L'apologie du terrorisme et les limites de la liberté d'expression

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 14 janvier 2015.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Patriarcaca

    Patriarcaca
    Expand Collapse
    L'autre troll, ambassadrousse, les 12.

    L'article des décodeurs est top, je m'attendais à ce qu'ils parlent du droit au blasphème. Les musulmans n'ont pas le droit aux yeux de leur religion de représenter le prophète. Soit. Mais c'est l'Islam qui le dit, pas la loi, et si on ne suit pas les préceptes de l'Islam, rien ne nous empêche de le faire. C'est comme ça pour toutes les religions. On m'engueulait au lycée quand je "blasphémais" en me moquant de Jésus, en l'imitant, mais je ne suis pas croyante, j'ai pas à suivre les préceptes de la Bible et dans la Loi, il y a pas écrit : "Te moque pas de Jésus". Par contre il est dit que je peux pas me moquer des juifs juste parce qu'ils sont juifs. Se moquer d'un juif parce qu'il est juif et en faire un trait de caractère c'est raciste. On peut se moquer d'un juif si il est con, désagréable, pas drôle, ridicule, mais pas parce qu'il est juif.
     
    Youfuu, Denderah, Faol et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. Galaadina

    Galaadina
    Expand Collapse

    Dans le Coran, il me semble qu'à la base ce n'est pas uniquement le prophète que l'homme n'est pas censé représenter de manière figurative mais... tout. Je crois que l'idée, c'est que l'être humain ne doit pas se substituer à dieu en créant de nouvelles créatures. Donc s'il fallait faire une traduction littérale, les musulmans n'auraient le droit de rien dessiner figurativement. Ce qui montre bien les limites d'une lecture "mot pour mot". (s'il y a une musulmane qui lit ça et que c'est une grosse connerie, qu'elle n'hésite pas à le dire!)
     
    Faol, MookieA et Patriarcaca ont BigUpé ce message.
  4. MookieA

    MookieA
    Expand Collapse
    HA-HA-HOLIDAY [I]yeee :headbang:[/I]

    J'aime beaucoup les articles des Décodeurs, voilà :jv:
    (très utile au débat je sais)
     
  5. Bambi-Killer

    Bambi-Killer
    Expand Collapse

    Moi j'ai une question sans doute un peu naive. On dit que la liberté d'expression est encadrée et qu'elle est punie par la loi lorsque'elle fait "l’apologie de crimes contre l’humanité, les propos antisémites, racistes ou homophobes". Et les propos sexistes dans tout ca? C'est vrai, si je rabaisse une personne en la discriminant sur sa couleur de peau, sa religion ou son orientation sexuelle, tout le monde sera d'accord pour dire que c'est une insulte. Mais qu'en est il de la discrimination bassée sur le genre? Est-elle regroupée avec les propos homophobes?
    Apres tout personne se sentirait (vraiment) insulté d'etre traité de "sale fille", "salle garçon" ou autre. (On rabaisse les filles/les comportements dits féminins à longueur de journée en les utilisant comme "insultes" : tu lances comme une fille, fais pas ta chochotte/tapette, etc. J'imagine qu'a ce niveau il faut surtout de la déconstruction socio-culturelle du patriarcat que de la répression penale).
    Mais d'un point de vue juridique on peut etre condamné si on traite quelqu'un de sale ********** (insérez ici une couleur de peau/religion) , mais pas si on traite une fille de sale p*te ?

    D'ailleurs en écrivant ce commentaire une autre question me vient: y a-t-il une sorte de hierarchie tacite des insultes? Un "sale blanc" est-il aussi douloureux qu'un sale maghrébin/africain/asiatique? (pardon d'avance pour les grossieretés) Et si oui est ce que cela a un lien avec le rapport dominant-dominé?

    Voilà, désolée pour le pavé brouillon mais j'imagine que c'est pas le genre de sujet où l'ont peut trancher de facon binaire!
     
  6. -Raph-

    -Raph-
    Expand Collapse

    La loi sur la liberté de la presse condamne "notamment" l'apoligie de crimes et les propos racistes, antisémites ou homophobes. En droit l'emploi du "notamment" veut dire qu'il n'y a pas que les propos écrit explicitement dans la loi, c'est plus à titre d'exemple, donc les propos sexistes à mon sens peuvent être condamnable d'un point de vue juridique. Surtout que l'article de loi précise aussi que la diffamation et l'injure sont aussi des limites de la liberté d'expression, or l'injure se définit comme : "Toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l'imputation d'aucun fait est une injure." Donc traiter une fille de sale p*te est condamnable du simple fait que c'est une injure.

    Et je ne pense pas qu'il y ait de hiérarchisation des insultes... Bien que je pense qu'en France, traiter quelqu'un de sale arabe soit beaucoup plus répréhensible que traiter quelqu'un de sale blanc, dès lors qu'en France les blancs sont en effet en position "dominante" (entre guillemet) et ne subissent aucun racisme (on peut pas dire qu'en France on soit discriminer du fait de notre apparence quand on est blanc).

    Voilà, voilà, je sais pas si j'ai été très claire non plus, j'espère avoir pu être utile !
     
    AncienneMembre_35 a BigUpé ce message
  7. Arrrum

    Arrrum
    Expand Collapse
    always hungry

    Il me semble au contraire qu'il n'est pas écrit dans le Coran qu'il est interdit de représenter Mahomet, en revanche il est formellement interdit de représenter Dieu (pour ne pas se mettre en concurrence avec son pouvoir créateur). D'ailleurs il existe de nombreuses anciennes représentations de Mahomet. Si il n'est plus accepté aujourd'hui de représenter le prophète c'est plus par consensus de la communauté musulmane (surtout de sunnites je crois) que parce que c'est une règle du Coran. En d'autres termes c'est une habitude, une tradition non une interdiction du texte sacré.
     
    Denderah a BigUpé ce message
  8. Bambi-Killer

    Bambi-Killer
    Expand Collapse

    Merci -Raph-, en effet la nuance est subtile mais je vois ce que tu veux dire :)
    Sinon un article assez intéressant sur la possibilité (ou pas) de représenter le prophète d'après le Coran.

    http://www.lepoint.fr/culture/le-co...entations-de-mahomet-12-01-2015-1895682_3.php

    Après je sais pas si c'est vrai (genre validé par un érudit sur le Coran) mais ca a le mérite d'etre assez cohérent et clair.
     
    Arrrum a BigUpé ce message
Chargement...