Le topic des profs ou futurs profs !

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Julina., le 3 septembre 2009.

  1. Julina.

    Julina.
    Expand Collapse
    Happy kitty, sleepy kitty

    Toi aussi tu galères avec la préparation de ton concours?

    Tu te dis que l'éducation nationale, c'est chouette, mais t'as un peu changé d'avis (ou pas) pendant tes stages?

    Tu es prof et tu as tout plein d'anecdotes à nous raconter?

    Tu ne sais pas encore si tu vas te diriger vers l'enseignement mais tu y penses fortement?



    Ce topic est fait pour toi! Viens nous raconter tes galères, tes anecdotes & co!



    (ça marche évidemment pour les profs des écoles, collèges, lycée & co, mais aussi pour celles qui ont fait assistante à l'étranger, je sais qu'il y en a quelques unes ici ;) ou les métiers en rapport avec l'éducation et l'enseignement )





    Edit : une petite liste pour suivre plus facilement!


    - Adage. prof de langues suppléante [anglais ou espagnol]
    - Alecto, prof de FLE, actuellement en université au Canada
    - Arc-en-Ciel, prof des écoles, en CP cette année
    - Bleue van Meer, prof de FLE
    - Bùho, future prof d'Espagnol
    - Cloette, simple prof particulier de matières scientifiques niveau lycée
    - Glouns, prof d'anglais en collège.
    - Heste, future prof d'histoire-géo
    - Julina., prof des écoles, ULIS en collège cette année
    - L'Elfe Popette, prof d'histoire-géo, en collège
    - Margotton, prof des écoles, brigade départementale cette année
    - Melody Nelson, prof d'anglais en collège
    - Mojito, prof d'anglais en collège
    - Mooi, admissible prof des écoles
    - Nettle, future prof des écoles
    - RaincoatRai, prof de FLE , en Alliance Française/Lycée pour le moment
    - Seru, professeur des écoles stagiaire
    - Siofra, prof d'anglais en collège
    - Tangerine, professeur stagiaire en anglais en collège et en lycée
    - Ziggie, prof des écoles, classe unique de maternelle et direction double imposée
     
    #1 Julina., 3 septembre 2009
    Dernière édition: 3 septembre 2009
  2. accroche-coeur

    accroche-coeur
    Expand Collapse
    est partie.

    Oh ça, je pense que ça va être un topic intéressant.
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ah, ben voilà! Bon ben moi cette année je suis en master LCE espagnol et en même temps je prépare le CAPES donc je pense crever sous les tonnes de boulot. Je ne stresse pas trop pour le concours, je sais qu'il est rare de l'obtenir du premier coup mais ça fait un bon essai.
     
  4. Julina.

    Julina.
    Expand Collapse
    Happy kitty, sleepy kitty

    Pour ma part, je rentre en première année à l'iufm, pour préparer le concours des écoles, et j'ai méga la trouille, car je sais que c'est très rare aussi de l'avoir du premier coup... Puis entre ça, les réformes, je me demande ce que je vais devenir si je le rate cette année...
     
  5. Elfamelie

    Elfamelie
    Expand Collapse
    Insolente de facilité

    Cette année, je prépare l'agrégation et le CAPES de lettres modernes ... Je rêverais d'avoir l'agreg mais j'ai beaucoup de retard à combler, je n'ai pas encore lu les ?uvres au programme et je n'ai jamais fait ni ancien français, ni stylistique. Je sens que cette année va être particulièrement difficile et je ne me lance pas de gaité de c?ur même si je suis contente de revenir en lettres et de reprendre un rythme de travail un peu plus intensif ... J'espère vraiment pouvoir m'y mettre à fond histoire de mettre toutes les chances de mon côté, comme on dit.
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Et il marche aussi pour les profs de fac ce topic ? :d.
    Moi j'ai donné des cours de français au lycée à l'étranger et des cours de linguistique à l'université en France.
    C'est très marrant, les deux types d'enseignement n'ont rien à voir ; je préfère largement le second et je suis nulle pour le premier (pauvres élèves, je ne leur ferai plus subir ça) !
    En fac la position de l'enseignant n'est pas la même, le public non plus... puis se retrouver dans un amphi avec tous les élèves qui grattent et tentent de comprendre c'est quand même le pied <3 ! (penchants sadiques bonjour lol).
    Bref, moi qui ne me voyais pas du tout enseignante à la base, je crois qu'être prof de fac je kifferais grave :d.
     
