Élisabeth Badinter donne son avis sur le mariage pour tous

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 15 janvier 2013.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Kasiadanslesetoiles

    Kasiadanslesetoiles
    Expand Collapse
    Je veux bien arrêté de manger de la viande, mais vous ne me priverez pas de mon fromage.

    Mieux vaut de parents homosexuels qui s'occupent bien de toi ; que deux parents de sexe différents, dont l'un te bat, ou autre horreur (attention, argument "oui, mais là tu vas trop loin, il y en a pas tant que ça" n'est pas recevable).

    L'argument le plus con contre l'adoption, c'est quand même "oui, mais c'est pas naturel". A ce compte là, c'est le concept même qui n'est pas naturel, et on peut rajouter l'insémination artificielle en plus...

    Personnellement, ça fait x année que j'ai pas vu mon père, je me dis que avec deux mamans, j'aurai pu être très bien épanouie (une c'est déjà bien certes, mais bon, deux ça fait toujours la part des choses pour prendre les grosses décisions).

    Quant au mariage, certes de moins en moins de monde se marie, mais par principe, je suis pour l'égalité entre tous.

    Sinon, tfaçon, BADINTER, elle a toujours trouvé les bons mots <3
     
    #2 Kasiadanslesetoiles, 15 janvier 2013
    Dernière édition: 15 janvier 2013
  3. Malo33

    Malo33
    Expand Collapse
    Rêve de devenir rentière...

    Héhéhé ! C'est la vidéo que j'ai posté plus tôt dans le sujet "Comment c'était la manif pour tous ?".

    Je suis à 100% d'accord avec Mme Badinter ! Le fait d'avoir un papa et une maman n'est pas la condition sinéquanone pour qu'un enfant s'épanouisse dans les meilleurs conditions.
    Selon moi, les couples homoparentaux ne sont ni plus ni moins qualifiés pour élever un enfant. Il y aura des ratés et beaucoup de réussites comme pour les couples hétéros.

    Vouloir interdir le mariage et l'adoption aux couples homos, c'est tout simplement nier l'existence de milliers de personnes dans notre pays. Faire comme si ils n'existaient pas en les privant d'un droit tout à fait légitime.
     
  4. Lune Bleue

    Lune Bleue
    Expand Collapse
    Pcchhhhhhhhhhhhh

    Absolument d'accord avec vous @malo33 et @kasiadanslesetoiles : un enfant élevé par un couple homosexuel intelligent et ouvert d'esprit (ou même juste un couple moyen hein) a plus de chances de grandir de façon équilibrée qu'un enfant de parents hétérosexuels fermés, idiots, racistes ou instables, même si les parents ne vont pas jusqu'à la maltraitance !
     
  5. Lillilabête

    Lillilabête
    Expand Collapse
    GameuZ en puissance

    Moins d'arguments, mais drôle, je viens de tomber sur ça :
    http://www.amara.org/en/videos/Ia1wLuACuuDE/info/louis-ck-on-gay-marriage/
    (Vidéo en anglais sous-titrée anglais, assez facile à comprendre)
     
  6. Carolinouchka

    Carolinouchka
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    J'aimais déjà Elizabeth Badinter, mais avec ce discours... J'ai envie de la prendre dans mes bras et de la remercier !
    Je vis vraiment mal cette période où l'on entend tant de choses affreusement homophobes, tant de haine. Alors merci, Madame Badinter ! :-)
     
  7. dores

    dores
    Expand Collapse

    Et bien, je crois que tous est résumé par ce discours. Elle  démonte à elle seule tous les arguments de chaque religion, groupuscule quelconque en leur expliquant que deux parents, de sexes opposés ne font pas forcément des parents idéaux.
    J'aimerais que l'on fasse écouter ce discours à beaucoup de personnes fermées d'esprit. Je ne suis pas sûr qu'il comprenne le sens véritable du discours mais qui sait.....
    Hope....
     
  8. Hole

    Hole
    Expand Collapse

    "Et toi, que trouves-tu à dire à cette prise de parole ?"

    Que l'auteure de l'article saute joyeusement sur "l'instinct maternel est un mythe", le verbe louangeur et le gras à l'appui, car cela caresse ses idées politiques dans le sens du poil, alors que la réponse, au croisement des sciences sociales et des sciences naturelles, est sans doute plus subtile que les faibles modèles que les tarés de la nature ou les obsessionnels du genre nous proposent (cf. Sarah Blaffer Hrdy) ;

    Que je suis d'accord avec Badinter dont j'admire l'indépendance d'esprit (et, sur un autre sujet, sa fine analyse des quotas sexuels) ;

    Que j'en ai plein le dos des argumentaires. On passe la loi et on classe l'affaire.
     
  9. katnissvsw

    katnissvsw
    Expand Collapse
    Guest

    Déjà que j'aimais beaucoup Elizabeth Badinter, franchement chapeau Madame.
     
