Harry Potter, outil de lutte contre... le harcèlement scolaire

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lucie Kosmala, le 3 novembre 2016.

  1. Lucie Kosmala

    Lucie Kosmala
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. princess_cass

    princess_cass
    Expand Collapse
    I Quove U.

    Attention, Hermione est née de DEUX parents moldus ! D'où le surnom de "sang-de-bourbe", sinon elle serait une sang-mêlée ;)
     
    ElectraHeart, Lunafey, Ccile13 et 4 autres ont BigUpé ce message.
  3. Marie-Gertrude

    Marie-Gertrude
    Expand Collapse
    Allez viens, on va se transcender la nouille.

    Super article! Je n'y avais jamais pensé.
    Je venais aussi dire que Hermione est née de deux parents moldus et non d'un seul. :lunette:
     
    ben quoi ?, ElectraHeart, Ccile13 et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. Eachna

    Eachna
    Expand Collapse
    Moral dans les socquettes

    Article intéressant.
    Par contre, les Maraudeurs comptaient un quatrième membre : Peter. On l'oublie souvent mais il était leur ami à l'époque.
     
    #4 Eachna, 3 novembre 2016
    Dernière édition: 3 novembre 2016
    ElectraHeart, Babitty Lapina et Lunafey ont BigUpé ce message.
  5. Agathe Pouliquen

    Agathe Pouliquen
    Expand Collapse
    Pour la création des licornes !

    OK STOP ! Arrêtez tout ! Hermione est née de deux parents moldu pas d'un sorcier et d'un moldu ! ouf ça fait du bien à ma conscience de fan inconditionnelle !
     
  6. KateNightingale

    KateNightingale
    Expand Collapse
    Ô toi que j'eusse aimée, ô toi qui le savais !

    Article super intéressant, je n'avais jamais vu les choses sous cet angle, merci ! Par contre, ça a déjà été dis en commentaire mais les deux parents d'Hermione sont moldus (ils sont dentistes). Peut-être que @Lucie Kosmala a confondu avec Seamus Finnigan dont la mère est sorcière et le père moldu?
     
  7. Kaylie

    Kaylie
    Expand Collapse
    Tourne en rond avant d'aller dormir.

    Je suis quand même un peu sceptique sur l'interprétation... Je suis d'accord pour le harcèlement de Rogue, Luna, Scorpius ou même Neville. Mais pour les autres, je pense que c'est de la simple moquerie ou des moments pas faciles, de là à dire que ça va jusqu'au harcèlement...
    Harry adore Poudlard et le voit comme son chez-lui, il y est très à l'aise, ce n'est pas comme ça que ça se passe quand on est harcelé. En plus, il est ultra populaire : certes, c'est un problème pour lui et ça se retourne souvent contre lui, mais ça n'a rien à voir avec du harcèlement. Hermione est très estimée à Gryffondor (même si on peut penser qu'elle est harcelée avant l'histoire du troll). Quant à Ron, il n'est moqué QUE par Malefoy, ça n'a rien à voir avec du harcèlement !
    Le harcèlement, c'est quand on est seul contre un collège entier, moqué par absolument tout le monde. Ca laisse des séquelles même des années plus tard (ce qu'on ne voit jamais ans Harry Potter, pour le coup). Alors oui, il y a des personnages qui sont harcelés, et c'est génial de montrer que c'est nul, que même les gentils peuvent être harceleurs ou témoins, et que ce n'est pas parce que les gens sont jeunes qu'ils sont gentils. Mais non, tous les héros ne sont pas harcelés, loin de là ; et je suis assez sceptique sur le titre "outil de lutte contre le harcèlement", car je doute vraiment qu'un lecteur ado de Harry Potter fasse le lien entre les moqueries qu'il y a dans le livre, qu'il identifie clairement comme méchantes, et celles qu'iel perpètre au collège.
     
    Cariboux, ElectraHeart, candyclown et 3 autres ont BigUpé ce message.
  8. sinae

    sinae
    Expand Collapse

    @Kaylie: Entièrement d'accord avec toi. Les 3 héros ne sont pas des gens harcelés.

