Être vegan et manger équilibré : à bas les idées reçues ! (2/2)

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 4 septembre 2012.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. DolceVita

    DolceVita
    Expand Collapse
    home sweet home

    Longue vie aux assiettes libres !!
    :cheer:

    Edit : moi aussi en général j'évite de dire que je suis végétarienne, j'aime pas trop attirer l'attention là-dessus parce qu'ensuite je dois généralement me justifier. Y'a toujours quelqu'un qui va le faire pour moi
    :stare:
     
  3. lemuria

    lemuria
    Expand Collapse

    merciiiiii beaucoup pour les 3articles et surtout pour les liens utiles (j'attends la suite).
     
  4. Smooth

    Smooth
    Expand Collapse

    J'ai beaucoup aimé la première partie de ce billet, et la seconde aussi !
    C'est tout à fait le genre d'articles que j'ai envie de partager avec mon entourage, justement parce qu'il est tolérant, bien écrit, marrant, ouvert...
    Et plein de liens intéressants, que j'enregistre quelque part pour mieux les parcourir ensuite !
    En tous cas, je vote POUR plus d'articles sur le sujet ! :)
     
  5. Caliodë

    Caliodë
    Expand Collapse
    Oh Yeah !

    "Est-ce que cela veut dire que les autres sont obtus, fermés, ou pire… conformistes ?"
    Tu sais quoi ? Toi aussi t'es conformiste. Nous sommes tous conformistes. Ce n'est pas une tare, ce n'est pas une insulte, le conformisme est un processus qui permet l'integration dans une communauté. On le fait TOUS, souvent sans même s'en rendre compte.
    L'important, c'est d'avoir un peu d'esprit critique. Mais arrêtons de se dire anti-conformiste comme si c'était la plus belle qualité du monde. On ne l'est jamais vraiment. Ou alors on est un inadapté social, au choix.

    Et sinon, les photos de l'article donnent TROOOOOOOOOOOOOOOOOOP envie !

    J'aime la viande, je sais que ça pourrit un peu climatologiquement et écologiquement, que c'est un animal mort derrière, mais j'en mange quand même. Cependant, je suis vigilante à la qualité et l'origine de la viande et des oeufs que je consomme dans la mesure du possible. C'est à dire que je ne suis pas là de m’empêcher de manger de la viande au RU. Pourtant je suis plutôt écolo sur plein d'autres choses, mais c'est comme ça, je suis faite de contradictions, comme la plupart des gens.


    Sinon, tu dis que tu n'es pas d'accord avec sa partie 5, mais ensuite tu dis exactement la même chose qu'elle. Je ne sais pas si tu l'as compris, mais le contenu de son article était justement "on dit que les végé/végan sont aggressifs, mais ce n'est pas forcément vrai, certains le sont quand ils sont lassés de la façon dont les autres se comportent avec eux, mais il ne faut pas faire de généralisation."
     
  6. alagy

    alagy
    Expand Collapse
    Guest

    Je ne suis pas du tout dans la "mouvance" (je ne trouve pas mes mots désolée) veg / végé mais cet article est vraiment intéressant, et j'arrive mieux à m'adapter à mes ami(e)s et leur régime alimentaire grâce à ça (même si n'étant pas fermée, ça n'a jamais été un problème chez moi).

    Par contre, là, ce qui m'intéresse ce sont les plats sur les images qui viennent de m'ouvrir à mort l'appétit, j'aimerai savoir de quoi est constituée la brochette et son accompagnement, si on peut me renseigner. :bave:
     
  7. Ai Haibara

    Ai Haibara
    Expand Collapse
    Chemistry rocks

    en attendant, on n'a toujours pas eu la recette du carrot cake, en fait c'étais juste pour qu'on lise ton article jusqu'au bout, hein, avoue Marie.Charlotte..... :langue:

    Sinon, l'article est intéressant, et complète bien le reste. je trouve intéressant d'en savoir plus sur le régime vegetarien/vegan, car effectivement c'est assez mal vu et mal compris en France.
    Ca fait un moment que je m'interroge sur ma consommation de viande, et tout. j'aimerais la réduire un peu, voir beaucoup!! Je vais faire un tour du coté des recettes végé!!
     
  8. killmesoftly

    killmesoftly
    Expand Collapse
    Mélange instable

    (Une petite parenthèse :

    Marie.Charlotte

    " Ces élevages industriels cruels pour les bêtes qui en font logiquement des viandes de mauvaise qualité, qui polluent la Bretagne à coups de marées d’algues vertes toxiques..."

    Ces algues vertes n'ont rien de toxique à la base, ce sont simplement des ulves, des algues vertes communes.

    Sauf qu'en Bretagne, les sols ont été (bien) trop fertilisés par le passé (et oui, aujourd'hui il y a de grosses restrictions) par des engrais chimiques, mais avant tout par du lisier de porc. Le lisier est riche en nitrates, indispensables à la bonne croissance des plantes. Sauf que quand l'eau de pluie ruisselle dans les champs "trop fertilisés", pas mal de nitrates sont emportés, et se retrouvent ensuite dans la mer.

    Et dans l'eau de mer, les nitrates (ou plutôt l'azote) sont assez peu présents, et dès qu'il y en a : BOOM la vie végétale explose. C'est pourquoi cela que ces algues pullulent sur les côtes bretonnes, s'échouent sur les plages et pourrissent sur place, dégageant dans leur putréfaction un gaz toxique... du sulfure d'hydrogène il me semble. Et c'est lui qui tue, pas les algues en elles-mêmes.

