devenir indépendante après le bac

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Ana33, le 18 octobre 2014.

  1. Ana33

    Ana33
    Expand Collapse

    Bonjour,

    Alors je me présente je suis en terminale S avec un niveau assez bon et pour l'an prochain j'aimerai intégrer une prépa sur Bordeaux et j'aurai 18 ans en janvier.
    Le problème c'est que je ne me vois pas passer un an de plus chez mes parents pour des raisons assez personnelles, et je vous assure que c'est un peu plus qu'une simple pulsion d'adolescence... Je ne pourrai vraiment pas y rester un an de plus
    Donc j'aimerai savoir si il est possible de devenir totalement Indépendante de ses parents après me bac et si oui comment est-ce qu'il faut s'y prendre? Je me doute bien que ce n'est pas simple et qu'il faut avoir un job etc mais je sais que j'ai droit à certaines bourses. Je suis ouverte à la collocations etc .. J'ai vraiment besoin d'être aiguillée j'espère obtenir des réponses /conseils/témoignages. Je ne sais pas si j'ai oublié des éléments qu'il peuvent être importants, n'hésitez à me demander si besoin.

    Merci d'avoir lu jusqu'au bout et merci par avance pour les réponses
     
  2. Justine DSB

    Justine DSB
    Expand Collapse

    Financièrement, si tu poursuis des études post bac et que tu intègres une prépa tu peux prétendre à des bourses sur critères sociaux (calculée sur les revenus de tes parents) et prétendre aussi à un logement. Pour cela tu dois te renseigner auprès des aides de ta région. Pour Bordeaux tu as le crous de Bordeaux http://www.crous-bordeaux.fr/
    Ce site te permet de faire des demandes de bourse et de logement. Le revenu des parents est pris en compte donc tu devras au moins garder le contact avec eux pour remplir quelques documents.
    Sinon, si la situation est plus compliquée, tu peux t'adresser à des assistants sociaux, dans ta ville ou dans ton lycée pour obtenir des conseils concrets.
    Ensuite, tu peux trouver un job étudiant le week end ou en soirée mais c'est difficilement compatible avec le travail demandé en prépa.
     
  3. Aleynia

    Aleynia
    Expand Collapse
    I ain't the sharpest tool in the shed.

    Pour avoir testé, c'est vraiment difficile d'être 100% indépendante et de concilier études "prenantes".
    En prépa, tu risques d'être vraiment débordée, enchainer une vie de salariée après (ou avant) une vie d'étudiante c'est très difficile.
    Je parle même pas de la vie sociale inexistante que ça implique et de l'état dans lequel ça met.
    Bon, j'avais plein de bâtons dans les roues aussi, pas le droit aux bourses, ni aux logements CROUS, ni au RSA, ni aux aides diverses...
     
  4. Vekahere

    Vekahere
    Expand Collapse
    Je sers la science et c'est ma joie.

    En plus des conseils ci-dessus concernant les aides, peut-être que ce qui conviendrait le mieux serait une chambre "chez l'habitant", logée-nourrie en échange de quelques heures d'aides au devoir par semaine pour les enfants de la famille, il me semble que ça se fait pas mal. Il y a aussi chez les personnes âgées, auquel cas ce sera plutôt les courses pour la semaine, s'occuper des lessives. Enfin il y a plein de "deals" divers, par contre faut bien que tout soit clair à l'avance, que tu te retrouves pas à faire la Cendrillon de la maison ou assistante de soin hein...
    C'est peut-être la solution la plus jouable en terme d'argent et de temps, compatible avec la prépa ? En plus en général les élèves qui entrent en prépa sont mieux vus pour avoir une place de ce genre, ça fait plus profil d'étudiant-e sérieu-x-se qui ne passera pas toutes ses soirées en vadrouille (je sais, c'est terriblement cliché :drama: mais bon...).

    Bon courage :fleur:
     
  5. Justine DSB

    Justine DSB
    Expand Collapse

    En parlant de chambre chez l'habitant: j'ai une amie qui a fait ça quelques années pendant ces études. A Lille, les logements étaient trop chers pour elle et elle faisait partie de cette tranche juste au dessus qui ne peut pas recevoir de bourses de l'État mais qui galère un peu tout de même.
    Du coup, elle a habité chez un homme. Elle avait sa chambre et sa salle de bain avec une mini cuisine: le minimum et elle pouvait utiliser les pièces communes comme le salon et une autre cuisine plus grande.
    Pour payer cela, elle s'occupait de tâches bien distinctes: courses, ménage mais pas vaisselle par exemple, jardin. Rien d'autre et tout était etabli à l'avance. Par exemple, elle ne devait pas tailler les rosiers mais juste tondre la pelouse (une toute petite) et arroser quelque fois.

    Pour elle, ça a été la solution financière pour se années d'étude.
     
  6. amber-candle

    amber-candle
    Expand Collapse
    Je suis un pissenlit.

    Salut!
    Je suis dans le même cas que toi depuis la rentrée.
    L'année derniere, au moment des voeux APB pour aller en prépa, j'ai clairement dit à mes parents que je voulais partir de Paris et trouver un internat en province, ils ont été très compréhensifs, connaissant le système de la prépa et savaient que si je restais ça allait être dur pour tout le monde.
    Finalement je suis à Metz,et malgré l'éloignement j'ai pas eu l'internat, alors que les filles acceptées habitent souvent dans la région (wtf..), j'ai droit à l'APL (comme tous) et je demande une bourse d'excellence (parce que je suis trop pauvre pour que mes parents assument ma chambre d'étudiant mais trop riche pour une bourse.. re wtf..), mais je pense que je peux m'asseoir dessus :v:
    Résultat, on compte un peu les sous... Mais je vais surement chercher du taf pendant les vacances!

    En gros c'est impossible d'avoir un job en prépa (paye tes 35/40h de cours, souvent jusqu'à 19h) et donc d'être indépendante.. mais on peut déjà gagner une certaine liberté (au prix de quelques sacrifices) et c'est pas négligeable!

    Tu peux dès maintenant en parler à tes parents, essayer de trouver des amis partants pour une colloc, une chambre de dispo quelque part (chez une tante, etc?)
    Renseigne toi aussi très tôt pour les demandes de bourse (pas comme moi:facepalm:) et pour les aides relatives au CROUS.
    Parles en aussi à tes profs, avec qui tu te sens à l'aise, ça aide beaucoup!
    Et si tu trouves des petits jobs pendant les vacances (notamment cet été), mets de côté!

    Voilà, bon courage et tiens nous au courant! :fleur:
    (si tu as d'autres questions hésite pas)
     
  7. Mlle Inconnue

    Mlle Inconnue
    Expand Collapse
    Moral au beau fixe

    Bonjour :)

    En plus des conseils donnés auparavant tu as aussi ce site http://www.info-jeune.net/ qui est pas mal pour Bordeaux pour les petites boulots mais aussi les logements.
    Essaye de te trouver dès maintenant des boulots pendant les vacances pour commencer à mettre de côté.

    Bon courage
     
Chargement...