Faut-il vraiment aller chez le gynéco une fois par an ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 7 mai 2018.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    #1 Clemence Bodoc, 7 mai 2018
    Dernière édition par un modérateur: 7 mai 2018
    ----- Publicité -----
  2. TennanTen

    TennanTen
    Expand Collapse
    Détendue

    D'ailleurs j'ai une question.... j'ai 26 piges et eu aucun rapport sexuel.... c'est obligé de faire des frottis ? J'ai entendu dire que non.

    J'y vais pour la première fois depuis longtemps en Juin et j'ai bien la trouille XD
     
    Pattatouille, Thedreaming, Bastet et 5 autres ont BigUpé ce message.
  3. Zamonie

    Zamonie
    Expand Collapse
    Ne joue jamais à saute-mouton sur une licorne !

    Pour ma part, je ne sais pas si c'est une erreur ou pas, mais à bientôt 23 ans je n'ai jamais eu de rdv chez un.e gynéco, je ne vais pas chez le dentiste ni tout autre médecin tant que je sais être en bonne santé ^^
     
    Thedreaming, Laurie64, Maia Chawwah et 6 autres ont BigUpé ce message.
  4. Ocytocine.

    Ocytocine.
    Expand Collapse
    Just something I can turn to Somebody I can kiss

    Des cellules cancéreuses et toutes cellules qui n'a pas une tête de cellule classique :happy: et en général, si y'a des cellules suspectes, pas cancéreuses mais pas normales non, il y a une sérologie de faite à partir du prélèvement, pour les souches les plus cancérigènes de papillomavirus :happy:

    Non :happy:
    Le cancer du col, c'est quasiment à 100% à cause du papillomavirus, que tu vas chopper pendant un rapport sexuel, et faut compter entre 7 et 10 ans pour qu'entre le moment où tu as choppé ce virus, qu'il y ait une lésion, que ton corps tente de la niquer et qu'il n'y arrive pas( et il y arrive très bien, très souvent, c'est pour ça qu'on ne recommande pas un frottis lors de la première année du rapport sexuel parce que si lésion il y a, ton corps peut très bien s'en dépatouiller tout seul)
    Et c'est pour ça que l'âge de 25 ans est retenu parce que la moyenne du premier rapport est à 17ans :happy:, mais il peut être nécessaire de commencer plus tôt, clairement si y'a eu rapport sexuel à 10ans, faudra peut être l'avancer par exemple

    Et les sages-femmes pas mentionnés dans l'article, c'est bien triste :gonk:, alors qu'elles peuvent très bien les faire ces frottis :gonk:
     
    Wurzel, Thedreaming, MémiCha et 37 autres ont BigUpé ce message.
  5. Platée

    Platée
    Expand Collapse

    Je suis italienne, et dans mon pays les gynéco prescrivent aussi une échographie + frottis une fois par an. C'est automatique, quand je vais chez ma gynécologue elle me fait toujours passer ces examens (en plus de la palpation). Je me suis rendue compte de la différence en allant consulter ici, j'ai l'impression que les inspections lors de la consultation sont moins fréquentes (ou inexistantes). Pour ma part j'ai commencé à faire ces tests dès mon adolescence. Cela a beaucoup surpris mon entourage ici en France. Mes camarades de promos n'avaient jamais fait de frottis, elles en avaient même peur. Je ne comprends pas, vu que l'examen est indolore ?
    Cela dit je trouve cette injonction raisonnable, car l'âge n'est pas le seul facteur de déclenchement d'un cancer des ovaires ou de l'utérus, ça peut malheureusement arriver à tout le monde (je pense notamment au témoignage de Mathilde dans Cher Corps). Mais cette injonction doit aller avec un changement dans la pratique médicale.
    En Italie tous ces examens (inspection, palpation, frottis et échographie) me coûtent 80 euros. Et à partir de 50 ans, la mairie de mon village offre un dépistage annuel gratuit. Si vous dites qu'en France il faut ajouter 100 euros pour une échographie, bien sûr que ça remet les choses en question.
     
    Opium1, A Kane, BulleColoree et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. Aska

    Aska
    Expand Collapse
    La courtisane aux pivoines

    Indolore si le/la gynéco est doux(ce). J'en ai connu qui ouvrait trop le spéculum à t'en faire saigner le vagin...
    Quant à l'écho, c'est du vécu aussi, la sonde enfoncée brutalement...
    Vu les violences médicales c'est aussi une raison de plus pour ne plus y retourner.

    Je suis assez étonnée que les frottis soient prescrits par un gynéco qui peut en général le faire sur place pendant une consultation.
     
    Thedreaming, Flopidou, Maia Chawwah et 11 autres ont BigUpé ce message.
  7. TennanTen

    TennanTen
    Expand Collapse
    Détendue

  8. Ocytocine.

    Ocytocine.
    Expand Collapse
    Just something I can turn to Somebody I can kiss

    @Platée Faire des frottis trop tôt, c'est criminel vraiment :dunno:
    Avant 25ans, on sait que la plupart des lésions vont spontanément disparaître, en faire trop tôt, c'est inquiéter tout le monde, faire des traitements hyper invasifs qui ne sont pas sans conséquence (un col qui a subit une conisation, une grossesse ensuite, ça peut être un chouia beaucoup plus compliqué)
    Dépister à tout va, c'est certes trouver des choses qu'on n'aurait jamais trouvé sans, mais qui sont peut être tout simplement bénin, en France, on commence à critiquer la mammographie systématique à 50 ans, parce ouais, on crée des cancers à des femmes qui n'ont rien
    Y'a un chouette article avec tout plein de sources par ici sur les dépistages par ici
     
    MémiCha, Celestina Warbeck, Sinistre Lombric et 26 autres ont BigUpé ce message.
  9. Mewen

    Mewen
    Expand Collapse
    Lady Bear

    lyra-bee, BulleColoree, Anémona et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  10. Teïka

    Teïka
    Expand Collapse

    Hélas, pas pour tout.e.s... Et quand le frottis est foiré, tu saignes une bonne partie de la journée, en mode "je rêvais d'un jour de plus façon règles, elles me manquaient" haha

    Cet article me fait du bien, parce que cette injonction me gêne de puis quelques temps. Ca m'énèrve pas mal, du coup à tous mes derniers rdv gynéco j'ai demandé à de multiples reprises si j'étais vraiment obligée de revenir une fois par an. Et encore, j'ai la chance d'avoir un gynéco très pro, doux, moderne et à l'écoute.
    En fait ce que me fait réaliser l'article c'est que j'ai beau y aller fréquemment, je n'ai pas ce fameux frottis chaque année, donc pas de dépistage systématique. Je n'ai d'ailleurs pas eu de palpation mammaire depuis un moment il me semble, en tout cas pas les dernières fois que j'y suis allée pour qu'on me pose mon DIU.

    A la fin, y aller une fois par an pour qu'on me demande "ça va" et une écho, qu'est ce qu'on va dépister avec ça ?
     
    Thedreaming et Trémazane ont BigUpé.