Entre carrière stable et rêve d'une vie, que choisiriez-vous ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lise F., le 8 décembre 2016.

  1. Lise F.

    Lise F.
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    La doctrine chez moi a plutôt été du côté de "fais un boulot qui te rapporte suffisamment d'argent pour pouvoir assouvir tes passions plutôt que de vouloir vivre de ta passion". Ce qui est une bonne alternative.

    Parce que ma passion c'est les voyages et le tricot. Je ne peux vivre d'aucun des deux mais j'ai un métier qui peut me laisser suffisamment de temps libre et qui peut me rapporter assez pour les assouvir. De plus vivre de sa passion c'est bien, mais c'est aussi vivre avec les contraintes de cette passion.
    Par exemple: vous adorez l'équitation, vous décidez de monter une école d'équitation et de gardiennage de chevaux. Déjà va falloir qu'une banque vous suive, ensuite faudra vous déclarer à tous les organismes des indépendants qui vont vous réclamer direct des sous, faudra engager des professeurs car vous n'aurez plus le temps de tout faire et à la fin, si votre entreprise prospère, vous serez plus souvent dans les commandes de matériel, la gestion de votre personnel, un peu de compta etc que sur le dos d'un cheval. Et même si vous n'êtes que salarié d'un haras, pas sur que finalement vous montiez tant que ça.
    Personnellement je préfère acheter un cheval, le mettre en gardiennage et aller le monter aussi souvent que je le peux.
     
    Poule.Heureuse, Nastja, Kmarlou et 5 autres ont BigUpé ce message.
  3. minissaussette

    minissaussette
    Expand Collapse

    Personnellement j'ai déjà fait ce choix, ma passion c'est la traduction, mais en freelance tu n'as pas de vie perso et dans une boite c'est en region parisienne et ca c'est mort. Du coup j'ai choisi prof, ca me laisse du temps libre pour ce que j'aime (la pâtisserie notamment) et je sais que dans quelques années quand j'aurais des enfants je voudrais vraiment m'en occuper.
     
    Kmarlou a BigUpé ce message
  4. poopinette

    poopinette
    Expand Collapse
    GameuZ en puissance

    Pareil que les madmoizelles ci dessus. j'ai fait ce choix aussi. J'ai toujours été une enfant très créative mais mes parents m'ont toujours dit d'avoir un métier stable qui paye bien pour pouvoir profiter de mes loisirs. Mais ne pas vivre de mes loisirs car il est difficile d'en vivre et être dans la galère ne permet pas de vivre heureux de ses loisirs.
    Du coup j'apprends le piano, je peins à l'aquarelle, je tricote mais la journée je suis chef de projet informatique. Ce n'est pas ma passion, mais j'aime bien et ça paye bien.
     
    Loupit, Nastja et Kmarlou ont BigUpé ce message.
  5. sakura5192

    sakura5192
    Expand Collapse

    C'est un peu cliché, mais chez moi, c'est chéri qui a - apprend en fait - un "vrai travail" et je suis dessinatrice. Ça paye pas des masses (pour l'instant ? *espoir*) mais il n'y a rien que j'aime plus faire que ça (à part écrire, que j'aime autant, mais seulement depuis très peu de temps avec cette intensité :) ).
    Le dessin, j'en fais depuis que je suis en âge de tenir un crayon et ses 5 dernières années je n'ai fait que progresser à une allure vertigineuse. Depuis que j'ai eu mon premier contrat d'illustration, c'est comme si on m'avait dit "regarde les ailes que tu as, déploie-les" alors que je passais ma vie à garder les pieds au sol sans relever la tête vers le ciel qui me tendait les bras.
    Depuis mon contrat, ma mère est rassurée, je suis épanouie et plus heureuse que jamais :)
    (si la curiosité vous prend, googlez mon pseudo ;) )
     
