagne, c'est qu'elle pousse justement les hommes à se débarasser de ces stéréotypes de genre,à ne pas les laisser obscurcir leur vision. Ces stéréotypes qui nuisent à tout le monde, surtout aux femmes, mais aussi aux hommes, ce spot les pousse a les combattre tout simplement, et c'est plutôt positif, non? Si tout le monde s'y met, peut être qu'un jour ils cesseront d'empoisonner notre société

    J'ai du mal à voir pourquoi formuler un avis négatif sur cette campagne, mais je peux mal comprendre (ce serait compréhensible, entre deux cours j'ai un peu de mal à bien rédiger mes pensées .w. )
     
    #4 Yquare, 17 novembre 2016
    Dernière édition: 17 novembre 2016
    Cariboux, PousseMoussue, ThelmaEtLouise et 10 autres ont BigUpé ce message.
  5. Candice452

    Candice452
    Expand Collapse
    Si vous avez l'impression d'être trop petite pour pouvoir changer quelque chose, essayez donc de dormir avec un moustique.

    Sauf que là clairement, le sujet c'est le suicide !
    Ayant perdu un proche de cette manière, je peux te dire que c'est encore un tabou et qu'il faut en parler.
    J'ai pu voir de près ces injonctions du style : "les hommes doivent rester fort et cacher leurs sentiments".
    C'est vu comme une honte, y compris par des psychologues et des psychiatres.

    On parle de l'Australie mais chez nous, c'est pareil :mur:
    Alors un clip comme ça, serait le bienvenu.
     
    Cutie ju, Lacus_Clyne, Lunafey et 4 autres ont BigUpé ce message.
  6. Muirgheal

    Muirgheal
    Expand Collapse
    I don't give a shit

    Ce qui me soûle grave c'est que les féminicides, le viol, le harcèlement de rue ne suffisent pas, ils faudrait parler des larmes des hommes pour les pousser à abandonner les stéréotypes de genre... Je parle plus du traitement de l'article que de la campagne contre le suicide. Et à rappeler que si les suicides font plus de mort chez les hommes, cela a un lien direct avec les moyens plus violents employés, qu'on pourrait relier à l'injonction à cette espèce de virilité toxique, qu'ils "subissent" pour surtout pas ressembler à des "gonzesses"

    Édit: j'ai rien contre la campagne, tous les moyens sont bons pour lutter contre le suicidec (édité). Mais déso pas déso, pas le temps de m'appitoyer et de pleurer sur le sort des mecs cis.
    Édit 2: détail perso
     
    #6 Muirgheal, 17 novembre 2016
    Dernière édition: 17 novembre 2016
    Aconiti, Clémy145 et Mario From Space ont BigUpé ce message.
  7. Sticbaou

    Sticbaou
    Expand Collapse
    Guest

    C'est pas parce qu'on dénonce les stéréotypes de genre qui pénalisent les hommes, que ça veut dire que ça invalide les conséquences des stéréotypes sur les femmes. Ni qu'on les compare ou qu'on les met au même niveau d'ailleurs ! Parce que de toute façon, ce sont souvent des questions de ressenti, donc difficile à comparer. Tu peux avoir un mec qui vit très mal les préjugés contre les hommes, et une femme qui vit pas super mal les préjugés contre les femmes. C'est une question de personnalité plus que de genre.
    Que des 'male tears' apparaissent sur des posts destinés à dénoncer un truc qui touche les femmes, je comprends que ce soit rageant (ça m'énerve d'ailleurs au plus haut point), mais quand on parle d'un problème qui touche beaucoup les hommes, on peut quand même le faire sans que ça rabaisse une autre catégorie de personnes ou que ça minimise leur peine ! C'est comme ça que les tabous disparaissent à mon avis. Quand on en parle.
    Et je pense que de dire que le sexisme affecte aussi les hommes, a fortiori dans un article où on parle d'un problème que peuvent rencontrer les hommes, c'est pas exagéré.
    Et c'est pas non plus incompatible avec le fait de dire que le Sexisme anti-homme n'existe pas.

    Personnellement, ma vision du féminisme et la manière dont je veux y contribuer inclut la lutte contre les stéréotypes qui touchent aussi les hommes. Parce qu'en plus de tous les arguments évoqués plus haut, je suis persuadée qu'en luttant contre ces préjugés là, ça aide la cause des femmes aussi.
     
    Cariboux, Lizanut, Lacus_Clyne et 5 autres ont BigUpé ce message.
  8. Candice452

    Candice452
    Expand Collapse
    Si vous avez l'impression d'être trop petite pour pouvoir changer quelque chose, essayez donc de dormir avec un moustique.

    @Muirgheal Sauf que je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas parler de tous ces sujets.
    Comme dit @Yquare, l'article ne dit pas que le sexisme atteint plus les hommes. Seulement qu'il y a aussi des conséquences pour eux.
    Les aider, nous aidera aussi et nier le problème, ne le fera pas disparaître.
     
