Le féminisme intersectionnel expliqué via... des pizzas !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Naya Ali, le 10 avril 2015.

  1. Naya Ali

    Naya Ali
    Expand Collapse

    Mantiosa et mambomeplease ont BigUpé.
  2. Alixxsss

    Alixxsss
    Expand Collapse
    ...

    Ohhh c'est génial je l'adore c'est tellement cool! :bouquet:
     
  3. Hibourisson

    Hibourisson
    Expand Collapse
    la peluche nucléaire 

    Je suis un peu septique.
    Je n'ai jamais lu des articles des féministes qui défendaient uniquement les femmes blanches.
    Et franchement je trouve l'exemple d'Emma whatson et Beyoncé profondément injuste.
    Il y a quand une différence entre le discoyrs d'une femme qui défend le droit des femmes a l'ONU et celle d'une femme qui chante "je suis une femme seule. Marie moi" et parle de girl power dans un interview pour people entre deux pubs pour le régime.
    C'est quand un peu denigrant de dire que la différence d'impact de leur discours est due a leur couleur de peau.
     
    Naurore, Biousse, Patriarcaca et 6 autres ont BigUpé ce message.
  4. CaraNougat

    CaraNougat
    Expand Collapse
    It's my party, and I cry if I want to.

    J'ai trouvé cette vidéo trop mignonne ! :gnih:

    Cependant, comme @Hibourisson , je pense que si une artiste telle que Beyonce n'est pas autant prise au sérieux qu'Emma Watson quand elle parle de féminisme; il y a beaucoup de raisons autres que la couleur de peau à mettre en cause. Le raccourcis est trop simple et ça dessert un peu la revendication je trouve :/
     
    Shann, schizophrenia, Lilou la licorne et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. Boisdormant

    Boisdormant
    Expand Collapse

    C'est pas que la "faute" de Beyoncé si elle a été mise dans la situation de chanter des trucs comme "je suis une femme seule, marie-moi". Quelles possibilités y a-t-il aujourd'hui pour une femme Noire d'exister médiatiquement ? Pas de masses... Et le rôle de la bombasse Noire qui joue de la sensualité (orientalisme bonjour) mais qui dit des trucs pas très intéressants, en est une.
    Alors qu'Emma Watson, en tant que femme Blanche, a été largement privilégiée médiatiquement : on lui a offert la possibilité di'ncarner Hermione Granger, qui est une bonne élève sage et sérieuse (je vous laisse compter le nombre de films où une petite fille Noire aurait l'occasion d'incarner la première de classe un peu pédante et rat de bibliothèque...), rôle qui l'a propulsée dans une image sérieuse qui, quand elle s'est intéressée (et c'est super de sa part ) aux thèmes féministes, lui a permis d'être écoutée :-/
    Je ne suis pas en train de discréditer Emma Watson mais le féminisme intersectionnel vise justement à comprendre qu'elle et Beyoncé n'ont pas été enfermées au départ dans les mêmes rôles, donc que leur discours n'a pas été produit dans les mêmes circonstances / conditions sociales, donc qu'une même idée peut être écoutée dans la bouche de l'une et ignorée dans la bouche de l'autre.
     
    #5 Boisdormant, 10 avril 2015
    Dernière édition: 10 avril 2015
    -Magenta-, Lynx Ailé, lafillelabas et 28 autres ont BigUpé ce message.
  6. Thedreaming

    Thedreaming
    Expand Collapse

    Et hop je me suis abonnée à sa chaîne !
     
    mambomeplease a BigUpé ce message
  7. Boisdormant

    Boisdormant
    Expand Collapse

    @La louve des steppes Je plussoie tout ce que tu dis :fleur: Mais j'aimerais ajouter deux petites précisions :
    - il me semble (je ne suis pas une spécialiste :-s) qu'il y a des débats pour savoir si l'intersection doit concerner le rapport genre / race ou si ça doit recouper toutes sortes de discriminations justement. Je crois qu'il y a des féministes Noires qui trouvent justement que ça dilue un peu la notion de l'appliquer à toutes les discriminations, et qui préfèrent qu'on parle d'intersection uniquement pour le rapport genre/race.
    - Pour le féministe "officiel", je pense vraiment qu'il faut être prudent.es avec ces catégories. Les féministes d'OLF et compagnie se font aussi tacler, on les insulte comme nous, on les méprise et on les raille. Et même si je ne suis pas toujours d'accord avec leur angle d'approche, il me semble important que leur reconnaître ça et de ne pas en faire un féminisme "officiel" mais plutôt de parler de courant majoritaire, ou présenté comme majoritaire, un peu comme dans un parti politique avec ses différences à l'intérieur quoi. :fleur:

    Mais bref, je suis certaine que si le féminisme intersectionnel était popularisé, les populations les plus fragiles et donc les plus concernées s'enthousiasmeraient plus pour les idées féministes !

