Le carnet d'Alphonsine.

Sujet dans 'Forum Ecriture' lancé par Seluj, le 2 juin 2010.

  1. Seluj

    Seluj
    Expand Collapse
    N° 7

    Thème : sur le banc

    Durant des heures et des heures elle contemple sa vie, assise sur ce banc, en haut d'une colline de ses pensées.
    Elle cherche à fuir le silence, et sans jamais trop pouvoir s'en éloigner elle s'invente un nouveau monde où le bruit serait roi, où elle ne serai jamais seule et où ce banc n'existerai pas.
    Elle regarde défiler les journées d'été, ce sont toutes les mêmes et de là où elle est elle comprend pourquoi tant de gens sont découragés devant cette vie répétitive et sans fin.
    Les planches de bois sur le dossier du banc lui rentre violamment dans le dos mais elle ne change pas de position, elle se met toujours à la même place pour avoir toujours la même vue. Elle rassemble des souvenirs heureux et les transforment en réalité, dans le monde qu'elle s'invente tout le monde est joyeux et la tristesse n'y a pas sa place.
    Le silence qui l'entour devient pesant, ces longs moments à attendre sur le banc le sont aussi. Il n'y a peut-être aucune chance pour que je sois un jour vraiment heureuse, se dit-elle, peut-être que je devrais passer le restant de ma vie sur ce banc à regarder filer le temps.
    Dans le monde qu'elle s'invente le temps serai infinie, le bonheur aussi.
    Elle aimerait tant laisser derrière elle ce banc rempli de souvenirs douloureux, mais c'est comme si elle y était enchaîner. Alors tous les jours elle y retourne, pour contempler sa vie, pour regarder passer les journées d'été et pour s'inventer un monde où tout serait parfait.

     
  2. Seluj

    Seluj
    Expand Collapse
    N° 7

    Thème : la punition

    Je cris, je hurle de toute mes forces mais personne ne m'entend. Je suis seul dans une immense pièce aux murs jaune moutarde, je voudrai m'enffuir, ce jaune me fait peur, mais je ne vois aucune porte, aucune fenêtre.
    J'entend la voix de maman qui me chuchotte que tout ira bien, je la cherche du regard mais je ne la vois pas; une main caresse mes cheveux, je remue la tête péniblement, je voudrais partir, je voudrai courir loin.
    La pièce est grande, carrée, elle ne m'est pas famillière et j'ai peur, je suis seul.
    J'entend pourtant les longs soupires de maman, elle sanglotte même ! Mais que se passe-t-il ? J'essaie de crier plus fort mais je crois qu'aucun son ne sors de ma bouche. Je ne peu plus bouger mes bras et mes jambes sont si lourdes, lourdes comme les caisses de bois que je déchargeais avec papa l'hiver dernier.
    Mais où suis-je ? C'est surement un cauchemard, je fais souvent des cauchemards. Cet endrois me fait de plus en plus peur, je ne trouve toujours pas maman, je voudrais rentrer à la maison.
    Tout près de mon oreille je sens le souffle de maman me caresser la joue, elle me dit que tout cela est mieux pour moi, qu'elle m'aime très fort et que je lui manque déjà. Je ne comprend pas.
    J'ai mal dans l'épaule, comme si on m'y avait planté une grosse aiguille.
    Les murs jaune moutarde deviennent blancs, je n'entend plus rien.
    Est-ce que je suis punie ? Est-ce que c'est à cause de ce que j'ai fais hier, quand j'ai casser tous les verres de maman pendant une de mes crises de démense ? D'habitude maman me pardonne, je ne comprend pas pourquoi j'ai si mal à la tête tout à coup.
    J'apperçoit enfin une fenêtre, un long couloir blanc s'étend derrière et je m'élance dedans, persuadé que j'y trouverais maman.
    Qu'est-ce que tu as fais maman ? Je suis tout petit, je ne méritais pas d'être punie. Ce n'est pas de ma faute si je suis comme ça tu sais.
    Je suis très loin à présent, très loin de tout. Au revoir maman, et pardon.
     
  3. Seluj

    Seluj
    Expand Collapse
    N° 7

     
     
    17.11.99
    Elena,
    Je pense à toi chaque minute du jour comme de la nuit. Je m'en veux d'être parti aussi subitement mais J'espère que tu sais que je l'ai fait pour ton bien.
    Je n'ai pas pu t'envoyer de carte avant aujourd'hui. Répond-moi vite.
    M.
     
    28.11.99
    Elena,
    Aucunes nouvelles de toi... Est-ce que tu vas bien ? Est-ce que tu as obtenue le droit de sortir un peu dehors ?
    Je ne peu toujours pas revenir, ne m'en veux pas ma belle Elena... Répond-moi vite.
    M.
     