    Harry attire l'attention, et les gens l'ont rejeté à quelques moments dans l'histoire, mais c'est ponctuel et c'est toujours les serpentards qui lancent le truc.
    Hermione passe pour la fille insupportable qui sait tout (et son côté hautain et "je-sais-tout" est bien mis en avant dans le 1er film surtout), normal que les gens la jalousent... Donc à part les premiers temps où on la dénigre un peu, tout le monde l'apprécie par la suite. Encore une fois seuls les Serpentards la rabaissent.
    Ron n'est absolument pas moqué, ni harcelé. Excepté par Malefoy. Toute la famille de Ron est à Gryffondor..., tout le monde connaît les Weasley, à aucun moment il subit du harcèlement....

    Les héros se font "emmerdés" comme on l'a tous été à un moment dans notre vie. Et seulement par les Serpentards, cette maison même que toute l'école déteste...

    Le harcèlement c'est beaucoup plus vicieux que ça. Tout le monde te déteste, pas juste les Serpentards, et ça dure toute la scolarité.
    Neville et Luna, ainsi que Rogue (et encore c'est un cas à part, vu qu'il est chez les Serpentards, il est de facto detesté par les autres maisons), sont des gens harcelés....
    Neville est moqué par à peu près tout le monde parce qu'il est maladroit et pas doué. Mais c'est pas systématique, et les gryffondor l'aime bien. D'ailleurs on voit qu'un harcelé (Rogue) participe grandement à moquer Neville, c'est lui son principal harceleur....

    La vraie harcelée c'est Luna. Elle est rejetée toute sa scolarité par la totalité de l'école. Ya juste Ginny qui l'aime bien, et Harry finit par l'apprécier aussi. Sa propre maison la rejette. Elle se fait insulter, voler des affaires, est toujours seule... D'ailleurs le fait qu'elle ait décoré sa chambre (dans le tome 7) avec le mot "ami" et les visages des seuls amis qu'elle a, montre à quel point elle est seule... Elle se fait rejeter pour ce qu'elle est et ce qu'elle pense, la plupart des gens pensent qu'elle est folle. D'ailleurs elle a droit à un charmant surnom "loufoca". Comme Servilus, sauf que là c'est toute l'école. D'ailleurs, la seule amie qu'on lui connaît c'est Ginny, et on entend parler de leur amitié qu'au 5ème tome je crois..., ça veut dire qu'elle est seule depuis 4 ans...

    En fait, ce qu'il faut comprendre c'est que les Serpentards c'est un peu le groupe de connards qui insulte tout le monde (peu de gens y échappe), et donc pas grand monde ne va copier leur comportement (puisqu'ils sont détestables). Par contre quand c'est quelqu'un de populaire qui lance l'idée (James Potter au hasard) eh ben là, ça prend d'autres proportions... et les gens dit "normaux" vont suivre le comportement là... Surtout si c'est pour harceler un Serpentard... (ya beaucoup moins de chances de se mettre des gens à dos, si on tape déjà sur la maison détestée).


    Je n'ai pas été harcelée pendant ma scolarité, mais on s'est moqué de moi de façon PONCTUELLE, et c'était des abrutis de toutes façons. Je m'identifie assez bien au trio des héros du coup.
    J'ai vu des gens réellement harcelés (et JK Rowling aussi je pense) parce que le coup des surnoms (quitte à ne pas savoir le véritable prénom de la personne), des vols, du dénigrement par tout le monde (et même les profs) ça sort pas de nulle part.
    Et encore que dans le cas de Poudlard, les gens harcelés s'y sentent plutôt bien... Personnellement je ne remettrai pas un pied dans mon collège (sauf si c'est pour aller au CDI), donc je n'imagine même pas comment une personne harcelée peut imaginer retourner pendant 7 ans au même endroit. Ah et leur harcèlement ne repose pas sur un détail physique... (les 2 types de harcèlement sérieux qui ont eu lieu autour de moi, c'était parce que les 2 personnes avait un visage peu commun..., génial quand tu es en plein changement corporel à cause de tes hormones).
     
    Luchsi, Cariboux, Ptitepousse et 4 autres ont BigUpé ce message.
  9. Kaylie

    Kaylie
    Expand Collapse
    Tourne en rond avant d'aller dormir.

    @sinae : Plein de harcèlements ne reposent pas sur le physique (j'ai même l'impression que ceux-là sont une minorité, même si des moqueries sur le physique peuvent se rajouter à un harcèlement dû à autre chose). Mais tout le reste : :top::top:
     
    Unebouquineuse a BigUpé ce message
  10. Lunafey

    Lunafey
    Expand Collapse
    Une communauté qui empêche le dialogue, les points de vues alternatifs et la critique est une communauté malade.

