J'ai testé pour vous... être libraire

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 19 novembre 2014.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Shatzy Shell

    Shatzy Shell
    Expand Collapse
    "L'obscénité de l'antithèse humaine, c'est de chercher en vain à perturber les éclats du genre, d'entreprendre, d'exacerber les miracles de l'entre-deux." Nan en vrai ça veut rien dire, mais je trouvais pas de citation, alors j'en ai inventé une. 

    Je n'ai rien à ajouter d'intéressant mais j'ai adoré l'article. :lunette:
     
    moruedelamer a BigUpé ce message
  3. houat1160

    houat1160
    Expand Collapse
    Que la force soit avec nous.

    Je suis peut-être un peu émotive en ce moment mais cet article me va droit au cœur. Je trouve ça formidable l'enthousiasme de la Madz pour son travail, qu'elle nous fait découvrir avec un regard qu'on a pas forcément. :puppyeyes: J'espère plus tard trouver un métier qui me convienne autant !
     
    Leocadia et moruedelamer ont BigUpé.
  4. moruedelamer

    moruedelamer
    Expand Collapse

    ohhh, merci, ça me fait vraiment chaud au oeur à moi aussi de voir que cet article t'a touché !

    Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas !
     
  5. houat1160

    houat1160
    Expand Collapse
    Que la force soit avec nous.

    @Ino44 En vrai j'en avais les larmes aux yeux haha. En tout cas, je te souhaite bien du courage dans ta recherche de travail et je ne doute pas une seconde que tu y arriveras avec une motivation pareille :fleur:
     
    moruedelamer a BigUpé ce message
  6. LottieTho

    LottieTho
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Allez on garde le moral :d ! Ce métier est génial ! J'ai fait mes deux années de formation dans une librairie jeunesse et maintenant... bah chômage :) Mais j'y crois à mort! (pour le moment) :caprice:
     
    Leocadia et moruedelamer ont BigUpé.
  7. Tid0u

    Tid0u
    Expand Collapse

    J'adore ! Je trouve ça génial d'aller au bout de ses envies et de ne pas abandonner malgré la dure réalité de certains emplois (salaire, chômage...). Ce métier a l'air topissime, ça me fais rêver, mais il est clair qu'il faut être passionné. J'espère que cette demoiselle trouvera un CDI vite vite vite :v:
     
    moruedelamer a BigUpé ce message
  8. Flo0

    Flo0
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Je suis quasi sûre que je te connais !! Ou peut-être pas... Mais à quelques années près on s'est croisées dans les mêmes coins ! Moi j'ai fait un DUT Edition/librairie puis une licence pro édition à Bordeaux (et je suis de la région Nantaise à la base, donc je connais forcément la librairie où tu as fait ton apprentissage... A tout hasard, ça commence par un C ?)
    Et pour en rajouter une couche sur le pas glam du métier de libraire, quand on bosse en Espace Culturel (on est toujours libraire, même si les étagères sont moins sexy et qu'il y a des spots partout pour repousser la pénombre et la musique des collègues du rayon CD) et qu'on est en grave sous-eff, on a une moyenne de 2 caddies (oui oui ceux de supermarché) PAR JOUR à ranger (surtout en période de fête comme maintenant) sur plus de 400 m² de surface de vente. Et on est tout seul par demi-journée (ou avec le chef de rayon, quand y a pas de paperasse ou de rendez-vous).
    Pas vraiment le temps d'aller faire pipi, alors draguer Hugh Grant ou lire un bouquin, c'est pas trop possible. Mais voilà, des fois on prend une demi-heure de retard sur le caddie parce que y a des clients qui reviennent quasiment toutes les semaines (oui. Même dans les Espaces Culturels), et qui demandent des conseils parce qu'ils accrochent sur ce que vous conseillez à chaque fois, ou alors en rangeant vous vous rendez compte que les trois exemplaires de votre coup de coeur sont partis grâce au petit mot que vous avez laissé, et ça fait plaisir.
    Vous recevez aussi des Services de Presse par les représ de temps en temps, et vous pouvez lire en avance des bouquins qui ne sortiront que l'année prochaine (et du coup vous réentraîner sur les corrections typo que vous avez pas fait depuis des années parce que ce sont les épreuves non corrigées).