    Biousse, cherrycordia et La_Mawie ont BigUpé ce message.
  6. La_Mawie

    La_Mawie
    Expand Collapse

    Mon choix s'est fait de lui même. J'aurai pu être graphiste dans une bonne boîte, avec un salaire et des vacances. Mais c'était un boulot qui ne collait en rien avec mes valeurs! Alors je me lance en freelance dans l'illustration et l'écriture entre autre. J'ai décidé il y a peu que j'allais faire 2 boulots! Les débuts sont pas forcément évident mais je sais que je n'aurai pas supporté de rentrer chez moi à 22h le soir en ayant fait des trucs qui ne me plaisaient pas. J'aurai laissé tous mes beaux projets au placard et ça faisait déjà trop longtemps que je remettais à plus tard. Alors oui, je n'ai pas la "sécurité" mais en fait j'ai de bons soutiens autour de moi. Je sais que si jsuis en galère j'aurai toujours un endroit où aller. Et puis j'ai confiance en mes capacités et en l'avenir ! Quand je vois certains de mes proches qui font des burn out je ne regrette pas ma décision. Le peu que je gagne me permet de payer ce dont j'ai besoin. Je sais que je ne suis pas faite pour faire un seul truc toute ma vie, j'aime trop l'aventure et la découverte!
    Mon chéri de son côté a un boulot alimentaire en attendant d'arriver à gagner sa vie avec la musique.
     
    ben quoi ?, Gazpacho et sakura5192 ont BigUpé ce message.
  7. Pikasiette

    Pikasiette
    Expand Collapse
    Attention, je mords

    Je ne travaille pas encore mais j'ai choisi de faire mes études dans l'art au lieu de continuer des études scientifiques. Je pense que c'est une question de caractère aussi, je ne peux tout simplement pas travailler quelque chose qui ne me plaît qu'à moitié... On verra plus tard comment ça se passe !
     
    La_Mawie a BigUpé ce message
  8. Piitchoun

    Piitchoun
    Expand Collapse
    J'ai failli attraper un loup, mais il m'a attrapée avant

    Je me demande un truc... On peut pas avoir un métier stable ET qui nous passionne ?
    J'ai l'impression que c'est pas du tout envisagé dans l'article et je trouve ça dommage, on dirait qu'on nous demande de choisir entre nous abrutir de travail bête et méchant pour survivre ou mourir de faim en pratiquant ce qu'on aime.
    Moi je suis au tout début de mes études et si je ne sais pas encore où je vais aboutir j'espère que je serai dans le même cas que mes parents et oh ! plein d'adultes autour de moi qui ont un boulot stable ET qu'ils adorent, comme c'est miraculeux :supermad:
     
    Giacomo, Zirbu, Vanheptune et 2 autres ont BigUpé ce message.
  9. Muirgheal

    Muirgheal
    Expand Collapse
    I don't give a shit

    Rêve d'une vie! La carrière stable va pas forcément le rester
     
    cherrycordia a BigUpé ce message
  10. cherrycordia

    cherrycordia
    Expand Collapse

    Rêve d'une vie! Ca a un prix et mes finances sont encore compliquées mais j'espère bien développer le tout pour en vivre complètement et sereinement dans le futur. J'ai besoin d'être motivée et passionnée quand je me lève pour le boulot chaque matin, de m'éclater dans ce que je fais et il se trouve que mes deux passions sont le journalisme et la nutrition. J'ai donc repris des formations dans les deux pour exercer dans les deux en parallèle. :nod:
     
    La_Mawie et Nastja ont BigUpé.
  11. Ccile13

    Ccile13
    Expand Collapse

    Je ne sais pas si on peut dire que j'ai des passions... J'aime faire des trucs, mais de là à nommer ça passion, ça me semble beaucoup.
    De toutes façons, pour tout ce qui est artistique et/ou sportif, je n'ai pas assez de talent (='don' + goût) pour espérer y faire carrière.

    J'ai commencé ma thèse en bioInformatique il y a peu et j'adore ce que je fais, je ne me vois pas ailleurs. D'ailleurs ma directrice de thèse m'a raconté qu'elle faisait du "non-travail" tellement son métier la passionne.

    C'est dommage de vouloir opposer métier stable et passion, comme si un "vrai" métier était forcément une épine dans le pied et que la passion n'était que bonheur absolu.
     
    Naurore, TanteJulia, Giacomo et 5 autres ont BigUpé ce message.
  12. Not the Queen. just Helen

    Not the Queen. just Helen
    Expand Collapse
    i don't give a damn

    pourquoi est-ce qu'il faut choisir? on peut avoir les deux, non? :hesite:
     
    Letes Nuv, Ccile13 et La_Mawie ont BigUpé ce message.
Chargement...