Help : professeur de français contractuelle

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Patrickbateman, le 15 février 2017.

  1. Patrickbateman

    Patrickbateman
    Expand Collapse
    "Le bonheur c'est de continuer à désirer ce que l'on possède" - St Augustin

    Bonjour à toutes :hello:

    Contre toutes attentes, j'ai été embauchée pour être professeur de français contractuelle dans un collège français en Espagne. À partir du 27 février prochain j'aurais donc à ma charge des 6ème, des 5ème et des 4ème. Problème : je n'ai aucune formation d'enseignante ! Bref, c'est la panique à bord et j'ai peu de temps pour me préparer mentalement et pédagogiquement.

    Du coup, je voulais savoir s'il y avait des Madz qui s'étaient trouvées dans cette situation ? Je suis ouverte aux conseils ! :sweatdrop:
     
  2. jorda

    jorda
    Expand Collapse

    Je suis professeure de français mais pour étrangers donc c'est assez différent.
    Déjà, tu peux demander aussi sur quels livres ils travaillent, et voir si tu peux pas télécharger (ou acheter...) le livre du professeur / guide pédagogique qui lui est associé. A partir de ça, tu auras déjà une direction dans laquelle aller.

    Je peux aussi te passer un site que j'ai trouvé pas mal pour l'enseignement du français en collège :
    http://www.ralentirtravaux.com/

    Voilà déjà pour un début :)
     
  3. Patrickbateman

    Patrickbateman
    Expand Collapse
    "Le bonheur c'est de continuer à désirer ce que l'on possède" - St Augustin

    @jorda Merci je vais y jeter un oeil. A la base, je voulais enseigner le français aux étrangers, mais bon, je vas pas cracher dans la soupe ! Bon, par contre ils m'ont dit qu'avec la réforme du collège, ils avaient abandonné les manuels...

    Aucune autre Madz qu'est devenue prof ?
     
  4. Perlea.

    Perlea.
    Expand Collapse
    Appât à moustiques.

    @Patrickbateman Hello ! Je ne peux pas t'aider mais des madz pourront sûrement t'aider sur le topic des profs & futurs profs. C'est par ici :fleur:
     
  5. kiyaa

    kiyaa
    Expand Collapse
    Puisque le bonheur n'existe pas, tâchons d'être heureux sans lui !

    Salut @Patrickbateman !
    Je suis prof de français depuis quelques année (en France...) et j'ai les mêmes niveaux que toi.
    N'hésite pas si tu as des questions; Je peux aussi t'envoyer des séquences/cours pour que tu te fasses une idée ou pour dépanner au début. ça aide bien et 3 niveaux, c'est lourd au début (j'ai commencé comme ça) !
    Dis-moi juste quelles parties du programme t'intéressent.
     
    Meligood a BigUpé ce message
  6. Patrickbateman

    Patrickbateman
    Expand Collapse
    "Le bonheur c'est de continuer à désirer ce que l'on possède" - St Augustin

    @kiyaa Il faut déjà que j'arrive à joindre la prof que je remplace pour qu'elle me dise où elle en est dans ses programmes, car pour l'instant pas de nouvelles d'elle :confused:

    Je crains surtout mon manque de méthode et que les élèves me bouffent toute crue (surtout les 4ème). Après, la différence de niveau est tellement subtile, que j'espère que j'arriverais à doser la difficulté. J'ai l'impression qu'une semaine pour digérer trois programmes c'est un peu hardcore, surtout que mes souvenirs de 6ème sont un peu loin :ninja:

    Bref, oui j'apprécierais beaucoup ton aide, car j'ai plein de questions un peu bête qui me viennent en tête (est-ce que je leur dit d'écrire leur prénom sur une petite pancarte, est-ce que je donne des devoirs tous les jours, comment gérer un élève qui veut pas faire son travail etc).
     
  7. kiyaa

    kiyaa
    Expand Collapse
    Puisque le bonheur n'existe pas, tâchons d'être heureux sans lui !

    @Patrickbateman Au rapport pour les questions (qui n'ont rien de bêtes !).

    Apprendre très vite les prénoms aide énormément, alors je dirai oui pour les pancartes ! il est possible aussi que leurs enseignants utilisent un plan de classe, c'est une question à poser, ça aide bien ! au pire, tu en fais un ou tu leur demandes de dire leur prénom quand tu leur donnes la parole. Les élèves te considèrent beaucoup plus quand tu montres que tu les connais (prénom, regards dans les yeux, accueil avec bonjour à la porte de la salle...), c'est naturel.

    Pour les devoirs, aucune règle ! j'en donne rarement, d'autres collègues tous les jours. Attention cela dit, c'est du travail en plus quand on commence : il faut déjà préparer le temps en classe et qui dit devoirs dit vérification du travail fait (ça prend du temps et c'est un "temps mort" de l'heure pas toujours facile. Prévois un exercice court pendant que tu passes dans les rangs ou tu ramasses au hasard un petit nombre de feuilles pour ne pas te surcharger).

    Pour l'élève qui refuse de travailler...ça dépend de l'élève, de la famille, de l'établissement. Si un élève se démarque comme ça, je te conseille de temporiser (l'urgence est mauvaise conseillère et il faut éviter les confrontations face à la classe) : tu prends note de son refus droite comme un I, et lui demande de rester à la fin de l"heure. à ce moment tu peux annoncer une sanction pour la séance suivante. ça te laisse le temps de consulter le CPE et de cerner le problème (attitude exceptionnelle ou habituelle, réaction prévisible des parents,etc....).

    Une règle essentielle : si tu menaces, tu appliques ! Il n'y a rien qui décrédibilise plus que des menaces en l'air. Ce qui implique de bien lire le règlement du collège pour savoir ce qui est possible ou non.

    Bon, tout ça n'est que mon avis, chacun ses méthodes ! N'y vois surtout pas des impératifs trop stricts, ce qui marchera, c'est ce qui te mettra à l'aise.
     
    Meligood a BigUpé ce message
Chargement...