    Cutie ju, Lunafey, Querencia et 2 autres ont BigUpé ce message.
  9. Muirgheal

    Muirgheal
    Expand Collapse
    I don't give a shit

    Je comprends tout ce que vous dites. Je changerai pas d'avis pour autant. Peut être ai je placé ce commentaire au mauvais endroit, je m'en excuse, passez une bonne journée :)
     
  10. Yquare

    Yquare
    Expand Collapse

    On parle de morts, sincèrement je ne vois pas en quoi le fait que ce soit des mecs cis qui meurent rende la chose moins atroce ?

    Personne ici n'a dit que les féminicides, le viol, le harcèlement de rue ne suffisaient pas au monde pour se bouger, au contraire, j'ai l'impression que les choses bougent beaucoup plus à présent qu'auparavant. Mais ce serait une raison pour occulter tous les autres ( et très nombreux ) défauts et dangers des stéréotypes de genre?

    L'article met un peu plus en lumière les défauts de ces stéréotypes qui tuent également, pas seulement des hommes cis, mais des hommes transgenres, des femmes cis, des femmes transgenres,certes le spot se centre sur les hommes cis, mais est ce une raison pour ne pas en parler ? Dans ce cas, autant ne pas parler du viol des hommes, mais madmoizelle en a parlé, comme le démontre les trois liens à la fin de l'article.

    Je ne vois pas en quoi le fait qu'ici ce soit des hommes cis qui meurent rendent le fait moins important, je ne vois pas en quoi, sur un forum féministe, il n'est pas utile d'en parler, dans ce cas, que dire des personnes ( des imbéciles) qui pensent que la vie d'une femme, d'une personne gay, d'une personne transgenre ou handicapé est moins importante que la leur ? En quoi ces modes de pensée sont différents? Je me doute que c'est loin, très loin d'être le but de ton message, et que c'est difficilement comparable, mais quand je vois le nombre d'imbéciles qui pensent que "les feministes ne pensent qu'a eux, jamais aux hommes qui subissent aussi des violences", ce genre de phrase comme quoi il est inutile de s’apitoyer sur le sort des autres parce qu'ils sont différents, me hérisse le poil, ce sont des gens, avant tout, des personnes.

    Je doute également que qui que ce soit ait attendu ce spot pour se rendre compte des dangers de ces stéréotypes, comme je doute que qui que ce soit remette en cause la détresse de ces personnes, celle de leurs proches, et surtout, l'importance que cela revêt, non, personne "ne s'en fou" d'un suicide, un suicide, ce n'est pas "pas important", ce n'est pas "moins important" parce que la victime est un homme ou parce que c'est une femme.

    Peu importe le genre de la victime, derrière un suicide se cache une très grande douleur, chaque mort, chaque vie compte, peu importe que ce soit celle d'une femme, d'un homme, cis ou non, gay ou non, racisé(e) ou non, et je trouve intelligent et profondement bon de la part de madmoizelle de le démontrer, directement ou non, au travers de cet article.

    (Encore une fois, je m'excuse si mes propos sont troubles, ou vexants, ou pas assez clairs, je me relirais sans doute un peu plus, la fièvre n'aide pas)
     
    Cariboux, PetitePaille, Cutie ju et 5 autres ont BigUpé ce message.
  11. Candice452

    Candice452
    Expand Collapse
    Si vous avez l'impression d'être trop petite pour pouvoir changer quelque chose, essayez donc de dormir avec un moustique.

    @Muirgheal Loin de moi l'idée de te blesser :calin:Tu as tout à fait ta place ici !
    Ce que je voulais dire sûrement maladroitement et que @Yquare a bien mieux développée, c'est que CHAQUE vie est importante.
    On est tous des êtres humains et on devrait être considéré comme tel, peu importe notre genre.
     
  12. Yquare

    Yquare
    Expand Collapse

    ( Je voulais aussi m'excuser si j'ai blessé qui que ce soit par mégarde, c'est des sujets qui me tiennent extrêmement à cœur et je peux m'emporter facilement :erf: )

    Comme l'a si bien dit @Candice452 , chaque vie compte, peu importe son genre, son orientation sexuelle, ses origines, et je trouve simplement qu'il serait beau de construire un monde ou chaque être sera considéré comme un être humain, une personne avant tout le reste ( c'est mon côté bisounours sûrement )

    L'individualisme, c'est en quelque sorte l'un des problèmes majeur de notre siècle, il est non seulement primordial de faire attention aux autres, à la vie humaine et aux êtres humains, tout d'abord pour des raisons d'humanité (J'ai, par exemple, beaucoup de mal à concevoir qu'on puisse considérer la mort d'une personne comme "ayant peu d'importance" parce qu'elle fait partie d'une "catégorie sociale" différente, quand bien même est elle privilégiée ) , mais aussi parce qu'en montrant que ce combat ne concerne pas seulement les femmes, mais aussi les hommes, et même si beaucoup d'entre eux n'ont sûrement pas attendu cela pour se rendre compte de l'importance du féminisme (j'ai la chance d'avoir un entourage très ouvert à ce sujet, et une famille, très ouverte à ce sujet), cela ne pourra que démontrer un peu plus combien il est important que nous nous unissons tous pour mettre un terme à ces maux d'un autre temps.
     
    #12 Yquare, 17 novembre 2016
    Dernière édition: 17 novembre 2016
    Astyana, Candice452 et la-dorure-en-reste-aux-doigts ont BigUpé ce message.
Chargement...