le Club des Collègues Imbuvables

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Amara81, le 18 avril 2016.

  1. Amara81

    Amara81
    Expand Collapse
    Guest

    vu l'ambiance de mon retour au boulot après une semaine d'arrêt pour cause de "ras le bol caractérisé" j'ai eu l'idée de créer ce petit post de "déchaînement" pour toutes les victimes de collègues pénibles, râleurs, incompétents, casse-pied, j'en passe et des meilleurs. ^^

    Perso je suis dotée d'une charrrrrmante collègue que je supporte (hélas) depuis 13 ans (je veux une médaille !) et qui ne s'arrange pas avec les années ! Elle est jalouse, méchante, mal dans sa peau, et elle m'a prise en grippe dès le début parce que je n'ai pas cherché à copiner avec elle. Et puis accessoirement je crois bien qu'elle m'en veut d'avoir une vie identique à la sienne MAIS d'être heureuse comme ça (célibataire, sans enfants... choix de ma part, subi de son côté)... Elle a poussé le vice jusqu'à se mettre dans un pétrin financier pas possible pour me copier quand j'ai acheté mon appart : je suis revenue de la signature chez le notaire, elle était en train de surfer sur des sites d'agences immobilières... Elle ne supportait manifestement pas que la "petite vacataire" que j'étais alors puisse acheter un appart mais pas elle (sauf que bon, elle a oublié dans l'équation que je ne conduis pas et que je n'aime pas voyager...contrairement à elle. Forcément, financièrement parlant ce n'est pas la même chanson...)... Depuis, elle grogne en boucle sur le thème du "je n'aurais pas dû acheter", et elle jalouse...mon salaire. Une fois je l'ai retrouvée la tête dans la poubelle pour récupérer la photocopie loupée de ma fiche de paie, et elle est allée raconter à tout le monde que j'étais "pleine de fric". Si si. Précision utile, elle a 38 ans... *soupir* (je partage mon bureau avec la bestiole... imaginez l'ambiance...)

    L'an dernier elle m'a fait une super lettre dans laquelle elle me disait que j'étais responsable de son mal-être parce que j'exprimais trop "mes émotions et mes angoisses" (visiblement dire deux fois dans la journée qu'on a la migraine, c'est exprimer ses angoisses o_O )... Quand je lui ai volé dans les plumes pour lui résumer ce que je pensais du truc, elle s'est barrée dans le bureau d'à côté, c'était limite comique, elle me répondait planquée derrière la collègue du secrétariat. Et quand je lui ai dit que je ne l'avais JAMAIS connue bien dans sa tête, elle m'a répondu "mais justement c'est depuis que tu es là que ça ne va pas". Mouais mouais.

    Là je suis revenue de ma semaine d'arrêt pour découvrir qu'elle n'avait pas saisi les écritures comptables de la semaine, et que les justificatifs qu'elle m'a laissés étaient erronés de partout (si je ne la savais pas aussi nouille je pourrais croire qu'elle le fait exprès...)...

    Je pense quand même en parler à la médecine du travail lors de la prochaine visite, je n'aime pas l'idée de me victimiser mais j'aime encore moins celle de passer éventuellement pour la vilaine harceleuse. Je ne suis pas fan de la camaraderie au boulot, j'estime que la vie perso et la vie pro sont deux choses qui doivent rester distinctes, mais travailler dans une ambiance détendue ne devrait quand même pas être si compliqué...
     
    Luonnotar a BigUpé ce message
Chargement...