La virilité et moi — Le Dessin de Mr.Q

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mr.Q, le 13 août 2014.

  1. Mr.Q

    Mr.Q
    Expand Collapse

  2. AngelTen Richard II

    AngelTen Richard II
    Expand Collapse
    Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?

    haha ça me rappelle mon prof de philo qui nous disait "soyez viriles ! soyez des amazones, chères étudiantes !"
     
  3. MilanKey

    MilanKey
    Expand Collapse
    Eat. Sleep. Fuck // Team Chamelles !

    J'aime tellement Mr Q d'amour fou :puppyeyes:

    @AngelTen Richard II le mien aussi nous disait ce genre de choses ! ''Vous êtes aussi viriles qu'eux, battez-vous, soyez des guerrières'' qu'il nous hurlait ^^
     
  4. KiwiBlue

    KiwiBlue
    Expand Collapse
    Pleurs tu pisseras moins !

    C'est très bien dit et retranscrit ! J'aime beaucoup Mr.Q !
     
  5. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    C'est vachement bien, et bien dit !
     
  6. Lumiciole

    Lumiciole
    Expand Collapse

    Quelque chose me semble particulièrement louche dans cet article.

    Mr. Q fait mention de la Triforce et dévoile (par maladresse ?) qu'il en serait le possesseur. Il invite les personnes à la chercher mais nous savons que la Triforce n'existe qu'en un seul exemplaire, constitué de trois morceaux.

    La question pourrait s'arrêter là mais nous pouvons remarquer une certaine proximité entre les définitions de virilité de Link et de Mr. Q. Autrement dit, ils se ressemblent physiquement.
    Ajoutons que Link n'a à ce jour jamais eu d'aventure avec Zelda, ni avec aucun autre personnage féminin. Et pourtant, il en a côtoyé beaucoup. Tout porte à croire que Link ne désire pas cette tranche de la population.

    A partir de là je me suis dit "ok mais "Mr. Q", ça n'a rien à voir avec "Link"." C'est là que j'ai eu l'idée de chercher la place du Q dans l'alphabet. Tenez-vous bien, le Q est la dix-septième lettre de l'alphabet, un nombre qui correspond exactement à celui des jeux officiels de la série Zelda. J'ai pensé à cette astuce en me souvenant du surnom de Link qu'on lit brièvement dans Skyward sword et qui fait justement référence au nombre de ses aventures.

    Néanmoins, me suis-je dit, ici c'est la Terre, pas Hyrule. Certes, mais nous savons que le fondement de Link, ce qui lui a même donné son nom, c'est sa capacité à faire le lien entre deux réalités, que ce soit des époques ou encore des mondes différents.


    Face à tant de coïncidences, je suis perplexe.
     
    Songi songi a BigUpé ce message
  7. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Ce n'est pas homophobe d'avoir des goûts, mais quand son mec lui dit qu'il « dessert la cause homosexuelle » en étant simplement lui-même, moi je trouve ça homophobe. C'est comme les gens qui pensent qu'on ne peut pas défendre les droits des femmes tout en adoptant les codes féminins (le fameux « t'es pas féministes tu te maquilles LOL »).

    Il n'y a pas de « bonne façon » d'être homo et être efféminé n'a rien à voir avec la « cause homosexuelle ». En plus j'ai pas mal de potes hétéros qui sont minces, imberbes, maniérés, et qui croisent les jambes, donc ça n'a tellement rien à voir avec l'orientation sexuelle ! Par contre, en effet, les gens pensent souvent qu'ils sont gay, juste à cause de leur physique/de leurs tics. C'est ridicule.
     
    Matariki a BigUpé ce message
  8. Mr.Q

    Mr.Q
    Expand Collapse

    Salut toi ! :)
    Justement je veux dire que ce terme n'a plus de raison d'être profondément masculin. Il l'a été (culturellement !) par le passé parce que ces valeurs n'étaient attribuées qu'aux hommes. Mais aujourd'hui, et c'est tant mieux, les femmes peuvent tout à fait "s'approprier" la virilité au même titre que les hommes aujourd'hui se sont appropriés des codes dits plus féminins (sensibilité, metrosexualité etc.)

    Voilà j'espère que ça te répond un peu. :)
    Bise !
     
  9. Shield

    Shield
    Expand Collapse
    Guest

    Je trouve pas ça homophobe puisque c'est au nom de la "cause homosexuelle". C'est surtout con :shifty: Ou c'est humiliant, insultant, irrespectueux, enfin beaucoup de choses, mais ça remet plus en question un comportement que l'orientation sexuelle elle-même au final, non?
    Idem pour le "tu te maquilles, tu devrais avoir honte, tu dessers le féminisme" : ça ne me semble pas sexiste, mais à mes yeux, c'est con :shifty:²

    Après y a des gens qui supportent pas de coller à un cliché et qui veillent à ne pas adopter le comportement stéréotypé du groupe auquel ils s'identifient - finalement c'est aussi se comporter relativement à ce stéréotype (puisqu'on fait tout pour ne pas y correspondre), mais parfois c'est aussi une première étape pour s'en émanciper avant de faire la paix avec soi-même et d'accepter que son comportement puisse ou non avoir des points en commun avec le cliché qu'on se fait de tel ou tel groupe.