    [Ahaha, j'ai écris un roman, déso mais quand ça parle d'HP... :d]

    Je me permet de vous citer et de rectifier deux trois trucs en Potterhead Freak que je suis :cretin:
    Bon déjà je ne suis pas d'accord avec ces deux affirmations :
    Je pense que beaucoup de personnes pourront témoigner de harcèlement qui n'a pas duré toute leur scolarité, c'est même je crois la majorité des cas, parce que souvent les classes changent grandement d'une année à l'autre, et que beaucoup de gens sont dans des grands collèges / lycées où il est impossible d'être harcelé par tout le monde (mon lycée par exemple, contenait plus de 1300 élèves, on ne pouvait pas tous se connaître) :)
    Je pense que le harcèlement ne se définit ni via sa durée ni via le nombre de personne qui nous harcèlent, mais via les mécanismes et le degré :happy: Sinon ça voudrait dire qu'une personne se faisant insulter tous les jours pendant un trimestre n'est pas harcelée, ou qu'une personne se faisant maltraiter par son groupe d'amies pendant toute sa scolarité n'est pas harcelée... Je pense qu'il ne faut pas créer une définition sur notre expérience, ça peut être assez choquant pour celles qui ont été harcelées moins longtemps / par moins de gens de s'entendre dire qu'elles n'ont pas "vraiment" été harcelées :happy:

    Sinon, sur Harry Potter :lunette:
    Il y a quand même une grande partie de l'école qui s'est moqué de lui durant quelques mois et sont allés jusqu'à composer une chanson contre sa personne et son échec en tant que gardien de Quidditch, qui était scandée dès qu'il montrait sa tête ("Weasley est notre Roi"). Ça me paraît assez violent à vivre pour un adolescent...
    Petite parenthèse également vis à vis de l'article : les moqueries des Malfoy envers les Weasley ne sont pas dues à leur pauvreté, ce n'est qu'un prétexte (la noblesse vaut plus que l'argent dans la société sorcière, c'est plus une société basées sur les castes que sur le capital). La vraie raison est bien plus profonde que ça : La famille Weasley figure sur le registres des Vingt-huit Sacrées et fut l'une des rares à clamer leur indifférence vis à vis de ce registre de noblesse. Elle est donc en conflit avec les autres familles depuis 1930, et c'est là la vraie raison de cette situation.

    - Durant toute l'année, dans le deuxième tome, toute l'école ou presque le prenait pour un meurtrier à cause de son don de Fourchelangue et seule une poignée de personne lui faisait vraiment confiance, ça marque à 12 ans, une année entière à supporter les regards haineux de toute une école et les accusations de meurtre. A côté de ça, Mimi Geignarde il a suffit qu'une élève se moque de ses lunettes pour qu'elle soit considérée comme harcelée...
    - Durant quelques mois, toute l'école tourne le dos à Harry dans le quatrième tome à partir du moment où son nom sort de la coupe, Ron comprit. Son seul réel soutient est Hagrid. Pendant ce temps, toutes les maisons portent des badges "vive Cédric" qui se transforment en "A bas Potter" quand il passe à côté d'eux. Il est traité de menteur et de tricheur et est mis à l'écart même de sa propre maison.
    - Durant toute l'année, dans le cinquième tome, Harry fait face au rejet de plus en plus violent moralement envers lui car il soutient Dumbledore et dit la vérité à propos du Seigneur des Ténèbres. Il est insulté même dans le journal national lu par tous les sorciers. Il subit également le harcèlement et la maltraitance physique de sa professeure de DCFM et l'indifférence totale du directeur.
    Donc :
    Ça dépend quand même vachement de l'année dont on parle. Si Harry voit Poudlard comme sa vraie maison, c'est surtout parce que son autre maison, c'est une famille abusive.

