La double licence

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Halloa, le 15 janvier 2011.

  1. Halloa

    Halloa
    Expand Collapse

    J'aimerais savoir si l'une d'entre vous fait ou connait quelqu'un qui suit une double licence, et savoir comment cela se passe que ce soit d'un point de vue administratif (faut-il payer deux fois le minerval à l'inscription??), niveau travail et horaires.
    Bref des témoignages sur le double cursus ! :)
     
  2. mlle-stouf

    mlle-stouf
    Expand Collapse
    Dans la lune

    J'ai préparé une double licence histoire-géo à Paris XII (Créteil). J'ai payé deux fois mon inscription car "vous prenez 2 places, vous payez 2 fois" ... :mad:
    Niveau emploi du temps, j'ai eu le droit de choisir mes td avant les autres, j'étais prioritaires pour éviter les chevauchements. Ca n'a pas empêché d'avoir des chevauchements de CM.

    Niveau boulot, j'avais tous les cours d'histoire (16h) et géo (15h) donc j'avais plus de boulot que les autres et surtout, beaucoup moins de temps.

    Après, je ne sais pas ce que tu veux faire, mais avoir une double licence, ça en jette (même si j'ai arrêté avant d'avoir ma licence). Ca prouve que tu sais gérer une certaine masse de travail et une bonne dose de culture générale !
     
  3. Mae

    Mae
    Expand Collapse

    J'ai fait deux ans en double cursus : une L2 Lettres modernes + L2 espagnol LLCE, puis une L3 Lettres modernes + une L2 Information-communication (par équivalence). Je suis aujourd'hui en M2 et je garde un très bon souvenir de ces années-là !

    La période la plus difficile est celle des partiels car tous tombent les mêmes semaines (il m'est arrivé d'avoir trois partiels par jour), et comme Alecto, en L3 j'étais sur deux campus et c'était pas forcément facile à gérer... Mais les profs et la scolarité sont assez conciliants quand tu veux changer de TD, donc en règle générale ça va. J'ai même eu des profs qui acceptaient que je parte un peu avant la fin de leur cours pour arriver un peu en retard au suivant...

    Sinon, j'ai beaucoup apprécié le fait d'être en contact avec deux promos, ça permet de rencontrer plein de gens, beaucoup plus que quand on ne côtoie que les étudiants d'une filière. Enfin c'est le sentiment que j'ai.

    Autre point positif : le fait d'avoir plus de cours et plus de travail t'oblige à t'organiser pour travailler efficacement si tu veux continuer à avoir une vie en dehors de la fac, c'est assez formateur.

    Pour ce qui est des frais d'inscription, j'avais aussi un arrangement, je ne payais pas double.

    Voilà :)
     
  4. Icare

    Icare
    Expand Collapse
    15h09.

    Je viens de finir ma première année en double cursus Socio/ histoire à Rennes.
    A la fin de l'année j'ai vraiment galéré avec des journées de 8 et souvent 10h de travail personnel. C'est surtout parce que je n'ai pas commencé tout de suite à bosser car je découvrais la fac :)
    J'ai une amie qui fait un double cursus histoire de l'art/ Info com ce qui lui fait une semaine chargée comme en prépa et elle a ses partiels comme tout le monde en décembre et en avril.

    J'ai choisi d'avoir des cours à distance par un organisme de la fac qui m'expédie tous les cours papiés qu'ont fait les profs. Après c'est à moi de bosser toute seule et je n'ai pas accès aux cours. Le plus gros inconvénient est que j'ai mes deux semestres en même temps à la fin de l'année avec mon deuxième semestre de socio. Ce qui m'a fait une vingtaine de partiels en 2 semaines :oo:
    Mais c'est la solution que je préfère car elle permet de bosser à mon rythme, ne pas avoir des semaines complètement blindés et avoir encore une vie sociale :)

    Finalement j'ai réussi à avoir les deux du premier coup et en commencant tout de suite dans l'année je pense que c'est faisable.
     
  5. Traum

    Traum
    Expand Collapse
    En retard, toujours

    Bonjour :)
    Je voulais savoir si un double cursus Histoire-Langues est possible à Rennes ?
    Et surtout comment s'inscrire en double cursus ?

    Merci :)
     
  6. Icare

    Icare
    Expand Collapse
    15h09.


    Oui comme pratiquement toutes les filières =)

    Tu ferais ton double cursus avec l'organisme de Rennes II (SUED) où les deux cursus en même temps en assistant à tous les cours? L'inscription change et est souvent un peu compliquée (Vive l'administration de Rennes 2 :evil:)
    Et quelles langues? LEA?