    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    @Mr.Q : je réagis à ta réponse à @Het Kasteel aussi parce que je ne suis pas sûre de bien comprendre :fleur: En quoi la "virilité" c'est un terme culturel? Puisque viril est un synonyme de masculin en fait! Après, "masculin" comme "féminin" renvoient à des notions, donc des représentations symboliques de ce que sont les hommes ou les femmes; et ces notions varient avec la culture, effectivement. Il y a des qualités féminines et masculines qu'on retrouve indifféremment chez les hommes et les femmes même si dans l'imaginaire collectif c'est plus associé à l'un ou l'autre (le courage vs la délicatesse, etc.), et je suis d'accord pour dire que ce sont des qualités et c'est ça l'essentiel, donc n'importe qui devrait être fier d'être courageux ou délicat. Par contre, vu que "viril" renvoie à un ensemble abstrait des notions associé à la masculinité, j'ai du mal à concevoir ce que "un homme efféminé" ou "une femme virile" signifie d'autre que "c'est une personne qui ressemble au sexe opposé au sien".
     
    #9 Shield, 13 août 2014
    Dernière édition par un modérateur: 13 août 2014
  10. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    @Shield : Je dis ça parce que pour moi c'est homophobe de considérer qu'il y a de « bons » et de « mauvais » gays (ceux qui desservent la cause non). Je trouve misogyne les gens qui pensent que les femmes féminines/futiles/etc « desservent la cause féministe ».

    Après c'est vrai que le terme n'est peut-être pas utilisé à très bon escient mais pour moi c'est pas « juste » con, ça part de l'idée d'un « bon » homosexuel, donc de stéréotypes, ce qui me gêne davantage. Si une femme fait une connerie, je vais dire que ce n'est pas une bonne personne, mais je ne vais pas dire « c'est une mauvaise femme, elle dessert la cause », je ne vais pas juger tout ce qu'elle fait via le prisme de son genre. Bah là pareil, @Mr.Q en croisant les jambes fait quelque chose qui n'a rien à voir avec son orientation sexuelle donc je trouve ça extrêmement bizarre de ramener ça à « la cause homosexuelle ».

    Je ne suis pas sûre d'être claire :shifty:
     
  11. AngelTen Richard II

    AngelTen Richard II
    Expand Collapse
    Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?

    Ah nan nous c'était destinés aux mecs comme aux meufs, mais comme on était une majorité de filles, les profs disaient "chères étudiantes" (et d'ailleurs je crois pas que les gars aient entre-temps perdu leurs couilles).

    Nan concernant l'égalité homme-femme, le moment le plus mémorable était après un corrigé de dissertation d'histoire (sujet : être une femme en France fin XIXe début XXe), mon prof d'histoire nous a dit "Vous êtes les égales des hommes. J'espère que vous le savez ça, vous êtes les égales des hommes, vous méritez autant qu'eux, vous avez autant de droits qu'eux et vous ne devez pas vous laisser faire."

    C'était beau (d'ailleurs pour celles et ceux qui sont intéressés, il est toujours célibataire, a la quarantaine, est un peu chauve avec des dents de lapin, et très intelligent)

    (bon trêve de digression)
     
  12. Shield

    Shield
    Expand Collapse
    Guest

    @mymy
    Alors après peut-être que je n'ai pas compris, mais j'avais l'impression que cette réflexion venait justement d'un homosexuel qui vivait mal le fait d'être associé à des stéréotypes (comme "être efféminé") et qui renvoyait ça à un autre homosexuel décomplexé sur cette question. Je me trompe peut-être, mais j'y vois surtout une volonté de refuser le cliché même si c'est maladroit et surtout hyper présomptueux et condescendant de prétendre savoir ce qui sert ou dessert "la cause homosexuelle" et hyper arrogant de donner des leçons aux autres!
    Idem, pour les filles qui refusent le maquillage, ça peut aussi être lié à une expérience désagréable où elles ont tellement marre d'être associées à ça qu'elles rejettent le cliché en bloc et elles en veulent aux autres de "participer au cliché"?

    Bref, je voyais plus ça comme un complexe identitaire face justement à la violence du discours prédominant. En tout cas je le perçois comme ça pour les filles qui reprochent aux féministes d'aimer le maquillage. Après, pour la BD, peut-être que j'ai mal compris :fleur:
     
Chargement...