Le Labyrinthe de Pan

Sujet dans 'Forum Cinéma / DVD' lancé par Heidi, le 25 juillet 2008.

  1. Heidi

    Heidi
    Expand Collapse
    Cinéphile accomplie

  2. Zack

    Zack
    Expand Collapse
    Brand New Me

    Je suis fan de Guillermo del Toro, y compris le labyrinthe de Pan. J'aime l'univers imaginaire de la petite fille, et la scène de la créature qui a des yeux sur les mains m'a fait vraiment trippé. Cela dit j'aurais aimé plus de scènes de ce type.
     
  3. ma[ska]rade

    ma[ska]rade
    Expand Collapse
    koala pleurnichard

    J'ai détesté, je ne m'attendais vraiment pas à ça et ce film m'a vraiment mis mal à l'aise.
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je rejoins ce que tu dis. Je m'attendais à un film fantastique et plus "symboliste", mais pas à cette violence qu'on a si souvent, et j'ai parfois eu du mal à suivre ce que vivait exactement la fillette. C'était parfois confus ; en tout cas vraiment trop, trop sombre, même si l'idée de mêler le fantastique à l'expérience Franco était une excellente idée.
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je n'ai pas du tout aimé.
     
  6. PetiteMénade

    PetiteMénade
    Expand Collapse
    Sans culotte et sans scrupule.

    J'ai adoré !

    C'était vraiment un conte pour adultes avec des "méchants" effroyables, comme ceux qui nous terrifiaient dans les histoires pour enfants, et une petite héroïne vaillante.
     
  7. Wayzea

    Wayzea
    Expand Collapse
    Ridonkeylus

    J'ai trouvé ce film affreux.
    Plein de violence gratuite.

    Il m'a mis mal à l'aise ce film, plus jamais!
     
  8. Tao.

    Tao.
    Expand Collapse
    Mélange instable

    je constate que les avis sont partagés !

    Moi non plus, je n'ai pas du tout aimé. Je ne suis pas fan du "fantastique" à la base et je trouvais que le film trainaît en longueur.
     
  9. Naked City Spleen

    Naked City Spleen
    Expand Collapse

    Moi j'avais adoré. Mais bon j'aime beaucoup Del Toro, la façon dont il utilise un univers onirique pour évoquer un moment de l'Histoire. Et puis l'interprétation de Sergi Lopez est magistrale.
    J'aime quand un réalisateur a un univers bien à lui, des obsessions qui reviennent de film en film.
     
Chargement...