    Edit : ce serait rigolo de pousser l'analogie présentée dans la vidéo avec des critères un peu plus explicites :d Par exemple de dire : on va représenter les Blanc.he.s avec des hamburgers, les Noir.e.s avec des tartines. On critique tout le temps les tartines en disant qu'elles sont moins bonnes parce qu'elles ont moins de pain, le hamburger est présenté comme une sorte de super-tartine (qui aurait une grosse paire de tranches de pain). Et les hommes seraient des plats omnivores, et les femmes des plats végétariens. Donc les hommes Noirs seraient les hamburgers végétariens, et les femmes Noires les tartines végétariennes. Bon et donc, la difficulté pour les femmes Noires, très bien expliquée par le féminisme intersectionnel, c'est que les tartines végétariennes sont méprisées en tant que tartines (par les gens qui préfèrent les hamburgers, y compris les hamburgers végétariens), mais aussi en tant que végétariennes (par les tartines omnivores entre autres). Et donc si elles luttent avec toutes les tartines pour que les tartines soient aussi estimées que les hamburgers, les gens finiront quand même par préférer des tartines omnivores, donc elles se seront battues "pour rien" puisque ça ne leur bénéficiera pas directement ou pas autant. Mhm bon cette analogie me donne faim en fait ! :halp:
     
    #7 Boisdormant, 11 avril 2015
    Dernière édition: 11 avril 2015
    Ghost wind, Naurore, Meiko1990 et 9 autres ont BigUpé ce message.
  8. Carmelita

    Carmelita
    Expand Collapse
    Ne comprend rien au nouveau forum !

    Bon, à l'origine je venais juste poster pour dire que je trouvais la vidéo géniale et drôle et que je l'avais regardée deux fois...
    Mais en fait, là, j'ai quand même envie de réagir au commentaire de @La louve des steppes qui m'agace un tantinet.
    J'appartiens à l'un de ces mouvements féministes que tu décris comme "officiels" (ce qui déjà est une aberration ; si vraiment il y avait des mouvements féministes "officiels", c'est que la lutte féministe serait bien plus avancée dans la société qu'elle ne l'est actuellement hélas, mais passons). Je ne préciserai pas lequel parce que bien que j'aie souvent posté dans les débats féministes du forum, je ne suis pas ici pour représenter le mouvement auquel j'ai adhéré ni en faire la promotion, donc je ne le dévoile pas. Mais pour être claire, je suis abolitionniste. Je ne souhaite pas relancer ce débat-là, d'une part parce que dans ce topic précis, il n'a rien à voir avec le schmilblik, et d'autre part, parce que je ne suis pas convaincue qu'il soit utile d'en débattre ; à mon sens, c'est une question de positionnement idéologique et donc jamais un-e réglementariste ne convaincra un-e abolitionniste et vice-versa. Le seul moyen de changer d'avis, c'est de connaître une évolution de pensée, dans un sens ou dans l'autre, pour des raisons qui ne peuvent être que personnelles.
    Bref, là où je tiens à réagir, c'est cette histoire de "féminisme officiel" qui ne serait fait que pour "une population blanche, plutôt aisée, chrétienne mais pas trop, et valide." C'est totalement n'importe quoi. Depuis des années que je milite dans ce mouvement, on a fait campagne sur campagne, on s'en est pris plein la tronche à chaque fois, et on a toujours pris en compte toutes sortes de populations et milité avec d'autres associations, pour les droits LGBT, avec des associations transgenres, dans le dialogue avec des associations d'autres pays, représentant les droits de femmes de telle communauté religieuse, de lesbiennes, issues de telles "minorités ethniques" . On a relayé et soutenu les campagnes pour les femmes victimes de violences de guerre, pour les nigérianes enlevées par Boko Haram, travaillé avec des associations défendant les droits des immigrées, des femmes en Méditerranée, et j'en passe. Sans compter les campagnes pour des droits sociaux qui ne touchaient pas spécifiquement au féminisme mais qu'on a soutenu aussi, justement parce que le féminisme est une lutte pour une société de droit fondamentalement inclusive.
    La lutte pour les droits est par définition intersectionnelle alors je pense que le féminisme l'est de toutes façons. Ce que tu avances sur ces soit-disant courants "officiels" ne sont que des préjugés qui n'ont rien à voir avec la réalité du terrain et des combats menés par les mouvements que tu t'emploies à dénigrer. C'est non seulement insultant pour ses membres, mais ce qui est vraiment dommage, c'est que c'est aussi extrêmement contre-productif.
    Personnellement j'ai choisi de rester une simple militante du mouvement auquel j'adhère plutôt que d'y prendre des responsabilités, justement parce que ces rivalités stupides entre les différents courants féministes m’exaspèrent. Essayer de mettre fin au patriarcat pour instaurer une société égalitaire est un projet suffisamment ambitieux, qui devrait rassembler, non ? Pourquoi faut-il toujours que certain-e-s veuillent absolument se tirer dans les pattes alors que leur but est le même ? Je ne prétendrai pas approuver tous les mouvements féministes existants, et par exemple, étant moi-même universaliste, j'ai beaucoup, beaucoup de mal avec les féministes qui se réclament de l'essentialisme. Mais a priori, on partage quand même un but commun, et ça ne me viendrait donc pas à l'idée de cracher dans la soupe. Je trouve extrêmement dommage de se sentir obligée de dénigrer certains mouvements féministes pour en promouvoir un autre.

