Le Liberation Wrapper, pour être jolie avec son burger

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Virginie, le 6 novembre 2013.

  1. Virginie

    Virginie
    Expand Collapse

  2. Ziggie

    Ziggie
    Expand Collapse
    And the stars look very different today...

    Allez ! Encore un truc de petite femme fragile, douce et élégante qui n'a pas le droit de manger son burger comme une truie... comme les mecs :cretin:

    Alors que bon tout le monde sait que c'est le plaisir de s'en foutre partout :cretin:
     
  3. Lyncis

    Lyncis
    Expand Collapse
    Ecrivain en herbe

    Mais... N'importe quoi :facepalm:

    Les femmes doivent se planquer pour manger honteusement un burger... WTF :mur:
     
  4. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    Question: l'emballage est-il le même pour toutes les femmes? Peut-on manger avec ce truc si on a la peau brune ou laiteuse? Parce que, franchement, prenez une black et faites-lui manger avec cet emballage, c'est, heu...

    ça me fait le même effet que l'expression "couleur chair" pour désigner des sous-vêtements beige!
     
  5. Lyncis

    Lyncis
    Expand Collapse
    Ecrivain en herbe

    Ah oui, c'est vrai que nous sommes des princesses Disney inodores, naturellement propres et lisses, raffinées et aseptisées, j'oubliais... ;)

    Attention, bois uniquement ton jus de laitue à la paille et sans renverser une goutte à côté (et encore moins glouglouter) sinon tu ne pourras jamais être féminine et sexy ! :fouet:

     
  6. Eros Thanatos

    Eros Thanatos
    Expand Collapse
    Beau comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d'une machine à coudre et d'un parapluie

    C'est vrai que c'est typiquement asiatique de cacher sa mastication quand on est une femme. Au lycée j'avais un correspondante ricaine issue d'immigrés coréens et elle mettait tout le temps sa main devant sa bouche pour manger, ça me paraissait bizarre, en tant qu'Européenne. Mais on est bien d'accord, la véritable solution c'est de dire "je bouffe comme je veux, je t'emmerde et je rentre à ma maison" plutôt que d'inventer des stratagèmes pour se cacher. J'avais aussi lu qu'au Japon, c'est mal vu pour une femme de terminer son assiette (une femme doit être svelte, délicate et anorexique) et de manger de la viande (associée à la masculinité) plutôt que du poisson. Mais à priori ça saoule certains mecs qui préfèrent voir une nana qui ne se prive pas plutôt qu'une autre qui s'affame en public pour avoir l'air délicate. Espérons que les choses changent! :erf:
     
  7. Flach

    Flach
    Expand Collapse

    Nan mais à toutes celles qui s'insurgent : c'est une différence culturelle, arrêtez un peu le flambage de soutif à tout va.

    Chez nous on doit éviter de mettre les coudes sur la table, chez d'autres il est appréciable de roter à la fin du repas pour signifier sa politesse, etc.
    Certes c'est wtf donc rigolons-en gaiement, mais ayez un peu de tolérance et d'ouverture d'esprit niveau critiques...
    :fleur:
     
  8. Eros Thanatos

    Eros Thanatos
    Expand Collapse
    Beau comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d'une machine à coudre et d'un parapluie

    Il faut effectivement éviter de faire preuve d'ethnocentrisme culturel; cela dit, au Japon les femmes souffrent de plusieurs diktats niveau bouffe, qui rendent le truc globalement assez honteux. Et le problème est justement que ça ne s'applique qu'aux femmes, contrairement aux coudes sur la table ou au rototo post-repas.
     
  9. Lomayn

    Lomayn
    Expand Collapse

    Dans certains pays, comme la Corée notamment, c'est une question de politesse de se cacher la bouche quand on mange/boit. Hommes comme femmes. J'ai peu de connaissances sur le Japon, mais çe n'est pas parce qu'on voit qu'une femme sur la vidéo que ça ne s'applique qu'aux femmes, si?
     
  10. DocDelphine

    DocDelphine
    Expand Collapse

    [mode j'étale ma science on] ça me rappelle un passage du livre d'Amélie Nothomb "Stupeur et Tremblements", où elle décrit très bien les diktats qui pèsent sur la femme japonaise, notamment les tabous qui concernent tout ce qui a trait au corporel et aux fonctions "primaires": mastication, sueur, besoins naturels... Voilà voilà.....:lalala:
     
  11. Ziggie

    Ziggie
    Expand Collapse
    And the stars look very different today...

    Ca ne concerne QUE les femmes, ne pas mettre ses coudes sur la table ici ça concerne tout le monde.

    Puis l'argument de la culture hein... pour excuser du sexisme, c'est dangereux.
     
  12. Eros Thanatos

    Eros Thanatos
    Expand Collapse
    Beau comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d'une machine à coudre et d'un parapluie

    Possible que ça touche un peu les mecs, cette question de se cacher la bouche, mais je suis quasiment sure que c'est en particulier pour les femmes, et ça ne m'étonnerait pas du tout que le machin des burgers ne soit destiné qu'à elles. En tout cas, un homme peut manger ce qu'il veut au Japon, alors qu'une femme peut facilement se prendre des remarques si on juge qu'elle mange trop en public et qu'elle est trop enrobée (ce qui signifie plus grosse que très mince). Sur ce sujet, l'article de Sonyan sur ses TCA au Japon, assez hard. D'une manière générale, dans ces pays-là, il y a un culte de l'apparence très prononcé, et s'il touche aussi les hommes, les femmes en restent les premières victimes (le culte de la chirurgie esthétique en Corée du Sud, ou les régimes de tarée dans les Egg Magazine et autres au Japon, par exemple).
     
Chargement...