Échec de la recherche contre le Sida

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Pau, le 23 septembre 2007.

  1. Pau

    Pau
    Expand Collapse

    Le 21 Septembre, le laboratoire Merck a annoncé qu'il arrêtait les recherches concernant un possible vaccin contre le Sida, le V520, les tests pratiqués sur plusieurs milliers de candidats ayant conduit à plusieurs contaminations de cobayes. Ce retrait est un coup dur pour la communauté des chercheurs comme pour les malades, car le V520 était perçu comme un vaccin très prometteur. Par ailleurs une étude parue ce week-end rappelait que le nombre de contaminations en France était en augmentation, en particulier chez les plus jeunes, ayant pourtant grandi avec la menace du VIH.
    Selon vous, les jeunes sont-ils assez informés sur le Sida, et les MST en général ? Que pourrait-on faire pour les sensibiliser plus efficacement ?
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Honnêtement, j'ai du mal à comprendre que la contamination du Sida soit en hausse. Je pense qu'il y a quand même beaucoup de prévention autour de ça...
     
  3. ShadowSphere

    ShadowSphere
    Expand Collapse
    Amoureuse

    Ce n'est pas le premier échec qui survient dans la recherche sur le vaccin anti-VIH.
    Malheuresement.

    Je pense que oui. Tout les ans dans les lycées, il y a des fora d'information sur le sida. En ce qui concerne les MST en général, j'ai un doute car on parle beaucoup du VIH, hépatiteB et pas beaucoup des autres.

    Pour sensibiliser plus efficacement, publicité choc, y'a que ça de vrai.
    Et continuer le martelage sur le port du préservatif et toutes les conduites à risques.
     
  4. Zack

    Zack
    Expand Collapse
    Brand New Me

    La prévention est partout, les jeunes sont bien informés je pense.
    Le problème c'est que ça reste très abstrait pour eux. On parle de la maladie, on fait des pubs pour éviter la discrimination, ce qui est très bien, mais on ne montre pas les conséquences de la maladie. C'est en ça que je trouve la prévention trop abstraite.

    Sinon c'est vraiment dommage ce nouvel échec, mais l'essentiel c'est de continuer les recherches.
     
  5. Delphine75

    Delphine75
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Je pense tout comme Cho'
     
  6. Manon_manette

    Manon_manette
    Expand Collapse
    Célestin !

    Oui aussi, j' espere qu' un jour tout ça se terminera. :confused:
     
  7. Euphoria

    Euphoria
    Expand Collapse
    Des romances nerveuses

    Ca me rend assez triste, la lutte contre le Sida est vraiment une cause qui me tient à coeur. Il ne faut pas oublier que d'autres organismes (l'Institut Pasteur pour ne citer que lui) travaillent également sur un vaccin, et eux, n'ont pas arreté leurs recherches. ;)
     
  8. Reiyel

    Reiyel
    Expand Collapse
    Mélange instable

    C'est un échec mais c'est pas la fin, hein.

    Après oui je pense que c'est trop abstrait, mais aussi que c'est trop contraignant.
    Je sais pas mais la perspective de "mettre toujorus un préservatif quand je fais l'amour" me parait tellement ridicule que bein, j'en mets pas toujours, effectivement.
    Je n'ai pas de copain fixe et il faut bien qu'à un moment je commence à faire confiance à la personne. Certains diront que je prends des risques, et c'est vrai, mais bon, il y a aussi des cas de personnes en couple depuis 20 ans qui se font infecter. Dès qu'on arrête les capotes, le risque est là, après chacun l'évalue et prends les risques qu'il veut pour lui même. Ca m'empêche pas de faire gaffe pour les autres (quand j'ai pris un risque je ne couche jamais sans préservatif avec une autre personne par exemple).

    Enfin bon, après le problème c'est surtout pour les personnes qui n'ont absolument pas conscience qu'il y a des risques, et là ouais je pense que la prévention qu'on nous fait, même si elle est ultra conséquente, est inutile.
    Ils nous feraient discuter avec des séropositifs, des 'vrais gens', ça serait bien plus utils à mon avis, ça montrerait que oui, ça peut arriver à tout le monde.
     
  9. Zack

    Zack
    Expand Collapse
    Brand New Me

    Voilà. Ca c'est plus concret.
     
  10. Delphine75

    Delphine75
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Exactement, c'est comme pour la prévention routière, il faut trouver des témoignages chocs pour faire prendre conscience aux jeunes des risques qu'ils prennent en ayant des rapports non protégés!
     
  11. Reiyel

    Reiyel
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Nan perso je parlais pas de témoignages choc, ça a peut-être un impact j'en sais rien, mais perso j'ai un peu de mal avec ça.

    Je voulais juste parler de témoignages de gens différents, qui racontent comment ils ont choppé le sida. Je parle pas de raconter la séropositivité au quotidien et les soins, je pense pas que ce soit nécessaire (et comme je l'ai dit je me demande si c'est vraiment utile) mais juste dire "voilà, j'étais bourré j'ai fait une erreur" ou "je mettais jamais de capotes parce que je pensais que", mais que ce soit des vraies personnes, en face des gosses, en dialogue, qui le disent. Parce que je pense que ça peut faire tilter et faire faire des rapprochements ("ah mais moi aussi j'a fait ça la semaine dernière merde"). Il y a déjà des témoignage mais où? sur des bouquins, à la télé etc. Ca vaut pas un face à face je pense.
     
  12. accroche-coeur

    accroche-coeur
    Expand Collapse
    est partie.

    C'est pas sur le sida masi quand j'étais en seconde, on a eu une réunion sur l'alcoolisme, présentée par une ancienne alcoolique. Elle nous a raconté comment elle était tombé dans l'alcool, quand elle a essayé d'en sortir, puis les rechutes, les alcoliques anonymes et tout ça. Bah ça m'a beaucoup plus marqué que tout les discours " l'alcool c'est mal, il faut pas boire ".
    Alors pour la prévention du sida, je pense que c'est une bonne idée aussi, de faire intervenir des gens qui savent vraiment ce que c'est, et à qui on peut s'identifier.
     
Chargement...