« Être lesbienne et noire en France », un beau projet par Thara et Sandra

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemmmmmm, le 16 juillet 2015.

  1. Clemmmmmm

    Clemmmmmm
    Expand Collapse

    Adios Badmoizelle et Farane ont BigUpé.
  2. Estoul

    Estoul
    Expand Collapse
    Edmund Burke : "La seule chose qui permet au mal de triompher est l'inaction des Hommes de bien"

    Alors personnellement non, ce projet ne me touche pas. Créer une communauté de "femmes noires lesbiennes"? Non mais et puis quoi encore... C'est pour moi une très mauvaise réponse que de répondre à des préjugés en se cloisonnant. On se fout que ces femmes soient noires, tout comme on se fout que je sois blanche ou que ma voisine soit asiatique. Toute cause visant à informer et abattre les préjugés sur l'homosexualité ok, mais cette histoire de "nous les noires" ou "nous les blancs", franchement ça m'énerve au plus haut point et c'est, selon moi, loin d'être une bonne idée. (Et je réagirais de la même façon si des femmes "blanches" avaient un projet similaire.)
     
    Lady Salmakia a BigUpé ce message
  3. PousseMoussue

    PousseMoussue
    Expand Collapse
    Better to be a wolf of Odin than a lamb of God

    C'est cool, depuis quelques temps j'ai l'impression que plus de gens se mobilisent pour donner de la visibilité aux luttes qui n'en avaient pas beaucoup ou étaient invisibilisées même au sein des milieux militants (la lesbophobie, la biphobie et la transphobie ont subit une invisibilisation très longue dans les communautés LGBTQ+, et même encore aujourd'hui les associations telles que l'inter-LGBT, ou les magazines tels que Yagg sont encore composés en majorité par des gays blancs cisgenres ce qui fait qu'on y rencontre régulièrement du sexisme, de la transphobie, de la lesbophobie, de la biphobie, etc.).

    Edit : @Estoul : Ton message est super violent.
    Non, on s'en fout pas non. Je vois pas comment on pourrait s'en foutre, c'est juste du gros colorblind de croire que la couleur de peau ne fait aucune différence quant aux discriminations qu'on peut subir dans notre société.

    Edit 2 : Très bon article de l'Echo des Sorcières sur le Colorblind, pour celles que ça intéresse.
     
    #3 PousseMoussue, 16 juillet 2015
    Dernière édition: 16 juillet 2015
    Janis Harvey, Thedreaming, Orecchiette et 23 autres ont BigUpé ce message.
  4. Estoul

    Estoul
    Expand Collapse
    Edmund Burke : "La seule chose qui permet au mal de triompher est l'inaction des Hommes de bien"

    J'ai juste oublié de dire, que si je n'ai jamais vu de "pub avec deux femmes noires lesbiennes" c'est peut être simplement qu'il n'existe pas (ou très peu et je l'ai loupé si c'est le cas) de pub avec deux femmes lesbiennes, tout simplement. C'est plutôt la qu'il faut regarder avant de parler en terme de couleurs etc.
     
  5. Estoul

    Estoul
    Expand Collapse
    Edmund Burke : "La seule chose qui permet au mal de triompher est l'inaction des Hommes de bien"

    Bien sur que, hélas, la couleur de peau crée encore aujourd'hui des discriminations, mais tu es donc de l'avis que créer des groupes (et donc séparer plutôt qu'unir) a partir de ces différences est une bonne chose ? @PousseMoussue
     
  6. Estoul

    Estoul
    Expand Collapse
    Edmund Burke : "La seule chose qui permet au mal de triompher est l'inaction des Hommes de bien"

    @PousseMoussue Et tu es donc choqué(e?) du fait que je dise que je m'en fous de la couleur de peau de mon voisin?) Si c'est ça, alors la violence est plus ici que dans mon post Oo"
     
  7. Dovara

    Dovara
    Expand Collapse
    Cela fait depuis 1998 que Jessie commande James et Miaouss. Girl power.

    @Estoul

    Et si elles ont en besoin ? Et si elles ont besoin d'un espace de discuté réservée au femmes lesbiennes noires pour parler de leurs problèmes sans que quelqu'un, même une lesbienne qui ne subit pas le racisme, balaye leurs ressenti d'un revers de la main sous prétexte qu'elle ne vit pas le racisme ? Les homos racistes, cela existe. Je le prends comme pour les associations non mixte, si elles ressentent le besoin d'avoir un espace de parole, je trouve que ce serait grossier de notre part de dire "Nope"

    Parce que les discriminations ne font pas la queue selon les situations. Souvent elle s’accumule. Sexisme + Racisme+ Homophobie, on peut comprendre que cela fait beaucoup et que c'est important que les lesbiennes noires se retrouvent entre elle pour parler, discuter sans subir une oppression. Rien n'empêche d'être alliés sur d'autres points, mais on n'a pas le droit de leur reprocher de vouloir un espace de parole safe
     
    elephant-vert, Janis Harvey, Orecchiette et 19 autres ont BigUpé ce message.
  8. Naya Ali

    Naya Ali
    Expand Collapse

    Salut !

