L'avortement légalisé au Maroc dans certains cas

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par LouiseScheuh, le 16 mai 2015.

  1. LouiseScheuh

    LouiseScheuh
    Expand Collapse
    Faut pas respirer la compote, ça fait tousser.

  2. amazonedanslame

    amazonedanslame
    Expand Collapse

    Sachez les filles que la jurisprudence islamique autorise l'avortement avant le 4ème mois de grossesse, à condition bien sûr qu'il y ait une raison valable, que ce ne soit pas trop régulier car c'est tout de même supprimer une vie. Donc ici le Maroc ne suit pas la loi de la religion. Petite précision car je m'attends à des commentaires islamophobes... ;)
     
  3. schizophrenia

    schizophrenia
    Expand Collapse
    J'ai fait cette saison dans cette boîte crânienne

    Non, ce n'est pas supprimer une vie ! C'est supprimer un amas de cellules, une chose qui n'est même pas encore une fœtus. Il faut arrêter de parler de supprimer une vie quand le cerveau n'est même pas encore formé...
     
    Lilli-Puce, Guermantes, Fleur-Bleue et 17 autres ont BigUpé ce message.
  4. CaraNougat

    CaraNougat
    Expand Collapse
    It's my party, and I cry if I want to.

    @amazonedanslame : Qu'est ce que la "jurisprudence islamique" ? Une institution officielle liée à l'Islam sunnite ? :o
    C'est la première fois que je lis ce terme alors ça m'intrigue, et comme ça à l'air d'être une référence d'application de l'islam x) (enfin, c'est ce que j'ai compris de ton message, peut être que je vais trop loin o_o )

    @schizophrenia : J'avais lu dans un livre donné par le macdo quand j'étais petite (référence en béton, je sais x'D ) que les méduses n'ont pas de cerveau, elles sont tout de même vivantes ^^
    Tu peux considérer que ce n'est pas une vie, c'est ton opinion mais pas une vérité générale vu tout ce qu'on peut mettre derrière ce mot. Apres, vu qu'on est sur un forum, je pense en effet que @amazonedanslame aurait du préciser "selon sa (la jurisprudence) définition" histoire de donner le cadre dans lequel cette affirmation serait "vraie" (les lois établies par cette jurisprudence). Je ne pense pas que ce soit ce sur quoi elle ait voulu attirer l'attention en tout cas. Et ça m'apprend quelque chose ^^
     
  5. schizophrenia

    schizophrenia
    Expand Collapse
    J'ai fait cette saison dans cette boîte crânienne

    @CaraNougat : Oui, j'ai du mal à voir comment quelque-chose en formation qui ne ressent la douleur ni n'a de conscience peut représenter une vie. C'est horripilant et culpabilisant d'entendre ça, en plus d'être médicalement faux. On parle d'un avortement, pas d'un infanticide.
    (Après chacun à la sensibilité qu'il souhaite ou pense ce qu'il veut de l'avortement. Sauf que scientifiquement, dire qu'un embryon est une vie, c'est faux. Ca ressemble plus à un amas de cellule qu'autre chose avant la quinzième semaine).
     
    Guermantes, LovelyLexy, Donoma et 4 autres ont BigUpé ce message.
  6. CaraNougat

    CaraNougat
    Expand Collapse
    It's my party, and I cry if I want to.

    @schizophrenia : Je comprends que tu puisse penser ça mais je ne suis pas nécessairement d'accord (et c'est un droit, heureusement). Notamment quand tu dis "médicalement faux". J'ai très récemment lu l'interview d'un médecin qui disait que si le foetus est bien un être humain (je te rappelle que les arbres qui n'ont rien de ce que tu cite sont bien des êtres vivants eux aussi) il ne s'agit pas d'une personne humaine, notamment du fait de son stade de développement (sans aller plus loin, merci docteur.). Du coup j'ai cherché la nuance et il se trouve que le statut de "personne humaine" est établi par la législation et que donc ce n'est surement pas quelque chose qui relève du "fait" de façon universelle et atemporelle puisque les législations bougent et diffèrent selon les régions du monde. Pareil pour le vocabulaire, qu'est ce qui te dit qu'on ne parlait pas d'infanticide/de meurtre au Maroc ? :/
    D'ailleurs, en cours de SVT, même les plus petits organismes pouvaient être qualifiés d'organismes vivant, et je n'ai jamais vu cette notion bougée au profis d'un nombre de cellule minimum. Donc je me demande à quoi tu fais référence quand tu dis que c'est scientifiquement faux parce qu'au contraire, c'est ton affirmation qui me parait sans fondement scientifique :/
     
    #6 CaraNougat, 16 mai 2015
    Dernière édition: 16 mai 2015
    ImperialN a BigUpé ce message
  7. Sassegra

    Sassegra
    Expand Collapse
    Besoin de changement

    @CaraNougat Oui donc à ce moment là, un spermatozoïde c'est aussi une vie ?
     