  10. Barbara Gourde

    Barbara Gourde
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Je l'adore... Je suis hétéro, mais dès que la loi sera passée, j'épouse Élisabeth Badinter. Comme ça, par principe (et par amour, aussi).
    Remarquez, j'aime aussi beaucoup Robert... Allez, je l'épouse aussi ! ^^
     
  11. DestyNova_

    DestyNova_
    Expand Collapse
    Monde de Merde.

    Je rajoute cette petite video :


    Parce que je lis souvent des commentaires du type "des enfants de couple homo seront surement mieux élevés et plus équilibrés que des enfants de couple hétéros élevés dans la haine, avec un esprit étriqué, etc."

    Certes, je suis bien d'accord et je ne sais plus qui a dit que 98% des personnes emprisonnées sont des enfants d'hétéros. Mais je ne trouve pas ça juste, ni pour les hétéros (qui ne sont pas des monstres), ni pour les homos qui se retrouvent avec le poids de devoir ABSOLUMENT être des bons parents alors que eux non plus n'ont aucune garantie, comme les hétéros, que tout se passe bien toute la vie de l'enfant (il est tout à fait normal qu'un enfant de couple homo rencontre ses propres difficultés affectives/émotionnelles/autres et doive aussi aller voir un psy, prenne de la drogue, etc).

    Mais comme le dit ce jeune homme, les enfants de couple homo ont besoin d'une protection, JUSTEMENT dans le cas où quelque chose se passerait mal, comme pour les enfants de couples hétéros. 
    Et de deux choses l'une, soit on est une société homophobe et on retire les enfants aux couple homos, soit on légifère, pour les enfants de couples homos, avec le mariage, mais aussi pour les enfants nés hors mariage (car tous les homos non plus n'ont pas envie d'officialiser leur union).

    Si Civitas et les anti mariage pour tous se soucient vraiment des enfants (et que ce n'est pas un prétexte pour légitimer leurs propos homophobes et sexistes) alors ils devraient tout de suite faire passer une loi.
     
    #11 DestyNova_, 15 janvier 2013
    Dernière édition: 15 janvier 2013
  12. Sara Miller

    Sara Miller
    Expand Collapse

    Les commentaires de la première vidéo sont lamentables sur Youtube. Il y a même un d'entre eux qui conclue par un "s*lope"... Les gens font peine à voir.

    Quant au discours "il faut deux parents de sexe opposé sinon il y a un manque dans le modèle parental", il manque de logique dans la société actuelle où divorce, séparation et veuvage sont autorisés (parfois oui, le modèle manque mais ce qui pose problème plus que l'absence d'un entourage de l'autre sexe, c'est quand il y a dépréciation de l'autre genre, du type "ton père était méchant... comme tous les hommes alors méfie toi d'eux"). C'est oublier que les gens ne restent pas cloitrés chez eux à ne côtoyer que des personnes du même genre qu'eux et si on va jusqu'au bout de l'idée: autant forcer tout le monde à être en couple hétéro sans prendre en considération les liens qui unissent les gens ou le fait que des disputes quotidiennes peuvent aussi traumatiser. La seule "avancée" de ce discours réside peut-être de la reconnaissance des gays comme étant des hommes et les lesbiennes des femmes. C'est mieux que "folle"/"camionneuse".. mais pas sûre que ça fasse la rue Michel.

    C'est aussi oublier que dans de nombreuses sociétés, le mariage entre deux personnes du même sexe existent (oui, bon, même si une femmes du couple est considérée comme un homme car stérile, ça reste une femme), parfois même avec un mort (la femme épouse un homme qui a un lien familial avec l'homme décédé qu'elle avait prévu d'épouser par exemple), etc. Ca ne choque personne et ça se passe bien car la société a intégré cela comme normal. Personne n'irait rire en disant "haaaan, ton père c'est même pas ton père parce qu'elle a des seins et tes mamans c'est des ***": pour tout le monde, la femme stérile EST le père et peu importe si biologiquement parlant, c'est tout ce qu'il y a de plus contestable.

    Je comprends qu'on puisse s'inquiéter, que cela remette en question un modèle social qu'on a pu inscrire dans notre éducation comme étant la normalité (un peu comme le fait d'avoir des enfants pour une femme, comme le souligne Badinter) mais dans l'état actuel des choses, je ne vois pas en quoi ça choque plus qu'autre chose vu la composition des familles.

    Enfin, merci Elisabeth Badinter. Merci aussi de déculpabiliser mon utérus au passage, quand il a une petite angoisse du "Et à 40 ans, si tu n'as toujours pas eu d'enfants (parce que c'est mon choix actuel), tu auras encore une vie sociale ; et à 80 ans tu mourras seule et oubliée de tous?". Vous êtes une femme extra, et plus important que le fait que je sois d'accord avec vous, j'admire votre tolérance et votre empathie.
     
Chargement...