    (Bon, cela dit, il faut que je me prépare pour aller rencontrer des madz ! :unicorn::fleur::fleur: )
     
    Emeline24, Alixxsss, schizophrenia et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  9. Boisdormant

    Boisdormant
    Expand Collapse

    @Carmelita Je comprends ce que tu dis, qui va dans le sens de la remarque que j'ai faite plus haut. Mais l'argument de la division reste très sensible : pendant longtemps, on a minoré les arguments des femmes Noires féministes au motif que "il faut rester soudées, pas de division", ce qui a pu empêcher qu'on prenne en compte leurs problèmes spécifiques. Ces femmes-là ont donc le droit légitime de créer des "divisions" si elles l'estiment nécessaire (mais là où je te rejoins, c'est que diviser ne signifie pas forcément se séparer, se taper dessus ni même dénigrer le travail des autres). Il ne faut pas oublier que quand les Noires luttent pour les droits des femmes, cela profite d'abord directement aux femmes Blanches, et ce malgré les féministes Blanches (qui ne le souhaitent pas forcément aujourd'hui mais qui en bénéficie).
    De toute façon j'ai l'impression qu'aujourd'hui il y a vraiment une sorte de continuum dans les mouvements féministes (je suis peut-être optimiste), puisqu'il y a des personnes formées à l'intersectionnalité proches des grandes assos féministes. Et puis il ne faut pas oublier que la différence universaliste / essentialiste s'applique aussi à l'intérieur de la différence non-intersectionnel /intersectionnel, puisqu'on peut trouver des féministes intersectionnelles et essentialistes XD Bref tout ça c'est le gros bordel, mais personnellement je trouve le bordel stimulant, alors !
     
    #9 Boisdormant, 11 avril 2015
    Dernière édition: 11 avril 2015
    Ghost wind, Carmelita, MissMachine et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  10. Olimeli

    Olimeli
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Je plussoie totalement ce que tu dis! :hesite:
    Donc il y a des feministes pour les blanches et des feministes pour les noires maintenant?! :vex: Et si Emma watson est écoutée et prise au serieux contrairement a Beyoncé c est uniquement sur leur couleur de peau? :ko:
     
    Carmelita et Hibourisson ont BigUpé.
  11. Boisdormant

    Boisdormant
    Expand Collapse

    @Olimeli Va voir un peu plus haut, on a déjà expliqué ce que l'auteure de la vidéo entendait par là dans la perspective du féminisme intersectionnel ;)
     
  12. Blaiize

    Blaiize
    Expand Collapse

    Aah vous parlez de plus en plus de l'intersectionnalité dans les rapports sociaux, ça fait gros plaisir. Merci :fleur:
     
    Poutre a BigUpé ce message
Chargement...