    Guermantes, Etoile d-araignée, Donoma et 4 autres ont BigUpé ce message.
  8. CaraNougat

    CaraNougat
    Expand Collapse
    It's my party, and I cry if I want to.

    @Sassegra ; J'imagine que c'est un organisme vivant, mais pas une vie humaine dans la mesure où son développement n'aboutit pas à former un être humain ^^
    C'est un peu un être en soi si tu comprends ce que je veux dire (?)
     
  9. schizophrenia

    schizophrenia
    Expand Collapse
    J'ai fait cette saison dans cette boîte crânienne

    @CaraNougat : Le commentaire de @amazonedanslame spécifiait bien "une vie" et non pas un être vivant. Elle n'a pas dit "La jurispeudence islamique considère que c'est une vie" mais "avorter c'est supprimer une vie". Donc il était possible de le lire de deux façons.
    Je n'ai pas voulu remettre son intime conviction en cause mais simplement rappeler des choses élémentaires sur le développement des embryons qui deviennent foutus. Avorter et suffisamment culpabilisant comme ça pour en rajouter une couche sur la vie qu'on prétend supprimer. Personne ne le fait de gaieté de cœur dans tous les cas.
    Et si je suis ton raisonnement, le cancer aussi est un être vivant ? Parce que dans les premiers jours c'est exactement la même chose : un amas de cellule qui prolifèrent.
    Puis que dire d'autre. Si certains parlent d'infanticide, ce n'est pas une raison pour que je le fasse aussi.
     
    LovelyLexy, Cernunoç et Anera ont BigUpé ce message.
  10. amazonedanslame

    amazonedanslame
    Expand Collapse

    Ecoutez, ayant étudié l'embryologie, je sais que l'embryon est plein de mystères encore pour nous, mais aussi que l'ébauche du cerveau est assez précoce (3ème semaine). Même les médecins ne peuvent pas affirmer qu'un embryon ne ressent rien avant de devenir fœtus. Bref, je voulais surtout dire supprimer une vie qui pourrait être. C'est à dire que cet embryon pourrait devenir foetus puis naître et devenir un bébé. Le supprimer c'est donc supprimer ce qui pourrait donner une vie.
    Ensuite, en parlant de "la raison valable" je voulais souligner qu'une femme qui enchaînerait les avortements à répétitions, si ce n'est pas à cause d'un viol ou d'une contraception foireuse, mais tout simplement parce qu'elle s'en balek, n'est pas éthique en mon sens.
    Pour l'islamophobie, j'en vois de partout en ce moment donc ça ne m'aurait pas surprise d'en voir apparaître un peu ici...
    Enfin, @CaraNougat, la jurisprudence islamique c'est une application du message islamique sur le plan juridique, après sa compréhension. En gros des savants qui ont consacrés leur vie à l'étude du Coran et de la Sunnah (=vie et comportement du Prophète sws) en ont déduit les limites à ne pas enfreindre par les musulmans. :)
    Voilà je crois avoir répondu à tout? Bisous!
     
    Adios Badmoizelle et CaraNougat ont BigUpé.
  11. Sassegra

    Sassegra
    Expand Collapse
    Besoin de changement

    Bon et vu qu'on est composé de carbone, une molécule de carbone aussi est "un être en soi" ?
     
    Cernunoç, Anera, Solstice et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  12. schizophrenia

    schizophrenia
    Expand Collapse
    J'ai fait cette saison dans cette boîte crânienne

    Je doute sincèrement que ça existe en fait. Avorter c'est long et laborieux. Ca demande du temps, c'est difficile psychologiquement. On se prend dans la tronche des centaines de jugements et c'est, de surcroit, très douloureux et pas anodin psychologiquement. Je te conseille vraiment d'écouter le discours de Simone Veil, qui explique bien "qu'aucune femme ne pratique l'avortement de gaieté de coeur".

    Ensuite, il est aussi opportun de s'interroger sur le profil des femmes qui y ont recours plusieurs fois. Ont-elles un accès à la contraception suffisant (possibilité de se payer un médecin, de prendre une pilule non remboursée, infrastructures de proximité ?) Bénéficié de cours d'éducation sexuelles ou des moyens d'en parler librement ? On peut trouver beaucoup de réponses dans la sociologie. Donc à mon sens, généraliser de la sorte peut être contreproductif.
     
    Traum, Lilli-Puce, mnnlx et 11 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...
Sujets similaires
  1. Lekiosque
    Réponses :
    0
    Affichages:
    1375
  2. Denis
    Réponses :
    88
    Affichages:
    19765
  3. chocolat15
    Réponses :
    26
    Affichages:
    2314
  4. shana maniante
    Réponses :
    8
    Affichages:
    2254