Le jour du dépassement, c'est ce samedi 5 mai, en France

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 2 août 2017.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    #1 Esther, 2 août 2017
    Dernière édition par un modérateur: 6 mai 2018
  2. Mewen

    Mewen
    Expand Collapse
    Shpadoinkle

    Parmi les choses à faire, j'ajouterai :
    - Apprendre à réfléchir avant d'acheter quelque chose (Ai-je vraiment besoin de remplacer / d'avoir ça ? ; D'où est-ce que ça provient ? ; Avec quoi est-ce que c'est fabriqué ?), pour éviter de consommer à tout va et de consommer des objets/de l'alimentaire qui utilisent des matières premières problématiques.
    Il y a plein de choses qui nous entourent qui ont l'air anodines, mais dont les procédés de production font froid dans le dos.
    Voir d'ailleurs à ce sujet les vidéos dont le lien est dans cet ancien article de Madmoizelle :
    http://www.madmoizelle.com/product-arte-documentaire-consommation-482075
     
    AprilMayJune, HeavyMetalAngel, PetiteVague et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. PetiteVague

    PetiteVague
    Expand Collapse

    Je viens d'apprendre l'existence du concept.
    C'est effrayant... et encore plus quand on se dit que la plupart des gens n'en ont pas conscience et/ou s'en fichent complètement...

    On vit dans une société de l'abondance, où consommer est un dû et un automatisme. Les gens veulent du pratique, du confort, du tout de suite. Et chaque "effort" que l'on demande est perçu comme une oppression, comme un empiètement sur leur zone "normale" de confort.

    Il y a tellement de choses à faire pour faire changer les mentalités! :sad:
     
    Trémazane, MaryPoppinz, Lord Griffith et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Barbanini

    Barbanini
    Expand Collapse
    hup hup hup !

    :crying::crying::crying:

    Je consomme 2.7 planètes alors que j'ai l'impression de faire attention, de consommer local, de consommer peu de manière générale, etc.
    Je pense que ce qui plombe mon score c'est :
    - le fait qu'en France l'énergie renouvelable est loin d'être majoritaire
    - j'ai beaucoup d'enfants
    - je me déplace en voiture pour aller à mon travail (qui est à une vingtaine de km de chez moi, un peu loin pour le vélo.... et pas de transport en commun).
    Je trouve que les solutions proposées sont assez succintes, à la fin du test.

    On pourrait essayer d'en lister ici quelques unes supplémentaires ?
    - Par exemple, sur la gestion des déchets, ce n'est pas très compliqué de mettre en place un compost si vous avez un bout de terrain, des poules si vous avez un peu plus grand, et si vous vivez en appartement, il y a eu pas mal d'initiatives dans certaines communes pour installer des composts communautaires....
    - Je vais envoyer un petit mail à ma mairie pour qu'ils fassent de l'information autour du tri collectif, notamment quels emballages y vont, etc, car quand on ne sait pas, par défaut on va mettre à la poubelle....
    - sur la gestion de l'eau potable, ça m'éffare que les chasses d'eau, les machines à laver, etc soient alimentées par de l'eau potable ! Alors, on va essayer de mettre en place un collecteur d'eau de pluie pour alimenter ça une bonne partie de l'année (réservoir souple dans le vide sanitaire + système de vannes, etc). L'un des problèmes potentiels est d'éviter la prolifération des moustiques, si vous avez des idées ou avez déjà mis en place ce genre de système je prends des conseils...
    - le covoiturage entre collègues, ça marche bien à partir du moment où on a des horaires fixes (ce qui n'est hélas pas mon cas !), il suffit parfois d'envoyer un petit mail dans l'entreprise où on travaille. Idem quand on est étudiant, un petit mail aux collègues de promos, et parfois on a des (bonnes) surprises !
    - pour l'énergie renouvelable, on a aussi un projet d'installer des panneaux solaires sur notre toit, mais ça reste assez cher et je me pose aussi la question du recyclage de ce genre de dispositifs.... est-ce qu'au final le bilan est positif pour la planète ?

    Vos idées ?
     
    AprilMayJune a BigUpé ce message
  5. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    Contrôler ses réflexes, c'est comme se vanter de sa modestie.

    Puisque tout le monde connaît mon optimisme légendaire.:troll:
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Mellana, Querencia, BulleColoree et 7 autres ont BigUpé ce message.
  6. 123pourquoi

    123pourquoi
    Expand Collapse

    Vu l'état des populations d’insectes et d'oiseau va falloir commencer a arrêter d’espérer dans le vide et commencer a accepter que c'est trop tard et que c'est foutu. L'humanité qui passe par les 5 étapes d'acceptation de la mort vis a vis d'elle même, et qui sort difficilement du déni.
     
    BulleColoree, Nastja, LittleCerys et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. Adhell

    Adhell
    Expand Collapse

    Ha ben c'est parfait, dans ce cas là, comme tout est perdu, je vais essayé de consommer le plus possible ! Histoire d'accélérer un peu le processus :troll:

    Sérieusement, les commentaires qui sont fait pour démonter les gens qui ont encore de l'espoir, c'est quoi l'intérêt ? Genre vraiment ? C'est quoi le but ? Vous espérez qu'on se dise "Ah ouais non c'est vrai la planète est perdue alors autant mourir direct ça ira plus vite" ?
     
    Kaylie, AprilMayJune, Trumart et 12 autres ont BigUpé ce message.
  8. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    Contrôler ses réflexes, c'est comme se vanter de sa modestie.

