Lacoste ne veut plus être associé à Anders Behring Breivik

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Emilie Laystary, le 7 septembre 2011.

  1. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

  2. Erin.

    Erin.
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Je ne m'habille pas avec les fringues d'une certaine marque parce que Loana en porte, je choisi la fringue (et la marque aussi c'est vrai, mais pas parce qu'une personne en particulier la porte). Je trouve ça bizarre comme réaction, enfin c'est pas parce que tu portes un polo Lacoste que tu soutiens ce qu'a fait le norvégien (j'ai oublié son nom).
     
  3. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    Lacoste est quand même déjà une marque ultraconnue, donc ça devrait aller pour eux. Pour moi ça ne change rien à la vision que j'ai d'eux.. un peu comme si on m'apprenait que Hitler écrivait avec un bic.

    j'avais vu une émission ou ils parlaient de ces marques "accaparées" par les skinheads de droite : il y avait effectivement Fred Perry, Lonsdale, et puis d'autres dont j'ai oublié le nom. Ca s'expliquait à chaque fois par des détails un peu vaseux du genre : dans Lonsdale il y a NSDA, etc. Je ne sais pas quoi en penser : les marques véhiculent-elles cette image ou bien sont-elles victimes de l'accaparation par des gens indérisables? et quand on voit quelqu'un porter un tee-shirt fred Perry, que faut-il en déduire?
     
  4. Lethal Submission

    Lethal Submission
    Expand Collapse

    Pour moi Lonsdale, correspond plus aux ""skins"" d’extrême droite.
    Et Fred Perry, c'est plus pour les "vrais" skins.

    EDIT: et une petite recherche Wikipédia plus tard qui me contredit donc.

    "Contrairement aux idées reçues, la marque n'est pas depuis les années 2000 spécifiquement portée en guise de signe de reconnaissance par les boneheads ("skinheads nazis")6 qui y voient dans les quatre lettres centrales, NSDA, une allusion au NSDAP (Parti National Socialiste des Travailleurs Allemands / Nationalsozialistische deutsche Arbeiterpartei)7 alors que de par son histoire, elle n'a aucun rapport avec eux. En 2003, Lonsdale lance une campagne publicitaire dénommée « Lonsdale Loves All Colours », en réponse aux rumeurs."
     
  5. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    Ok merci, pas de quoi en tirer des conclusions hâteuses donc.
     
  6. Agathe T. Lathrop

    Agathe T. Lathrop
    Expand Collapse
    42

    Certes, je suis tout à fait d'accord et indignée par ce que cet homme à fait, mais de là à ce que Lacoste pète un caca nerveux pour cela.
    Ils ne réalisent surement pas que c'est autant de la bonne que de la mauvaise pub.
    Il y a une certaine population de personnes qui sont passionnés par ce genre de choses, sans qu'ils soient eux aussi des tueurs, ce sont des fans, bien que le terme puisse paraitre étrange, des tueurs. Et cela ne m'étonnerai pas que cela augmente leurs ventes, si Charles Manson reçoit plusieurs centaines de lettres de fans par jours, pourquoi Lacoste n'augmenterai pas leur chiffre d'affaires avec ces personnes là... C'est certes un milieu et quelque chose de très particulier mais ces gens existent...

    Et que peuvent-il y changer de toute façon ?
     
  7. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

    Historiquement en tout cas, on comprend bien en quoi les skinheads avaient tout à gagner à s'approprier ces marques :
    - elles sont (ou étaient) à la mode
    - elles connotaient la rue
    - elles existaient déjà, donc servaient de couverture efficace, tout en étant un bon signe distinctif (lorsque associées toutes ensemble) pour repérer "l'un des siens"

    À l'origine, le skinhead est un prolétaire anglais => Doc Martens, Fred Perry et Lonsdale étant des marques de street-wear nées au Royaume-Uni, le mouvement s'en est naturellement très vite entiché.
     
  8. Endless

    Endless
    Expand Collapse
    Hot like Mexico

    J'aurais dit comme toi, c'est ce que je constate (plus ou moins) au quotidien. Par ici si tu portes un truc Lonsdale tu te fais directement alpaguer (et violemment), par contre Fred Perry ça passe beaucoup mieux.

    Ca m'énerve les amalgames marque = idées politiques, si je choisis un vêtement c'est pour sa coupe, sa qualité. Ca me frustre donc de ne pas pouvoir porter certaines pièces juste à cause de ça, mais je n'ai absolument pas envie qu'on croit que je soutiens ce genre d'idées politiques (extrème droite tout ça).


    Dans tous les cas, je pense que ça ne changera pas grand chose pour Lacoste, ils ont suffisament de poids pour y faire face.
     
  9. Lethal Submission

    Lethal Submission
    Expand Collapse

    Le plus gros problème c'est qu'historiquement, les skinheads ne sont pas du tout d'extrême droite. Donc aujourd'hui quelqu'un habillé de façon skins ne devrait pas être associés à ces idées, ce qui est malheureusement bien souvent le cas...
     
  10. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

    Exactement.
    C'est d'ailleurs pour cette raison qu'une partie des skinheads ne se revendiquant pas d'extrême-droite exigent de ces derniers qu'ils s'appellent plutôt "boneheads".
     
  11. Lethal Submission

    Lethal Submission
    Expand Collapse

    Si un jour vous décidez à la rédaction de faire un dossier "contre les idées reçues" vous avez déjà une idée d'article alors.... Enfin je dis ça juste comme ça :cretin:
     
  12. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    Je connais un site bien :
    Tatoufaux : le tombeau des idées reçues
     
Chargement...