    02.12.99
    Michaël,
    Pardon de ne pas avoir répondu avant, j'espère que tu ne t'inquiètes pas pour moi, je vais bien.
    On ne me laisse toujours pas sortir et les medecins ne veulent pas que je mette mes cartes dans une enveloppe.
    C'est toujours un bonheur de te lire.
    E.

    05.12.99
    Elena,
    Quel soulagement de voir que tu vas bien. Ici tu manques à tous... C'est vide sans toi, vivement que tu reviennes. Continue de bien écouter les medecins. Je pense à toi.
    Répond-moi vite...
    M.

    12.12.99

    Michaël,
    Les medecins disent que ma santé se dégrade, je n'arrive plus à écrire correctement, tu m'excuseras pour mon écriture enfantine.
    Je pense bien à toi également.... Tes cartes m'aident à me sentir mieux.
    E.

    15.12.99
    Elena,
    Je m'inquiète de ne pas te savoir en bonne santé. J'aurai tant aimé passer les fêtes avec toi....
    Répond-moi vite, tu me manques.
    M.

    22.12.99
    Elena,
    Chaque jour je surveille le courrier mais je ne trouve aucune lettre de toi. Comment vas-tu ? J'attend impatiamment de tes nouvelles...
    M.

    25.12.99
    Michaël,
    Pardonne-moi, je te souhaite tout d'abord un très joyeux noël. J'aurai adoré passer les fêtes avec toi. Je suis si faible que c'est l'infirmière qui écrit ce que je lui dicte. Regarde comme la carte est jolie : un paysage eneigé comme j'aime.
    Je pense bien fort à toi.
    E.

    27.12.99
    Elena,
    Je suis rassuré d'avoir de tes nouvelles mais cela m'attriste que tu n'ailles pas mieux. J'aurai tellement voulu passer le 1er de l'an avec toi. J'espère que tu profites de la neige, je sais que tu aimes tant ça...
    Répond-moi vite.
    M.
     
    01.01.00
    Elena,
    Bonne année ! J'espère que tu as passé de bonnes fêtes, j'attend de tes nouvelle impatiemment.
    M.
     
    10.01.00
    Elena,
    Voilà 2 semaines que je n'ai plus de nouvelles de toi. Vas-tu mieux ? Je pense beaucoup à toi et je m'inquiète, mais je ne tiens plus, cela fait longtemps que je voulais te le dire : à ta sortie de l'hopital je t'épouse, sera-tu d'accord ? Me prend-tu pour un goujat ? Répond-moi vite.
    M.
     
    10.01.00
    09:08
    - Melle Elena Louise Madeleine FRICHET décède à l'hôpital Ambroise Paré, 84200 Carpentras.
     
  4. Seluj

    Seluj
    Expand Collapse
    N° 7

    La grande roue

    Voilà maintenant plusieurs heures que l'on marche, je ne saurai pas dire quelle heure il est, tout ce que je vois c'est le noir de la nuit autour de nous. Un vent chaud et legé soulève sa robe en mousseline et ses longs cheveux bruns qui retombent un à un sur ses épaules. Elle est belle. Il ne manque plus qu?un sourir qui viendrait danser sur sur ses lèvres pour qu?elle le soit vraiment, entièrement.
    Dernière nous les lumières de la grande roue éclairent le trottoire, les décorations argentées rappellent celles de noël mais il n?y a rien de festif ce soir.
    Ses yeux bleus me fixent par moment, comme pour me rappeller à quel point elle souffre; ces yeux si vides et si rempli de douleur à la fois. Je lui prend la main mais elle l?esquive, les minutes sont longues et cela fait plus d?une heure que nous n?avons pas échangé un mot. Ses pas sont lourds, lourds de sous-entendus et mon c?ur se sert.
    Elle décide de déscendre près de la Seine. Je la suis. Une partie de l?eau est illuminée par les lumières flamboyantes de la grande roue qui fonctionne encore malgré l?heure tardive.
    - C?est beau, souffle-t-elle.
    Je ne répond pas, j?ai trop peur de mal faire, de la blesser. J?en ai déjà trop dit.
    Le silence devient pesant et ses yeux, si bleus, qui me fixent sans cesse le sont aussi.
    Je voudrait m?enffuir, loin de tout cela, loin d?elle. Je voudrait monter dans cette grande roue, m?envoler et ne plus jamais revenir. Plus jamais.
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. Pizzasexual
    Réponses :
    1
    Affichages:
    937
  2. elrewin
    Réponses :
    62
    Affichages:
    74840
  3. Caou
    Réponses :
    0
    Affichages:
    723
  4. miss-ter
    Réponses :
    0
    Affichages:
    1173
  5. emmadmoiZelle
    Réponses :
    7
    Affichages:
    1643