La dernière usine de cassettes des États-Unis résiste, encore et toujours...

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 3 juin 2016.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. YeahLow

    YeahLow
    Expand Collapse
    That's the story of my life.

    C'est le genre d'histoire qui me fait chaud au cœur. :jv:

    Je suis du genre nostalgique, alors l'idée que les cassettes, les vinyls, les bobines de films... puissent disparaître un jour me pétrifie (presque). Ce sont de beaux objets, issus d'un savoir et d'un savoir-faire plutôt cool. En plus, ils sont porteurs d'un quelque chose du passé. Et puis comme cet homme l'a dit, c'est tellement mieux d'avoir quelque chose entre les mains une fois que tu as finis d'écouter ta musique, ou de regarder ton film... (C'est peut-être un peu matérialiste, mais je trouve que c'est très important le touché.) Alors j'espère que cette fabrique de cassettes durera encore longtemps ! Au delà d'un effet de mode.

    Mais c'est pas le cas des films super 8... On en trouve toujours sur internet, sur certains sites spécialisés, mais pour les faire développer, il faut les envoyer en Allemagne. Et puis les regarder sera de moins en moins facile (c'est déjà pas très simple, certes), parce que les projecteurs super 8 fonctionnent avec des ampoules halogènes qui seront bientôt interdites en France... :erf: Mais qui sait, peut-être que le super 8 connaîtra un relent de popularité !
     
Chargement...