    Les ulves, on peut même les manger :P

    Voilà, je voulais juste éviter les confusions ! Fin de la parenthèse, et merci tout de même pour cet article)
     
  9. Dondilinger

    Dondilinger
    Expand Collapse
    J'aime pas le pâté.

    Depuis quelques mois j'envisage sérieusement de devenir "vegan".

    Je n'achète plus que des produits de beauté non testés sur les animaux (je parle pour les produits intermédiaires puisque c'est interdit de tester les produits FINIS sur les animaux depuis... 2009 je crois). D'ailleurs, merci MadmoiZelle qui m'a fait découvrir la marque KIKO :free:

    Mon problème c'est l'alimentation. J'adore le fromage et le poulet... et le poisson, et les crustacés. Je pense que je ne suis pas encore prête pour changer complètement mon alimentation. Même si depuis quelques semaines j'ai considérablement réduit ma consommation de produits à base de viande ou de composants animal.

    A quand un article sur toutes les alternatives beauté à base de produits intégralement non testés sur les animaux?
     
  10. lunalovegood

    lunalovegood
    Expand Collapse

    Moi ça m'agace de voir autant de végétarien (ne) autour de moi car ça me renvoie à mon propre complexe. Et au fait que je suis nulle de ne pas y arriver ^^

    Car j'ai les mêmes principes que celle qui à écrit cette article
    et surtout je suis contre l'élevage intensif, contre les antibiotiques donnés aux animaux et l'arrosage de automatique de polluant sur les légumes et fruits.
    Contre l'arrosage à midi du mais sous un soleil de plomb. Vive les graines de lin.
    Du coup je ne mange de la viande qu'en société (2 ou 3 fois par semaine car je suis faible^^)
    Mais je trouve que c'est une force de pouvoir le dire et surtout le vivre à chaque instant de votre vie.
    Le pire c'est la nourriture sentimentale le poulet du dimanche en famille, le chocolat chaud de l'hiver, ...
    En tout cas félicitation!!!!
    Peut être que dans quelques années je le serais devenue quand les mentalités auront changées (j'arriverais quand la bataille sera fini ^^)
    Par contre il faut vraiment avoir le temps et les idées recettes pour cuisiner tout les jours végé.
     
  11. Thisbé

    Thisbé
    Expand Collapse
    de quoi?

    C'est bien que tu relèves l'importance de la liberté de chacun en ce qui concerne ses choix alimentaires.
    Je suis végétarienne et le déclic a été une discussion avec un ami végétarien. Je lui disais que que finalement c'est tellement compliqué d'être conséquent dans ses choix que ça devient impossible, donc ça sert à rien. Il m'avait répondu que c'est de toute manière impossible d'être parfaitement conséquent, mais que c'était déjà un grand pas d'être végétarien/végétalien selon ses moyens en d'acceptant d'être inconséquent, au lieu de laisser cette pensée nous paralyser.
    Depuis, je suis végétarienne mais je me laisse le droit, toujours, de manger de la viande si j'en éprouvais le besoin.
    A mon avis, beaucoup de gens sont d'instinct sur la défensive. Quand mes amis me demandent pourquoi je suis végétarienne et que j'explique mon point de vue comme je raconterais ma journée, et qu'ils réagissent durement, j'ai l'impression que c'est parce qu'ils interprètent mon explication comme un reproche. Beaucoup cherchent d'ailleurs aussi à se justifier. Alors que de facto, on m'a posé une question et j'y ai répondu.
    Voilà.
    Véganisme, je ne me sens pas prête, mais j'essaie de temps en temps, par curiosité (tester des laits végétaux, réaliser que les gâteaux vegan sont souvent vachement plus goûtus que les autres...)
    Et puis - on pourrait créer un topic de recettes végé/vegan?
     
  12. Azeban

    Azeban
    Expand Collapse

    L'article est chouette, y a juste deux trucs qui m'ont fait tiquer :

    Bin moi c'est le contraire que je comprends pas... Pourquoi, quand c'est sur une pizza, la tomate cesserait-elle d'être un légume ? Après, de là à dire que ça fait une portion entière de légume, ça dépend de la quantité, évidemment, et donc de la pizza, mais ça reste de la tomate (donc un légume, et un fruit^^)
    Après, c'est vrai que les pizzas industriel c'est de la nourriture industrielle, mais je comprend pas qu'elle soit érigée comme symbole du mal manger ou du déséquilibre alimentaire (parce que bon, une pizza comme repas ça peut tout à fait être équilibré, et ça peut même être végé, voire vegan).
    C'était un message du comité de défense des pizzas (c'est malin, j'ai envie de manger une pizza maintenant, mais c'est un poil tard pour en faire ce soir -_-)

    Personnellement, je trouve ça plutôt logique d'utiliser de la gélatine de porc dans les bonbons. La gélatine de porc, c'est fabriqué à partir des déchets de la viande de porc (os, peau, cartilage, ...). Je veux dire, à partir du moment où il y a des porcs élevés et tués pour être mangés, autant utiliser aussi les os pour la gélatine. Si tout le monde arrêtait de manger de la viande de porc, alors les fabriquant de bonbons se mettraient sûrement à utiliser de l'agar agar. Mais compte tenu du fait qu'il y a un élevage de porcs (et même si on peut leur reprocher des tas de trucs quand ils sont industriels), je trouve que ça ne serait pas logique de ne pas récupérer les os pour faire de la gélatine.
    (bon, après je comprends qu'on ne veuille pas en manger pour une quelconque raison, mais c'est pas la demande de gélatine qui est responsable des élevages industriels, à mon avis)

    Ah, et sinon, j'ai rigolé toute seule comme une crétine au "on ne vous mangera pas"^^
     
Chargement...