J'ai testé pour vous… avoir zéro capacité de concentration

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sarah Bocelli, le 13 mars 2014.

  1. Sarah Bocelli

    Sarah Bocelli
    Expand Collapse
    I had an amazing inner world before it was popular.

  2. Black Phillip

    Black Phillip
    Expand Collapse

    "il n’y a rien de plus laxatif que de devoir bêtement enregistrer que le corbeau avait en son bec une carotte"

    Laxatif c'est sûr ? :rire:

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
  3. Polly Jean

    Polly Jean
    Expand Collapse
    You're standing on my neck.

    Mais c'est toute ma vie ça!

    J'ai la capacité de concentration d'un poisson rouge, et ça depuis toute petite. J'étais toujours "ailleurs", j'écoutais pas toujours ce y on me disait, je faisais pas toujours attention à ce que je faisais.

    Enfant, on m'en faisait la réflexion, mais mon père étant du genre lunaire, on a juste déduit que j'avais hérité de lui (ce qui n'est pas faux...)

    J'ai énormément de difficultés à concentrer mon attention sur une longue durée. Plus jeune, je m'endormais en classe, je me souviens de ces heures de calvaire à lutter pour garder les yeux ouverts (je me rappelle d'un professeur en bts qui m'a dit que j'étais "difficile à intéresser", j'ai trouvé ça un peu dur...)
    Je n'étais même pas fatiguée, ni forcément ennuyée: devoir écouter parler quelqu'un sans bouger plus d'une demie-heure de suite, ça m'endort. Même pour les trucs importants, genre des réunions professionnelles....

    Les films, c'est pareil: même si le film m'intéresse et que j'aime ce que je regarde, y'a forcément un moment ou je décroche. Si vraiment le film me plait, ça peut durer qu'une ou deux petites minutes, mais sinon c'est compliqué...il m'est arrivé en plein milieu du film d'espérer qu'il finisse bientôt parce que j'en avais marre (alors que le film ne me déplaisait pas du tout!)

    Par contre, le manque de concentration, ça peut paraître un défaut "mignon", mais en fait, plus tard, ça peut entraîner des difficultés dans ta vie professionnelle et sociale (perso, je rencontre plus de difficultés dans ma vie pro, puisque j'ai jamais été particulièrement sociable, et je ne pense pas que mon manque de concentration y soit pour quelque chose)
     
    UneAddicte_ et Doxie ont BigUpé.
  4. Hawley

    Hawley
    Expand Collapse
    Retraitée sans scrupules

    [​IMG]
     
    Doxie a BigUpé ce message
  5. Flo0

    Flo0
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Ma mère futée, pour nous faire réviser notre Bescherelle en restant un poil concentrés sur la leçon, elle nous faisait faire de la corde à sauter pendant qu'on récitait nos règles de grammaire et conjugaison. C'était plutôt sympa, ça occupait le corps et focalisait l'esprit.

    J'ai pas eu de problème de concentration jusqu'à mes vingt et un ans et ma rencontre avec la fac. Là, tout ce que j'avais construit de concentration s'est effondré comme un château de cartes. Y a que quand je bosse en librairie que je peux être à cent pour cent dans mon travail sans voir la journée passer... =)
     
  6. Vesnushki

    Vesnushki
    Expand Collapse
    [url]http://vesnushkibohemia.tumblr.com/[/url]

    C'est tellement moi !

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
  7. nancy02

    nancy02
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Oh la vache! Ça fait tellement de bien de savoir qu'on n'est loin d'être seule à avoir (souvent) la tête dans les nuages, avec 15 000 idées à la minute et qu'on finit rarement ce qu'on a commencé. Enfin dans les temps.
    Assidue, appliquée, je le suis quand je suis à la recherche d'un vernis ou d'une nouvelle paire de pompes. Alors pour le resteuh....
     
  8. RoxaneRavenclaw

    RoxaneRavenclaw
    Expand Collapse
    Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit

    Je suis pareil depuis que je suis au CP, depuis que j'ai appris à lire, je suis toujours dans les nuages, à rêver de tout et n'importe quoi... la faute à la lecture et à une imagination trop débordante. On me dit souvent de redescendre sur terre, mais c'est trop compliqué.
     
  9. Shanesca

    Shanesca
    Expand Collapse
    Mécréants!!

    je suis exactement dans le même cas, dans les trois quart de mes cours à la fac je rêvasse comme pas possible alors que ça m'arrivait vachement moins avant.
     
  10. datchou

    datchou
    Expand Collapse
    Guest

    Mon fils de 4 ans correspond trait pour trait à la description que tu fais de toi enfant...
     
  11. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    Je suis un peu comme toi aussi...
    Je me demande d'ailleurs combien de temps tu as mis à rédiger cet article ! :cretin:

    (On devrait mettre un nom sur cette maladie. Non je déconne.)
     
  12. DestyNova_

    DestyNova_
    Expand Collapse
    Monde de Merde.

    Moi je désespère un peu aussi (ça ne m'a pas empêché de faire des études longues mais je dois fournir 3x plus de travail que les autres et 80% du temps est perdu en inefficacité totale). Mais j'ai lu par hasard ya pas longtemps des trucs sur la méditation et la visualisation. Je pense que ça peut beaucoup aider d'en faire.
    En fait, la concentration comme beaucoup d'autres activités ça s'apprend et ça s'entraine. Je pense que ce n'est pas une fatalité (d'ailleurs même les petits qui font du karaté dans un club que je connaissais faisaient 5 min de visualisation à la fin de chaque cours pour "recentrer" les enfants).
    Je pense que ça demande un entrainement mais c'est à creuser (je me donne de l'espoir).
     
Chargement...