Hornbach et sa pub qui soutient les gothiques

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Amelie, le 4 septembre 2014.

  1. Amelie

    Amelie
    Expand Collapse
    La boule magique.
    Membre de l'équipe

  2. Elfyra

    Elfyra
    Expand Collapse

    Je suis gothic lolita et j'ai eu ma longue période gothique avant ça. Je me sens concernée par cette vidéo parce que tout ce que vit cette gamine je l'ai vécu aussi (et je ne suis certainement pas la seule dans ce cas là).
    Je trouve ça géniale qu'il y ait des campagnes pareil en Allemagne. J'avais déjà été étonnée de l'ouverture d'esprit envers les styles alternatifs qui règnait en Angleterre. Je suis super heureuse que l'Allemagne commence à faire pareil. Par contre, ce serait cool qu'en France ce soit la même chose.

    Voici un petit coup de gueule que j'avais déjà lancé sur un très fameux réseau social (FB), je trouve qu'il a totalement sa place ici, du coup je vous copie/colle mon pavé histoire de faire partager mon incompréhension face aux jugements qu'on porte seulement à cause de la différence. (pour expliquer le contexte, j'ai reçu tout un tas d'insultes de la part d'un mec parce que je suis gothic lolita) :


    Se faire traiter de "kikoo lvl 100" et être considérée comme une personne immature qui ne connaît rien à la vie sous prétexte d'être lolita. Wouaw. Génial. Je ne savais pas que mon style vestimentaire déterminait mes capacités cérébrales et mon expérience dans la vie. Je m'en fous un peu de ce que vous pensez de mes vêtements. Vous trouvez peut-être ça trop enfantin, trop extravagant, pas assez passe-partout, moche ou autre. Je suis à l'aise dans mes robes de poupée c'est tout ce qui compte, au moins je me sens moi. Par contre je m'en fous un peu moins de ce que vous pensez de ma personnalité quand vos jugements sont influencés par un série de clichés plus cons les uns que les autres sur les lolitas et surtout quand vous ne m'avez jamais adressé la parole (et que donc que vous ne me connaissez pas). Un jour les gens iront au delà de ce qu'ils voient (merci Rafiki pour cette citation qui devrait être enseigné dès la maternelle à tous ces futurs connards de fermés d'esprit).
    Ce n'est pas parce que je m'habille différement des autres que je suis une idiote, une délinquante, une satanique, une mal-élevée, une personne peu fréquentable, une kikoo ou encore une fille qui veut juste se faire remarquer. J'ai fait le choix de porter le lolita comme d'autres ont fait le choix de ne porter que des joggings ou des jupes tailleur. J'ai fait le choix de porter des jupons comme d'autres ont fait le choix de porter des strings ou des boxers. J'ai fait ce choix parce qu'on est dans un pays où la "LIBERTÉ" est une valeur fondamentale. Dans ce même pays se revendique une autre valeur appelée l"ÉGALITÉ" et donc j'ai le droit d'être traitée normalement comme la fille au coin de la rue aussi "normale" soit-elle en jeans et converses. J'en ai marre d'avoir comme argument "oui mais tu as choisis de t'habiller bizarrement, ça a des conséquences". Je veux bien tolérer le fait que mes vêtements sont extravagants mais ça ne justifie en rien le jugement que les gens font avec pour seule base des idées préconçues.
    Voilà, c'était le coup de gueule du jour, j'ai pas pour habitude de me plaindre sur Facebook mais je trouvais ça important de le partager pour la simple et bonne raison que chacun se doit de méditer là dessus. Avez vous déjà jugé quelqu'un dans la rue sous seul prétexte qu'il était habillé différement de la norme ? Aimeriez vous qu'on vous juge pour ce même prétexte ? Posez vous les bonnes questions avant d'émettre un quelconque jugement.
     
  3. leaking_b

    leaking_b
    Expand Collapse
    Ich bin eine Kartoffel

    Moi j'avais un GROS avantage : je suis myope, pendant longtemps j'assumais pas mes lunettes du coup je ne voyais pas les regards des gens dans la rue :unicorn:

    Plus sérieusement j'ai eu un peu de chance je crois, au lycée où les gens s'en foutaient mon style (ou bien ils étaient trop occupés à se foutre de mon poids :goth:)

    Par contre ma mère l'a très mal vécu, elle avait décidé de ne plus laver mes fringues et me sortait des trucs à base de "ton àme est aussi noire que tes vêtements" mais bon elle avait surtout peur en fait.
     
  4. darboria

    darboria
    Expand Collapse
    Rêveuse en plongée profonde en elle-même

    @elfyra : le souvenir que j'ai de l'Allemagne (j'y ai passé une année il y a quelques années), c'est au contraire une mentalité très ouverte sur les cultures alternatives et underground. Berlin est une des capitales européennes en la matière, et ce n'est pas pour rien.
    J'ai passé mon année dans une petite ville, et trouver des punks, des skinheads, des gothiques, des je ne sais quoi (je ne suis pas vraiment au courant de tous ces genres, qui sont plutôt à l'opposé du mien) était assez fréquent, sans qu'ils aient la même réputation de vandales, de voyous, de violents... qu'en France.
    Après, l'Allemagne est un grand pays et la mentalité entre Nord et Sud, Est et Ouest, peut changer complètement, mais l'impression que j'en ai eue dans le coin où j'étais et Berlin est une plus grande ouverture d'esprit encore qu'en Angleterre.
    Je ne pense pas que ce clip est à prendre comme une progression des mentalités, mais simplement comme de l'humour gentil, parce que là-bas, c'est déjà accepté.
     