    J'ai des brochures du SUED si tu veux me demander des renseignements je peux normalement te répondre ;)

    Par contre en t'inscrivant au SUED tu as des frais supplémentaires.
     
  7. Miss-Dolly

    Miss-Dolly
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Je suis désolée de remonter ce topic mais j'ai quelques petites questions :red:
    Je vais rentrer en Terminale ES dans quelques jours. Je sais que cette année va être centrée sur l'orientation et comme j'ai beaucoup de mal à faire des choix, je préfère m'y prendre tôt !
    Vous pensez que c'est possible d'intégrer une prépa littéraire (pendant un an ou deux) puis d'obtenir une équivalence en double-licence espagnol-lettres modernes?
    A Lille, je sais que cette double-licence existe et que des prépas sont en partenariat avec cette université.

    Et autre question (promis, après je ne vous embête plus) peut être bête : lorsqu'on valide une double-licence, sur le CV on a "obtention de licence d'espagnol" et "obtention de licence de lettres" ? Et les débouchés sont les mêmes que les simples licences ?

    Merci d'avance :fleur:
     
  8. Helado

    Helado
    Expand Collapse
    Musique Addict

    En théorie, c'est assez compliqué d'obtenir une double équivalence en état en prépa (ça dépend de chaque lycée, chaque fac), mais si ce cursus existe bel et bien (c'est-à-dire que ce n'est pas toi qui choisit d'associer deux matières), ET que les prépas ont une convention avec la fac...Ca devrait sûrement être de l'ordre du possible!
    Après, en prépa il faudra que tu ais les notes nécessaires pour intégrer la double-licence...Et en général, dans ces cas-là il faut de très bonnes notes dans les deux matières...

    Je ne sais pas quels sont tes projets ni rien, mais tu peux aussi envisager d'intégrer directement l'université! ;)
     
  9. Foals

    Foals
    Expand Collapse
    L.I.F.E. G.O.E.S. O.N.

    J'étais à Lille en prépa pendant deux ans et je rentre à l'université l'année prochaine grâce aux équivalents. Ces derniers te donnent accès à n'importe quelle licence dans la mesure où sa matière dominante a été enseignée dans ta prépa ! :) Et, techniquement, tu as tout à fait le droit de t'inscrire dans deux licences différentes. En réalité, si tu ne cube pas (3 ans de prépa), aucune licence spécifique ne sera validée avant d'avoir passé ta L3 ; tu auras "seulement" 120 ECTS qui ne seront pas définis à une licence en particulier !
    J'espère que je suis claire, j'en suis pas si sûre..
    N'hésite pas à me poser des questions si tu en as ! :)
     
  10. Miss-Dolly

    Miss-Dolly
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Si si, je crois avoir compris. Et, merci beaucoup, je risque donc de t'envoyer quelques messages =D


    La prépa : J'avoue que c'est ce que pas mal de gens me conseillent. Parce que dans la tête des gens : Les bons élèves, qui aiment tout ce qui touche aux matières littéraires et qui ne savent pas encore trop quoi faire devraient aller en prépa littéraire. (Un peu comme si on classait des gens dans des cases en fait -je sais, c'est horrible-).
    La prépa serait un moyen de pouvoir rester dans une pluridisciplinarité, qui me plait. En plus, je suis un peu "bourreau de tavail". Et ça a l'air d'être dans la continuité du Lycée que j'aime beaucoup. On dit aussi qu'elle offre plus de débouchés ...

    Mais plus j'y pense et plus je me demande si aller à l'université ne serait pas mieux.
    Le problème est que je vais devoir me sépcialiser directement. D'un côté, c'est bien pour approfondir la discipline. De l'autre, j'ai peur de me tromper et je ne sais pas si travailler une seule discipline me plaira.
    La double-licence est peut-être la solution : Beaucoup de travail dans deux disciplines (Espagnol et Lettres) et du temps pour pouvoir choisir l'une ou l'autre (parce qu'il me semble qu'on peut en arrêter une l'année d'après). Dans la fac où je voudrais aller, les horaires sont aménagés. Même si ils enlèvent quelques UE, je pense que ce n'est pas trop handicapant pour réussir (j'espère).

    Mes projets : C'est encore flou. Je sais que je voudrais travailler dans l'espagnol où les lettres. Depuis que je suis petite, je pense à être professeur. Maintenant, c'est toujours pareil, avant d'avoir essayé un métier, il est difficile de savoir s'il nous plaira et si on sera bon.

    Merci à vous trois pour vos réponses en tout cas :fleur:
     
Chargement...