La mode & les études : quelques pistes pour trouver ta voie

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lea Bucci, le 12 août 2012.

  1. Lea Bucci

    Lea Bucci
    Expand Collapse

  2. Nuthea

    Nuthea
    Expand Collapse
    Fondation en chantier

    C'est sympa de lire un article sur ça :d Je viens juste d'avoir mon bac pro Mode mais personelement la formation m'a dégouté de ce milieu. A la fin de ces études ont a plus de chances de finir couturiéres ou retoucheuse, qu'autre chose. Mais grâce à ce bac j'ai pu découvir ma passion, l'art et maintenant j'ai abandonné les études en mode pour partir dans l'art. Mais je regrette vraiment pas d'avoir fait ces 3 ans de bac, même si c'était long, ennuyeux, je sais que si j'ai envie je suis capable de concevoir mes propres vêtements et que je pourrais pour mes futurs enfants :)
     
  3. Dumdy

    Dumdy
    Expand Collapse
    Veut de la neige.

    Merci pour cet article fort complet et instructif :fleur:
    C'est vrai que les études de mode c'est un peu la jungle, et trouver des infos n'est vraiment pas facile. Personnellement, je rentre en MANAA publique à la rentrée pour faire un BTS mode après, en espérant être acceptée à Duperré :)
     
  4. Cake Walk.

    Cake Walk.
    Expand Collapse
    C'est toi le cake.

    Je tiens juste à réagir sur la dernière école, la Saint Martin's school : Les prix sont plutôt de l'ordre de £7000/an, plutôt que £4000. (Ça devait être le cas encore l'année dernière, mais les prix ont augmenté cette année). Les Bachelor of Arts ou Foundation of Arts (ou BA/FdA (équivalent d'une Licence)) c'est £9000 l'année, et pour un Master's Degree, £7500.

    (Je chipote, pardon, mais le prix des études c'est quand même déterminant haha.)
     
  5. CocomicStrip

    CocomicStrip
    Expand Collapse
    "2013 sera la plus bonne de toutes mes copines"

    Les écoles comme l'Esmod sont de vraies pompes à fric,elles sont accessibles après le bac sauf que ce qu'elles ne disent pas c'est qu'elle reprennent le programme de couture dès le début,bien dommage pour ceux qui ont fait 4années de couture avant.

    Le Studio Berçot est très réputé mais il vaut mieux avoir un bon niveau,de plus la sélection est élevé et d'un très bon niveau.
    Il y a aussi Lisaa l'institut supérieur des arts appliqués qui propose une formation en stylisme modélisme et design textile.
    Mod'Art, l'Institut Français de la Mode (IFM), l'Atelier Chardon-Savard, l'ecole Fleuri Delaporte etc etc...

    Ne pas oublier les BEP et Bac Professionnels (Artisanat et Métier d'Art,Mode,Vêtements et accessoires de Mode)

    Le secteur de la mode n'est pas fait que de stylisme il y a les rédacteurs web, journalistes ,attachés de presse, directeurs de communication, les acheteurs etc... :)

    Cake Walk. Généralement les prix des écoles privées augmentent chaque année je crois
     
  6. Dumdy

    Dumdy
    Expand Collapse
    Veut de la neige.

    Je plussoie CocomicStrip conccernant Esmod. Ma cousine y a été, et effectivement, ils veulent juste se faire du fric. L'enseignement est bon, mais l'école commence à avoir mauvaise réputation selon elle. Ils privilégient quelques élèves au détriment de tas d'autres, l'école est surpeuplée (et l'enseignement s'en ressent parfois), bref, pour 10 000e, c'est pas tip top. De plus, pas mal d'étudiants ne bossent même pas et comptent juste sur la réputation de l'école pour avoir un joli petit diplôme (il est arrivé que ma cousine se fasse payer par ses camarades pour faire certains vêtements par exemple). Bref, si vous pouvez aller autre part, n'allez pas à Esmod.

    Le Studio Berçot quant à lui a très bonne réput mais n'est pas si inaccessible que ça si on est motivé (comme partout), mais surtout si on allonge la monnaie. Parce que 10 000e par an, c'est sûr que même certains des plus prometteurs jeunes stylistes-modélistes ne peuvent se le permettre. Le prix de l'école est déjà une sélection à elle toute seule.

    Après, à part Duperré dont la réputation n'est plus à faire, et l'Atelier Chardon Savard, qui m'a l'air plutôt bien, je ne connais les autres écoles que de nom, alors je ne peux pas donner d'avis ...
     
  7. Erin.

    Erin.
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Cool cet article ! Maiiiis il n'y a pas que le côté créatif dans la mode! :shifty:

    J'entame une formation en management de la mode à la rentrée et j'ai TELLEMENT hâte :d
    J'ai un peu peur des débouchés, ou pire, que ça ne me plaise finalement pas haha mais bon, we'll see et y a pas de raison. Je suis super excitée! :yawn: Bon par contre, je ne me fais pas d'illusions sur le côté strass et paillettes, et je n'envisage pas vraiment à long terme de bosser pour une marque de Haute couture, ça doit être trop de pression et je ne suis pas sûre de supporter. :/
     
  8. ithiliell

    ithiliell
    Expand Collapse

    Il y a deux ans je voulais plus que tout faire une école de mode malgré les commentaires désobligeants de mes parents sur le coût des formations de stylisme et le peu de débouchés dans le secteur.