  7. Elfamelie

    Elfamelie
    Expand Collapse
    Insolente de facilité

    Enseigner à l'université me botterait bien (enfin, j'imagine) mais je pars du principe que c'est loin d'être facile et que dans les disciplines enseignées dans le secondaire type lettres modernes, langues etc, passer par un concours d'enseignement secondaire (idéalement l'agrégation) reste un bon moyen pour viser des postes à l'université.
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Certes, c'est loin d'être facile, ça c'est certain lol.
    L'agreg est, d'après ce que j'ai entendu, un très bon moyen de parvenir à l'enseignement universitaire. Je n'y connais rien, je ne sais pas s'il "suffit" d'être agrégé(e) pour y arriver ; normalement un maître de conférence a un bac +8, du coup je ne sais pas trop si agreg + expérience pro suffisent ou si l'agreg permet simplement d'accéder plus facilement en doctorat pour obtenir ledit bac +8.
    Il n'existe pas d'agrégation dans mon domaine (d'où mon ignorance sur le sujet lol) ; la sélection des enseignants à tous les niveaux (chargé de TD, maître de conf, prof) se fait donc sur d'autres critères, principalement le nombre de publications.
     
    nnk a BigUpé ce message
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Merci Tangerine :)

    Théoriquement les statuts sont les suivants (sachant que "qui peut le plus peut le moins") :
    - Chargé de TD = doctorant (bac + 5 jusqu'à fin de thèse)
    - Maître de conférences (capacité à donner des cours en amphi en licence) = titulaire d'une thèse (bac + 8)
    - Prof (capacité à faire des séminaires de master et doctorat) = titulaire d'une habilitation à diriger les recherches (en général bien après la thèse).

    Le fait qu'on ait tendance à appeler tout le monde "prof" porte un peu à confusion en fac lol :nerd:. Pour comprendre quel statut ont réellement les agrégés et les agrégés/docteurs de ta fac, il faudrait savoir si les "simples agrégés" font TD + CM ou juste les TD (s'ils font les deux ils ont le statut de maitre de conférences mais pas celui de prof ;)).
     
  10. Elfamelie

    Elfamelie
    Expand Collapse
    Insolente de facilité

    Il y a des agrégés qui enseignent à la fac sans doctorat avec un statut d'ATER (je n'en sais pas plus lol) mais ils n'ont pas de postes de maîtres de conférence. Mais la plupart des professeurs du supérieur dans les filières de sciences humaines sont agrégés ET docteurs.
    J'aimerais me lancer dans un doctorat mais je ne me vois pas me lancer sans sécurité financière, et le concours d'enseignement me paraît être le meilleur moyen d'être indépendante financièrement et d'avoir un emploi "sûr" si je mets le pied dans le doctorat.
    Après, c'est évident qu'enseigner dans le secondaire et à l'université n'ont rien à voir, mais je trouve aussi agaçant les gens qui étudient les lettres et se disent vouloir devenir "chercheurs" en méprisant carrément l'enseignement dans le secondaire ... je pense que ça peut malgré tout être formateur pour enseigner plus tard dans le supérieur, et que c'est un peu illusoire d'imaginer qu'on peut devenir "enseignant-chercheur" en un claquement de doigt.
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    ATER = Attaché temporaire d'enseignement et de recherche : ils ont donc le statut de "chargé de TD" ;).

    Heu... je comprends pas trop à qui tu fais référence : qui méprise l'enseignement dans le secondaire et dit qu'on peut devenir chercheur en un claquement de doigts lol ? J'ai jamais entendu ce genre de discours :boxed:
     
  12. Elfamelie

    Elfamelie
    Expand Collapse
    Insolente de facilité

    Je ne fais pas du tout référence à ce topic, mais à un discours que j'ai rencontré systématiquement pendant mes études, dans le milieu des étudiants en lettres principalement : beaucoup pensent que le débouché "enseignant-chercheur" leur est autant accessible que celui de professeur dans le 2daire et font tout pour éviter les concours alors qu'il est déjà bien difficile de les décrocher, ces fameux concours, et que dans de telles filières les perspectives d'avenir et de recherche s'amincissent de plus en plus.
     
Chargement...