    Non :) Je sais que le film à fait des ravages dans l'esprit des gens par son manichéisme (et aussi parce que le narrateur des bouquins est interne), mais je ne peux m'empêcher de rectifier. On reproche beaucoup de choses à Serpentard, mais faudrait pas tout leur coller sur le dos non plus, surtout que quand on dit "Serpentard" on pense en fait "Draco, Crabbe et Goyle", donc seulement trois élèves, et d'une promotion précise :cretin: Par exemple, dans la génération précédente, les p'tits cons qui harcelaient les autres c'était des Gryffondor (et à un niveau bien supérieur, je rappelle que Sirius à à cette époque failli être responsable de la mort de Severus et par ricochet de la condamnation au baiser du détraqueur de Remus).
    C'est plus souvent la propre maison des personnages qui se retourne contre eux. Que ce soit pour Hermione, Harry, Luna, Snape, Hagrid... Les maisons sont ponctuellement en cours mixte, mais elles forment chacune des communautés très auto-centrées de personnes dormant ensemble, mangeant ensemble, travaillant ensemble, et devant se battre pour gagner des points, les élèves en perdant se voyant pris pour cible (Harry en sixième année par exemple). Il est donc logique que le harcèlement se déroule entre élèves d'une même maison, ou entre tous les élèves, mais il est difficile pour une maison entière de harceler un élève d'une autre maison pour ces raisons techniques.
    De plus, cette maison n'est pas détestée par toute l'école non, loin de là :) Serdaigle entretient de très bonnes relations avec Serpentard, et il n'y a pas d'animosité particulière entre Serpentard et Pouffsouffle (rappel du fait que les badges "Vive Cédric" étaient portés par les Serpentard -et que les "à bas Potter" étaient portés par les Pouffsouffle également hein-). Il existe des tensions entre Gryffondor et Serpentard depuis la création de l'école, mais cette tension n'est pas visible en dehors de la relation Harry / Draco et Maraudeurs / Severus (qui n'est pas basée sur leur appartenance à une maison d'ailleurs). Cette tension S/G était plus due à la dispute entre les deux amis fondateurs qu'entre la raison de leur dispute. Les Sang-purs ne sont pas non plus tous à Serpentard, et tous les Serpentard ne sont pas sang-purs. La réputation mauvaise de Serpentard date principalement de la Première Guerre, à cause du nombre important de mangemorts dans ses rangs (mais aussi dans beaucoup d'autres). Quand Ron dit "tous les mages noirs viennent de là", il dit une bêtise : à part Voldemort on en a aucun. Les seuls autre mages noirs connus sont Grindelwald (Durmstrang) et dans une moindre mesure Dumbledore (Gryffondor) qui n'en était pas loin, ainsi que Herpo l'Infâme (Grèce).
    La figure principale liée à cette maison est à partir de cette époque Voldemort, avec toute la mauvaise réputation que se traine cette maison ensuite, mais avant c'était Merlin et c'était pas mauvais d'être un Serpent :)
    Ce n'est pas la maison du diable, mais la maison des traits suivants : Resourcefulness, Cunning, Ambition, Self-Preservation, Fraternity, Cleverness (Wiki Harry Potter), rien de maléfique.

    Il ne faut pas porter sur une maison entière quelle qu'elle soit nos préconçus basés sur quelques personnes.
    C'est ce que s'acharne à répéter le Choixpeau durant tous les livres... une sorte de Cassandre, même pour les lecteurs :sad:

    Je suis on ne peut plus d'accord avec ce que dis l'article ici :
    C'est pour moi ce qu'il y a à retenir : si on ne dit pas ça, alors l'harceleur c'est toujours l'autre. On ne se sent jamais concerné (ni nous ni nos enfants), parce que l'harceleur c'est le méchant, c'est le caïd, c'est le populaire, c'est le plus violent. C'est jamais nous, nous c'est pas pareil, nous on est pas comme ça... Parce qu'on ne se reconnait pas dans la caricature du harceleur.
    Ici au contraire on nous montre que n'importe qui, y comprit des personnages auxquels on s'identifient, donc nous, peut être harceleur et avoir un comportement violent envers quelqu'un d'autre ou passif et donc complice (coucou les expériences de Milgram et Zimbardo, allez vous renseigner là dessus si ça ne vous dit rien, ça bouscule nos croyances), ce qui nous pousse à réfléchir au système qui permet le harcèlement de se mettre en place, et pas aux individus qui l'incarnent, car se focaliser sur eux plutôt que sur le système, c'est comme couper la mauvaise herbe de son jardin : d'autres pousses feront surface, le problème est sous terre :vieux:
     