    @Adhell Je ne le vois pas comme ça, perso. Je veux juste éviter une désillusion, qui sera d'autant plus douloureuse si on espère quoi que ce soit.

    Pour faire une analogie, c'est comme espérer qu'un aspirine puisse soigner un cancéreux en phase terminale.

    Car il faut regarder les choses en face: il n'y a rien que l'on puisse faire en tant qu'individu qui pourra résoudre le problème, puisqu'on ne peut rien faire contre: les lobbys des multinationales, les personnes bien trop pauvres pour avoir accès à des alternatives, les pays non-démocratiques donc sans la moindre politique environnementale, les gens qui s'en foutent et les négationnistes que même les messages de sensibilisations qu'on sort depuis 20 ans n'ont pas fait changer d'avis, ceux qui assimilent les écolos à des terroristes, l'inertie généralisée de la société, etc..., bref tout plein de choses contre lesquelles les «petits gestes quotidiens» ne seront qu'un pansement sur une hémorragie.
     
    Mellana, BulleColoree, Laoragwen et 2 autres ont BigUpé ce message.
  9. Adhell

    Adhell
    Expand Collapse

    @skippy01 On peut avoir des valeurs et des convictions écologiques tout en étant réaliste, je trouve ça assez condescendant de venir dire "pauvre petite chose illusionnée, ton combat est perdu d'avance". Je sais bien que je ne vais pas changer le monde à mon échelle.
    Cependant, ta suggestion ressemble fort à "On s'assoit et on regarde le monde mourir puisque toute façon on a aucun moyen d'influence", et je trouve ça juste pas constructif du tout :cretin:
     
    Kaylie, AprilMayJune, Trumart et 6 autres ont BigUpé ce message.
  10. Khamélia

    Khamélia
    Expand Collapse
    No rain, no flower

    Du coup, je me permet de répondre puisque je fais des études dans ce but là :)
    Le soucis des énergies renouvelables c'est que
    1. Très peu le sont
    2. Elles ne sont pas uniquement positives
    3. Nous n'avons pas assez de matériaux.

    Je me permets de donner l'explications sur deux énergies dîtes renouvelables :
    1. Les barrages.
    Les barrages d'un point de vue écologique, c'est une ca-tas-trophe. Mais vraiment. Entre la perturbation des écosystèmes et de la faune, on est déjà pas mal, mais ça induit surtout une très forte concentration de mercure.
    Suite à ça, ça coûte très cher ET c'est polluant (rejet important de CO2 & autres gaz à effet de serre).

    2. Les panneaux solaires.
    Alors là je m'y connais moins, autant être honnête. CEPENDANT, je sais que pour les construire il faut énormement de matériaux (type métaux), rares et très polluant à l'extraction. Et que clairement, on en aura jamais assez pour créer suffisamment de panneaux solaires pour alimenter la France, et encore moins le reste du monde.
     
    #10 Khamélia, 5 mai 2018
    Dernière édition: 5 mai 2018
    HeavyMetalAngel et Nastja ont BigUpé.
  11. Dog

    Dog
    Expand Collapse
    wishing i was an octopus, that i could slap 8 dumbass at once

    En fait, sachant que quoiqu'il lui arrive, la planète se démerdera quand même ( évolution, je ne vous apprend rien, les sites de catastrophe nucléaire le montrent..), ce qui est vraiment mis en danger est notre espèce et celles qui subissent. Donc le " ca sert à rien, la planète est déjà foutue ", non, la planète sera foutue quand par exemple, elle se prendra la lune dans la face. (je poétise le truc, mais la planète ne sera foutue que quand elle se sera vraiment pris un GROS truc qui va la détruire en tant qu'entitée spatiale, ou même à mal son atmosphère de façons brutale et abrupte). Donc oui, on a de gros soucis d'atmosphère, de monté de température, d'extinction massive.. Mais la planète n'est pas foutue, elle évoluera sans nous, elle s'est remise de pas mal de truc je pense déjà ( kikoo les dinosaures ). Cependant, on est en train de foutre en l'air des écosystèmes qui n'ont rien demander.
    Je n'ai pas un grand espoir de transformer la planète en l'Eden qu'elle a pu être il y a quelques siècles (ce que ca n'était pas), mais si je fais attention, c'est pour sauver les meubles. NOS meubles, ( et ceux des voisins ).
    La planète est une planète, ca va, la vie trouve toujours son chemin, et si on réussit à la détruire entièrement pour faire de notre planète un desert ...bon. Chapeau. Mais notre environnement actuel se dégrade. On a une très bonne capacité d'adaptation, noulézumain, on peut s'en sortir dans des conditions bien pire. Mais j'ai pas envie de les subir, de les faire subir, et j'aime bien la vie qui nous entoure.
    Faire attention, ça vaut le coup, et c'est pas "pour la planète", mais pour nous en fait. C'est pas une question d'espoir, mais d'urgence. L'humanité est assez grandiose (et assez crade), faudrait penser à se servir de ça.
     
    AprilMayJune, Trumart, Thihaly et 12 autres ont BigUpé ce message.
  12. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    Contrôler ses réflexes, c'est comme se vanter de sa modestie.

    @Dog Il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre. Quand on dit «la planète» dans cette acception-là, c'est par méthonymie pour désigner ce qui y rend la vie (en général ou seulement humaine, c'est selon) possible. Donc quand on dit qu'elle est foutue, ça signifie que quoi qu'on fasse, ceux qui vivront l'époque où la vie humaine -voire la vie tout court, sauf éventuellement les tardigrades- y sera rendue impossible par les activités humaines sont déjà nés, voire carrément en maison de retraite.
     
Chargement...