La compagne de François Hollande espionnée ?

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 4 octobre 2011.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Le pouvoir en place a-t-il fait espionner la compagne de François Hollande ?

    Selon l'hebdomadaire l'Express, "des sources policières concordantes, à plusieurs niveaux hiérarchiques, affirment qu'au début de 2011, des fonctionnaires triés sur le volet, appartenant à une section de la Direction du renseignement de la préfecture de police de Paris, ont reçu l'ordre d'enquêter sur Valérie Trierweiler, journaliste à Paris Match et compagne du leader socialiste".

    "Il s'agissait d'établir une notice biographique fouillée sur Mme Trierweiler, y compris sur son réseau relationnel" assure une source proche du dossier.

    Réaction de François Hollande : "Si l'information de L'Express est vraie, s'il y a bien eu une demande d'enquête, hors de tout cadre légal, sur la vie privée de ma compagne, il s'agirait là d'une irrégularité inacceptable et condamnable devant les tribunaux".
    "Je demande que toute la transparence soit faite autour de cette affaire. Si cette enquête a bien eu lieu, je veux savoir pourquoi elle a été commandée et par qui ? (...) Si cette affaire est avérée, elle en dirait long sur ceux qui ont commandé l'enquête. Ce serait une dérive de plus sous la présidence de Nicolas Sarkozy".

    Réaction de Valérie Trierweiler : "Je suis abasourdie, je réfléchis avec Me Giffard, mon conseil, à la suite à donner". Elle souhaite qu'on la laisse tranquille car "elle a besoin d'encaisser".

    Quant au ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, il se contente pour l'instant d'affirmer à l'AFP que "cela n'est pas avéré" et que "si c'était avéré, je serais indigné".

    C'est moi ou le fond de l'air sent de plus en plus la vieille charogne ?
     
  2. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Tiens, voilà peut-être de quoi réchauffer ta capacité d'indignation !

    L'Ump met en place sa défense en affirmant que c'est le PS lui même qui invente tout ça. Méprisant au passage les journalistes de l'Express à l'origine des révélations et les électeurs de la primaire socialiste qu'ils prennent carrément pour des demeurés.

    Deux exemples parmi beaucoup d'autres avec Claude Goasguen, un député UMP: "Le PS est en campagne électorale, tout est bon pour gagner la primaire. On peut inventer n'importe quoi pour faire voter les gens. Dans le cadre des primaires qui sont serrées, qui deviennent un peu hargneuses, tous les éléments sont valables".

    Pire, Bernard Accoyer, le président de l'Assemblée nationale en personne, a jugé que "l'opposition ne (savait) qu'avancer de pseudo-dossiers".
     
  3. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Sérieux ? C'est ce que les primaires t'inspirent ?
     
  4. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Selon Europe 1, Claude Guéant compte porter plainte ce mercredi contre L'Express.fr pour "diffamation publique à l'encontre d'une administration et diffusion de fausse nouvelle".
    Cette plainte va être déposée "très rapidement", a confirmé Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère.

    Christophe Barbier, directeur de la rédaction de L'Express a immédiatement répondu au ministre sur I-Télé : "L'Express ne diffuse pas de fausses informations, ne se prête à aucune manipulation politique et ne mène aucune cabale contre le pouvoir".
     
Chargement...