El Dinosaurio - Monterroso

Sujet dans 'Forum Littérature / BD / Manga / Comics' lancé par miss-ter, le 19 octobre 2005.

  1. miss-ter

    miss-ter
    Expand Collapse
    Tumble in the wind

    Ahah, est-ce que vous avez entendu parler de la nouvelle la plus courte qui soit ? A savoir El Dinosaurio de cet écrivain du Guatemala qui, semble-t-il, aime bien faire court.

    "Cuando despertó, el dinosaurio todavía estaba allí."

    Ca vous inspire quoi, hihi ?
     
  2. super-euca

    super-euca
    Expand Collapse
    tête en l'air

    Héhé, ça me fait un peut penser à l'art du haïku, de poème d'origine japonaise en trois vers : cinq pieds, trois pieds, cinq pieds. (je crois) (merde c'est ptêt pas ça, mais ça y ressemble).
    Ca me fait penser aussi à un compositeur contemporain estonien, Arvo Pärt, qui disait qu"une seule note bien jouée suffit" : c'est vraiment l'idée de condenser au maximum...
    (bon euh sinon je ne parle pas un mot d'espagnol, eh si, c'est possible...)
     
  3. miss-ter

    miss-ter
    Expand Collapse
    Tumble in the wind

    Je me risque à une traduction alors :d Ca donnerait quelque chose comme : quand il se réveilla, le dinosaure était encore là. Wouhou.
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je comprends rien, donc je peux pas vraiment te donner mon avis ;).
     
  5. super-euca

    super-euca
    Expand Collapse
    tête en l'air

    Huhu, oui, effectivement, ce qui est intéressant c'est ce qu'il y aurait pu y avoir avant : genre il s'est passé des trucs si terribles dans sa cervelle de dino qu'il est surpris de sa présence au monde en se réveillant... :)

    Disons que c'est conceptuel :d J'pense que c'est soit du foutage de gueule volontaire, soit que ça s'inscrit dans une démarche du style restreindre l'écriture au minimum, auquel cas ça devient de vide de sens à rigolo...

    Enfin ça me semble un peu stérile, tout de même. J'me demande si dans l'Oulipo y'a pas eu aussi des gars qui ont tenté de ramasser le plus possible pour créer "de la beauté éphémère", une espèce de poème en un vers unique, quoi.
     
  6. miss-ter

    miss-ter
    Expand Collapse
    Tumble in the wind

    Ha Euca, je vois plutôt ça comme un autre qui se réveille et voit le dinosaure à côté de lui !
     
  7. super-euca

    super-euca
    Expand Collapse
    tête en l'air

    Miss-ter : ah oui tiens, c'est possible aussi. Héhé, ça fait déjà deux interprétations pour sept mots, c'est pas mal, nan ?
     
Chargement...