« Femmes contre le féminisme » : décryptage d'un paradoxe

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 15 juillet 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. All those Pages

    All those Pages
    Expand Collapse
    /

    Malheureusement toute la planète n'a pas accès à Madmoizelle et ses articles.

    Ceci explique cela.
     
  3. Bibifocus

    Bibifocus
    Expand Collapse
    A chaud aux fesses

    Ces femmes "anti féministes", elles me font rire, parce que j'ai été comme ça moi aussi, étant ado, j'insultais les féministes pour mieux me faire voir des garçons un peu macho (ne m'en voulez pas, l'adolescence est un âge ingrat :lunette:). Mais aujourd'hui, dès que quelqu'un me dit qu'il exècre la cause féministe/les féministes/les chiennes de garde/les féminazies/"insérer ici tout autre terme servant à nous désigner", je lui pose une simple et bonne question: "A diplômes égaux, à expérience égale, à productivité égale, penses-tu qu'une femme mérite de ne pas toucher autant qu'un homme?". Souvent on me répond: "Bien sûr que non", et là je rétorque: "Alors tu es féministe".
    Etre féministe, ce n'est pas vouloir castrer tous les hommes qui passent, prendre le pouvoir pour en faire des esclaves pour se mettre les doigts de pied en éventail devant la télé. C'est vouloir réparer les injustices entre les deux sexes et donner aux femmes le choix de leur vie (oui une femme peut choisir d'être femme au foyer et être féministe). Et j'ai envie de dire à toutes ces femmes en manque d'attention que ce n'est pas parce que personnellement, vous n'êtes pas victimes d'injustice que toutes les femmes du monde ont la chance de vivre aussi bien que vous.
    :fleur:
     
    Zutto a BigUpé ce message
  4. Tankli

    Tankli
    Expand Collapse
    Punk bunny

    Je sais pas, p't'être je suis pas adaptée au monde et tout ça, mais je supporte tellement mal la réalité, le fait que tant de gens se battent contre le féminisme uniquement parce qu'ils n'y comprennent rien.

    Des articles qui expliquent le féminisme, qui disent "nan mais on est contre le patriarcat, pas contre les hommes", il y en a PARTOUT ! Alors ça me dépasse, ils comprennent RIEN, RIEN DU TOUT, c'est pas possible autrement ! Je dirais bien "c'est parce qu'ils s'informent pas en fait", mais malheureusement ce n'est pas ça la cause du problème !! Quand je vois l'espèce de parodie là, pour dire comment être une féministe cool sur tumblr, et que je constate qu'ils reprennent des phrases comme "feminism is not about hating men, it's about equality" pour les tourner en dérision, je me dis qu'ils ont un putain de problème, qu'ils se voilent complètement la face, ce n'est PAS POSSIBLE !

    Enfin bref, je sais pas, je lis ça et j'ai juste envie de me rouler en boule et de pleurer. Aidez-moi, help, c'est dur parfois d'avoir les yeux en face des trous...
     
  5. TinyBuddha

    TinyBuddha
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Personnellement c'est le titre 'féminisme' qui m'a toujours dérangé. J'ai l'impression que si le mouvement était appelé 'égalitarisme' il y aurait moins de débat autour de l'idée qu'un genre est oppressé et l'autre est blâmé (à moins que l'égalitarisme existe déjà et qu'il désigne un mouvement différent, je ne sais pas du tout).

    En ayant discuté avec d'autres personnes, elles trouvaient que le mot 'féminisme' était utile car il montrait que le mouvement se bat pour la cause des femmes. Je ne suis pas totalement convaincue par cet argument même si j'avoue qu'il est important de montrer que ce sont en grande partie les femmes qui souffre du sexisme (mais peut être qu'aussi ça minimise encore plus le combat pour les hommes qui se joue à travers le féminisme?).

    En bref, je ne sais pas trop quoi en penser... :dunno:
     
  6. Maelyra

    Maelyra
    Expand Collapse

    @TinyBuddha à propos du terme égalitariste ou humaniste, je te renvoie à l'article de Crêpe Georgette sur la question. Elle explique pourquoi il est important de garder le terme de féminisme.
     
  7. Luu Green

    Luu Green
    Expand Collapse
    Moral au beau fixe

    @Tankli je suis comme toi. Ca m'énerve tellement que j'ai envie de hurler, de crier au monde que je le déteste. On ce sent tellement inutile dans ce genre de situation.
    Et il n'y a rien à faire pour que la colère passe.
    Ce que j'ai appris en essayant de convaincre ce genre de personne c'est que rien ne marche. Ils ne veulent rien entendre, rien comprendre, on dirait que leur cerveau est bloqué.
    C'est triste...
     
  8. ChessyChaf

    ChessyChaf
    Expand Collapse
    it's just a jump to the left

    Punaise vous avez mis des mots sur ce que j'ai ressenti en lisant l'article (sauf que moi je sais pas écrire donc j'aurais été incapable de décrire mon sentiment comme vous l'avez fait, donc merci à vous deux).
    Je sais pas quoi faire quand je vois ça, j'ai envie de pleurer...
     