  5. Elfyra

    Elfyra
    Expand Collapse

    Eh bien je trouve ça fabuleux et ça ne fait que confirmer l'idée que je me faisais de la France : un pays où les mentalités sont encore bien trop arriérées.

    Merci en tout cas de m'avoir fait partager ton expérience <3, n'étant jamais allée en Allemagne je n'avais aucune idée de comment était vu les styles alternatifs là bas. Ça me donne envie d'aller y faire un tour !
     
  6. darboria

    darboria
    Expand Collapse
    Rêveuse en plongée profonde en elle-même

    @elfyra: après, il y a des défauts, en Allemagne, comme dans tous les pays, y compris sur certains aspects de leur mentalité (leur sens extrême de l'organisation n'est pas un mythe...). Mais sur le plan des cultures alternatives, va visiter Berlin, tu te feras vraiment plaisir, c'est sûr (et si ça n'a pas changé depuis 6 ans, Berlin est une ville vraiment pas chère).
     
  7. Elfyra

    Elfyra
    Expand Collapse

    @darboria Ahah ils sont effecivement réputés pour être un peu extrême dans l'orgination. Merci du conseil en tout cas ! :)
     
  8. Kocow

    Kocow
    Expand Collapse
    flagada

    Salut, je trouve que cette pub transmet un beau message de compréhension parent-enfant. Parce que malgré les différences, les parents devraient toujours soutenir leurs enfants. C'est triste qu'en France par rapport à d'autres pays européens, on "tape" sur tous ce qui sort du lot.

    Je trouve @elfyra et @xneuroticx très courageuses d'assumer au quotidien ce style sachant l’intolérance dont font preuve les gens. Puis le style Gothic lolita, c'est cool!
     
  9. Elfyra

    Elfyra
    Expand Collapse

    @Kocow Merci !
    J'ai eu la chance c'est que mes parents m'ont toujours soutenu dans mes choix vestimentaires et ils m'ont toujours appris à être fière de moi malgré mes différences. Ils m'ont appris à ne pas prêter attention au regard des autres tant que celui que j'avais sur moi était positif. Je ne pense pas que j'arriverai à m'assumer autant au quotidien si ils n'avaient pas été là pour m'apprendre tout ça et je leur en suis profondemment reconnaissante d'avoir toujours été là pour moi (merci maman de m'avoir consoler quand je pleurais suite aux critiques et de m'avoir redonner confiance en moi ! <3)
    Vive les gothic lolita ! :free:
     
  10. Kféine

    Kféine
    Expand Collapse
    Semestre 1 presque validé... *doigts croisés*

    Joli !! Aaah si tous les parents pouvaient être aussi compréhensifs...

    No logo, grunge, gothique, bab's, skateuse.... mon adolescence fut une myriade d'expériences vestimentaire...
    Ce que j'ai le plus entendu au sujet de mon look à cette époque était 'T'es habillée comme une bohémienne'. Pouet.

    C'est marrant, les mœurs évoluent, il y a plein de choses qui bougent, qui deviennent moins marginales et donc acceptées, genre les tatouages, les piercings, les sushis à emporter, les couples mixtes, les crocs, les dreadeux, les bébés avec des tablettes, le fromage pasteurisé, la bière sans alcool, les téléphones qui tiennent pas la charge, les jeux vidéos, le divorce etc.
    (ouais j'dénonce un peu, chuis une ouf, je règle mes comptes, keskiya ??!)
    Mais bordel dès que qqun a un look qui sort des sentiers battus, c'est la panique !! Ahou les corneuh !!!
    Allo !! Il y a une personne dans ces vétements, et elle ressent des émotions comme n'importe qui !!

    T'façon on est tous le con de qqun...

    On a tous sourit devant une coupe de cheveux improbable, un look qui pique les yeux ou autre.
    Mais il y a un canyon entre sourire parce qu'on aime pas ou on trouve ça bizarre et juger. De là à se moquer, et à rejeter les gens avec mépris et méchanceté... Cela révèle (à mon avis) un sérieux manque de confiance en soi et une certaine jalousie. Et d'la connerie pure aussi (toujours à mon avis).
    On ose porter, nous, on assume, et on a plus de chance d'être le seul du bahut avec ce style. On prône notre individualité non pas pour foutre la merde, mais parce qu'on est bien comme ça !! A un âge où pour savoir qui tu as en face de toi, tu penses qu'une analyse de son apparence te dira tout sur cette personne. Mais en grandissant, tu t'aperçois que c'est souvent faux, toi même tu t'affirmeras et tu te révéleras aux autres mais surtout à toi même. C'est tellement étrange d'être soi, sans influence, ni amis (ou ennemis), groupe de zik ou acteurs comme modèle, sans diktats. Juste soi et c'est bien.
    Et ça vaut pour les marginaux et les autres.


    Par contre les cache-anus ou vernis pour chien, les laisse-harnais pour bébés, et les bars pour rats !! Oh ben tiens ? On en parle pas. Là, personne s'indigne, tout va bien quoi ! Non mais merci, c'est bon j'me casse !!! :stressed:
    (non mais j'déconne hein, ça va chuis cool...)
     
  11. Olimeli

    Olimeli
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    au college faut etre en mode pouf pour les filles et en mode racaille pr les garcons sinon ca marche pas :ko:
     
  12. MelusineB

    MelusineB
    Expand Collapse
    Bouffe la vie fillette !

    Oh, le vieux cliché. Au collège j'étais loin d'avoir un style de "pouffe" (c'est quoi, d'ailleurs ? des jupes courtes, des décolletés, toussa ? ça ne fait pas d'une fille une "pouffe") et pourtant j'étais acceptée, j'avais plein d'amis, chacun avec son propre style, original, suivant la mode ou passe-partout.
     
Chargement...