    #10 Lunafey, 4 novembre 2016
    Dernière édition: 5 novembre 2016
    Unicorns Lovers Club, Loreleï02, Ortie123 et 44 autres ont BigUpé ce message.
  11. soph63

    soph63
    Expand Collapse
    Draco dormiens nunquam titillandus

    @Lunafey : Amen (ou Ramen, je me dois d'être une bonne pastafarienne) ! Dommage que je ne puisse pas BigUper plusieurs fois parce que je ne me serais pas gênée. Tu as bien fait de citer la Chambre des Secrets et l'Ordre du Phénix pour prouver que Harry avait été victime du harcèlement, c'est allé loin puisque plusieurs maisons s'en sont mêlées : Ernie Macmillan de Poufsouffle et d'autres élèves dans le tome 2 (pour le coup les Serpentard n'y sont pour rien, au contraire, Drago était furieux que Harry soit considéré comme l'héritier de sa maison), une bonne partie des Poufsouffle dans le tome 4 (à la grande honte de Cedric Diggory lui-même, parce que beau joueur qu'il était, il n'avait jamais demandé ça), Seamus Finnigan et Lavande Brown de sa propre maison de Gryffondor dans le tome 5 par exemple.
    Concernant les Weasley, ils ont également le "tort" de ne montrer aucune hostilité envers les Moldus, ce qui fait d'eux des "traîtres à leur sang".
    Hermione a entendu l'insulte "Sang-de-Bourbe" pour la première fois lors de sa deuxième année mais c'est devenu systématique depuis, donc on peut tout à fait parler de harcèlement, il n'y a pas de vrais et de faux harcèlements comme le dit très justement @Lady Trent.
    Concernant Rogue, ce que Harry en a vu dans la Pensine est loin d'être glorieux, mais Dumbledore prétendait que Severus et James étaient pour ainsi dire des ennemis "naturels", deux ados qui se détestaient et qui se faisaient des crasses dès qu'ils en avaient l'occasion. Remus a toujours voulu empêcher James et Sirius de faire n'importe quoi, mais ses amis étaient loin de toujours l'écouter. La mauvaise blague de Sirius qui aurait pu avoir des suites dramatiques est carrément condamnable, mais que dire de Severus qui a passé son temps à fouiner dans la vie privée de Remus parce qu'il voulait à toute fin savoir son secret (et éventuellement s'en servir contre lui) ? À la place de notre loup-garou préféré, j'aurais trouvé ça bien glauque et je me serais sentie à poil (jeu de mots tout à fait volontaire, déso pas déso). Severus s'est "vengé" de manière très basse à la fin du Prisonnier d'Azkaban en révélant la lycanthropie de Remus au grand jour, lui faisant ainsi perdre son poste. Vous allez me dire, ça serait arrivé de toute façon vu que ce poste est maudit, mais je sais que ça m'avait choquée dès ma première lecture du livre. C'était déjà suffisamment pénible pour Remus de traîner ce fardeau, mais ça n'a fait qu'empirer ensuite, à cause du ministère entre autres.
    Même si l'(incroyable) arc narratif de Rogue semble lui donner une rédemption à la fin, je rappelle quand même que le bonhomme s'est acharné pendant des années sur les Gryffondor, notamment Harry et Neville. Neville parce qu'il était timide, maladroit et très peu sûr de lui (ça s'apparente à tirer sur l'ambulance pour moi), et Harry parce que son seul tort est d'avoir été béni par la génétique de l'apparence de James. La mauvaise foi de Rogue à l'égard de Harry était évidente notamment quand il a prétendu qu'il était "ravi d'apprendre qu'il [était] célèbre". Mais qui, pétard, qui aimerait être célèbre parce qu'orphelin ? Ensuite, il s'est toujours fait un immense plaisir de le rabaisser systématiquement. Et ça, que ce soit d'élève à élève, de prof à prof, d'élève à prof ou de prof à élève, c'est bel et bien du harcèlement scolaire.
    Pavé César, ceux qui vont mourir te saluent ! Mais je pourrais disserter pendant des plombes sur cette merveilleuse saga. :ravenclaw:
     
    Zipzop94, Loreleï02, ShyLittleGirl. et 7 autres ont BigUpé ce message.
  12. MelPop21

    MelPop21
    Expand Collapse
    Un poussin égal deux.

    @Lunafey Je suis d'accord avec toi sauf sur cet élément : "Quand Ron dit "tous les mages noirs viennent de là", il dit une bêtise". Je pense que Ron vise Voldemort et ses mangemorts .. qui viennent tous de Serpentard. "Mage noir" signifie être puissant et renommé sans nécessairement être un leadeur, or Bellatrix pour ne prendre que son exemple, tout le monde admet bien volontiers qu'elle a beau être cinglée, elle n'en est pas moins très puissante.
     
    soph63 et Unebouquineuse ont BigUpé.
Chargement...