    Peu importe le boulot qu'on fait, y a un minimum de vocation à avoir, surtout dans un job avec des contreparties. C'est comme être prof, les vacances ça fait rêver sur le papier, quand on se retrouve face à une classe, c'est moins sympa (j'ai testé, je sais de quoi je parle, et c'est pas DU TOUT mon truc). Voilà, on a la chance d'avoir trouvé le boulot qui nous correspond et qui fait que notre vie est cool (je serai jamais capable d'être autre chose que libraire je crois) donc autant se réjouir ! =) (Mais c'est vrai que c'est un peu frustrant les gens qui fantasment sur notre boulot en n'imaginant que les côtés cools)
     
    Thedreaming et moruedelamer ont BigUpé.
  9. AliceZara

    AliceZara
    Expand Collapse
    La fiction sublime la réalité, la réalité nourrit la fiction

    J'aime trop lire des témoignages comme ça ! Je sais que je veux faire quelque chose dans les domaines de la lecture ou de l'écriture, et même si après la lecture de ce témoignage je me dis que libraire n'est sans doute pas le métier qui me convient, ça fait tellement plaisir de lire des gens passionnés par leur métier ! :puppyeyes:

    Ce qui me marque encore une fois, c'est cette sorte d'étroitesse d'esprit dans le système d'éducation français :facepalm: Pourquoi refuser une jeune motivée qui sort d'un BTS hôtellerie restauration ? Les qualités sont partout : certes tu n'as pas eu le bagage littéraire que procurent des études de lettres (et encore, si tu postules à un tel diplôme, c'est que tu dois lire un minimum pour le plaisir) mais tu sais accueillir des gens et bien présenter ! C'est super important dans le métier de libraire, surtout après lecture de ton témoignage...
    C'est comme la filière B/L en prépa qui n'est pas ouverte aux bacs L (alors que c'est une prépa littéraire) mais qui l'est aux S, sous prétexte qu'ils n'ont pas fait d'économie et de maths. Alors que les S non plus n'ont pas fait d'éco, et que les L peuvent prendre spé Maths en suivant le même programme que les ES !
    Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres...
    Alors avec de la volonté et du caractère, on peut néanmoins parvenir à intégrer certaines filières, mais ce genre de mur (qu'on peut péniblement escalader, certes) peuvent en décourage plus d'un !


    En tous cas @Ino44 bon courage dans ta recherche d'emploi, j'espère que tu trouveras une librairie rapidement et que tu t'y épanouiras :fleur:
     
    ChansonMuette et moruedelamer ont BigUpé.
  10. moruedelamer

    moruedelamer
    Expand Collapse

    Merci @aliceza ! C’est vrai que c’est un peu le parcours du combattant mais bon, étant donné le peu de place, autant qu’il ne reste que les plus motivés !
     
  11. moruedelamer

    moruedelamer
    Expand Collapse

    Oui, moi aussi j’ai taffé en espace culturel, sauf que je n'avais droit ni à une réduction, ni aux SP, ni aux gratuits. Et après ça ils voulaient qu’on soit calées en nouveautés. ....

    J’ai eu mon diplôme en 2012 et toi ?
    Et oui j’ai bien travaillé à C........ à nantes ! Tu as fait ton alternance ou toi ?
     
  12. Abs24

    Abs24
    Expand Collapse

    Roh j'ai adoré cet article <3 C'est super intéressant de voir les coulisses !
    J'ai appris quelque chose aussi, je n'étais pas au courant des lois sur le prix du livre et achetais systématiquement à la Fnac sans chercher ailleurs, petit budget oblige... J'essayerai d'acheter plus souvent en librairies indépendantes désormais :nod:
     
    ChansonMuette et moruedelamer ont BigUpé.
Chargement...