J'ai passé mon adolescence à gérer ma mère - Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 17 mars 2013.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

  2. ThinkAboutIt

    ThinkAboutIt
    Expand Collapse
    Stressée à mort

    Témoignage trés touchant, moi aussi j'avais été diagnostiquée surdouée, par contre ma mere à quitté mon pere sans moi pour ça que j'ai du grandir seule aussi, mon pere ne s'est jamais trop occupé de moi ... Mais bon .

    En tout cas tu t'en est bien sortie apparemment je suis heureuse que dans tout ça tu aie pu devenir une adulte équilibrée, souvent je me demande si je n'avais pas eu cette intelligence, comment j'aurais pu tourner ?
     
  3. Psychadélique

    Psychadélique
    Expand Collapse
    Le monde ne disparaît pas quand tu fermes les yeux !

    Cette histoire est très touchante, et hélàs je crains qu'elle ne concerne que beaucoup trop de personnes, à échelle différente.

    Néanmoins, je me pose une question : Est-ce que les personnes n'ayant pas eu la même adolescence que les autres sont dans une dynamique de regret, d'amertume avec eux-mêmes ? Ou est-ce plutòt cette comparaison avec d'autres adolescences dites courantes qui intrigue ou du moins qui renvoie systématiquement à sa propre histoire?


    Après tout, je me dis que chaque adolescence diffère selon le cadre familial, et quelque part les personnes ayant vécu une adolescence de "conne en devenir" peuvent se retrouver dans une situation de regret ou bien de curiosité envers les personnes qui ont dédiés ce moment de vie à leurs parents.
    Lorsqu'on parle d'adolescence, nous avons tous tendance à parler d'expériences, de découvertes, de crises. Mais je pense que, pour mon cas par exemple, j'aurais du ne pas me confronter à ma mère mais plutôt la voir en tant que personne à part entière avec ses souffrances et ses tourments. Je ne pense pas qu'en étant ado, on puisse savoir doser l'affection aux parents de façon intègre et juste.
    Le statut du parent aussi est connu pour être la figure de stabilité dans notre enfance/adolescence. Cette histoire m'interpelle dans la mesure ou l'alcoolisme est évoqué de manière brutale ainsi que la violence conjuguale et tout ceci vus par une enfant.

    Alors oui, l'adolescence ne fut pas une confrontation perpétuelle avec sa mère, cet affrontement caractérisant l'adolescence mais il fut riche d'apprentissage et donc de construction pour la future adulte, c'est ce qui selon moi caractérise l'adolescence à proprement parlé.
     
  4. Rae Earl

    Rae Earl
    Expand Collapse
    I can be surrounded by a see of people, and still feel alone

    Je voulais juste dire que je te trouve trés courageuse ! Je pense pas que j'aurais pu tout faire a ta place, tu as beaucoup de courage et tu peux être fière de toi ! :cupidon:
     
  5. Munze

    Munze
    Expand Collapse
    C'est pas banal ça.

    Témoignage vraiment bien écrit, vraiment très touchant, vraiment je t'admire d'avoir assumé tout ça  :bouquet:

    Cet article me rappelle la situation de ma meilleure amie, qui fait une dépression et est tombée dans le cercle vicieux de l'Anorexie/Boulimie. Elle est actuellement placé en famille d'accueil, mais a vu sa famille imploser petit à petit pendant des années. Sa mère, psychologiquement très instable, lui a raconté toutes ses aventures avec son amant, mais pourtant refuse toute procédure de divorce. Elle est censé être séparée de son père, ne pas avoir le droit de votre mon amie ni ses 5 (!!) autres enfants, mais en réalité, elle entre dans la maison comme dans un moulin à vent, téléphone à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit lors de ses crises "de folie" en disant qu'elle va en finir, disparaît pendant une semaine et revient parfois engueuler mon amie qui du coup, à dû assumer son rôle à sa place (garder ses frères et soeurs, etc...). Ma meilleure amie vit tellement mal cette situation, elle sait que sa mère est toxique pour elle, mais c'est plus fort qu'elle, elle est triste de voir que sa mère est devenue une totale inconnue à ses yeux. Quand elle me parle de tout ça, je ne sais plus quoi lui dire...

    (ouf le pavé)
     
    #5 Munze, 17 mars 2013
    Dernière édition: 17 mars 2013
  6. Llits

    Llits
    Expand Collapse
    Vide

    Ton témoignage est touchant, tu as été courageuse, c'est difficile de gérer des problèmes "de grands" quand on est une petite ado de 12 ans...
    Par contre je me demande (si ce n'est pas trop personnel ?) comment sont tes rapports avec ta mère maintenant ? Tu dis que tu regrettes parfois de ne pas avoir eu une adolescence normale, y'a pas des fois où tu te demandes si elle n'aurait pas du appeler une "vraie" aide plutôt que de te le demander à toi ?
     
  7. noryam

    noryam
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    Ecriture agréable à lire et histoire qui remue.
     
  8. Geek-i

    Geek-i
    Expand Collapse
    Ultimate Bavouze

    Que de courage, de patience et d'amour. Je souhaite que du bonheurs :)!!!
     
  9. LullyCat

    LullyCat
    Expand Collapse

    Un très beau témoignage, qui m'a beaucoup émue. La mad' qui a écrit cela est forte et très courageuse. Je lui souhaite une très bonne continuation et tout plein de bonheur !
     
  10. Cilece

    Cilece
    Expand Collapse
    En cours de piéytchdi

    J'aimerais bien prendre dans mes bras l'ado que tu as été (ou pas, d'ailleurs), pour qu'elle pleure un peu elle aussi, sur l'épaule de quelqu'un.
    Bravo.
     
  11. Natalkadfs

    Natalkadfs
    Expand Collapse

    C'est très courageux de ta part d'avoir écrit (et bien écrit en plus) ce témoignage. C'est aussi généreux pour les personnes qui pourront retrouver un peu d'espoir et qui se reconnaîtrons en toi...

    Mais ce qui est surtout courageux, c'est d'avoir été là pour ta maman jusqu'au bout, d'avoir laissé ta petite personne de coté pendant toutes ces années. Bravo, personnellement je ne sais pas si j'aurais été assez altruiste pour le faire !  Ca a du être extrêmement difficile de supporter autant de poids sur tes épaules durant tout ce temps. Je t'admire : )
     
  12. Lately

    Lately
    Expand Collapse

    Je te respecte et t'admire tellement pour ta force de caractère et ton courage.
     
Chargement...