En Pologne, l'accès à la pilule du lendemain sera restreint

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 26 mai 2017.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse

    #1 Anouk Perry, 26 mai 2017
    Dernière édition par un modérateur: 30 août 2018
    ----- Publicité -----
  2. BlueGold

    BlueGold
    Expand Collapse

    Est-ce qu'il n'y aurait pas une pétition à signer sur le net pour empêcher ça ? Pas que ce soit la solution miracle bien-sûr... mais ça me révolte d'apprendre une aberration pareil (le temps d'obtenir un RDV chez le médecin, la fécondation a tranquillement eu le temps de se faire) donc j'aimerais bien avoir la possibilité d'agir à mon niveau.
     
    Freehug, Manea, Blumeen et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. Naurore

    Naurore
    Expand Collapse
    Ne PAS citer. Ne PAS citer. NE PAS CITER.

    Continuer à appeler cette pilule "pilule du lendemain" sur Madmoizelle, ce n'est pas sérieux de votre part :erf:. Le fait que beaucoup de gens l'appellent comme ça n'est pas une raison : ce n'est pas son nom donc en tant que journalistes, vous vous devez de faire attention à ce que vous écrivez :dunno:.

    Il s'agit de la pilule d'urgence.

    L'appeler pilule du lendemain, c'est dangereux car ça entretient la méconnaissance du fonctionnement de cette pilule (ou plutôt ces pilules vu qu'il y en a de deux sortes), ce qui peut donc conduire à sa mauvaise utilisation et donc à une augmentation de grossesses non désirées. Je n'exagère pas, je travaille dans la prévention et ai déjà eu à faire des ateliers de prévention sur la sexualité en collège et lycée et oui, j'ai déjà entendu des jeunes filles dire que la "pilule du lendemain" ça ne doit se prendre que le lendemain. Donc bonjour les dégâts...

    Car non, elle n'est pas à prendre uniquement le lendemain :
    1. Si on l'a le jour même, il faut absolument la prendre le jour même ! On n'attend certainement pas le lendemain car plus tôt elle est prise, plus elle sera efficace.
    2. Si on ne l'obtient que le surlendemain, on la prend quand même ! On ne se dit pas que c'est foutu et que ça ne servira à rien, il y a encore des chances que ça fonctionne, sait-on jamais. Celles au lévonorgestrel (que ce soit le générique ou bien la marque Norlevo) peuvent être prises jusqu'à 72 heures après un rapport à risque et celle à l'ulipristal acétate (EllaOne) jusqu'à 120 heures après.

    Édit :
    Et bien sûr, cette mesure en Pologne est honteuse, dramatique et inadmissible, cela va sans dire.
     
    Freehug, Nours, Onomatopée et 24 autres ont BigUpé ce message.
  4. Daydream

    Daydream
    Expand Collapse
    Fatiguée de voir des gens bien mourir du cancer et des pourris crever centenaires.

    WTF??!!
    C'est quoi la prochaine étape? Un délai de réflexion obligatoire de sept jours avant de la prendre? Ils sont complètement fous. Quelle hypocrisie.
    Moi aussi j'aimerais bien savoir s'il y a une pétition... pour l'instant je n'ai rien trouvé.
     
    Freehug, Shay'n, Manea et 5 autres ont BigUpé ce message.
  5. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    Je ne savais même pas que cette pilule était autorisée en Pologne, ça a dû être assez récent, non ?
     
    Lis et yuyunaâ ont BigUpé.
  6. Catatonic Sex Toy

    Catatonic Sex Toy
    Expand Collapse
    Flazéda

    Sauf si la grossesse mettait en danger la vie de la mère, non ? :hesite:
     
    Letes Nuv, Lis, yuyunaâ et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. Amandine Lévy

    Amandine Lévy
    Expand Collapse

    Je pense avoir compris pourquoi le sujet de l'avortement est si problématique en Pologne
    Déjà, les pétitions, ça va pas leur faire grand chose, parce que tuer des fœtus rappelle beaucoup trop l'époque communiste, où pour le coup, on pouvait avorter jusqu'au 9e mois, pour des raisons qui franchement m'échappent.
    Ensuite, regardez les tableaux : https://en.wikipedia.org/wiki/Demographics_of_Poland
    La Pologne a un taux de fécondité ca-tas-tro-phique... 1,31 enfant par femme depuis 15 ans ! :gonk:
    Résultat, dans la pyramide des âges, les adultes sont 3 millions par tranche de 5 ans, les enfants ne sont plus que 2 millions :erf:
    Ils auraient pu prendre des mesures incitatives plutôt que punitives, mais bon, c'est pas avec 2000 zlotys que tu vas changer d'avis :taquin:
     
    Freehug, Letes Nuv, Liza Radley et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. Catatonic Sex Toy

    Catatonic Sex Toy
    Expand Collapse
    Flazéda

    Tes éclaircissements sont intéressants, mais tu penses réellement que de telles mesures sont défendables ? :hesite: Même si le sous-texte est peut-être un poil plus nuancé que simplement sexiste, misogyne et liberticide comme tu le développes ?
     
    Nours, Letes Nuv, Shadowsofthenight et 3 autres ont BigUpé ce message.
  9. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    Il me semble aussi qu'il y a énormément de polonais qui quittent leur pays pour aller par exemple au Royaume-Uni (j'ai lu un article sur la xénophobie contre les polonais en Angleterre, et c'est assez édifiant. En France, on est peut-être pas mieux, mais j'ai l'impression qu'en terme de nombre, la communauté polonaise est plus petite).
    Désolée, mais rien de tout ceci ne justifient ces lois qui visent expressément les femmes.
     
    Freehug, Shadowsofthenight, Manea et 4 autres ont BigUpé ce message.
  10. zoewinds

    zoewinds
    Expand Collapse
    "On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux." Antoine de Saint-Exupéry

    Ça me révolte ! Dire que des femmes se sont battues et se battent pour faire valoir leurs droits. Et là on assiste à un vrai retour en arrière, surtout que ce n'est pas le premier pays à commencer à rabotter certains droits des femmes...
    Je suis aussi preneuse si vous trouvez une pétition, même si j'ai peu espoir que cela puisse faire changer les choses.
     
    Freehug a BigUpé ce message
  11. ChochanaRose

    ChochanaRose
    Expand Collapse

    N'importe quoi... C'est sûr qu'avorter c'est mieux... Si une femme veut prendre cette pilule, c'est son choix. L'empêcher de la prendre la mènera sûrement à avorter, avec le coût psychologique, physiologique et monétaire que cela représente. Et cela renforce les inégalités sociales. Les femmes pauvres auront toujours moins de chance d'avorter ou d'avoir la pilule d'urgence qu'une femme riche.

    Bref, un beau recul des droits des femmes.
     
    Freehug, Onomatopée, LovelyLexy et 5 autres ont BigUpé ce message.