    J'ai donc pris mon courage à demain et j'ai donc postulé,contre l'avis de mes vieux,au Studio Berçot.Et ce que je peux vous dire,c'est que tout le monde peut y entrer,du moment que vous avez un peu de jugeote et de quoi payer.Je ne doute absolument pas du sérieux de la directrice et de l'institution qu'elle dirige d'une main de maître,mais il faut arrêter les fantasmes au niveau de la sélection,il n'y en a tout simplement pas.J'ai juste eu à gribouiller une silhouette sur une feuille afin que la nana avec qui je suis passée en entretien (la directrice, donc),puisse évaluer mon niveau en dessin.

    Je serais extrêmement frustrée à l'heure actuelle si je n'avais pas fait un stage à la St Martins School en août 2011,et si je n'avais pas bossé pour plusieurs boîtes de haute-couture en tant que réceptionniste.Cette dernière expérience m'a un peu dégoûtée du milieu et des gens qui font la mode (il y a des exceptions,bien sûr,comme partout).

    Bref,je ne sais pas si j'aurais les nerfs maintenant pour bosser chez Dior par exemple,que ce soit en tant que 'créative' ou marketeuse.Et puis j'ai changé aussi,je ne suis plus aussi fan de mode,et j'ai développé d'autres centres d'intérêt/valeurs qui m'ont détournées de la planète fashion.

    J'aurais bien aimé avoir ma propre marque par contre,ou designer des bijoux,malheureusement je n'aurai jamais le fric pour me payer une de ces écoles,ni les couilles pour risquer d'être précaire à vie.
     
  9. autruche-des-bois

    autruche-des-bois
    Expand Collapse
    Guest

    Hum, pour Esmod je confirme .. La moitié de mes profs, qui donnent aussi, ou ont donné, des cours là bas crachent dessus en permanence. Une de mes profs (ancienne élève d'Esmod également) nous racontait comment les profs passent des nuits blanches avant le défilé pour pouvoir finir les tenues des élèves incapables de les faire ou qui n'en n'ont simplement rien à foutre.

    Par contre, j'entends beaucoup de bien de LISAA ..

    J'aurais aimé aller à Duperré .. J'en avais simplement JAMAIS entendu parlé avant de commencer mes études dans la mode ..

    Mais après avoir obtenu mon diplôme (si tout se passe bien) dans deux ans, je pourrais simplement pas me permettre de reprendre autre chose .. Et ça, vraiment .. ça me fait mal.

    Bureau de Style, mon rêve absolu.

    Bref, pour toutes ces nuits blanches, ces ongles rongés, et surtout pour ce métier que j'aime par dessus tout .. <3
     
  10. CocomicStrip

    CocomicStrip
    Expand Collapse
    "2013 sera la plus bonne de toutes mes copines"

    Je voulais entreprendre le même parcours que toi et j'ai finalement choisit d'entrer dans le secteur de la communication pour pouvoir ensuite terminer dans la Mode.
    Travailler pour une maison de couture est certes beaucoup de pression et de travail mais c'est passionnant crois moi!
    Le côté strass et paillettes n'est pas le plus flagrant en revanche le côté "Le diable s'habille en Prada" oui, beaucoup.
     
  11. Misschoco77

    Misschoco77
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    Hello !

    Concernant Esmod j'ai entendu les mêmes choses mais ça dépends des villes.. D'après ce que j'ai entendu il vaut mieux éviter d'aller à Esmod Paris mais j'ai eu de bons échos sur Esmod Rennes ! C'est toujours mieux d'aller voir directement les écoles et interroger les élèves pour se faire une idée ^^.

    Pour ma part j'ai un parcours un peu... bizarre :sweatdrop: . J'ai fait 2 ans à Mode Estah, ensuite un an dans un lycée professionnel pour faire une FCIL lingerie ( c'est dans ce domaine que j'aimerais me spécialiser :happy: ) et là j'entre à Formamod en alternance.

    L'alternance c'est aussi un bon moyen de suivre une formation dans une école privée sans payer la formation ( et tu perçois un salaire !) mais bon faut trouver l'entreprise et c'est pas toujours facile !
     
  12. MrRainify

    MrRainify
    Expand Collapse
    Blues, what else ?

    Hey ! Pour ma part, je vais commencer mes études a l'école de la chambre syndicale de la couture parisienne a la rentrée ! J'avoue être très excité.

    Pour y entrer, j'ai du faire une lettre de motivation et un petit dossier de création pour l'entretien obligatoire. J'avais aussi pris ma tablette pour montrer au directeur, qui me faisait passer mon entretien, mes photos. Très sympa, il m'a mis en confiance et m'a laissé parler.

    Il ne pose pas énormément de questions. En fait, il explique le fonctionnement de l'école et après, laisse le/la postulant(e) parler de ses ambitions ainsi que de ses "créations". Donc je me suis vendu et J'ai ma fait ma petite promo.

    Tout s'est passé dans la joie et la bonne humeur (YOUHOU !) et l'entretien s'est terminé sur ces paroles : "Très bien, vous n'avez pas de soucis a vous faire, je vous envoie un dossier d'inscription d'ici quinze jours". Je suis donc ressorti avec la banane et dans ma tête c'était : LIKE A BOSS o/.
     
    Kand&#39;x a BigUpé ce message
Chargement...