    Je vois ce que tu veux dire, mais malheureusement ça n'est pas si simple que ça. Les revendications quand tu es lesbienne et quand tu es noire et lesbienne ne sont pas pareilles ! du coup quand tu es noire et lesbienne à la fois tu dois justifier de choses qu'une noire simplement, ou qu'une lesbienne simplement ne justifiera jamais dans sa vie.

    L'objectif n'est pas de dire "non toi lesbienne blanche tu n'es pas dans ma bande!", mais de se tourner vers les problèmes que rencontrent les femmes noires lesbiennes (il y en a un tas crois moi).

    Je te conseille de lire mon article "L'afro-féminisme c'est quoi ? je veux comprendre" qui parle de la notion d'intersectionnalité ;) On est en plein dedans ici :)

    Bisous
     
    Janis Harvey, fortyfive, Orecchiette et 23 autres ont BigUpé ce message.
  9. PousseMoussue

    PousseMoussue
    Expand Collapse
    Better to be a wolf of Odin than a lamb of God

    @Estoul : @Dovara et @Naya Ali ont très bien répondu et je vois pas comment faire mieux si ce n'est que de dire que oui, effectivement, nier l'oppression que vivent les personnes non-blanches dans notre société raciste existe est une violence.
    Dire "je vois pas les couleurs de mes voisins", c'est louable, mais le dire pour silencier les personnes concernées par le racisme, c'est une violence. Comme dit plus haut, une lesbienne noire ne vivra pas les mêmes oppressions qu'une lesbienne blanche, de même qu'une personne trans* racisée avec une personne trans* blanche, une femme hétéro et une femme lesbienne, etc. etc.

    Comme Naya l'a dit, c'est ici le principe de l'intersectionnalité des luttes qui entre en jeu :)
     
    Janis Harvey, Orecchiette, Ciga et 9 autres ont BigUpé ce message.
  10. Estoul

    Estoul
    Expand Collapse
    Edmund Burke : "La seule chose qui permet au mal de triompher est l'inaction des Hommes de bien"

    @Dovara
    Je ne reproche rien à qui que ce soit, je donne mon avis (sans avoir la prétention de penser qu'il est le seul à avoir des zones justes ou des zones d'ombres.) Je n'ai fais que dire que, de mon avis, ce n'est pas une bonne idée. Et Oui, j'ai le droit de faire ça.
     
  11. PousseMoussue

    PousseMoussue
    Expand Collapse
    Better to be a wolf of Odin than a lamb of God

    @Estoul : Mais personne a dit que t'avais pas le droit de donner ton avis, on t'explique juste pourquoi choisir de se revendiquer lesbienne ET noire plutôt que simplement lesbienne en raison des diverses oppressions systémiques dont peuvent souffrir les personnes qui "cumulent" plusieurs facteurs d'oppression.
    En ce qui me concerne, j'ai trouvé ton premier message était assez dédaigneux dans son ton, et personnellement ça m'avait pas plu d'autant que visiblement tu n'essayais pas de te mettre à la place des personnes qui ont fait projet, ni même d'en comprendre la démarche, c'est pour cela que je me suis sentie "obligée" de te répondre. Tu pouvais être dans le questionnement plus que dans l'attaque (en évitant notamment les formulations agressives : "Non mais et puis quoi encore", "On se fout que ces femmes soient noires, tout comme on se fout que je sois blanche ou que ma voisine soit asiatique. ", "franchement ça m'énerve au plus haut point") :)
     
    #11 PousseMoussue, 16 juillet 2015
    Dernière édition: 16 juillet 2015
    Orecchiette, Yoow, Ciga et 9 autres ont BigUpé ce message.
  12. Estoul

    Estoul
    Expand Collapse
    Edmund Burke : "La seule chose qui permet au mal de triompher est l'inaction des Hommes de bien"

    @Naya Ali Je cours lire ça des ce soir ;) ! D'autant plus que certains points intéressants ont été soulevés dans vos réponses, et que ce sujet m'intéresse. À celles qui ont été choquées par mon post franchement désolée, c'est pas le but, le but était plutôt de montrer mon incompréhension face à des groupes qui se créent et qui, selon moi, serait plus efficaces s'ils ne faisaient qu'un.
    (Même s'il est vrai que je n'ai vraiment pas prit de pincettes du tout pour le dire). Bref je vais lire cela ;)
     
    Naya Ali a BigUpé ce message
Chargement...