  9. EleonoreLucille

    EleonoreLucille
    Expand Collapse
    Happy


    Le nom de la page facebook/du tumblr est "Women Against Feminism". :)


    Et pour le fait que ce soit "tant pis" que ces femmes ne soient pas féministes, je suis d'accord jusqu'au moment où elles participent à discréditer les féministes et leur combat en postant par exemple sur ce tumblr.

    Pour moi, si quelqu'un ne souhaite pas s'éduquer sur un sujet, il n'y a pas de problème, mais ici, le problème arrive quand cette personne véhicule une mauvaise image du féminisme en propageant des informations erronées.


    Sinon, je ne suis que tristesse face à la situation, comme les autres madz, je ne vois pas quoi ajouter aux autres interventions.
     
  10. FluffNova

    FluffNova
    Expand Collapse
    Butterflies. Butt.

    Beaucoup de choses ont été dites et je m'exprime trop mal pour me permettre de les redire ben maladroitement, mais je constate avec soulagement que je ne suis la seule à avoir eu envie de pleurer ma race en lisant l'article et en parcourant le facebook de WAF.
     
  11. Lady Von Duck

    Lady Von Duck
    Expand Collapse
    Blame It On The Boogie

    Il y a un truc que je n'arrive pas à saisir :

    Autant s’inscrire sur une page facebook ça ne mange pas de pain et finalement ça n'engage à rien, autant pour se prendre en photo en s'affirmant "anti-féministe" il faut être dans un état d'esprit particulier non ?

    Je veux dire, jamais je n'irai jeter la pierre à une fille "qui n'est pas féministe mais", parce que j'ai été cette fille qui ne connait le féminisme qu'à travers les clichés les plus idiots (et qui du coup ne connait pas le féminisme).

    Mais

    - ça n'a jamais été au point de me définir comme anti (et heureusement)

    - je ne me serais jamais exposée aux yeux du monde comme telle. J'aurais donné mon opinion (qui ne volait pas forcément très haut) dans une discussion entre potes ou dans un débat sur un forum, mais jamais je n'aurais poussé le truc à afficher ma tête quelque part. Je n'étais pas "engagée" dans mes préjugés

     Alors peut être que mon rapport à l'image est complètement différent de ces nanas et que je généralise trop un sentiment perso, mais j'ai l'impression que pour faire ce genre de choses il faut être dans une position militante. Or quand on est militant, sans forcément tout connaitre de A à Z, on maitrise un minimum son sujet (normalement).

    Du coup j'ai du mal à adéhrer au ton de l'article "pardonnez leurs, elles ne savent pas ce qu'elles font" parce que pour moi, si, à partir du moment où elles militent, il n'est pas simplement question d'ignorance et elles doivent connaitre un minimum le mouvement

    Je trouve le phénomène d'autant plus grave
     
    #11 Lady Von Duck, 15 juillet 2014
    Dernière édition: 15 juillet 2014
    Lilicybulle a BigUpé ce message
  12. Solstice

    Solstice
    Expand Collapse
    Il faut imaginer Sisyphe heureux.

    Amen à cet article.
    Je dirais pas que je suis passée par cette phase, mais encore maintenant je me dis que je suis féministe, mais j'adhère pas à pleins de choses et avant de connaître MadmoiZelle je me suis fait rembarrer par tellement de féministes tellement méprisantes et infantilisantes (des "féministes de tumblr" justement) que j'avais limite abandonné, je me terrais dans mon coin à faire mes petits combats et puis c'est tout. Je me sens mieux maintenant, et je n'ai pas peur d'assumer mes arguments, même s'ils sont contraires à l'opinion générale, mais j'ai tout de même appris pleins de choses. Sauf que je trouve que, malgré leur envie d'être des espaces de paix et de tolérance, à part MadmoiZelle, j'ai toujours trouvé les espaces de conversations feministe vraiment "entre-soi" et si tu as le malheur de mal comprendre quelque chose ou de ne pas être d'accord, c'est juste horrible (ce n'est que mon vécu of course), c'est une escalade de commentaires méprisants genre "no... just no." (dans le style) et on arrive à des propos hyper blessants. Et mine de rien, je comprends pas mal que ça puisse être rebutant et que du coup, certaines personnes s'en éloignent (attention j'dis pas que c'est le mouvement qui est comme ça, seulement certains espaces pas du tout accueillants (c'est une question d'individu) et si c'est votre premier rapport au féminisme, bha ça laisse des traces, j'avais du mal à exprimer tout ce que je voulais au début tellement ça avait été humiliant, voire terrorisant). Je désire pas excuser ces femmes, qui se font une très mauvaise idée du féminisme (ce qui est dommage, car même si c'est complètement bourré de défauts (je pense que le mouvement gagnerait à être plus ouvert, et surtout d'arrêter de marteler certains concepts comme une grande vérité absolue), damn ça fait avancer les choses) mais je pense que le féminisme est vraiment un grand engagement, qui demande un vrai travail sur notre vision du monde et notre place dans ce dernier, sur notre valeur, ça fout beaucoup de claques et c'est vraiment un chemin à parcourir.
    Bref très bon article. :fleur: (En revanche, je comprends pas bien tout à fait le fait de censurer les visages de ces personnes, en effet, elles ont décidé par elles-même de se montrer à visage découvert, non ?)
     
Chargement...