La procrastination, ça a (parfois) du bon !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Jean-Monique, le 25 mars 2016.

  1. Jean-Monique

    Jean-Monique
    Expand Collapse

    #1 Jean-Monique, 25 mars 2016
    Dernière édition par un modérateur: 23 mars 2018
    Spill a BigUpé ce message
    ----- Publicité -----
  2. Spill

    Spill
    Expand Collapse

    Sans parler de ce sentiment de profonde fierté qui nous traverse quand on fait un truc à la dernière seconde, et qu'on s'en sort super bien au final. (Le talent quoi :yawn:)

    [​IMG]
     
    Lili Liane, Beatles_Jude, Arwene et 8 autres ont BigUpé ce message.
  3. Leviosa

    Leviosa
    Expand Collapse
    Je ne suis absolument pas une spécialiste, je prends juste plaisir à m'exprimer sur ce qui me plait

    Sentiment que je connais par coeur... Et je confirme, c'est TROP BIEN ! :rire:
     
    Eternally et Spill ont BigUpé.
  4. mayalulu

    mayalulu
    Expand Collapse
    En hibernation

    Petite expérience perso de procrastineuse: Mon agence immobilière m'appelle pour me dire que ma cave (où je n'ai jamais mis les pied vu la glauquitude de l'endroit) a été forcé et que je dois aller porter plainte au commissariat. Ayant profondément la flemme d'y aller le jour même, je reporte à la fin de la semaine. Le lendemain, le réparateur arrive et, oh surprise! La porte n'était pas fracturée mais juste pas fermée à clef :cretin:
    J'étais tellement contente d'avoir été une grosse feignasse la veille à ce moment là!! :banana:
     
  5. Mewen

    Mewen
    Expand Collapse
    Shpadoinkle

    C'est bien vrai pour le manteau !
     
  6. Anne D

    Anne D
    Expand Collapse

    Il est chouette cet article !! Je crois que je vais aimer la plume de @Jean-Monique !! :top:
     
    Jean-Monique et Anouk Perry ont BigUpé.
  7. Jean-Monique

    Jean-Monique
    Expand Collapse

  8. Akinshina

    Akinshina
    Expand Collapse

    Ou alors quand t'as un travail à rendre à un tel prof, que t'attends le dernier moment pour le faire, mais que genre deux jours avant t'apprends qu'il va être remplacé pour quelques semaines. \o/
     
    Dulsao a BigUpé ce message
  9. issabill

    issabill
    Expand Collapse

    Ça me fait penser à quand j'étais étudiante en médecine, en stage aux urgences j'avais vu une patiente qui venait de chuter le ventre sur un dossier de chaise, le service étant vide à ce moment là, j'avais pu la prendre en charge immédiatement. Elle n'avait plus mal au ventre, rien de cassé, il manquait plus que l'aval de mon senior pour qu'elle rentre chez elle. Senior très procrastinateur donc, qui a préféré aller prendre un looooong café pendant 1 heure avant d'aller la voir. 1 heure après donc, la douleur au ventre commençait à revenir, verdict : rupture du foie qu'on n'aurait pas pu détecter avant... Comme quoi, la procrastination peut aussi sauver des vies!
     
    MAAAL, Dulsao, Jessiflé (sur la colline) et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. Dulsao

    Dulsao
    Expand Collapse

    Par contre ce n'est pas le sceptique qui dit non au "et si ?"... Lui au contraire les "et si ?" Ils s'entassent dans sa tête... Tellement qu'il en procrastine à force de tous les traiter ! Le scepticisme (sceptique) étant de ne jamais juger et accepter toutes les possibilités, de toutes les voir, il ne va pas dire non à un "et si ?" Puisqu'ne reconstruisant ce fil, en le continuant et étudiant toutes ses possibilités il peut même en tirer du nouveau pour aujourd'hui et le futur, même si cela ne s'était pas produit et n'était qu'un "et si", un et si qui permet même de revoir des angles non vus. Et procrastiner en se prenant la tête sur un même problème des semaines durant jusqu'à faire au dernier moment ce qui lui est demandé... Et savoir que les fois où il ne l'a pas fait il a été plus à l'aise et a rendu un meilleur truc et dooonc se dire "et si je n'avais pas procrastiné ?" (True story). La boucle est bouclée !