L'âge minimum du consentement sexuel bientôt fixé à 15 ans ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par JulietteGee, le 6 mars 2018.

  1. JulietteGee

    JulietteGee
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    #1 JulietteGee, 6 mars 2018
    Dernière édition par un modérateur: 12 avril 2018
    ----- Publicité -----
  2. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    La fin du monde est pour dans deux ans.

    Ma question va paraître naïve, mais est-ce que ce n'est pas déjà le cas ? Je me souviens l'avoir lu dans un vieux SVJ consacré au sexe, qui précisait qu'en dessous de cet âge, c'était d'office le non-consentement.

    À moins que la pédophilie n'ait été dépénalisée entretemps.:troll:
     
  3. PingouinMasqué

    PingouinMasqué
    Expand Collapse
    féministe en pleine (dé)construction

    Je crois qu'en fait à partir de 15 ans on ne parle plus de "détournement de mineur", mais le consentement n'est pas un élément déterminant...
     
    Bananou et Terpsichore. ont BigUpé.
  4. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    Par contre qu'est ce qu'il se passera entre deux ados de 14 ans? Ou entre un ado de 16 et de 14ans? Parce que je connais un paquet de gens qui ont eu leur première fois à 13/14 ans avec une autre personne de leur âge et qui était très consentant. Est-ce que ce sera toujours légal.
    De plus est-ce que le viol entre mineur de moins de 15 ans sera envisagé?
     
    Cléo. a BigUpé ce message
  5. Facebook

    Facebook
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Je trouve étonnant qu'il n'y ait pas d'âge de consentement sexuel déjà fixé en France, comme c'est le cas dans quasiment tous les pays d'Europe (la moyenne est de 14 ans si je ne m'abuse), c'est une bonne chose que ce soit le cas. L'âge de 15 ans me semble encore pas mal.
    En Belgique, toute relation sexuelle sur une personne de moins de 14 ans est automatiquement un viol (si pénétration) ou un attentat à la pudeur (si pas de pénétration), c'est irréfragable. Ensuite, il y a une sorte de présomption réfragable de non consentement entre 14 et 16 ans (cela va peut-être changé mais en attendant c'est surtout pour éviter que des relations entre deux jeunes consentants de 15 ans ne soit qualifiées de viol) mais s'il y a consentement c'est requalifié en attentat à la pudeur. Enfin, à partir de 16 ans on peut consentir à des relations sexuelles avec toute personne (de plus de 16 ans bien sûr) sauf avec une personne d'autorité (prof, coach etc.) qui demeure une infraction pénale (d'office attentat à la pudeur même si consentement). Par contre, en cas de viol sur un/une jeune de 16 ans par exemple, ça reste un viol sur mineur.
    Je trouve ce système assez bien pensé (bien qu'il y ait tout de même des failles).
    Voilà c'était la petite leçon de droit comparé du jour :hello:
     
    MidoriNoHikari, Trémazane, yeonra et 4 autres ont BigUpé ce message.
  6. flying thing

    flying thing
    Expand Collapse

    Je n'aime pas l'idée d'un "âge de consentement", on a déjà du mal à expliquer que le consentement c'est pas automatique, ce genre d'appellation est dangereuse, même si je comprend qu'on parle d'une possibilité de consentement à partir de 15ans.

    On va perpétuer l'idée pour les jeunes filles qu'à 15 ans elles auront atteint l'âge de consentement, pour moi ça prouve que ceux qui ont conçus (et nommé) la loi n'ont rien compris ! Je préférais encore le terme de majorité sexuelle
     
    ida-oh a BigUpé ce message
  7. severuspotter

    severuspotter
    Expand Collapse

    pour l'age minimum on peut faire :2+7?
     
    PS- a BigUpé ce message
  8. Maud Kennedy

    Maud Kennedy
    Expand Collapse

    @flying thing ,pourquoi pour les jeunes filles? C'est valable pour les ados sans différenciation de genre.
    La majorité sexuelle n'a aucune existence légale et existe depuis longtemps. Elle était bien trop floue.
     
    MidoriNoHikari et Trémazane ont BigUpé.
  9. Clarissse

    Clarissse
    Expand Collapse

    Je ne comprends pas la logique en fait. Si à 15 ans on reconnait que les gamin.e.s sont trop immatures pour voter, pourquoi le seraient-ils pour donner leur consentement?
     
    Let_Them_Eat_Cake, severuspotter, Laoragwen et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. Nienke

    Nienke
    Expand Collapse

    Pour moi, ce n'est pas encore tout à fait ça. On dira ce que voudra de moi, mais 15 ans fait encore trop juste à mon goût - du moins dans une relation adulte-mineur. J'ai déjà du mal avec un.e adulte du genre la trentaine qui couche avec un.e mineur de 17 ans, à titre d'exemple :sweatdrop: Enfin perso, je serai plus dans une optique où un.e adulte ne peut tout simplement pas toucher un.e mineur, sans chercher des âges minimum de consentement, donc... Mon avis reste particulier.
     
    AprilMayJune, Peace&Love&It;3, Laoragwen et 6 autres ont BigUpé ce message.