Le harcèlement de rue est (enfin) puni par la loi dans un comté du Royaume-Uni

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 15 juillet 2016.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

  2. Neyl

    Neyl
    Expand Collapse

    Enfin!
    Ce n'est pas trop tôt.

    Mais j'attends de voir comment les autres régions/comtés/pays vont réagir avant de me réjouir complètement...
     
  3. Avril Hope

    Avril Hope
    Expand Collapse

    Ne me tapez pas mais : porter plainte, c'est bien beau, mais cela va-t-il faire avancer le chmilblik ? En effet, je suis la première à dénoncer le harcèlement de rue, ça m'insupporte réellement, mais est-ce que la voie pénale est la voie à privilégier ?

    Mettons : je porte plainte à la police parce qu'on m'a sifflé et insulté. Très bien. Le gentil policier prendra note de ma plainte... et puis ? Comment retrouver le crétin qui m'a fait ça ? Comment amener la preuve ? Comment donner son nom au policier ? Et si on le retrouve, y se passe quoi ? On me donne de l'argent ? Le gars irait en prison ? Mais la prison, c'est pas le meilleur endroit pour apprendre à parler correctement...

    Donc voilà, je m'interroge :P Quelle serait vraiment la solution idéale, selon vous ?
     
  4. EleanorRigby

    EleanorRigby
    Expand Collapse

    @Avril Hope Je comprends parfaitement où tu veux en venir, je reste aussi un peu dubitative concernant les suites qu'on peut donner à une plainte de ce genre. Cependant je pense que d'un point de vue symbolique c'est très très important que les lois évoluent en ce sens. Il faut que le harcèlement de rue et la misogynie soient condamnées très spécifiquement pour que les coupables soient reconnues aux yeux de la société et de la loi, pour ce qu'ils sont : des coupables et non juste des "gros cons". On dit souvent "c'est des mecs, ils sont comme ça, on peut rien y faire", "c'est de la drague un peu lourde, c'est pas si grave". NON harceler les gens dans la rue, ce n'est pas juste être un gros con, c'est être un délinquant, voire une criminel. Et ce changement dans la perception des choses est primordial à mon sens.
     
  5. MidoriNoHikari

    MidoriNoHikari
    Expand Collapse

    Ici: https://www.theguardian.com/lifeand...mshire-police-count-wolf-whistling-hate-crime un article du Guardian qui parle d'un exemple: une entreprise de construction a fait l'objet d'une enquête après la plainte d'une jeune femme qui s'était fait sifflée dans la rue. Le problème a été réglé à l'interne mais au moins il y a eu une enquête.

    Toujours le Guardian, une courte vidéo qui reprend les points clef de l'article précédent . Après ce que je vois aussi par rapport à cette loi c'est que si un policier est témoin d'un cas de harcèlement de rue il peut agir directement.

    Ici un très court documentaire de la BBC: http://www.bbc.co.uk/news/uk-england-nottinghamshire-36775398 avec notamment le témoignage d'une serveuse a qui il arrive régulièrement d'être harcelée. Le manager prend ce problème très au sérieux mais dans le bar il semble être le seul, ce genre de loi est donc vital pour faire avancer les mentalités.

    Edit: Par contre, c'est peut-être moi qui ai mal compris l'article sur mad, mais la misogynie en elle même n'est pas considérer comme un crime de haine mais comme un délit. La traduction du titre du Guardian par exemple "Nottinghamshire police to count wolf-whistling in street as a hate crime" serait par exemple "La police du Nottinghamshire doit maintenant prendre en compte les sifflements dans la rue comme des délit de haine". En anglais crime représente toute les infractions punis par la loi et peut donc se traduire par crime ou délit. Par exemple, le racisme et l'homophobie sont considérés en France comme des délits, je mettrais donc plutôt le harcèlement de rue comme un délit. Par contre l'exemple cité de l'assassinat de Christina Grimmie ça oui c'est un crime haineux.
     
    #5 MidoriNoHikari, 17 juillet 2016
    Dernière édition: 17 juillet 2016
    EleanorRigby a BigUpé ce message
Chargement...